web analytics

Apple a massacré Utilitaire Disque dans El Capitan

71
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Aujourd’hui, coup de gueule « spécial » : je suis vraiment très en colère contre Apple, car cela concerne l’intégrité même de nos données. En changeant radicalement l’Utilitaire Disque dans El Capitan OSX 10.11, Apple peut conduire certains photographes à mettre en danger l’intégrité de leurs données…

En effet dans OS X 10.11 El Capitan, le nouvel Utilitaire Disque version 15.0 (1150), ne supporte plus du tout les disques RAID (y compris ceux crées par les précédentes version du même logiciel) ! C’est déjà horrible ça… Mais ce n’est pas tout, comme vous allez le lire plus bas…

disk-utility-hero-100563378-large

C’est même dingue ! Et je m’étonne que très peu (aucun) des sites d’actu Mac que je lis en Français et en Anglais, n’en aient parlé pour l’instant Pourtant ce qui se passe est extrêmement grave… Je viens d’ouvrir une question dans l’Apple Support Communities : 

https://discussions.apple.com/message/29174087#29174087

Suite à l’article que vous êtes en train de lire, j’ai viens d’apprendre d’une source chez Apple, qu’un dossier relatif à cette question « RAID et Utilitaire Disque », vient d’être ouvert.

0000_SCREEN_JFV 172

 

Ci-dessus, copie d’écran du nouvel utilitaire disque : il n’y a plus d’onglet RAID !

Je suis particulièrement sensible à cette disparition, car je connais de nombreux photographes professionnels qui utilisent des disques RAID internes (à tord ou à raison, là n’est pas la question). Moi-même, j’ai durant plusieurs années stocké mes images sur deux Disques RAID (en miroirs), bien rangés dans mon Mac Pro. Ils étaient constitués de 4 disques identiques…

Je ne le fais plus depuis quelques années, c’est vrai… Car Lightroom offre des solutions de sauvegardes des catalogues assez rapides, qui me permettent de me passer de ce type de configuration RAID. J’irais jusqu’à dire que les disques RAID ne sont plus aussi indispensable aux photographes, qu’il l’ont étés. Ajoutons aussi que les nombreux systèmes de stockages externes RAID, gèrent le RAID à leur façons…

Mais ce n’est pas une raison (non vraiment pas), pour « éliminer » sans avertissement la gestion du RAID en Interne via une interface graphique dans une application majeure du système. D’ailleurs, je connais encore pas mal de professionnels équipés ainsi… Ils vont apprécier la nouvelle ! 

D’autant que le support du RAID n’est pas abandonné en lui-même, puisqu’il reste supporté, « à la ligne de commande »… 

What the fuck ? Ais-je bien entendu : « le RAID est supporté « à la ligne de commande » ? C’est l’inverse de la philosophie du Mac ça… Faudra-t-il mémoriser la commande : « diskutil » ? Non merci, ça ne m’intéresse pas de revenir 15 ans en arrière. S’il faut être ingénieur diplômé pour gérer ses RAID sur Mac, c’est totalement inacceptable !

 

Vous trouverez ici (developer.apple.com) le Mode d’emploi de la Gestion du RAID à la ligne de commande… Voici un petit exemple ! Bon courage :

Command Line RAID

 


Je ne suis pas le seul à être choqué ! Mais nous sommes peu nombreux…

Avec OS X 10.11 El Capitan, Apple à donc « massacré » l’un des logiciels les plus critique de votre Mac : « Utilitaire disque » n’est plus que l’ombre de lui-même… Impossible d’adopter OSX 10.11 sur mon Mac Pro dans ces conditions. Cette version me semble inutilisable (pas seulement à cause de l’abandon du RAID). D’ailleurs, je vous invite à un peu de lecture :

Macperformanceguide.com/blog : OS X El Capitan: Disk Utility “designed by morons” design ethic + RAID Support Removed + Wanton Bugs

Macperformanceguide.com/blog : Apple Kills Off RAID Support in OS X El Capitan, Leaving Users Dangling in the Wind: SoftRAID is the Solution Now

Avant d’aller plus loin : est-il possible de copier la version de ce logiciel indispensable, d’une version précédente (celle de Yosemite est numéroté 13), vers votre dossier Application ? Ou de restaurer une copie précédente via Time Machine ? j’ai essayé : mais évidement ça ne marche pas : El Capitan refuse d’utiliser une ancienne version de Utilitaire disque, c’est un désastre ! 

0000_SCREEN_JFV 179

 

Est-ce la même démarche de « nivellement par le bas », que l’on voit à l’oeuvre chez Apple… Et qui a déjà conduit récemment un groupe de stagiaires (?) chez Adobe, à « massacrer sans avertissement » le dialogue d’importation élaboré de Lightroom, en voulant le simplifier pour notre bien et le bien de futurs utilisateurs débutants ?

Heureusement devant le tollé mondial provoqué par cette « innovation malencontreuse », Adobe a récemment eu la sagesse et l’intelligence de renoncer à cette « simplification » aventureuse (ce que ne fera probablement pas Apple) :

A lire : Retour de l’ancien dialogue d’Importation de Lightroom

A lire : Comment rétrograder en Lightroom 6.1.1 ou CC 2015.1.1

A lire : Lightroom 6.2, les excuses de l’équipe d’Adobe

A lire : Rendez-nous le dialogue d’importation de Lightroom 6.1

 

Comme dans le cas de Lightroom 6.2, ce qui se passe avec Utilitaire Disque 15.0, ce sont pas seulement quelques innovation esthétiques discutables… Mais carrément des fonctionnalités vitales à certains utilisateurs avancés, qui ont été délibérément retirées…

Peut-être pour faciliter la vie des débutants ? Ou peut-être : car Apple ne souhaite plus en assurer le support ? 

Des fonctions disparaissent : sans avertissement de l’éditeur ! Sans la moindre information, sans aide, ni support… C’est afficher un mépris total des utilisateurs professionnels (de nombreux photographes) dont le travail repose sur Utilitaire Disque et la gestion du RAID.

Apple nous met devant « le fait accompli » et je trouve ça totalement scandaleux ! Ainsi, si vous mettez à jour votre OS sans avoir été informé de ce changement, vous découvrirez  un désastre et serez pris de cours.

Heureusement pour ce qui me concerne, je teste toujours longuement un nouvel OS X sur mon Macbook Air… Et je conserve prudemment le système de mon Mac Pro une génération en arrière ! Jusqu’à 6 ou 10 mois… Surtout depuis que j’ai moins confiance en Apple, c’est à dire depuis 10.7, ou 10.8. 

Passons au listing en 10 points, de tout ce que l’on peut reprocher au nouvel Utilitaire disques :

 


1 –  Le Support du RAID a disparu dans El Capitan

C’est évidement le problème le plus grave.. Ainsi dans l’Utilitaire de disque, version numéroté 15.0 (1150), il n’existe plus du tout d’onglet RAID.

Il est donc impossible de créer un Raid Logiciel à partir de deux disques… Et ne parlons même pas de la gestion des configurations Raid matérielles car à une époque Apple vendait des cartes RAID pour les Mac Pro et certains de ces matériels coûteux sont encore en production… MAJ : un lecteur nous signale en commentaires que l’utilitaire Apple Raid est toujours dans :

system/library/CoreServices/Applications/Utilitaire RAID

Revenons au RAID Apple logiciel : vos disques RAID apparaitront après une liste de volumes sobrement nommés « Untitled » (qui pourrait vous inquiéter inutilement)… Mais il vous sera impossible de savoir de quels type de RAID il s’agit (RAID 1 en miroirs ou RAID 5 par bandes ?)…

Impossible de savoir si votre RAID présente un problème ou semble en bon état. Comme sur cette copie d’écran de macperformanceguide.com :

2015-1008-DiskUtility-RAIDBugs,1640x906

 

Tim Standing le Développeur de SoftRAID explique :

«Avec El Capitan, Apple a finalement tué le RAID Apple. Alors que les volumes RAID Apple montent, Disk Utility ne les reconnait plus… Et il n’y a plus moyen de configurer un Volume RAID Apple. Ni de savoir si il fonctionne correctement.»

Et sa société d’offrir avec son application SoftRAID, une solution pour « convertir » les volumes Apple RAID en SoftRAID (disponible fin octobre pour 49 USD).

La seule solution pour gérer ses RAID, sera-t-elle d’adopter un logiciel tiers payant ? Voir Apple abandonner une fonctionnalité aussi ancienne et aussi largement adoptée par les professionnels est scandaleux.

Vous serez ravis de « dépendre » à l’avenir d’un minuscule éditeur tiers (sympathique peut-être), mais qui peut disparaitre, ou être racheté… Ou découragé, se détourner de OSX à tout moment. C’est une situation totalement inacceptable.

La question est alors : doit-on totalement se passer de RAID sur Mac ? Il est vrai que tout le monde n’en a pas besoin : moi-même je l’ai utilisé, mais je ne l’utilise plus… Pourtant, il existe des situations ou le RAID reste préférable. Et devoir s’en passer est un « appauvrissement évident » de notre écosystème…  

 

Si vous êtes utilisateur professionnel, gérant plusieurs disques et devant plusieurs fois par an formater des partitions et surtout gérer des disques RAID : évitez de passer à OSX 10.11 El Capitan, tant qu’Apple n’a pas réparé notre « Utilitaire disque ».

 


2 – Ensuite la lenteur d’Utilitaire Disque :

Dans certaines circonstance, il me semble qu’au lancement l’utilitaire disque est terriblement lent ! Je ne sais si c’est du à un problème sur mes disques (pas de problèmes signalés). Mais parfois (pas systématiquement), il met presque une minute avant d’afficher ma configuration…

Mais il est vrai que je manque encore de recule, pour savoir si c’est vraiment la faute d’utilitaire disque.

0000_SCREEN_JFV 168

 

 


3 – Un saut de 30 ans en arrière, en matière d’ergonomie !

Croyez-le ou non : cette nouvelle ergonomie fait un bond en arrière de 30 ans, vers les âges les plus obscures de l’informatique…

Il est « impossible » de redimensionner la fenêtre de utilitaire disque ! Ce n’est pas seulement « pas pratique », c’est surtout très dangereux !

Car avec une fenêtre minuscule : il est impossible de voir l’ensemble de vos disques et partitions, dès qu’il y en a plus de 3 ou 4. Du coup le risque d’erreur est démultiplié : faute de vue d’ensemble, vous risquez de ne pas sélectionner le bon disque ! Ou de formater la mauvaise partition…

Et voici ce que ça donne, si vous visionnez un disque comportant de nombreuses partitions (ici un disque servant au dépannage) : Disk Utility crée une fenêtre « non redimensionnable » d’une largeur aléatoire ! Ici 3203 pixels, sur un écran de Macbook Air qui n’en fait que 1440 ! C’est débile = plus vous ajoutez de partitions, plus la fenêtre s’allonge…

Disk Utility Stupid 3203 pixels

Cliquez pour agrandir cette fenêtre… On dirait qu’ils ont embauché des stagiaires chez Apple pour redessiner l’interface de Disk Utility (merci Macfly pour la copie d’écran ;-)

 

C’est d’autant plus stupide que les utilisateurs typiques de ce logiciel, ne sont pas des débutants : il sont susceptibles de gérer de nombreux disques et partitions et de la faire souvent…

Un Mac pro n’est pas un iPhone et l’utilisateur d’un Mac Pro (typiquement un photographe) a besoin de gérer de nombreux disques… Voici par exemple un aperçu des disques et partitions de mon Mac Pro (et encore là il n’y a pas d’images disques montées). J’ai  du redimensionner la fenêtre pour profiter d’une « vue d’ensemble » : quatre disques de 6 To, un disque SSD de 1 To, huit partitions en tout :

0000_SCREEN_JFV 183

L’ancien Utilitaire disque proposait une « vue d’ensemble » plus large, redimensionnable de l’ensemble de vos disques durs… Limitant les risques d’erreurs de manipulation.

 

L’ancien Utilitaire disque proposait une vue d’ensemble plus large, redimensionnable de l’ensemble de vos disques durs… Limitant les risques d’erreurs de manipulation. L’organisation y était limpide : 

  • Selon un ordre de lecture « de gauche à droite » parfaitement intuitif : on sélectionnait d’abord le Disque ou le Volume à traiter, dans la colonne de gauche…
  • Puis, les actions disponibles (pour ce Disque ou ce Volume), étaient proposés à droite selon les possibilités. Par exemple : uniquement SOS et Partitioner pour un disque. Alors que pour un Volume d’autres possibilités étaient offertes. ce qui était plus simple…

Alors qu’aujourd’hui les commandes sont en permanence affichées au dessus de l’ensemble… La nouvelle présentation est moins intelligente… Surtout si vous ajoutez à cela la quasi-disparition des Menus contextuels, limités à un unique : « Afficher dans la Finder ».

Alors que précédemment, un clic droit sur une partition donnait accès à plusieurs actions : Monter ou démonter une partition (je m’en servais souvent)… Ou encore graver un disque d’installation (d’un logiciel par exemple), à partir d’une image disque. OK, je sais que cette fonction a été déplacée dans le Finder (ce qui prouve qu’elle sert à quelqu’un), ce qui n’est pas une mauvaise chose…

Mais dans ce cas, il fallait « l’ajouter au Finder », sans la supprimer du clic droit dans Utilitaire Disque ! Puisque un clic droit n’a jamais déstabilisé un débutant (car un débutant ne fait pas des « clic-droits » dans tous les sens… Ci-dessous : les anciennes options sous le clic droit :

0000_SCREEN_JFV 181

 


4 – Le bouton SOS répare d’autorité vos disque, sans vous permettre de réaliser un diagnostique d’abord…

Simplification, qui j’espère restera sans conséquences… Mais comment en être certain ? Je n’aime pas ça du tout.

Par ailleurs, la réparation de permissions se fait de façon automatique en tâche de fond… Il reste possible de lancer grâce au Terminal la réparation des permissions du disque avec cette commande :

diskutil repairPermissions / 

 


5 – La nouvelle présentation des partitions par « Camemberts »

Elle est beaucoup moins claire que la précédente, en plus d’être inutile et fantaisiste… Il est devenu pénible de sélectionner les partitions les plus étroites : moi-même j’ai du m’y reprendre à 4 fois pour effacer une petite partition. C’est insupportable !

Alors que la présentation précédente était parfaitement claire et compréhensible par tous. Pourquoi changer ce qui marche parfaitement ? Cet outil n’avait vraiment pas besoin de ressembler à une application iPhone taillée pour des ado de 12 ans !

0000_SCREEN_JFV 170 copie

 

Par exemple, on pouvait formater un disque en demandant 3 partitions, elle seraient crées de taille égale. Mais il n’est plus possible d’indiquer le nombre de partition que l’on veut créer… A la place il faut cliquer sur un signe « + » comme des idiots incapable de compter jusqu’à trois ! Cela crée une partition de la taille… de la moitié de la partition précédente. Pourquoi ça ? C’est débile et peu pratique…

Ensuite c’est devenu l’enfer pour modifier la taille des partitions existantes : la seule solution rapide me semble être de tout reformater et de tout recommencer de zéro…

Encore une preuve supplémentaire, que trop souvent chez Apple : c’est la démarche « esthétique », qui prend le pas sur l’efficacité. Et que le contrôle qualité auprès des utilisateurs réels, est devenu insuffisant… On dirait qu’il n’existe plus de « patron » ! 

Steve Jobs aurait-il pris le temps de vérifier Utilitaire disque, dans une nouvelle version du système ? Ce n’est pas impossible… Et s’il avait vu cette « merde » : je suis certain qu’il l’aurait refusé !

 


6 – Irruption d’informations parasites dont ce n’est pas la place :

L’utilisateur professionnel, n’a que faire de voir le contenu des disques dans Utilitaire disque… Paradoxalement, ces nouvelles bandes colorées sensées représenter l’espace occupé par les applications, les photos, été, ne fait que brouiller la « vision d’ensemble » des partition…

0000_SCREEN_JFV 172

Cette présentation par type de données existe déjà dans « A propos de votre Mac »… Et aurait du y rester !

 

Que l’on garde ce type d’affichage pour les utilisateurs de l’iphone, ou pour la fenêtre « à propos de votre Mac ». On nous supprime des possibilités d’un côté et m’on nous ajoute des choses inutiles de l’autre côté : bravo Apple !

Si quelqu’un avait vraiment besoin de cet affichage dans Utilitaire disque pour connaitre le contenu de son Mac. C’est peut-être qu’il ferait mieux de s’abstenir d’utiliser ce logiciel, dont les conséquences d’une mauvaise manipulation peuvent être catastrophiques.

Les utilisateurs de Mac devront se battre contre la « fisher-prici-sation » de OSX… Car si on laisse faire Apple, on va se retrouver avec ça :

FISHER PRICE MAC 702

 


7 – Des volumes « untitled » mystérieux…

Je ne sais pas vraiment ce que c’est, n’ayant pas moi-même eu à faire à ce phénomène décrit ici… Le plus probable est que ces partitions « Untitled » soient liés au « non support du RAID ». A moins que cela ai quelque chose à voir avec Core Storage ?

2015-1008-DiskUtility-RAIDBugs,1640x906

 

Ouvrons une parenthèse à propos de Core Storage. Je n’avais jamais eu l’occasion d’en parler, mais c’est l’occasion : depuis OS X Lion, ce « Core Storage » (nécessaire à l’adoption du Fusion Drive) déstabilise les utilisateurs le plus pointus. J’ai moi-même du éliminer « à la ligne de commande », cet « ennemi de l’intérieur’ qui s’était invité tout seul parmi mes partitions. Alors que je n’avais rien demandé et que je n’utilise aucun Fusion Drive !

Core Storage est un gestionnaire de Volumes Logiques, dont vous n’avez vraiment pas besoin (sauf à utiliser un Fusion Drive) et que vous pouvez tenter de désactiver (à vos risques ét périls s’il vous gène autant qu’il m’a gêné)  : macs.about.com/od / macpuissancedix.com.

J’ai du y consacrer plusieurs heures de recherches et de manipulation pour me dépêtrer de cette « saloperie » qui était apparue toute seule, en compliquant sérieusement la gestion de mes disques ! Je ne vais pas traiter ce point ici, mais attention : cela peut tourner au cauchemar si vous souhaitez désactiver Core Storage : le risque d’effacement involontaire de partitions est élevé !

Ce n’est pas une nouveauté (apparu avec Lion 10.7), mais Core Storage combiné à la présentation des disques et partitions dans une fenêtre non redimensionnable… Et bien cela commence à ressembler à un cauchemar ! Alors que Apple simplifie Utilitaire disque à l’extrême d’un côté en nous privant des moyens d’action les plus simples, elle introduit avec Core Storage une difficulté qui semblera insurmontable à la plupart.

0000_SCREEN_JFV 185

Exemple de l’apparition inopinée (et non souhaitée), d’un volume Core Storage, suite à l’ajout d’une partition à un disque existant… Celui-ci je l’ai pas supprimé exprès (pour vous montrer). Cela peut-être fait à la ligne de commande (après un backup du disque de préférence, tant le risque d’une erreur est élevé).

 

 


8 – Mais d’ou sort cette « image disque » de mon Time Capsule ?

J’ai constaté un autre phénomène nouveau et déstabilisant sur EL Capitan : une « Image disque » totalement inconnue m’est « apparu » comme la Vierge dans Utilitaire disque dur…

0000_SCREEN_JFV 178

 

J’ai d’abord pensé qu’ils s’agissait de mon disque « Time capsule », sous forme « d’image » et je me demande bien comment et pourquoi… Mais je suppose qu’il doit s’agir de la « sauvegarde locale anticipée », que réalise Time Machine en attendant de pouvoir se connecter au disque Time Capsule (une fois de retour à la maison) ?

L’indice qui m’a mis sur cette piste est qu’il s’agit d’une Image Sparse bundle (sa taille est variable et croit au fur et à mesure des besoins).

Merci bien : mais vraiment, je préférerait qu’elle n’apparaisse pas ici ! Car tout cela n’a rien à voir avec mes disques de stockage (on peut la masquer, mais elle reviendra au prochain lancement)…

Jusqu’à présent, je formatais de temps à autre le disque de Time Capsule via l’utilitaire Airport… Mais un utilisateur non averti pourrait bien être tenté de formater cette partition inconnue. Je tente du coup de la formater, pour le fun… (parfois, il est plus sain de « repartir de zéro » avec Time machine)… Mais rien ne se passe : plantage de Utilitaire disque. Bravo !

Au final je retourne dans l’utilitaire Airport pour reformater mon disque Time capsule à l’ancienne, le nommer autrement et débuter une nouvelle sauvegarde… Me voici avec un beau disque 2To vierge qui commence à se remplir avec une nouvelle sauvegarde. Et utilitaire disque m’affiche à nouveau cette « Image disque », que ne veux pas voir !

Bravo pour la simplification : Apple ajoute ici un affichage inutile… Cette image disque va certainement aider l’utilisateur débutant à faire un grand pas, dans la compréhension de son Mac et de Time machine : c’est réussi !

 


9 – Ultime agacement…

Ce n’est pas que cette fonction m’était indispensable, car pour cloner un disque vers un autre j’utilise plus volontiers Carbon Copy Cloner…

Mais voilà encore une autre fonctionnalité disparue, qui doit être remplacée par un logiciel (devenu) payant !

Ou trouve-t-on maintenant ce que l’on pouvait réaliser dans l’onglet Restauration de l’ancien Utilitaire Disque ? Si des fonctionnalités ont été proposées ici durant toutes ces années, c’est bien que quelqu’un devait les utiliser…

La dernière fois que je m’en étais servi, c’était pour ajouter une minuscule partition HD Recovery à un disque externe qui en était dépourvu (encore une fonction dont se charge éventuellement Carbon Copy Cloner, si du moins vous clonez un volume bootable).

0000_SCREEN_JFV 189

L’ancien onglet Restauration de l’ancien Utilitaire Disque… qui permettait de cloner un volume vers un autre. Ou une image disque vers un volume ou un dossier…

 


10 – Gestion des images disques…

Je laisse la parole à l’un de nos lecteurs qui a pointé en commentaire, un problème de gestion des images disques (que je n’avais pas remarqué) :

« J’utilise un fichier sparsebundle crypté, pour conserver et ajouter au fur et à mesure des fichiers sensibles. Comme il avait atteint la limite préfixée, j’ouvre l’utilitaire de disque pour augmenter la limite… Surprise ! Je n’avais pas ouvert l’utilitaire de disque depuis l’installation d’El Capitan : tout est changé et pas pour le mieux.

Je suis incapable de figurer comment augmenter la taille de mon fichier. Il n’y a pas d’outil pour ça. Aucune référence, aucune documentation d’Apple sur le net que ce soit en français ou en anglais. Ils disent en anglais qu’il y a un outil, mais je ne le vois pas…

Je suis très déçu d’Apple sur ce coup là. Je suis aussi surpris de voir que la communauté Mac n’ait pas réagi plus fort jusqu’à maintenant à cette rétrogradation de l’utilitaire de disque. Le Mac n’est pas un iPhone ni un iPad pour les masses ignares en informatique… J’aime bien garder un certain contrôle sur mon disque dur. Où est la vision d’Apple ? »

 


En conclusion…

Je n’ai jamais été tendre avec les logiciels Apple : depuis des années, les développeurs d’Apple en charge des logiciels autres que iOS et OS X, semblent travailler comme une bande de développeurs amateurs… Lançant des logiciel et les abandonnait quelques années plus tard, en laissant tomber les utilisateurs. 

Même iCloud (pourtant pierre angulaire de la stratégie iOS), est sujet à des bug incompréhensibles. Par exemple, chez moi certains contacts refusent depuis des mois de se synchroniser sur mon Mac Pro… Alors qu’ils sont parfaitement synchronisés entre le Macbook Air, iCloud, l’iPhone et l’iPad (et je vous garantis que j’ai tout tenté, y compris la suppression complète du carnet d’adresse)… 

Je ne sais pas encore, si Apple sera aussi raisonnable qu’Adobe en revenant à l’ancien Utilitaire disque, ou en ajoutant les fonctions manquantes. Même en protestant, il est peu probable que l’on se fasse entendre : car chez Apple, il n’y en a plus que pour l’iphone et iOS.

Chers lecteurs qui me suivez depuis 10 ans ici, je redoute que l’informatique « pour les débiles » ne parvienne à tuer Mac OS X à petit feu…

A ce rythme : à force de « nivellement par le bas », à force d’innovations qui sont des renoncements : il n’est pas certain que OSX survive aux dix prochaines années…

 

 

Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

71 commentaires

  1. J’étais un gros utilisateur windows, je suis passé au mac la première fois avec un macbook air modèle 2011 (surement mon ordinateur préféré) et mon deuxième mac est un iMac 27″ de 2013

    J’ai commencé à être agacé par OSX quand je me suis rendu compte qu’avec ma partition bootcamp windows (pour les jeux vidéo) l’ordinateur était plus réactif, et c’est encore plus le cas depuis windows 10 et osx el capitan malgré le soit disant metal qui est doit amélioré la prise en charge graphique.

    Du coup j’utilise de plus en plus windows sur mon imac, et je pense sérieusement à revenir au PC pour mon prochain ordinateur, d’ailleurs le fait que je ne puisse pas changer le HDD par un SSD sans faire un démontage compliqué de la machine me pousse de plus en plus à quitter le monde Apple pour les ordinateur, je garderais mon iPad et mon iPhone mais retour au PC config perso ! :)

    • C’est triste de constater ça, alors qu’avant c’était justement le Mac qui était super facile à bidouiller / moduler…

      Dire que mon Mac Pro accueil 4 disque classiques (6 To), avec un SSD dans le lecteur optique 1… (et un second si je virais le second lecteur optique)

      Et je peux ajouter 2 SSD par cartes PCIx si je voulais en plus ! ! ! (il me reste 2 emplacement PCiX, juste après la carte graphique et la carte USB3 ! )

      Bref, c’était fantastique le Mac en 2011.

      Mais depuis l’ère Tim Cook, on se dirige vers un Mac « fermé », conçu pour des bisounours riches ou oisifs…

       

       

    • Il est même possible que cette accumulation de « petits changements », cache un plan d’ensemble. Il ne s’agit peut-être pas seulement de « décourager » l’utilisateur de gérer lui-même ses disques durs.

      Comme iPhoto a été abandonné, comme Aperture a été abandonné, comme iWeb (et tant d’autres) ont été abandonné… Le cimetière des applications Apple se rempli au fur et à mesure des lubies de ses dirigeants… Au fur et à mesure des ambitions marketing d’Apple, sur un marché exponentiel de plus en plus constitué d’utilisateurs novices, naïfs et « potentiellement captifs »…

      Le prochain marché mondial a conquérir, est celui de pays sous-développés dont les utilisateurs vont passer directement du « moyen âge numérique », à l’informatique centralisé et « iCloudisé »…

      Ces futurs utilisteurs n’auront jamais connu « l’informatique personnelle », c’est pourquoi les géants occidentaux du high tech, entendent bien vendre à ces futurs consommateurs : les outils les plus simples et les plus idiots possibles ! Des outils susceptibles de les maintenir « dans la plus grande dépendance technologique », aussi longtemps que possible…

      Alors que Mac OS et OSX auront été les outils : des artistes, des créateurs, des photographes, des chercheurs, des scientifiques, des médecins et des avocats… iOS est à l’inverse l’outil des utilisateurs d’instagram et de Facebook : cela veut tout dire… Quelle « Défaite de la pensée » !

      Le futur iOS qui un jour remplacera peut-être OS X (le risque plane, malgré les dénégations de Tim Cook) sera d’abord tourné vers la « consommation ». Consommation de films, de jeux et surtout d’espace de stockage Cloud ou resteront « sécurisées » vos données…

      La suppression de iPhoto et son remplacement par Photos est la première étape de cette mise sous tutelle. L’informatique « pour les débiles » est bien plus sécurisée et plus rassurante… Mais surtout plus rémunératrice !

      Combien d’heures par semaine passez vous à perdre votre temps sur votre iPad, que vous passiez auparavant à créer, écrire et à inventer sur votre Mac ? Dès aujourd’hui, iOS est conçu pour consommer et non pour travailler…

      Oublié le développement personnel, la création de contenu et le développement de l’intellect : j’espère me tromper mais c’est comme si un plan machiavélique commençait à se dévoiler…

      Big Brother est-il à nouveau en marche ?

      S’agit-il d’un simple cauchemar, allons-nous nous réveiller ? Le futur iOS, risquera-t-il de se transformer en outil d’assujettissement ? Alors que l’informatique entre 1990 et 2020 aura été un outil d’émancipation, artistique, social et politique…

      • Je suis d’accord avec ce que tu dit, mais c’est hyper décevant :/ Un autre point c’est que la marque devient de plus en plus radine, quand on voit les nouveaux iMac qui sont toujours plus cher et toujours livrés avec un disque dur mécanique … pas de fusion drive (d’ailleurs le nouveau fusion drive a été castré, fini les 128go de ssd c’est moins de 30 go je crois maintenant)

        On voit le phénomène avec les iPhone le modèle de base toujours en 16 go … je viens de me prendre un iPhone 6 et obligé de payer 100€ de plus pour le 64 car de nos jour le minimum vital est 32go (surtout quand on connait le prix de la mémoire flash c’est honteux)  Le stockage est clairement un problème sur les produits Apple, à une époque ou la mémoire ne coûte plus rien c’est une honte, sur l’iMac 27″ c’est incompréhensible, ils ont laissé l’accès à la ram ce qui est très bien alors pourquoi ne pas le faire pour le disque dur ?

        Enfin ça laisse à réfléchir pour mon prochain ordi, d’ailleurs as-tu pensé à te diriger vers windows à l’avenir ?

      • Je suis bien d’accord avec tout ça, j’en ai assez « assujetti » (le cas de « Photos » est l’exemple parfait. Si encore le matériel était performant: ce n’est plus le cas. J’ai acheté un MacBook Pro non rétina voici un an avec un intel core i 7, il démarre comme une 2 CV avec El Capitan puis sierra, rien à voir le mac book pro intel core duo 2 sous snow léopard. Même mon vieux iBook blanc G3 démarre plus vite. Le prochain sera un PC (HP, Dell, … plutôt moyenne gamme +) sous windows ou Linux. Je n’ai que faire des gadgets genre Toolbar, je veux un truc qui marche et soit rapide. Pour Apple, les ordi, c’est devenu secondaire, leur business, c’est l’iphone et les les iPad. Appareils qui au demeurant sont bien même si je suis allergique au système iOs (un bac à sable pour chaque appli donc chaque tâche, impossible de faire communiquer ces appli entre elles sauf si elles sont maison, pour moi qui ai commencé avec les mac SE en 1988, le divorce est consommé.

  2. Merci pour cet intéressant billet.

    J’utilise un fichier sparsebundle crypté pour conserver et ajouter au fur et à mesure des fichiers sensibles. Comme il avait atteint la limite préfixée, j’ouvre l’utilitaire de disque pour augmenter la limite.

    Surprise! (Je n’avais pas ouvert l’utilitaire de disque depuis l’installation d’El Capitan). Tout est changé et pas pour le mieux.

    Je suis incapable de figurer comment augmenter la taille de mon fichier. Il n’y a pas d’outil pour ça. Aucune référence, aucune documentation d’Apple sur le net que ce soit en français ou en anglais. Ils disent en anglais qu’il y a un outil mais je ne le vois pas…

    Je suis très déçu d’Apple sur ce coup là. Je suis aussi surpris de voir que la communauté Mac n’ait pas réagi plus fort jusqu’à maintenant à cette rétrogradation de l’utilitaire de disque.

    Le Mac n’est pas un iPhone ni un iPad pour les masses ignares en informatique… J’aime bien garder un certain contrôle sur mon disque dur. Où est la vision d’Apple???

  3. je suis passé (un peu trop vite visiblement) sur El Capitan, et dispose d’une baie externe 4x3To, géré 2 par 2 en RAID1 via mon iMac.

    Dois-je comprendre que mon iMac avec le nouvel OSX ne gère plus mon système RAID ? ou plutôt que  je ne peux plus créer de nouveau système RAID avec El Capitan

    merci

    • Tout dépend si tes RAID ont étés crées et sont gérés par le logiciel Apple… (tu le saurais, car c’est toi qui l’aurait fait)

      Ou par le logiciel intégré au boîtier (ou par un logiciel propriétaire)…

  4. Bon, ben on est habitué depuis un moment avec Apple.

    Ya aussi eu -a mon avis- la regression sur des app come Apercu, l’utilitaire airport, etc…

    J’utiliserais une app tierce (onyx ou autre) qui ne manquera pas de cacher cette misere comme j’ ai du me resoudre a prendre Pathfinder car le finder est devenu imbitable pour moi.

     

    c’ est bien dommage

  5. pour les cartes raids…l’utilitaire apple raid est dans system/library/CoreServices/Applications/Utilitaire RAID

    pour le reste softraid ou terminal

    en attendant je n’ai pas eu de soucis avec un raid O dans mon MacPro passé sous 10.11. de toute façon il est backupé.

    Pour mon serveur OSX 4  et 10.9.5 , qui gère plusieurs raids (softwares et matériels) je vais attendre

  6. Apple se detourne depuis déjà quelques années de la clientèle pro. Toi qui est très clairvoyant jean François, plutôt que de t’accrocher aux branches, conseil à tes lecteurs de basculer sous Windows, le seul os qui assume son passé.

    • C’est encore trop tôt !

      Mais j’ai un Windows en Boot Camp depuis des années, depuis Vista en fait en 2007… (actuellement il est encore en Windows 8).

      Je surveille ça de près !

  7. Pour Apple j’ai malheureusement le sentiment que l’histoire se répète. Steve Jobs n’est plus aux commandes et le bateau part gentiment mais sûrement à la dérive. Souvenez-vous de ce qu’était Apple en 1998 !

  8. Bonjour à tous,

    Et voilà pourquoi je n’aime pas les solutions propriétaires, Je conseil toujours à mes clients d’utiliser les stations de travail pour le travail dédier: retouche texte .. mes pour la sauvegarde de données des solutions externes et libres sont nettement plus sures. Une entreprise que j’ai conseillé en 2001 pour leurs système de sauvegarde à refait appelle à mois l’an dernier pour revoir leur solution et là pas de souci Linux à lut les disque de 2001 sans broncher et on nous avons put tous transférer sans pleur ni larme.

    Il ne faut pas oublier que la dans le travail la continuité des données est le PLUS Important et que seul seul Linux ou des systèmes de la même famille sont capable d’une telle longévité.

    En décembre la Chambre Professionnel du Conseil (CPC-MP) et la  CCI de Toulouse organise une conférence où j’interviendrai sur le sujet de la sécurité des sonnées à long terme.

    Ne pas oublier que le matériel Photo et le matériel de traitement évolues pour notre plus grand confort et pour plus de performance mais que la perte de documents quel qu’ils soient peut être dramatique.

    J’utilise des Apple  depuis 1986 et de Windows aussi et donc j’ai appris à me méfier des lubies irréfléchis des constructeurs.

    Bon courages à tous

    PPB

  9. On y arrive, Apple se désintéresse de plus en plus des logiciels maison pour se recentrer uniquement sur OS, et continuer à faire du fric sur le Hard qu’il soustraite.

    Business is money, notre cher Tim Cook l’a bien compris, faute d’être un visionnaire il sait faire du fric.

    Les logiciels maison sont de plus en plus des exercices de style pour graphistes désoeuvrés, chaque jour plus dépouillés et moins lisibles, sans aucune continuité ni logique d’évolution. Adieu Aperture, adieu iPhotos, adieu iWeb, Pages et Numbers des usines à gaz pour tourner en rond, à chaque évolution retour dans le maquis pour s’y retrouver, et enfin un iCloud débile.

    Aujourd’hui, je ne vois plus l’intérêt de rester sur cette marque, et l’ami Tim s’est fait assez de tunes pour s’acheter toutes les barres chocolatées de la planète.

  10. simplification à l’extrême des outils disponibles, jolies petites barres colorées, … en regardant la capture d’écran et en « oubliant » que l’on discute de MacOS, que voit-on ? L’équivalent d’un gestionnaire Disk pour iPad ou iPhone, non ?

    Malgré les dénégations d’Apple, on va DIRECT vers une « ingestion » de MacOS par iOS !

    Je suis d’accord avec Mr Vibert, Apple simplifie (?) ses OS vers le bas (hélas) imposant aux utilisateurs (tous !) le système pour « idiots » trouvé sur les tablettes et portables de la Pomme …

    Demain, après-demain, le Timy nous annoncera comme un évènement de conséquence mondiale que vos MacPro, MacBookPro, MacBookAir et autre iMac sont maintenant « totalement intégrés dans un univers iOS pour une meilleur expérience de l’utilisateur » … applaudissement de la foule.

    Je n’ai pas vraiment prêté attention aux sirènes commerciales de la sortie de Windows 10, mais je commence à me faire à l’idée que leur système deviendrai finalement supérieur … pour travailler.

  11. Je pensais être devenu fou à regarder Windows 10 depuis quelques temps, mais je m’aperçois que d’autres se posent les mêmes questions que moi…

    Oui inquiétant pour nos macs …

  12. D’un autre côté, et bien qu’utilisant un volume RAID, ce changement ne vas pas m’empêcher de travailler avec mon Mac. L’utilitaire de disque, j’ai du l’ouvrir deux fois cette année, et encore, simplement pour reformater des disques externes.

    Quant à la question de rester sur Mac, elle se pose effectivement, mais pour bien d’autres raisons.

    • J’imagine que tes RAID sont gérés par le logiciel propriétaire de ton boîtier externe…

      Mais moi qui utilisais des RAID logiciels Apple, (ce n’est plus le cas), pour gérer les 4 disques dans mon Mac Pro je ferais comment ?

      J’ai plein de collègues photographes pro qui sont encore dans cette configuration. Ils sont bloqués à 10.10 maxi ! Hors de question de se passer des outils RAID de Disk Utility (vérification par exemple)…

      Bref, Apple fait chier !

      • Oui, effectivement, je ne pensais plus à ta config.

        D’un autre côté, peut être qu’Apple part du principe que les utilisateurs d’anciens MacPro ne sont plus légion ou, tout au moins, ne migreront pas sur 10.11.

        Ce qui signifie également qu’il n’ont aucune intention de sortir un ordinateur modulaire à la place du MacPro actuel, ou situé entre le MacPro et l’iMac, comme beaucoup en rêvent encore, comme moi, mais je pense qu’il n’y a aucune illusion à se faire.

        • Oui, ça c’est mort…
          On l’a malheureusement deviné depuis longtemps !

          ça ne les arrange pas du tout ! Les Mac Pro actuels sont bien plus économiques à produire pour eux et la marge bien plus intéressante…

  13. Pingback: Disk Utility crée une fenêtre « non redimensionnable » - Photoetmac.com

  14. Bonjour,

    D’accord avec tout ce qui a été dit sur l’évolution des OS chez Apple mais chez Microsoft ça ne fait pas très envie non plus… Installez un nouvel ordi avec Windows 8 histoire de vous remettre dans le bain et d’être dégouté. Déjà c’est une demi journée de bouffée avec les mises à jour qui se succèdent à n’en plus finir.

    Après l’interface est plus faite pour une tablette qu’autre chose et encore… Je connais pas Windows 10 mais Microsoft entre Vista et W8  beurk ! Je ne parle même pas de l’antivirus qui s’il n’est pas actif à un moment donné lors de l’installation va laisser l’ordi bien plombé.

    Je ne sais pas ce que nous réserve l’avenir mais ça fait peur à voir vu la direction prise par les deux leaders.

  15. Pingback: Restaurer l'ancien Utilitaire disque sur El Capitan OSX 10.11 - Photoetmac.com

  16. Je suis désemparé. J’avais l’habitude de créer des « images de disque vide » via l’utilitaire de disque pour créer un backup de mes documents. J’utilisais une « image de faible densité » protégée par un mot de passe. Plus moyen de créer d’image d’une taille autre que 100 Mo. Résumé : fonction inutile et je n’ai pas encore trouvé la solution pour faire des backups complets et protégés.

    L’utilitaire était si simple et bien foutu. Pourquoi l’avoir changé ? Je ne comprends vraiment pas. Déception totale.

    Pour le reste, les informations sont peu intelligibles. Bref. Un zéro pointé de ma part !

  17. Sur mon Macbook Pro 15″ neuf acheté 10/2015,  j’ai rencontré quelques bizarreries et figeages lors des tous premiers paramétrages de préférences d’El Capitan 10.11.1 qui ont nécessité 2 arrêts forcés et redémarrages, y compris un refus de mon mot de passe principal après redémarrage suite à un forçage d’arrêt. (FileVault activé).     Le problème a nécessité l’insertion du code clé de FileVault

    Le nouvel Utilitaire de disque autorise la création d’une image disque chiffrée de 100 Mo max. C’est certainement une blague !  Je pense  donc qu’un farceur s’est introduit parmi les programmateurs chez Apple !  je n’ai pour l’instant pas d’autre explication

     

  18. Bon je pense que tout est dit, je manipule beaucoup de mac dans mon métier d’assistance informatique. Je n’avais jamais eu de probleme avec les partitions et bootcamp, mais la avec El capitan, l’HORREUR  plantage bye Bye GPT, restauration de partition, impossible de supprimer une partition vide ,bye bye NTS du BOOTCAMP 1 journée de bouffée .

    Je ne parle même pas des nouveaux Imac avec Ecran collé type Iphone Ipad, memoires soudées, en gros une grosse tablette sur ton bureau, Oui plus fin plus rapide, plus  plus plus plus rapidement à la poubelle.

     

     

  19. Bonjour, je m’occupe de plusieurs serveur de fichiers sur plusieurs sites et le seul fait de passer sous Capitaine ne m’enchante plus de peur de voir mes Volume RAID tombés et de me retrouvé bloquer avec une cinquantaines de personnes qui ne peuvent plus travaillé.

    Je suis dans une agence de communication et traitons de gros fichiers qui nous oblige a opté pour de gros volumes RAID du type 12 TO.

    J’ai bloquer les mise à jour de mes serveur en attendant qu’APPLE trouve une solution à ce problème.

    Je pense qu’il n’est pas possible qu’Apple est fait ce genre de choix sans envisagé dans un future proche une solution à ce soucis.

    RG

  20. Bonjour, oui, ce capitaine est une catastrophe…

    Vieil utilisateur professionnel d’Apple (depuis l’Apple II, une vingtaine d’ordis variés que j’ai appréciés pour leur productivité…), et malheureux acheteur d’un IMac récent sous 10.11, non seulement j’ai comme tout le monde un peu de mal à m’y retrouver, mais surtout certaines de mes applis ne fonctionnent plus… Or ce sont des applis pros à 2 ou 3000€, je ne peux même plus ouvrir les fichiers correspondants… Et l’assistance d’Apple qui me propose sans rire d’ouvrir une partition avec l’ancien OS, de ceux qui ne sont plus supportés et à la merci du premier malware venu…

    Et je ne parle pas de mon carnet d’adresse qui ne s’ouvre pas, ni des mises à jour par ICloud qui me demandent un n° de CB (je suis dans un service sans CB et je ne donnerai jamais le mien!),…

    J’ai déjà viré un certain nombre d’applis Apple pour leur équivalent en libre, maintenant bien plus fiables et plus pratiques à mon goût, si un Mac çà ne sert plus qu’à tchatcher, alors je serai obligé de passer au PC sous Linux…

  21. Pingback: Restaurer l'ancien Utilitaire disque sur OSX El Capitan - Photoetmac.com

  22. Hello,

    UN GRAND MERCI !!!

    Il est vrai qu’à la sortie de El Capitan et j’ai été sidéré de voir la merde qu’Apple avait pondu. Mais lorsque que j’ai vu l’Utilitaire Disque… Ce fût le drame. Aujourd’hui, seul Linux est une véritable alternative, sauf que beaucoup de logiciels Pro n’y sont pas présents et donc, demandera bcp de taf pour migrer.

    Pour moi, et je l’avais dit à mon entourage, la mort de Steve Jobs a signé aussi la mort de l’Apple que nous avons connu. Aujourd’hui Apple est une caisse enregistreuse qui surf sur le travaille titanesque que Steve Jobs a fourni pour remettre Apple sur les rails.

    Perso, j’ai quitté Mac depuis 2010 pour passé dans le monde hackintosh et ne garder que MAC OS X (le pc est bien plus souple) Cette communauté est très active.

    Merci en tout cas pour le coup gueule.

     

    Stephane.

  23. Pingback: La mort de Steve Jobs a signé la mort de l’Apple ? - Photoetmac.com

  24. Bienvenu dans un nouveau monde !

    Je ne crois pas que cette évolution soit une lubie simplificatrice d’un grand chef (Tim Cook) … c’est une stratégie réfléchie et globale à toutes les grandes entreprises : d’ici peu et cela à déjà bien commencé, nous aurons accès à Internet avec la fibre, de 100 à 200 Mbits/s dans les deux sens (!), aussi rapide que l’accès à votre disque dur ! alors pourquoi posséder une machine complexe avec des disques, du Raid, des Nas … alors que le Cloud va s’occuper de tout, vous n’aurez plus à vous casser la tête, mais simplement à payer … un abonnement … Lightroom ça vous dit quelque chose ?  maintenant c’est sur abonnement, et ce n’est pas le seul, petit à petit tous vont passer sur ce mode de paiement, et votre ordinateur ne sera plus qu’un simple terminal, un clavier un écran, c’est tout, le reste sera quelque part sur la toile, nous serons pieds et poing liés … des vaches à lait, fini la liberté.

    Pourquoi Apple et les autres maintiendraient des OS et des applications pour une poignée d’irréductible ? il faut réduire les coûts, et facturer un max. L’avenir est radieux pour BigBrother.

    Y a t’il une altertative ? Linux ? pourquoi pas ? mais les logiciels sérieux ne seront pas sur Linux (comme Lightroom) et Linux restera l’OS de quelques personnes qui ont la chance d’avoir la connaissance informatique, il restera inaccessible techniquement à la plupart des gens.

    C’est une vision des choses … j’espère que je me trompe, mais j’ai vu dans les commentaires précédents que d’autres pressentent la même chose. C’est un domaine ou les choses évoluent très vite, personne ne peut dire ce qu’il en sera dans 10 ans.

  25. Bonjour à tous,

    Je n’ai jamais utilisé de disques RAID, par contre, je profite de cet espace pour mon coup de gueule Mac à moi. Steve Jobs doit se retourner dans sa tombe. Depuis Snow Léopard, je constate une dégradation vertigineuse du produit Apple, que ce soit le Mac, l’iPad ou l’iPhone. J’ai des bugs dignes de Windows 95 pour ne pas dire Windows 3.1, et je trouve ça très grave en 2016 avec un système 64 bits. Mac n’a pas encore atteint la médiocrité de Windows mais ça ne saurait tarder si ça continue. J’ai Final Cut Pro X pour mes montages vidéos (bourré de plugins, il est vrai, mais c’est censé être fait pour). Et bien je dois le relancer au moins 10 fois par jour quand soit il quitte inopinément, soit il se bloque… J’ai même dû arracher plusieurs fois la prise de l’ordi car plus rien ne répondait. Des fois, il ne tient plus compte d’une piste vidéo (vous ne voyez plus la vidéo et ne voyez que celle de la piste d’en dessous) ou encore il ne lit plus 1 ou 2 pistes sons. Vous exportez et vous n’avez ni la musique ni les effets spéciaux ! Pourquoi ? Mystère ! Mail ! Mail se bloque, ne réagit plus, est d’une lenteur crasse et souvent, les 3 petits boutons à gauche en haut qui gèrent la fenêtre ne répondent plus et ne fonctionnent plus. Souvent en cliquant sur un email dans la liste de la colonne de gauche et il faut attendre 1 à 2 minutes jusqu’à ce qu’il s’affiche. iTunes ! Alors depuis 2 ou 3 versions, mon iTunes a un comportement pour le moins erratique. J’ai des milliers d’albums dans iTunes. Je navigue parmi les albums, par exemple en milieu de liste, j’écoute un morceau et m’apprête à y mettre 5 étoiles ou un coeur, et vlan, juste au moment où je vais faire ça, iTunes ferme l’album et revient au premier album de toute la liste en début de liste. Comme j’ai tellement d’albums et ne connais pas tous les noms d’artistes et d’album par coeur, je vous dis pas quand je dois aller rechercher celui que j’écoutais parmi la quantité que j’ai. Et quand je le retrouve, rebelote ! Il me refait le même coup à chaque fois. Dont sur iTunes, je dois cliquer sur la chanson que je veux, et écouter, et c’est tout car dès que je veux aller naviguer entre les morceaux ou albums, il me refait chaque fois le coup. Photo ! Photo, j’aime mieux ne pas en parler ! iMovie ! iMovie, ça fait depuis Léopard que je n’y comprends plus rien. Et pourtant j’assure avec FCPX. Un vendeur chez Apple m’a dit que je n’étais pas le seul à ne plus rien comprendre à iMovie. Safari ! Et bien Firefox or Google Chrome commencent à bien mieux tourner et affichent des sites de Safari n’affiche pas. Em gros voilà, je deviens cinglé ! Je ne sais pas s’il faut attendre que les Chinois ou les Russes sortent un système d’exploitation digne de ce nom, mais là, avec les USA, j’en ai ras-le-bol. J’avais déjà écris ça il y a environ 1 année sur un site Mac et l’on m’avait insulté en disant que j’insultais les employés (programmeurs) Apple en prétendant qu’il n’y avait que Steve Jobs qui était capable et les autres pas. Je n’ai jamais dit ça. Je pense plutôt que les successeurs de Steve Jobs, pour des raisons pécuniaires, sont très vite (trop vite) content avec les nouveaux trucs qu’ils sortent. J’ai une copine qui travaille à Cupertino et qui travaillait avec Steve Jobs et qui m’a dit qu’il avait un caractère de cochon, qu’il n’était absolument pas vite satisfait, qu’il était pinailleurs et minutieux, perfectionniste, mais que ça marchait ! Il était horrible et adorable à la fois…

  26. Très bon article. très pertinent. L’analyse de la puérilisation Fisher-Price d’Apple et de sa volonté de se diriger vers un marché du tout connecté « on line » est très juste et bien affligeante.

    Depuis 20 ans que j’utilise Mac OS en graphisme (depuis la 7.5) je n’ai jamais eu autant de difficultés à conserver des stations « in home » fonctionnelles avec des incompatibilités permanentes de lectures des format propriétaire d’hier (AVI, MOV) d’Apple. Je dois me battre avec mes appareils pour éviter toute pistage (refus de toute la CC d’Adobe , refus du suivi géolocalisé, des cookies sapeurs ou spyware, du Tweet, du Face-bouc, du blocage de la pub sur un Safari poussif et récalcitrant à moitié inopérant, et toutes les app et formats à l’origine d’Apple, même sous licences, sont devenues obsolètes ou abandonnées et les appareils de plus en plus bridés, soudés et non évolutifs (à l’instar de mon MBP rétina). Après 4 mois d’effort, je parviens enfin à faire tourner sous El Capitan mon Mac Pro  1.1 upgrade en 2,1. boosté en RAM et en CG, pour sauver une bécane de 3500 roros honteusement abandonnée par la pomme (vraiment déçue cette politique) et j’ai eu toute les peines du monde à arriver à l’installer, l’app store me cassant l’EFI spécial 32 bit (un grand merci à la communauté hackintosh) à distance par les mises à jour ! tout cela pour un résultat … encore décevant. le boost « métal » ? la bonne blague ! tout est poussif, moins rapide que Léo, un poil plus stable que Yosemite, certes, (et je préfère ne rien dire du bâclé 10.9 Mavericks, grrrrr).

    Tim et son équipe cherchent, semble s’ingénier à casser toute l’ergonomie générale d’OS X qui avait pourtant pris une belle longueur d’avance dans le domaine de la créa après 2000. Le monde d’Apple se ferme, en effet, comme une fille prude, à l’image du massacre de l’utilitaire de disque, comme le symbolise le logo des dernières versions d’OS X (un X qui fuse à travers une meurtrière de plus en plus fine et hermétique).

    Tout cela sent la fin d’un monde de nantis protectionnistes enfermés dans un élitisme schizoïde prenant le contrôle des utilisateurs (des MAJ opaques, des tâches de fond et choix de cloud pré-imposés). le Mac joyeux qui se fendait d’une image d’accessibilité universelle en 1980 (« think different ») pour des anticonformistes jeunes d’esprit, conviviaux, décontracté du g…, émancipés, et un peu hippies s’est barré depuis longtemps. Aujourd’hui, la pomme se taille une psychorigidité digne de Windaube et joue la carte « responsable-recyclable », alors que les mines de ses métaux rares achèvent les derniers sanctuaires des gorilles au coeur de l’Afrique, et qu’elle délocalise en Chine où sa main d’oeuvre durement exploitée se suicide, pour pouvoir tous nous pister par la NSA (sources d’Edward Snowden/Wikileaks). Tout ça pour le grand saut numérique du « spectacle », avec des machines virant vers le look d’Android de plus en plus frappées « d’obsolescence programmée » et d’incapacité de travail. Que va devenir la CAO et PAO pour celles et ceux qui ne peuvent ou ne veulent claquer 10 000 € de matos pour la belle poubelle de table et ses périphs des délires des apparatchiks de Cupertino ? (surtout que Steve nous avais déjà bien plumé avec ses G5 aux pub truquées de perfs gonflées dont il a lui même cassé la prod des processeurs IBM à la ramasse des Intel … Ahhhh « Cupertino-les-gros-finauds » ! les acquéreurs de G5 haut de gamme ont encore la trace des acides de refroidissement de leurs bécanes à 4500 € entre les doigts (qui valent moins qu’un G4 tournesol aujourd’hui)

    Alors elle se fend plus trop la trogne, notre pomme : le vers est dans le fruit depuis que l’arc en ciel et le sourire Mac fraternel embrassé ont fichus le camp, avec les berlingots iMac, l’Aqua et le toutim. Et nous, … les utilisateurs pros nostalgique, … on reste là à grimacer du goût amer dans la gorge de ce jus de pomme définitivement trop « métal » et transgénique « garanti sans OGM*  » par le dernier Keynote où un parterre de fanatiques se congratulent des widgets iOS, de l’AppleWatch, du Cloud « connecté » tout-intrusif, pâmés des profits boursiers de la marque. En 1900 on appelait ça « la claque » dans les théâtres, mais là non, ce n’est pas qu’une mascarade, ils sont vraiment convaincus d’être les « élus » d’une technologie avancée.

    Non, la claque, ça reste pour nous, pour les chinois-ses, et surtout pour les gorilles …

    OGM* : Ordinateur Génial et Marrant (gamme épuisée, depuis longtemps dépiautée en Inde)

    • Bonjour à toutes et tous.

      J’ai un mac pro 2008 et je fais utilisation de disques en RAID0, lors de la mise à jour de El Capitan et comme vous, j’ai constaté la catastrophe de l’utilitaire de disques durs.

      Faut également reconnaître que l’on n’y fait pas appel tous les jours.

      Alors, pour y pallier, j’ai créé une clé USB de restauration El Capitan et lorsque je veux supprimer/modifier les disques en RAID, je démarre sur cette clé USB et je me retrouve avec l’ancien utilitaire de disques en RAID.

      Léon.

      • Merci, c’est en effet une possibilité…

        Mais j’imagine que vous avez aussi fait un clone de votre précédent système, avant la mise à jour en El Capitan ?

        Vous auriez du… (en principe).

        Si oui : vous pouvez « booter » dessus, ce qui sera plus confortable (et puissant) que depuis une clé.

        • Bonjour.

          Je fais toujours un Time Machine sur un disque externe en Raid 1 avant une mise à jour en gardant la version précédente jusqu’à ce que celle-ci me donne satisfaction.

          Pour éviter toutes catastrophe, je remplace le disque actuel qui d’ailleurs ne comporte que l’OS par un autre disque dur disponible pour effectuer une restauration, c’est ainsi que j’ai trouvé un problème de restauration sous Yosemite.

          J’ai deux clés USB, celle pour l’utilitaire de disque et de restauration et une autre pour l’installation de El Capitan.

          En effet, je devrais faire une installation propre à partir de la clé mais après, quel travail pour la réinstallation des logiciels.

          Certains logiciels fonctionnent encore sous El Capitan mais la réinstallation de ceux-ci sur une nouvelle installation, il n’est pas dit que je pourrai les réinstaller sauf peut-être à partir de l’utilitaire Time Machine ?????

          Rien ne m’empêche d’essayer.

  27. Correctif……

    De mon premier post ci-dessus, j’indiquais avoir fait deux clés USB, l’une avec l’utilitaire de disques et la restauration via Time Machine et une autre, pour la réinstallation de El Capitan mais en fait, je voulais dire que j’avais une troisième clé de restauration Mavericks et que c’est cette dernière que j’utilisais pour l’utilitaire de disques gérant le RAID.

    C’est vrai que c’est un peu plus long avec la clé mais comme j’ai dit, on n’y fait pas appel tous les jours.

    J’ai aussi un DVD de restauration Mavericks qui me permet de retrouver l’utilitaire de disques  mais c’est 10 fois plus long que la clé USB et vu le nombre d’accès au DVD, c’est pour faire passer le lecteur HS.

  28. Pingback: Performances Lightroom : iMac 27" Retina explosé par un PC - Photoetmac.com

  29. s’il n’y avait que l’utilitaire de disque de massacré, ca serait top. Mais non, ils ont tout fracassé, tout plante, les prix montent, une course aux profit , les développeurs expérimentés ont étés remplacés par des stagiaires. En résumé Apple est mort en même temps que son fondateur.

  30. Pingback: Apple n'est plus l'Apple de Ste - Photoetmac.com

  31. Pingback: Le RAID peut-être de retour dans macOS 12 Sierra ? - photoetmac.com

  32. Pingback: Echec total : le Mac Pro n'intéresse plus personne - photoetmac.com

  33. Pour créer une image sparsebundle de taille arbitraire sous El Captain :

    Créer l’image à partir de (ce qui reste de) l’application Utilitaire de disque. Peu importe si la taille est ramenée à 100Mo lors de la création.

    Depuis un Terminal taper la commande :

    hdiutil resize -size 2048m data.sparsebundle

    Le mot de passe est demander et la taille est modifiée.

    Au lieu de taper le nom de l’image (ici `data.sparsebundle`) vous pouvez simplement glisser l’icône dans le terminal et le chemin complet de l’image sera collée.

    Pour finir, même si les possibilités des utilitaires graphiques se dégrade (je ne parle pas de l’ergonomie ce qui me parait inacceptable), cela ne me choque pas plus que ça du moment que les interfaces ligne de commande reste opérationnels et progresse. Par exemple j’ai eu peur quand l’avais lu que le formatage « case sensitive » ne serait plus possible… Mais ouf ce sera toujours possible en ligne de commande, et ça l’est via l’utilitaire graphique pour moi (mais peut-être que cette appli graphique détecte que mon système est déjà formaté « sensible à la casse » ?)

    Pour en savoir plus sur cette commande :

    man hdiutil

    Et surtout :
    hdiutil create -help
    => vous affiche toutes les possibilités de formatage d’une image !

    Bref, faut pas désespérer avec Apple : c’est clair qu’il vont de plus en plus limiter les bidouilles possibles via les interfaces graphiques  (pour éviter les nombreux appels à la hotline des neuxneux qui veulent jouer bêtement avec le feu) ; mais il y aura toujours accès au versions unix des utilitaires !

    — Maurice

     

     

     

  34. Lucien Martineau on

    Bonjour, je viens de découvrir votre article en faisant une recherche ‘ utilitaire disque e mac El Capitaine est ombré ‘ A la lecture de votre article mes connaissances ont vite perdu pied. J’ai continuer ma recherche et j’ai trouvé cet excellant site auquel je me réfère souvent. Avec le lien que je joins  que je vais expérimenter de suite vous devriez trouver des information pour patronner sous El Capitaine.

    https://www.osxfacile.com/partition.html

    Bonne continuation à toutes et tous

    Lulu

  35. Bonjour,

    J’ai remarqué un autre problème sur El Capitan et son Utilitaire de Disques. Lorsque nous formatons une clef USB avec l’Utilitaire, nous remarquerons qu’il y a une perte de quelques giga après le formatage ex : 16GB on va passer à 14GB environ. De plus si on veut utiliser cette clef sur windows, le système demande de la formater, alors que si on utilise la clef sur Mac on n’a pas de problèmes, le Mac la détecte sans problème, alors que Windows non. J’ai refais la manipulation plusieurs fois avec des clefs neuves au bout de quelques formatage la clef devient obsolète sur Windows. Au début je pensais que c’était la qualité des clefs USB mais non. Car en formatant la clef sur une ancienne version du Mac donc avec un ancien utilitaire la clef retrouve miraculeusement ses Giga perdu et elle est à nouveau détectable par Windows.

    Si un d’entre vous a déjà rencontré se problème merci de partager vos solutions si vous en avez.

    Cordialement

    • curieux en effet !

      Je n’ai pas eu l’occasion de formater de clé USB avec (j’utilise toujours l’ancienne version, modifiée pour tourner sur El Captain)… Mais la perte d’espace est différente entre les deux ?

      Elle existe bien dans les deux cas non ?

      Et sur les disques ? Vous l’avez constaté aussi ?

  36. Le commentaire que je vais laissé et plus une constatation qu’autre chose.

    Je ne suis pas suffisamment calé dans le domaine, même si j’utilise Apple depuis des années. Ceci étant, il me semble que depuis la disparition du fondateur de la marque, c’est connerie sur connerie ….

  37. Article très intéressant ainsi que les nombreux commentaires des internautes, dont je partage l’avis totalement.
    Une réponse trouvé sur cette page, si cela peut aider certains (non testé) :

    https://discussions.apple.com/thread/7266129?tstart=0

    uit & restart with Option/Command/R – open Disk Utilities & BINGO! there it is> RAID as in Yosemite – I dragged my 2 HDs into it & I was good to go on a restart – no Terminal No nothing – Apple did’t even know about it

  38. Il y avait une solution simple à ce problème qui consistait à patcher le programme de gestion de disque de Yosemite pour qu’il s’exécute sur El-Capitan. pas de risque de compatibilité, c’est un frontal qui fait des appels système.

    Je suis passé sur Sierra, je voulais faire l’équivalent… mais le gestionnaire de disque a gardé l’aspect couleur bling-bling mais a retrouvé les fonction avancées de Raid.

  39. J’ai même pas lu jusqu’au bout , après avoir lu le message sur « être diplômé pour utiliser un mac….

    Si tu n’aimes pas les lignes de commandes utilises un windows ou …. une console de jeu!!!

    Mac a un noyau Unix donc lignes de commandes oblige…. c’est ce qui fait sa force!

    Et tu veux utiliser du RAID?! et pas une simple ligne de commande?!!

    Mais ou va t-on ?? mdr

  40. Pingback: Nouveaux Macbook Pro : USB-C obligatoire - photoetmac.com

  41. Pingback: Utilitaire RAID de retour depuis Sierra Mac OS 10.12 - photoetmac.com

  42. Ne nous y trompons pas. Acheter un Mac maintenant n’est plus une option. On n’achète plus un Ordinateur, mais une interface pour acheter du contenu de l’univers Apple.. En gros, un iPad géant.

    Je ne mentionnerai pas iTunes qui est de plus en plus une interface visant a empecher de loger sion contenu dans l’iPad, uniquement un relai de l’AppStore…

    Mon mac actuel sera le dernier, je retourne sur un vrai, OS *X, même avec moins d’outils… Il sera toujours possible d’ouvrir une VM avec un vieil XP pour les deux ou trois applis qui manqueraient absolument.

    Adieu l’aPomme..

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.