web analytics

Canon EOS 5Ds, options de relevée du miroir

3
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Les orages d’été sont toujours l’occasion de photos spectaculaires. Je n’avais pas de pied sous la main (ah, ah…). Mais un rebord de fenêtre, qui à fait l’affaire… J’ai réalisé plusieurs pose de 10 sec à f/9 à 50 ISO, ce qui a suffit à capturer plusieurs éclaires.

Posez plus longtemps et vous obtiendrez plusieurs éclaires superposés sur la même image (pour un effet surnaturel). J’avais l’an dernier à la même époque réalisé d’autres images d’éclaires à Paris… 

J’ai noté quelques amélioration dans le Menu Verrouillage du miroir de l’EOS 5Ds par rapport à certains EOS précédents. Vous avez maintenant des options de retardateur pratiques, directement accessible en 1 clic, en sélectionnant Verrouillage du miroir (menu que je vous recommande d’ajouter à la liste des Menus Personnalisés « Verts »). Vous pourrez ainsi sélectionner un retardateur 1/4 de sec. (ce qui déclenche l’image avec un retard de 1/4 de sec, après la relevée du miroir).

0000_SCREEN_VIB_ 451

En l’absence de ces options, il était nécessaire de faire un détour par les réglages de cadence pour sélectionner le retardateur 2 sec. Ce qui est devenu inutile maintenant ! Il est donc bien plus rapide de réaliser des images avec miroir relevé (inutile d’attendre 2 sec à chaque image)…

_I7A1311_blog_1078px-2

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

3 commentaires

  1. Bonjour et merci pour cet info car c’est généralement le genre de détails que l’on a pas avant un achat !

    Juste pour faire ma mauvaise langue :) l’exemple choisi ne colle pas avec cette fonction. Ici il est question d’éviter toute vibration du boitier induite par la pression du doigt sur le boitier et/ou celle du relevage du mirroir.

    Or cette fonction est utile dès lors que la prise de vue, ou plutôt la prise de lumière, est effective dès le relevage du mirroir. C’est à dire que la lumiere que l’on capte est déja présente à l’ouverture du l’obturateur ET lorsque la pause est relativement courte moins d’une seconde.

    Ici pour l’orage on déclenche souvent à l’aveugle ET longtemps car on ne sait pas quand cela va tomber ! De plus , pas de chance :) , un eclair est relativement court est se fige de lui même !

     

    Là où cette fonction est très utile:

    -Les photos sur trépied entre 1/30 eme et 1-2 secondes exemple: en plein jour avec filtre, en éclairage urbain, et autre situation précédemment cité.

    -Les photo en mode bracketing sur trèpied, il peut en effet s’avérer que le mode bracketing vous fasse baisser la vitesse dans la zone sensible des 1/30-1s.

    Utilisation inutile, sauf pour se soulager l’esprit:

    -Prise de vue supérieure à 2 secondes  (en fait les vibrations dues au doigt /obturateur s’estompe sur un temps relativement court. Le ratio de lumière captée avec vibration devient négligeable par rapport à celui capté sans qui écrase/efface tout flou de bougé)

    Bonus : Si vous êtes semble au vibration, faites aussi attention au vent qui lui peut être bien plus traitre ( si vousavez une colonne centrale à votre trépied réglez la au minimum et lester le trépied avec votre sac photo ), enfin attention au vibration qui peuvent venir de la nature du sol et parfois causées par vous même si vous bougez/faites quelque pas. exemple vieux plancher, pont d’un bateau,etc…

    • Tu as raison, s’il n’y avait que l’éclair…

      Mais tu as oublié de regarder toutes les petites lumières de la ville ! Qui sont extrêmement nettes (en partie grâce au relevage du miroir)…

      Plus l’expo est courte (genre 1/2 sec ou une seconde), plus il est important de relever le miroir… Mais c’est vrai qu’à 10 sec, la vibration du miroir est assez négligeable.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.