web analytics

Le sac photo le plus laid du monde ?

9
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Parfois, on croise des projets Kickstarter qui n’ont pas peur du ridicule… Celui-ci est peut-être le plus prétentieux sur lequel j’étais encore tombé : le sac photo est probablement le moins pratique et le plus compliqué qu’on puisse imaginer…

Mais le mieux, c’est le film qui l’accompagne… aie, aie, aie ! Dans ce film, tout y est ! La plus belle collection de « clichés hipster » sur les photographes que l’on puisse imaginer (c’est ça qui m’a le plus intéressé en fait). On en rigolera dans 10 ans en disant « it’s so 2015 » : c’est ce qui est le plus à la mode qui se démode le plus vite… Ils auraient mieux fait de bosser un peu moins sur le film… et plus sur le sac !

0000_SCREEN_JFV 148

Car pour le peu qu’on en voit, j’ai de sérieux doutes sur ses qualités en tant que « sac photo »… Un sac qui sert à tout ! Et à tous ces gens là : « Studient, Traveler, Pro Photographer, Relaxer, Wannabee Photographer, Commuter, Amateur Photographer, Explorer, Creator »… risque de n’être « bon » en rien de précis !

Bon allez, il y a tout de même au moins une idée géniale, cette petite poche secrète ou ranger votre argent et votre passeport (ainsi qu’un disque de sauvegarde de vos images) :

0000_SCREEN_JFV 204

 

Contrairement à moi, ils ont aimé ce sac : www.cnet.com

Pour un « vrai » sac photo, allez plutôt par ici : Mon sac Lowepro DSLR Video Fastpack 250 AW 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

9 commentaires

  1. C’est vrai qu’il est moche ce sac photo, mais pourtant ils semble qu’ils aient trouvés le financement. Un sac à dos c’est toujours un compromis selon les besoins de chacun.Pour ma part depuis 3 ans j’ai un Crumpler cupcake half photo et j’en suis entièrement satisfait pour caler mon Mac Book 13″ + mon reflex et son 24-70, 2 petites optiques fixes et quelques affaires personnelles : usage balade ou cabine avion.

  2. Je suis toujours épaté, quand je vais sur un salon de photo, de voir la quantité de fabricants de sacs/solutions de portage et le nombre de sacs existant dans chaque gamme… J’en déduis que les coûts en R&D ne doivent pas être très élevés (après tout, ça ne demande pas une expertise technique très pointue ; ça reste basiquement de la couture et il n’y a qu’à voir ce que font les autres :)) et que les coûts de fabrication doivent être ridiculement bas !

    Du coup, les marques qui sortent une ligne de sacs doivent rentrer assez rapidement dans leurs frais… Ce qui explique que l’on trouve des sacs Canon, Nikon, Manfrotto, etc. qui ne doivent quand même pas se vendre des masses face à des LowePro ou des Crumpler…

    • hello,

      une rapide réponse, juste pour casser une idée préconçue, en fait ça n’est pas si simple non plus deux éléments de réponses d’après ce que j’entends à droite à gauche :

      – la bagagerie c’est rentable certes (en ce qui concerne le ratio coût de prod / prix de vente) attention cependant. La R&D comme dans tout les secteurs, varie beaucoup et ça n’est pas toujours le produit le plus vendu qui coûte le plus cher qui en nécessite le plus, à réjouté le sourcing et le suivit de prod ça reste une vrai industrie. Avec des produits qui ne sortent jamais, avec de la copie qui fait que certains fond du R&D pour les autres, qu’il y a des erreurs de casting avec de mauvais disigned, des mercato avec des disigners de tallent qui partent chez les concurrents, etc… Il faut savoir aussi que, et ça c’est important, le partage de marge n’est pas le même pour le hardware et les accessoires, aujourd’hui c’est bien grâce aux accessoires et bagagerie que les magasins gagnent leur vie (plus de volume mais aussi plus de marge)

      – enfin en ce qui concerne les volumes de vente, les sacs marques blanche, à l’effigie des constructeurs, sont de réels concurrents pour les marques spécialistes. Car même s’ils reste souvent plus basique, ils font souvent office de bundle ou de vente + 1 dans la grande distribution.

      Je ne suis pas expert en la matière mais c’est la synthèse et le décodage de ce que j’ai compris.

  3. [ Dans ce film, tout y est ! La plus belle collection de « clichés hipster » sur les photographes que l’on puisse imaginer (c’est ça qui m’a le plus intéressé en fait). ]

    Idem, un must!

    Je suis toujours amusé/étonné de voir que l’on peut financer ce genre de chose, de plus, avec une « com » ( aux sujet technique) aussi indigente, par contre l’autre pendant de la « com » est au top, si on peut dire.

    Piège à hipster

  4. Je ne suis pas vraiment d’accord avec ce que vous dites hormis le côté hipster où là je suis 100% d’accord.

    Je trouve que le sac à l’air plutôt pratique et polyvalent. Je pense qu’il faut le voir comme étant un bon un tout faire. En générale, en effet ce type de sacs est le meilleur nul part, mais c’est pas ce qu’on lui demande.

    Le plus souvent les sacs photos sont bon qu’à la photo (ca a évoulué). Je vais parler de mon expérience, au début j’ai cherché un sac photo pour faire de la randonnée. Il y du mieux maintenant (même si trop/très chers) mais au final la solution que j’utilise est un sac de randonnée plus une sacoche photo que je peux mettre dedans. Juste pour dire je porte avec ce system dans le pire des cas un 5D mkIII, un 17-40, un 24-105 et un 100-400. Et pour un total de 25L j’ai encore de la place pour l’eau, sandwich, vêtements pour 1-2 jours, le trépied, etc.

    Quand je vais en ville, vieux Eastpack et la sacoche dedans. De cette façon, j’ai encore un peu de place au dessus et je passe inarperçu.

    Avec ce point de vue, ce sac me parait très intéressant (mais trop cher). La fermeture au dessus est peut être aussi un peu laide mais très bien pour l’étanchéité. J’aurais les moyens il serait mien comme quoi…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.