web analytics

250 MPixels, ça fait quoi au fait ?

6
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Que pourrait donner d’ici quelques années, un capteur de 250 MPixels ? Ceci est une démonstration d’un prototype Canon, aidé d’une technologie « redressant » les turbulences de l’air chaud… Pas mal non ?

 

0000_SCREEN_JFV 188

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

6 commentaires

  1. Correction des turbulences : j’achète !

    C’est un phénomène auquel je suis tout le temps confronté dès que j’utilise une longue focale pour photographier sur l’estuaire, sans parler des soucis des amis photographes de meetings aériens qui doivent dorénavant taper à 500 mm minimum, quand ce n’est pas carrément 800 mm, voir plus.

    En attendant, la correction du voile est déjà un grand pas en avant :-)

  2.  

    c’est les paparazzis qui vont être contents… et les fouilles-merde en général.

    Sinon colorimétrie toujours aussi désastreuse chez Canon.

    • Hello ! Non, la colorimétrie n’a rien à voir la dedans…

      On peut critiquer éventuellement une balance des blancs un peu froide, et une expo un peu dense…

      La colorimétrie est bien plus fiable et plus flatteuse (ce qui est parfois contradictoire) chez Canon, que dans la plupart des autres marques (Nikon spécialement).

      Avec des choix de style d’images qui n’existent pas ailleurs (Fathfull qui est Fidèle comme son nom l’indique)… sauf chez Fuji (éventuellement).

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.