web analytics

La mort du Lion Cecil enflamme le web…

20
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il parait que la chasse aux lions est à la mode… Vous avez sans doute suivi cette affaire du Lion Cecil, abattu par un dentiste chasseur de fauves et la « chasse à l’homme numérique » qui s’en est suivi. N‘est-ce pas un peu excessif cette vague d’indignation ?

Pour un lion ? Pendant que des innocents se font massacrer par des barbus ? Quel est l’Africain dont la mort vous a le plus ému ? Le Lion Cecil arrive en première position, loin devant Mouss Diouf et Nelson Mendela…

Les migrants noyés, les enfants soldats, les victimes d’épidémies et des guerres, n’auront jamais autant de publicité que le Lion Cecil sur Facebook… Et leurs bourreaux, jamais autant d’ennemis déclarés que le dentiste tueur de lion ! Pffff…

_DSC7917_blog_1078px-2

Pour autant j’adore les lions… Même si je ne place pas la vie d’un lion, au même niveau que celle d’un enfant. J’ai photographié ce « balafré » dans le Massa Mara, au Kenya…

J’y serais bientôt à nouveau, avec mon Canon EOS 5Ds R et j’espère bien le recroiser, avec mes amis de African Latitude photographic & walking safaris avant qu’un chasseur ne lui fasse la peau !

Si cette histoire pouvait servir à quelque chose (en plus de protéger les lions, ce qui est assez important), ce serait de rappeler à vos enfants : que des hommes sont tués par d’autres hommes en Afrique, bien plus souvent que des lions…

Il est assez dérangeant de voir Facebook se mobiliser à ce point pour la mort de ce lion, en ignorant tout le reste…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

20 commentaires

  1. Ce n’est pas faux….mais en même temps ce sont les médias qui amplifient ou minimisent les informations aussi terribles ou insignifiantes soient elles. Alors c’est vrai on pourrait jeter la pierre au internautes qui se mobilisent d’avantage pour un animal que pour un être humain …mais je ne suis pas persuadé que ce sont les seuls coupables.

  2. Jef, je te retourne l’argument : n’est-ce pas un peu excessif de se plaindre de la concurrence des microstocks quand des innocents se font massacrer, des migrants se noient pour échapper à un tyran ?

    J’y vois surtout un point commun qui renforce le point de vue des amis des animaux : la source de ces problèmes est toujours la même, l’homme.

     

    • Disons que cela devient ridicule lorsque des personnes s’émouvant pour ce lion ferment tous les jours les yeux sur d’innombrables itérations du même problème (le traitement des animaux).

  3. « Il est assez dérangeant de voir Facebook se mobiliser à ce point pour la mort de ce lion, en ignorant tout le reste… »

    Ca c’est typiquement Français. Dire aux autres pour quelle cause ils doivent se mobiliser ou non…

     

     

     

     »

  4. Bah alors la, on baisse de niveau… comparer cela avec Mandela… euh… faut quand meme en vouloir.

     

    enfin, on pourrait retorquer que Mandela est mort tranquillement de vieillesse donc vraiment rien a voir

    et le gars qui a tué ce lion n’etait pas un local voulant ameliorer son quotidien (ce qui semblerait un pe plus pardonnable) mais un bien riche qui fait ca pour la photo

     

    bref…

  5. pour comprendre, il faudrait souligner le fait que ce « crime » ait ete commis par un occidental (d’un point de vie reseau socio, « un des notres ») d’ou la critique d’autant plus vive a son egard

  6. C’est vrai qu’on marche sur la tête avec cette histoire, mais n’oublie pas que le gros de la troupe réagit sous l’émotion à l’instant T, donc c’est pour moi tout à fait logique ! par contre si demain on fait autant de bruit sur un enfant découpé à la machette dans la pampa colombienne, et bien il passera en tête de liste, regarde les catastrophes naturelles, on nous matraque de partout quand ca arrive, tout le monde mets la main au porte feuille, et apres plus rien ! plus de nouvelles.

    • second degrés justement ;-) Pour amplifier l’absurde de la situation.

      C’est assez marrant je trouve… d’ailleurs c’est précisé sur le graphique !
      Non seulement les « Africains humains » émeuvent moins Facebook que les « Africains Lions ». Mais en plus parmi eux, se cache un « Français », qui passe davnt d’autres Africains… !

  7. Je suis triste pour cette histoire de Lion, c’est malheureux et la chasse pour s’amuser est cruelle, mais je suis aussi d’accord avec le fait qu’on minimise vachement les africains « humains » qui meurent chaque jours.

    Et pour ce qui est de la défense des animaux, je suis pour, mais il faut arrêter de dire que les humains sont horribles et cruels, les animaux ne sont pas mieux que nous, si vous avez suivi l’histoire de Cecil vous devez donc savoir que le lion qui prendra sa place tuera la totalité des enfants de Cecil pour ne laisser aucune trace de son héritage, dans le genre horrible et cruel c’est pas mal non ?

  8. Pourquoi cette mobilisation ?

    1. C’est l’animal lui-même… Cela ne se serait pas passé ainsi avec un autre.  Le lion est un animal noble et en plus celui-ci est célèbre, personnalisé (Cecil) et symbolique (il servait pour les recherches de l’université d’Oxford via un collier GPS). Tout semblait donc le protéger.

    2. C’est le fait que n’importe qui puisse s’offrir cette mise à mort pourvu qu’il y mette le prix, qui fait réagir. Le chasseur à débourser 50.000 dollars pour le tuer. Cette argent va dans la poche de gens peu scrupuleux. Une dimension économique qui a pesé dans la mobilisation, en plus d’une réaction de classe : »les riches peuvent tout s’acheter, même ce qui ne s’achète pas. »
    3. C’est le fait d’une prise de conscience récente de la disparition de certaines espèces. On a appris cette semaine qu’il ne restait plus que 4 rhinocéros blancs du Nord dans le monde. Ils ont tous été exterminés pour leurs cornes et l’argent. De plus en plus de lois appellent au respect des animaux. Même le pape a fait une encyclique récemment.
    4. C’est le fait que certains hommes considèrent encore les animaux comme des objets. Ils les chassent ou les traquent pour les dominer, pour jouir de leur puissance sur eux. Cette chasse n’obéit aujourd’hui à aucune nécessité alimentaire. Le tueur a besoin d’afficher un trophée pour se sentir exister. Il suffit de voir les tableaux de chasse de palmer sur son compte Flickr où ils posent à côté d’un rhinocéros, d’élans, d’un lion…
    5. C’est l’endroit (réserve nationale) et la façon dont cela s’est passé (agonie pendant de nombreuses heures, lion appâté pour le sortir de la réserve, collier émetteur visible….) qui a scandalisé le monde.
    6. C’est la personnalité du « chasseur ».. Palmer n’en est pas à son premier écart Puiqu’en 2008, il avait reconnu avoir braconné un ours dans le Wisconsin. Après avoir plaidé coupable devant un tribunal pour avoir menti sur le lieu où il avait tué l’animal, il avait été condamné à un an de probation, et la justice l’avait autorisé à utiliser son arc dans le cadre d’une activité sportive uniquement. Aujourd’hui, il récidive et se défausse sur les organisateurs.

    • Merci pour cet excellente mise en perspective. On ne peut mieux dire.

      Et merci à JF pour cette magnifique photo du « balafré ».

       

      • Merci à vous de la regarder ;-)

        Un photographe qui ne montre jamais ses photos est un photographe malheureux…

        J’ai un peu la chance de montrer les miennes à l’occasion, et ça me fait plaisir que des gens les regarde ! Même un tout petit peu ;-)

  9. Cecil n’a rien demandé à personne. Il s’est fait tuer pour qu’un dentiste l’accroche à son tableau de chasse.

    De même pour tous ces malheureux africains et autres, victime de la folie humaine.

    Quelle est l’échelle des valeurs ? doit-on créer une CSA donnant un droit d’information proportionnel à un degré de gravité selon une échelle graduée par des sages (des humains bien sûr…) ?

    Je n’en sais rien…

    Cecil est un symbole. Celui de la nature qui est plus forte que tout. Un jour elle nous le rappèlera.

    Alors oui, il faut parler de Cecil. Pour que le Kenya reste ce qu’il doit être.

  10. C’est une question de mentalités. Certains actes envers la nature et les animaux, permettent d’imaginer ce que ces mêmes auteurs sont capables de faire à leurs semblables: les mêmes horreurs. La connerie laisse toujours son empreinte et comme disait Audiard :  « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. »

    Alors qu’il s’en « prenne » plein la gueule » maintenant et bien tant mieux, car il n’est jamais trop tard pour recevoir une éducation. Encore faudrait-il qu’il y ait un peu de lumière dans cette cervelle afin de laisser passer le message.

    Bonne chance trouduc’ …

  11. Ouais, c’est moche, mais enfin bon.

    Quid lorsque vous faites bouillir des animaux vivants (fruits de mer en France, chats en Chine…)

    Quid des expérimentations animales (la vivisection c’est quand même ignoble)

    Quid des chinois et japonais qui mangent des poulpes ou poissons en les faisant griller vivants et/ou en les mangeant vivants (je suis tombé par hasard sur des vidéos de ce type sur Youtube, faut encaisser)

    Quid du traitement des animaux dans l’industrie agroalimentaire, des conditions d’abattage (Hall…hoween etc)…

     

    Bien sûr que c’est moche mais c’est quand même l’arbre qui cache la forêt, sur la souffrance et le traitement des animaux.

  12. Il parait que ce lion avait 13 ans, info à rapprocher de l’espérance de vie de son espèce à l’état sauvage: 10/12 ans.

  13. Je dirais simplement que l’Homme n’est pas en voie de disparition … au contraire des animaux sauvages.

    Du point de vue de la biodiversité, l’extinction de la faune m’inquiète plus que celle de quelques hommes !

    Cette abattage est peut-être bien plus médiatisé que le  » traitement des animaux dans l’industrie agroalimentaire  » mais c’est toujours mieux d’en parler que ne rien dire du tout, ça peut-être le début de quelques prises de consciences… passé cet optimisme, on en parlera plus dans qqs jours ! 

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.