web analytics

Mise à jour Lightroom 6.1 et Lightroom CC 2015-1

41
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Petite mise à jour ce matin, disponible pour Lightroom CC, Adobe Camera Raw ACR 9.1, Lightroom 6 (en boite) et Lightroom Mobile 1.5 pour iOS. Tout le monde voit arriver le support de nouveaux appareils photos. Toutefois quelques fonctions sont exclusivement réservées à la version sur abonnement : par exemple cette nouvelle fonction de « Correction du voile ».

Sur cette page, vous trouverez la liste des différences entre Lightroom 6 (en boite) et Lightroom CC (sur abonnement). Que les acheteurs de la version « en boîte » se rassurent, la « Correction du voile » (réservée à Lightroom CC 2015-1 et à Adobe Camera Raw 9.1), ne sert pas à grand chose (du coup elle est planquée dans l’onglet « effets »)… J’ai d’ailleurs cherché vainement des exemples effectifs et concrets de son utilité parmi mes photos, sans en trouver un seul ! On préférera largement corriger le voile avec d’autres techniques plus anciennes et plus efficaces (renseignez-vous sur mes formations Lightroom)…

Passons donc pudiquement sur cette fonction raté et passons aux choses très intéressantes : Spécialement : l’arrivée des curseurs « Noir » et « Blanc » dans les outils de retouche localisés : Filtre Radial et Filtre Gradué. Voilà qui est très intéressant pour gérer la « brillance » et le micro contraste des surfaces et des zones (ce qui permettra d’ailleurs de corriger efficacement le voile, soit dit en passant)… Démonstration ci-dessous sur un Filtre Radial : à gauche en utilisant le surfeur Hautes Lumières + Exposition… A droite en utilisant le surfeur « Blanc » : l’éclairage global est le même. Mais l’effet est différent !

0000_SCREEN_JFV_-2015-06-16----12.46.34

 

A noter par ailleurs, dans les Préférences de Lightroom CC, un nouvel onglet « Proxy » aidera ceux qui doivent se connecter à travers un Proxy… Lightroom Mobile 1.5 voit quand à lui, l’arrivée des courbes et quelques autres outils comme TSL (ce n’est pas rien) et de petites améliorations ergonomiques.

Les RAW de nouveaux appareils sont pris en charge : Fujifilm X­T10, Nikon 1 J5, Nikon D810A, Panasonic DMC­G7, Pentax K­S2, Pentax K3 II Liste complète des fichiers RAW supportés.

New Camera Support in Camera Raw 9.1

  • Fujifilm X-T10
  • Nikon 1 J5
  • Nikon D810A
  • Panasonic DMC-G7
  • Pentax K-S2
  • Pentax K3 II (*)

*Preliminary support.  The multi-shot Pixel Shift Resolution and HDR features are still under investigation.

Ainsi que de nouveaux objectifs (parmi lesquels les Canon EF 50mm f/1.8 STM et Canon EF 400mm f/4 DO IS II USM). La liste complète est ici.

New Lens Profiles in Camera Raw 9.1

Mount Name
Canon Canon EF 50mm f/1.8 STM
Canon Canon EF 400mm f/4 DO IS II USM
Canon Tokina AT-X 11-20mm f/2.8 PRO DX
DJI PHANTOM 3 FC300S (RAW + JPEG)
DJI PHANTOM 3 FC300X (RAW + JPEG)
Leica Voigtlander VM 15mm f4.5 Super Wide Heliar III Aspherical
Nikon Nikon 1 NIKKOR VR 10-100mm f/4-5.6
Nikon Nikon 1 NIKKOR VR PD-Zoom 10-100mm f/4.5-5.6
Nikon Nikon AF NIKKOR 85mm f/1.4D IF
Nikon Tokina AT-X 11-20mm f/2.8 PRO DX
Pentax HD PENTAX-DA 18-50mm f/4-5.6 DC WR RE
Pentax HD PENTAX-DA L 18-50mm f/4-5.6 DC WR RE
Pentax HD PENTAX-D FA 150-450mm f/4.5-5.6ED DC AW
Sony Alpha Sony 16-35mm f/2.8 ZA SSM II
Sony Alpha Sony 24-70mm f/2.8 ZA SSM II
Sony Alpha Sony 70-300mm f/4.5-5.6 G SSM II

 

Pour être tenu au courant des dates des formations à Paris et en Province (cours particuliers, formation professionnelle, prise de vue, Lightroom, etc…) une seule chose à faire, inscrivez-vous ici à ma liste « spécifique formation » :

Télécharger un exemple de plan de cours : LIGHTROOM_JFV_INITIATION 2015.pdf

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 
 
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

41 commentaires

  1. C’est maigre en nouveautés vu le prix de le surcout de l’abonnement CC de Lightroom par rapport à l’offre permanente… :( (qui a dit « pigeons »… ? :) )

    Le filtre anti-brume est à mon avis en plus un des meilleurs moyens pour détruire une belle ambiance brumeuse sur une image d’ambiance, bref à utiliser en sachant ce qu’on fait !

    Les curseurs noir et blanc, bon ok, pourquoi pas, mais on vivait tout de même pas mal sans.

    Bref, pas convaincu perso… de plus en plus déçu par Lightroom qui tourne trop grand public à mon gout (la dictature du cool aurait aussi frappé Adobe ?! ;) )

    Quand je vois le rendu des couleurs des RAW de mon Pana GM1 avec le profil par défaut de Lightroom (le seul livré par défaut d’ailleurs), c’est juste très mauvais (surtout dans les rouges qui tournent très souvent à l’orange).

    J’hésite vraiment à tester Capture One 8.3…

     

    • Oui, assez d’accord sur l’aspect « orangeasse » et « jaunasse » de certaines couleurs avec le profil par défaut…

      Il faut télécharger des profils alternatifs (ou les créer avec par exemple le Color checker passeport)…

      En Canon, le profile Camera Faithfull, ou Camera Standard, permet d’y échapper…

      Pour apprendre à gérer / créer ces profils : prenez un petit cours de Lightroom avec moi ! C’est tellement de temps de gagné ;-)

      http://www.photoetmac.com/category/12-apprendre-formations/

      • D’accord avec toi concernant les profils Canon.

        J’utilise de plus en plus souvent Camera Faithfull et le résultat est nettement plus naturel que le profil Adobe Standard, et cela sur la plupart des scènes.

        Je trouve Adobe Standard trop contrasté, avec des verts trop prononcés et des rouges pas top…

    • N’hésites pas à tester C1, même par curiosité. La version 6 je n’avais pas accroché. Automne dernier j’ai essayé la 8 (période test de 2 mois), et au final je l’ai achetée. Lr était devenu juste trop lent / inutilisable / incapable de faire quelque chose de joli des raw Fuji. (et malgré moult suppressions du fichier pref, optimisations, …, i7/16Go, …)

      • Juste pour précision, Lightroom, ne peut pas être « plus lent » (c’est peut-être toi qui t’habitue à une certaine vitesse)…

        Il suffit de reconstruire les aperçus 1:1 à l’avance pour retrouver de la « fluidité »…

        Eventuellement reconstruire la Bibliothèque, de temps en temps…

        En cas de soucis, purger le cache (quoique le cache, permet d’accélérer l’affichage en Mode Développement), augmenter sa taille à 5 ou 10 Go.

        Pour la version 6 : désactiver l’accélération graphique pour toutes les machine dont la carte est peu puissance (donc quasiment tous les portables Apple et les iMac, sauf les plus puissants, avec double carte Graphique ! )

  2. « l’arrivée des curseurs « Noir » et « Blanc » dans les outils de retouche localisés : Filtre Radial et Filtre Gradué. »
    Non, je ne vois pas.
    La fenêtre a bien été redessinée mais aucun curseurs n’a été ajouté.
    Ou ça aussi c’est seulement dans la version CC ?

    • et oui  uniquement la CC…

      après avec ma simple 6.1 franchement il ne me manque rien. si besoin un tour dans perfect effect. pas de quoi fouetter un chat pour des fonctions accessoires.

       

      la correction de bug (pas encore testé) me parait nettement plus importante

    • Vérifie que ton image est bien dans le Processus 2012 peut-être ?

      Réinitialise là ?

      Sinon, alors c’est que ce n’est pas dans la version « en boite »… Mais ça étonnerait quand même.

      • Non, ce n’est pas dans la boîte !

        Adobe me déçoit de plus en plus (dans sa façon de faire).
        J’ai hate qu’Afinity prenne plus de poids sur le marché.

  3. Personnellement, j’aime bien le filtre anti brume. Il est plus simple et rapide à utiliser que NeutralHazer et fonctionne directement dans Lightroom.

    Pour neutraliser la brume bleutée et restaurer une ambiance du soir, ça fonctionne pour moi. (test rapide sans prétention)

    Lightroom intègre de plus en plus de fonctions : HDR (pas toujours convaincant), panorama et maintenant anti haze. Les éditeurs comme Kolor vont peut être y perdre !

    • Disons, que tu pourrais obtenir mieux, avec des moyens manuels… (jouer sur les curseurs blancs et noir et surtout avec un peu de Filtra radial ou filtre gradué, pour obtenir « beaucoup » mieux ! )

      On peut dire que la fonction HDR ne sert quasiment à rien ! J’ai fait des dizaines d’essais comparatifs sur des tas d’exemples très différents, on comparant ce qu’on pouvait obtenir de mieux à partir d’un RAW unique, face à un DNG HDR : généralement, le résultat final est totalement comparable…

      Par contre la Fusion Panorama est fantastique ! ET je l’utilise très souvent… C’est vraiment très intéressant, et bien meilleur que ce que l’on pouvait faire précédemment (quelque soit l’outil), car ici on reste en « RAW », donc toutes les retouches en RAW sont possible et le potentiel reste intacte…

      • C’est vrai que pour les panoramas c’est pas mal. Il arrive à trouver des points de chevauchement qu’Autopano ne trouve pas automatiquement et on conserve un DNG. Pour le dehazer, je ne suis pas assez expert pour faire ça manuellement. Ceci dit, l’outil de Lightroom sature vite les bleus. NeutralHazer est plus… neutre, mais il génère un peu plus de bruit.

      • Ben là faudra vérifier…

        Car lorsque je colle les mêmes développements sur l’image source et sur le Dng, j’obtiens plus ou moins le même résultat (à l’oeil)… Ce qui est pas la cas sur un TIFF en principe.

        Donc faut vérifier avec une image sur ex par exemple : l’envoyer dans le panorama de Photoshop en sortir un Tiff et appliquer une correction (par dessus) via Lightroom…

        Puis la même expérience en utilisant le Fusion panorama !

        Je vais chercher de quoi tester ça…

      • J’ai fait un comparatif avec deux fusions issues de deux images (comportant des zones quasi cramées dans les feuilles)…

        C’est certain que les deux fichiers ne réagissent pas de la même façon à la correction des hautes lumières…

        Je ne sais pas quelle est l’avantage théorique de ce DNG (et ce qu’il y a exactement dedans, ça peut être du TIFF en effet), mais il me semble que le résultat est meilleur (et plus riche en « potentiel d’ajustement »), que le PSD issu de la fusion de Photoshop

        Au passage, j’ai testé le contenu pris en compte de Fusion Panorama version CC 2015, qui est bien pratique…

        • JF, bien sûr qu’il y a une différence entre le circuit de fusion HDR de Ps et celui de Lr, ce dernier exploitant toutes les données capteur pour faire sa petite soupe (en 32 bits en interne) et sortir un DNG 16 bits à point flottant, qui est l’équivalent d’un fichier Raw en termes de latitude de traitement, et même bien mieux puisque la tolérance de correction passe de 5 à +/- 10 IL.

          D’autre part, le choix de sortir un fichier 16 bits à point flottant, plutôt que 32 bits (même si, je le répète, la fusion se bien de cette manière) a également été dicté par la volonté de limiter le volume des images produites.

          Quant à l’assemblage de panoramas, avant de voir la reconstruction d’images, j’aimerais d’abord la possibilité de modifier manuellement les points d’ancrage, histoire de corriger les éventuelles erreurs d’alignement, ainsi que la possibilité de visualiser le découpage des images, histoire de voir comment les algos ont fait leur boulot.

          Quoi qu’il en soit, je trouve que Fusion de photos marche remarquablement bien, et en HDR notamment, je suis assez bluffé par la capacité à gérer les décalages et images fantôme.

          • Hello ! Oui, effectivement la question du décalage est pas mal gérée, c’est assez bluffant… Mais ce ‘est pas ce qui m’intéresse : je parlais en terme d’exposition et potentiel de correction.

            En Islande en aout dernier, j’ai fait des tas de bracketing pour disposer de bon exemples concrets à contre jour, issus du monde réel pour tester le HDR de Lightroom (et pas que Lightroom)…

            Résultat des courses, lorsque je fais des HDR avec ces séries d’images, le résultat est à peine différent de ce que j’obtiens avec une seule image (en partant de la plus sombre et en utilisant les curseurs de réglage de base).

            Si l’on met dans la balance les corrections localisées, alors là : le HDR n’a vraiment aucune utilité.

            Ce que je dis là, c’est la tentative d’appliquer le HDR sur des exemples et cas cornets, pour voir si le résultat final est plus intéressant que si l’on dispose d’un seul fichiers RAW (avec une correction d’expo négative pour protéger les hautes lumières).

            Même si je me doute que d’un point de vue théorique, le fichier DNG a plus de potentiel (on le constate en déplaçant le curseur exposition d’un extrême à l’autre) : si l’on s’en tient à un développement « réaliste » : je ne vois aucune différence sur les cas que j’ai à ma disposition.

            • Oui, JF, je vois tout à fait ce que tu veux dire, et j’ai fait les mêmes constatations que toi sur des sujets extérieurs mais, malgré tout, je trouve que les ombres restent plus propres en HDR que si tu dois les déboucher.

              Je trouve aussi que la fusion HDR produit de bien meilleurs résultats que le « HDR mono-image » lorsqu’on a, par exemple, le cas d’une pièce photographiée avec une ouverture sur un extérieur très lumineux.

              En fait, ce qui manque, ce sont des outils de tone-mapping, mais je crois que c’est dans les tuyaux.

        • La fusion HDR de Lightroom est calculée et effectuée en 32 bits à virgule flottante, et la sortie en 16 bits à virgule flottante, comme je l’ai indiqué plus haut.

      • Je ne suis pas trop d’accord avec l’idée que le HDR de LR ne sert pas à grand chose.. et je ne suis pas un aficionado inconditionnel de LR. J’ai eu l’occasion de faire quelques tests, en extérieur et en intérieur, avec des photos qui demandaient ce genre de fonctionnalité et j’avoue que pour ma part en tout cas, le HDR me donne des résultats bien meilleurs qu’avec n’importe quel logiciel de qualité professionnelle, genre C1 v8 ou PhotoNinja 1.2.5. Tout d’abord j’obtiens un DNG avec lequel je peux travailler comme avec n’importe quel fichier RAW. Tous mes réglages sont faits sur ce fichier final évidemment. Secondo, si la prise de vue est faite comme il faut dans ce cas là, càd avec un trépied, on obtient des photos tout à fait exploitables et bien définies. Bien qu’il faille encore faire quelques retouches coté contraste et/ou saturation dans certaines zones critiques. A noter que je parle ici de photos dont l’écart en IL est de l’ordre de 6 IL ou plus.. Le Canon 5D MkIII, comme d’autres à priori, ne va pas au-delà de toute façon en mode HDR.

        Je reprocherais plutôt à LR l’absence d’outil qui permette de peaufiner un minimum les RAW avant la fusion, ce que permet le plugin de NIK-Google (HDR2). Mais ce dernier devient très rapidement plus compliqué à utiliser, pour peu qu’on rentre un peu dans les détails des réglages. Bon on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre..

        Mais il est tout à fait admissible qu’il y ait des cas et j’en ai eu aussi où le HDR de LR ne sert pas à grand chose.

         

        • Bonjour,

          Qui a dit que je ne connaissais pas suffisamment C1 et Nik HDR2 ? Vous n’en savez rien..?! C’est une simple supposition et affirmation de votre part qui permet seulement de contourner la question centrale.

          Si vous obtenez de bons résultats dans votre cas, c’est fort possible mais cela peut aussi dépendre des nombreux paramètres, qui ne seront pas les mêmes pour tout le monde en général, que vous aurez à prendre en compte, depuis la prise de vues, le sujet et le résultat qu’on cherche à obtenir.. S’il n’y avait qu’une seule et bonne méthode, ça se saurait et tout le monde utiliserait la même non ?

          Pour ce qui concerne l’utilisation de Nik HDR2, vous avez lu autre chose que ce que j’ai dit. Désolé. Tant qu’on reste avec les presets proposés et quelques réglages globaux, ça reste simple, on est d’accord. Si on commence à rentrer dans les détails, ça se complique un peu car les paramètres sont en grande partie interdépendants, donc les réglages optimums seront plus longs à obtenir.. qu’avec LR, et pas forcément meilleurs ou très différents. (Plus compliqué que..ne veut pas dire insurmontable, ni compliqué en soi !) C’était ça le sens de mon avis.

          Beaucoup d’utilisateurs lambda vont probablement trouver la fonction « pseudo HDR ? » de LR6 suffisante pour leur besoin ? C’est le résultat obtenu qui tranchera car il n’y a que ça qui compte au final.

          NB : j’ignorais par contre qu’Adobe était devenue une entreprise qui dans le secteur photo développe des fonctionnalités « pseudo » sans absolument aucun intérêt.. Je ferais des reproches à Adobe, mais pas celui-là.

           

  4. Salut Jean François,

    J’ai essayé de voir si la 6.1 était disponible, je n’ai « que » la version boite, et bien non, toujours rien en vue !?!

    J’avais déjà pas eu la 6.0.1 non plus ???

    Quelqu’un peu me dire pourquoi je n’y accède pas ????????

    Je suis en Mac OS X 10.10.3 sur mon MBA et 10.9.5 sur mon iMac…

    Merci

    Philippe

     

    • L’obtention de LR6 et des updates chez Adobe en général, depuis un certain temps, est devenu un bingst immonde.. ça se dit dans tous les forums. Surtout pour ceux qui ont Adobe CC et des versions Standalone.

      Le mieux est de télécharger une nouvelle version d’essai, de l’installer et de se connecter (cas du CC) ou de rentrer le numéro de série (cas du LR6 box ou téléchargé). Le fait de ne pas voir les màj de LR est un peu curieux.. Le menu « mises à jour » (dans l’onglet aide) devrait entrainer le lancement « d’Adobe application manager » qui lui propose la mise à jour ad hoc.

    • Oui, tu peux passer par le menu « Mise à jour ».

      Si ça ne marche pas déconnecte toi et re connecte toi, ça devrait fonctionner finalement

      Dans le pire des cas : désinstaler Lightrooom et le retélécharger complètement ?

      Le problème est que je n’ai pas de version « en boite » sous la main…

       

    • Bonjour,

      petite précision à apporter : la version d’essai est la même pour LR CC et LR6 Box : c’est le mode d’activation qui est différente et déterminera si les dernières fonctionnalités sont installées ou pas. Compte CC pour la version LR CC et numéro série pour LR6 Box.

    • cela  montre bien que lr6 et cc ne font qu’un et que suivant la licence cela active ou non certaines fonctions…
      pour un informaticien qui sait coder, c’est probablement pas si compliqué de débloquer …

      enfin LR6 même sans ses fonctions possède déjà plus qu’il n’en faut pour la plupart des photographes (moi le premier).

      la correction des bugs qui le rend nettement plus réactif en version 6.1 et pour moi l’avancée majeure

    • C’est nul ! On peut faire ça beaucoup mieux autrement… sans hyper saturation des images.

      Quiconque sait utiliser « un peu » Lightroom fera mieux avec des outils classiques.
      Cet outil est un gadget « marketing » pour séduire les débutants… Mais ce n’est pas la meilleure solution lorsque l’on a des images avec du brouillard !

  5. Je suis pour ma part moins tranché
    il remplace ou complète l outil clarté qui manque totalement de finesse en paysage sans être révolutionnaire(ressemble un peu à tonal contrast de on1).

    Intéressant à faible dose (<25) caricatural au dessus…

    • L’outil « Clarté », argh, quelle horreur ! Il faut absolument l’éviter (ne jamais dépasser 15 ou 20 points et encore seulement pour certain type d’images) !

      Il « abime » beaucoup les images…

      Il ne sert qu’en Noir et blanc (et encore, de préférence sur des ajustements localisés)…

  6. Oui pas très normal, cette différence de mise à jour entre la version « boite » et la version cloud. Par contre cette mise à jour est très intéressante pour les utilisateurs des capteurs Fuji X-trans, le développement est enfin aussi bon que les JPGs (voire meilleur ?) valable pour les 2 versions boite et cloud !

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.