web analytics

Japon suite… Kyoto et Ohara

10
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ballade à la campagne dans les environs de Kyoto : le petit village de Ohara est à visiter… Il arrive qu’on y repique encore le riz « à la main ». C’est bien aussi de se balader un peu, les mains dans les poches (enfin, juste avec le Canon G7X).

_MG_8783_blog_1078px

_MG_9012_blog_1078px

_MG_8261_blog_1078px

_MG_8993_blog_1078px

_MG_8321_blog_1078px

_MG_8599_blog_1078px

_MG_8175_blog_1078px

_MG_8276_blog_1078px

_MG_8353_blog_1078px

_MG_8388_blog_1078px

_MG_5886_blog_1078px

_MG_8767_blog_1078px

_MG_8777_blog_1078px

IMG_0104_blog_1078px

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. Franchement, on ne connaîtrait pas l’appareil utilisé… on pourrait croire à des photos tout droit sorties d’un reflex !

    Bravo :) De superbes lumières et des points de vue bien gérés, images très agréables à regarder !

    • Il s’agit d’un mélange… Je me suis mal exprimé : une majorité vient de l’EOS 6D (certaines avec le 85 mm f/1.4) d’autres avec le 2F 24-70 mm f/4

  2. Il ressort de ces photos un sentiment de calme et de sérénité.  En parfaite adéquation avec l’image (sans mauvais jeu de mot) que je me fais de ce pays.

    C’est magnifique.

  3. Perso, j’aime bien aussi me balader léger, mais en fin de journée le reflex me manque pour une raison principale : le viseur optique. Il y a comme une frustration de shooter sans viseur ou à l’evf. C’est un peu comme rouler avec une voiture bridée ou avec moins de 200 cv sous le capot. Sans parler des optiques…

    • On s’habitue à tout. Remets ton oeil dans un viseur optique argentique d’un Full Frame et tu t’apercevras que les viseurs optiques d’aujourd’hui (de l’APS-C au Full Frame) sont minables en comparaison. Perso, aucune hésitation entre un EVF et un viseur optique d’un APS-C actuel, mais ça peut se discuter avec un Full Frame.

      • Bin justement, je ne veux pas m’habituer à une technologie non aboutie, donc qui excelle moins que la génération précédente. Et toutes les techniques marketing déployées n’y changeront rien tant que MON oeil n’y verra pas de progrès, voir même une régression. Par contre je suis daccord sur le fait que c’est une technique en développement qui sera mature un jour, mais ce jour n’est pas là.

      • mais non, ça c’est des conneries… j’ai à la maison des reflex argentiques. Leurs viseur avaient d’autres défauts.

        Franchement entre le viseur d’un EOS 6D et un viseur électronique, il n’y a aucune comparaison possible… Le viseur électronique est à la photo, ce que le Mac Do est à la gastronomie : de la malbouffe trop sucrée, trop salée, qui plait aux palais peu éduqués ! Ce qui arrange bien les industriels (qui gagnent plus d’argent avec les EVF, car une fois l’investissement amorti, ça ne coute plus grand chose à fabriquer… et en plus si les gens préfèrent, c’est tout bénèfice :-)

        Il en va de la photo comme de la musique : un synthétiseur électronique, ne reproduira jamais le son live d’un orchestre ou d’un trio… Mais c’est plus clinquant et plus facile à vendre !

  4. Superbes photos, elles donnent envie de découvrir le Japon.
    Un avis sur le canon G7X maintenant que vous l’avez testé sur le terrain. J’avoue être tenté par ce compact expert.

    • Il est pas trop mal, pour un minuscule machin qui tient dans une poche…

      Mais c’est vrai que le Panasonic GM1 est bien meilleur en qualité d’image (capteur bien plus grand).

      Celui-ci ne tient pas dans la poche, mais en voyage on a toujours un petit sac. Donc on a tendance à le prendre plus volontiers que le GX7…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.