web analytics

L’atout maitre : Fujinon XF 16 MM F/1,4 R WR

77
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il est rare que je m’enthousiasme pour les produits Fuji, que je trouve toujours… un peu cher, pour ce qu’ils font ! Mais cela arrive aussi : ce nouveau Fujinon XF 16 MM F/1,4 R WR est incontestablement une grande nouvelle.

Lire notre grand test de Lightroom 6 : le plus complet publié en Français à ce jour !

Sur un Fuji à capteur APS-C (les Fuji X ne sont toujours pas full frame), cet objectif correspondrait à un 24 mm (son ouverture réelle doit être revue à la baisse)… On connaissait déjà le Fuji XF 14mm f/2.8 ASPH coutant environ 800 € (équivalent à un remarquable 21 mm d’environ f/3.5).

0000_SCREEN_VIB_ 310

Il faut dire que les grand-angles fixes à grande ouverture, sont rarissime dans les gammes APS-C, ce Fuji a donc une belle carte à jouer et il faut saluer l’audace de Fuji en proposant ce type de Grand angles. D’autant qu’il est étanche (neufs joints d’étanchéité). 

0000_SCREEN_VIB_ 307

J’adore les grand angles et lors de mes reportages dans les années 90 et jusqu’à récemment, j’ai énormément utilisé les grands angles de Canon et Nikon. Fixes, comme le EF 14 mm f/2.8… Et zoom comme le EF 16-35 mm f/2.8, 14-24 mm f/2.8, etc… Sans oublier les APS-C, comme le EF-S 10-22 mm de Canon qui a été longtemps le seul dans son genre. Mais il manque toujours chez Canon un EF-S 16 mm, ambitieux et fixe… Donc Bravo à Fuji !

_MG_6364_blog_1078px

J’adoore le grand angle ! Canon EOS 6D en Islande en aout dernier… au 24 mm.

Dommage toutefois, que ce Fuji soit non stabilisé (la qualité des capteurs Fuji ne permettra certainement pas de compenser la montée en ISO, par rapport à un 24 mm stabilisé, surtout sur un capteur full frame)… Il est un peu lourd aussi (375 gr) et reste un peu cher pour un objectif APS-C (999 €)…

Notamment face au Canon EF 24 mm f/2.8 IS USM (full frame), monté sur un EOS 6D. Qui se trouve à 474 € (à la FNAC en ce moment) et ne pèse que 280 gr. Personnellement c’est un de mes grand angles préférés chez Canon, vu son encombrement minimal. Seulement : 68 x 56 mm pour un full frame stabilisé c’est fantastique. Par contre ce Fuji mesure 73 x 73,4 mm… Mais bon, il a le mérite d’exister.

Si vous tenez à utiliser un objectif à très grande ouverture, bien lourd et bien cher, vous préférez peut-être le Sigma 24 mm / F 1,4 DG HSM (pour un peu moins cher 929 €). Au moins, lui il est Full frame (donc c’est un vrai f/1.4).

Vu ce que certains sont prêts à débourser pour un XT-1, je dirais que l’achat de ce grand angle est obligatoire, pour ceux qui possèdent un Fuji X… A noter que son pare soleil est optionnel, mais ne sera dispo qu’en septembre 2015 (WTF ? Septembre 2015, il est développé par la NASA ou quoi ?)… Probablement à un prix Fuji… (on se souvient du prix du pare-soleil du Fuji X100, 69 €).

 

… Anexe : et si l’on comparait le Fuji X-T1 avec le Canon EOS 6D avec un « équivalent FF » d’environ 35 ou 40 mm ?…

Je sais bien qu’il est assez « idiot » de comparer APS-C et full frame (et vcd n’est pas mon propos)… Mais si l’on dispose d’un budget (disons), de 2500 à 3200 € : n’est-il pas judicieux de se poser la question, « et si je passais au full frame, pour le même prix » ?

Mon seul propos est là, (inutile d’essayer de me faire dire ce que je n’ai pas dit)… Car tout de même : un 40 mm f/2.8 en full frame, c’est quand même autre chose qu’un 27 mm en APS-C (exactement équivalent à 40 mm, après un facteur x1,5)… Il est donc judicieux de se poser la question !

0000_SCREEN_VIB_ 309

 

 

Fuji XT1 face au Canon EOS 6D… (camerasize.com)
Total de 740 gr pour l’APS-C 900 gr pour le full frame (260 gr de plus)
Viseur électronique Viseur optique (tellement mieux)
Meilleure prise en main et ergonomie
Menus plus efficaces et compréhensibles
  Autonomie + écran monochrome sup.
Fiabilité reconnue, marché de l’occasion
SAV Canon France très efficace
  Gamme optique immense pour toutes les bourses
Ecran orientable
16 Mpix (APS-C) 20 Mpix (Full frame)
Fujinon XF 23 mm (854 €)  Canon EF 40 mm f/2.8 (149 €)
Fuji XT-1 (1399 €) Canon EOS 6D (1649 €)
Total de 2253 € du côté Fuji APS-C Total de 1798 € du coté Canon Full frame

 

Soit 455 € de différence, de quoi acheter quelques optiques fixes… Par exemple un grand angle (ce n’est qu’un exemple… car c’est précisément le prix du 24 mm f/2.8 stabilisé Canon que j’avais adoré sur mon EOS 6D lors du test au Japon en 2013. On profite de ce petit grand angle, depuis 2 ans déjà)… Comparons-le au niveau Fuji 16 mm :

 

Fujinon XF 16 MM F/1,4 R WR  Canon EF 24 mm f/2.8 IS USM (full frame)
73 x 73,4 mm 68 x 56 mm
375 gr 280 gr
Non stabilisé Stabilisation
999 € 474 € (différence 525 € en faveur du FF)

 

Si l’on s’équipe de deux optiques (vous m’accorderez, que l’on achète pas un boîtier à objectif interchangeable pour l’utiliser avec un seul objectif), alors :

 

Total APS-C Fuji = 3252 €. Total Full frame Canon = 2272 €

 

Soit 983 € de moins, pour profiter du Full frame. De quoi vous offrir l’indispensable EF 70-200 mm f/4 stabilisé.

Avec lequel ramènerez-vous à coup sûr les meilleures images ? Aucun doute de mon point de vue et ne parlons pas du confort de la visée…

Dernière chose : l’argument « gain de poids », ne tient pas vraiment de mon point de vue :

  • Avec 1 seule optique : seulement 260 gr en faveur de l’APS-C.
  • Avec 2 optiques : seulement 65 gr en faveur de l’APS-C (négligeable).

Lorsque l’on est prêt à dépenser entre 2200 et 3200 € dans du matériel photo, c’est qu’on est vraiment décidé à prendre des photos ! Alors je crois que l’on hésite pas, à transporter 260 gr de plus dans son sac photo. Non ? Le full frame, il n’y a que ça de vrai ;-)

 

 

Lire notre grand test de Lightroom 6 : le plus complet publié en Français à ce jour ! Première partie : la Bibliothèque… Ensuite, le Développement sera traité dans le seconde partie (ici et  également). Et les Autres Modules dans la troisième partie.

0000_SCREEN_VIB_ 276

 

 

Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

77 commentaires

  1. Ha ha ha oui mais ton 6D n’a absolument pas le look vintage du xt1 qui, on est bien d’accord, fait toute la différence…

    C’est un peu comme iOS et Android….

    • Oui, le look n’est pas aussi « tendance » c’est certain ! L’EOS 6D est un outil, bien conçu.

      Donc je me fout un peu de son look…

      D’autant que je sais que la mode se démode.

  2. Non mais qu’est-ce qu’il a encore contre Fuji?! Mais laisses les gens qui aiment Fuji tranquilles!

    Ca me fait un peu penser quand j’étais gamin les Nintendo boys disaient que les Sega c’était vraiment nul. C’est un peu du même niveau « cour de récréation ».

    Crèves l’abcès, et tout ira mieux :)

    Oui tu peux poser la question : « Pourquoi aller travailler en BMW Serie 1 quand une Renault Clio fait la même chose? ». Beh je sais pas, peut-être que des gens aiment les beaux objets bien fait qui sont agréable à utiliser, et n’aiment pas avoir du plastique à tous les étages.

    Le pompon c’est de lire l’ineptie suivante : « la qualité des capteurs Fuji ne permettra certainement pas de compenser la montée en ISO, par rapport à un 24 mm stabilisé ». c’est une blague n’est-ce pas? Parce que si ce n’est pas le cas tu commence vraiment à perdre toute crédibilité…

    • D’accord avec toi Sébastien. D’autant plus qu’en ce qui me concerne je ne supporte pas l’ergonomie canon avec une seule roue.

      Or qu’attend on surtout d’un boîtier ? Une parfait prise en main et pour moi fuji est largement meilleur que canon dans ce domaine.

      • Il y a la molette avant pour piloter la valeur choisie en Priorité (sois l’ouverture, sois la vitesse)… et la molette arrière pour la correction d’expo (elle est bien plus accessible que toutes les autres marques car horizontal, c’est plus naturel pour le pouce)

        En Manuel, vitesse devant et ouverture derrière… ou l’inverse façon Nikon (c’est paramétrable).

        • J’ai bien conscience de tout ce que tu dis! C’est juste que j’ai commencé sur un Canon avec lequel je m’étais fait à cette ergonomie, mais quand j’ai changé de marque (Pentax) et découvert la seconde molette, il était dès lors impossible pour moi de revenir au modèle Canon.

          C’est juste une histoire de se sentir à l’aise et j’ai beau savoir que les meilleurs objectifs / zoom sont chez Canon, j’y arrive pas du tout avec leurs boitiers  :(

    • En parlant de qualité de fabrication j’ai pris le xt1 en main à la FNAC et je trouve que justement il fait vachement plastoc et a pas l’air si solide que ça. Et puis le métal est pas toujours la solution niveau solidité. Un plastique de qualité peut être bien plus résistant que certains alliage métallique. Il faut arrêter de tout le temps associer plastique et mauvaise qualité.

      • Moi je suis 200% persuadé que le « composite » de Canon est 10 fois plus solide que ce Fuji !

        Ces EOS 5D et 6D, je les ai trimbalé partout, ils sont increvables. J’ai un peu des doutes sur le Fuji…

        • Je pense aussi, tu veux du increvable et construit solide les Canon/Nikon (il y aussi les tanks Pentax :p) sont bien meilleurs, après en mirrorless, je trouve que les Olympus et Sony laisse une bien meilleure impression de solidité et de qualité de fabrication quand on les prends en mains. Les fujis font vraiment cheap.

    • Non, non, je persiste… Avec la stabilisation tu peux descendre la vitesse de 2 à 4 valeurs…
      Dons passer de 800 à 200 ISO (par exemple)…

      Comme à sensibilité égale, le capteur Full frame Canon est à peu près équivalent à l’excellent capteur APS_C de Fuji (c’est vrai qu’il est bien, mais rien de stupéfiant non plus)…

      Donc à 200 ISO le capteur Canon écrabouille le capteur Fuji à 800 ISO !

      Logique non ?

      Compris ?

      • Heu… et si on essayait d’être un peu objectif ? F/2.8 contre f/1.4 —> deux stops d’ouverture en plus pour le Fuji ! (pour la profondeur de champs c’est une chose… pour l’expo s’en est une autre ;-) ) Le Canon a le stabilisateur… mais le Fuji (sans miroir) vibre beaucoup moins… En pratique, sans stabilisateur, sur un mirrorless on bosse facile au 1/15 voire 1/8 (avec un équivalent 35mm, donc avec un équivalent 24 mm  encore plus)… Je n’ai pas d’action chez les verts… j’ai même pas mal de matos chez les rouges (depuis environ 20 ans) mais quand même ! Soyons sérieux 2 minutes ! Et puis sur sujet mobile… entre f/1.4 et f/2.8… ça fait passer, par exemple, de 1/125 à 1/30 (en valeur normalisées)… ;-)   Que tu sois content de ton matos ne t’oblige pas à dénigrer les marques concurrentes :-) Un exemple pris avec un mirroless ;-)

  3. À voir en test de terrain, mais la comparatif prix et la photo vue de dessus sont très parlants… et nous rappelle que le débat est toujours trop déporté vers les boîtiers.

    • Oui, tout à fait…

      On mesure dans le cas du EF 35 mm f/2 (stabilisé, environ 500 €) Canon, que l’on est à 1105 gr au total…

      Alors que le XT-1 avec le XF 23 mm f/1.4 (non stabilisé environ 800 €), on est à 740 gr.

      Pour gagner 365 gr (et un écran orientable), est-ce raisonnable de se passer de la stabilisation ? D’oublier le confort du viseur optique ? De descendre au capteur APS-C ? De perdre en autonomie… De se passer de l’écran monochrome supérieur ? ET d’une ergonomie éprouvée ? Et de dépenser autant (voir un peu plus) ?

      A chacun de faire ses comptes…

  4. Légère erreur qui rend l’article totalement faux… un 16mm f/1.4 ça donne (en termes de profondeur de champ) un 24 f/2 et non 2.8..!

    Sinon c’est un réquisitoire contre Fuji dans les règles, même si je reste attaché au reflex c’est quand même un poil de mauvaise foi tout ça ;)

    (Le XT1 a des atouts pour lui, et quoi qu’on en dise l’important c’est de se sentir en phase avec son appareil, qu’importe si la masse ordonne de préférer tel modèle.) (Ce qui n’empêche pas d’en débattre, hein.)

      • Les lois de la physique fonctionnent très bien, en gros en terme de profondeur de champ tu gagnes un diaph’ en multipliant par deux la surface de ton capteur. Un micro 4/3 avec une ouverture à f/2 aura la même profondeur de champ qu’un APS-C à 2.8 ou qu’un full frame à f/4.

        (Environ, mais c’est quand même bien plus proche en PdC d’un f/2 que d’un f/2.8, ce 1.4 APSC.)

         

        Souvent on cherche une faible profondeur de champ, ce qui justifie le fait qu’on préfère un gros capteur, mais par exemple pour du photoreportage où on cherche à avoir toute sa scène de nette, les plus petits capteurs (surtout en hyperfocale) sont quand même pratiques.

        (D’ailleurs, je rêve d’un constructeur qui un jour permettra d’avoir une option « focus sur l’hyperfocale » en plus des traditionnels autofocus/C-AF/Manuel, comme le fait si bien le Ricoh GR. Comme ça plus aucun problème d’autofocus, surtout avec les grands-angles, plus de problème de bruit pour ceux qui n’ont pas d’optique USM, plus besoin de pester contre le peu de points de focus d’un 6D…)

         

        (NB : c’est un poil différent pour les APSC Canon qui sont un peu plus petits, le facteur est x1.6 contre 1.5 pour les concurrents Nikon/Pentax/Sony/Fuji/Samsung.)

    • … ce qui n’empêche pas d’en débattre ! Ce que l’on fait, et je trouve ça intéressant.

      Reflex face à hybrids, c’est bien le débat le plus intéressant du moment !

      Presque aussi intéressant que compacts (à capteurs 1 pouce), face à hybrides !

      • Le débat est en effet intéressant et je doute qu’à l’heure actuelle il existe une seule réponse unique pour le choix d’un système (pour qui veut une qualité plus que correcte dans la poche, les 1″ sont très bien, pour qui veut de la compacité et de l’évolutivité les m4/3 aussi, et pour le reste il y a les reflex/hybrides APSC-FF).

         

        D’ailleurs, est-ce que tu as déjà posé les mains sur un Sony A7s ? (Notamment de nuit.)

  5. Attention l’image de comparaison des tailles est fausse pour le Canon, là c’est le 40mm f2.8 STM et pas le 24mm f2.8 IS qui est montré

  6. J’ai moi-même un Nikon APS-C (D7000) et j’ai offert à ma femme un XT-1 il y a quelques mois.

    J’ai un équipement assez complet en accessoires, flashs et objectifs Nikon. Mais si ce n’était pas le cas, je virerais volontier mon sac Nikon de 15 KG contre un autre Fuji moi aussi.

    La seule chose pour laquelle Fuji accuse un retard par rapport à Nikon, c’est son système d’éclairage.

    Mais ce qui me fait rire, c’est effectivement les avis de ceux là même qu ne le possède pas et qui ont un avis, un jugement à priori et sans rien savoir des qualités de ces nouveaux APN.

    Quand à cette nouvelle optique, je n’en dirais rien du fait que je ne la connais pas.

    Ce que je peux dire par contre, c’est que la qualité des cailloux Fuji sont de très très haute qualité. Et même si l’acquisition peut paraître chère, il faut les comparer à des produits équivalents. Et si on parle de comparaison avec les Sigma, il faut alors comparer AU MOINS avec la collection « Art »…

    Sans avoir tester valablement un APN, comment peut on se permettre de donner un avis ?!??!!!

     

    • Je l’ai longuement testé… Et je ne dit pas qu’il est mauvais… Il est même pas mal du tout ce Fuji XT-1 (à part le viseur)

      Je dit simplement qu’il coute beaucoup trop cher… pour ce qu’il propose (et propose de moins) qu’un reflex.

      C’est tout ce que je dis !

      Par ailleurs, la qualité des cailloux Fuji, ne peut pas être totalement exploitée avec seulement 16 Mpix (seul la grande ouverture sera vraiment utile). Je ne vois pas bien pourquoi ils fabriquent des objectifs aussi lourds (pour pas grand chose)

      On en reparlera lorsque le Fuji XT-2 embarquera 22 ou 24 Mpix… ou un Full frame !

      • 16MPx en APSC ça correspond à densité égale à 36MPx en Full Frame (surface x2.25), et les optiques (FF) qui exploitent plus de 30MPx ça court pas les rues (même sur les L de Canon et les meilleures Nikkor).

        Justement, c’est plus complexe d’exploiter un APSC qu’un FF à qualité d’optique égale (enfin partiellement, parce que le capteur FF ayant une surface plus grande, l’optique se doit d’être homogène sur une surface supérieure aussi). Bref l’équation n’est pas si simple, vous en conviendrez tous.

  7. Oui, enfin la comparaison est biaisée. Tu compares un 2.8 FF à un 1.4 Apsc. Pour un 24mm ce n’ est pas vraiment la profondeur de champ équivalente qui est pertinente à comparer, c’est la luminosité et là le fuji est a 200 iso quand les 6d est à 800 (Il vaudrait mieux le comparer au sigma Art 1.4). Deux objectifs qui n’ ont pas la même fonction, l’un est bien meilleur que l’autre dans certaines situations et vice versa. Le plus « objectif » serait de mettre des zooms equivalents (tu ne jurais d’ailleurs que par eux il n’y a pas longtemps alors que tu n’étais pas très tendre avec les utilisateurs de focales fixes) sur chaque boitier pour comparer convenablement l’ ensemble objectif/boitier.

  8. Sujet et débat stérile car tester un objectif pour mieux dénigrer ensuite le concept Fuji cela touche à l’obsessionnel…Utilisateurs de 6D et de Xt1 mais également de retour d’une utilisation des deux boîtiers en conditions réelles je crois pouvoir dire ceci de manière objective.

    Le Xt1 a pour lui la compacité et la légèreté mais pour conserver ces caractéristiques bien agréables en déplacement, il faut l’équiper uniquement de fixes tels que le xf 35mm F1.4 et 18mm F2 bien que ce dernier soit un peu moins flatteur sur le plan du résultat optique. La plupart des autres objectifs XF sont de mon point de vue trop envahissantes avec ces petits boîtiers et ne présente plus d’intérêt car comme le dit l’auteur de ce post, on trouvera chez Canon des fixes hautement qualitatifs comme les derniers 24, 28 et 35 is usm ainsi que que l’exellentissime 40mm f2.8 légers et relativement compacts montés sur un 6D ou un 100D, aussi.

    L’idéal, c’est d’avoir 2 boîtiers avec chacune de ces optiques montée sur l’un et l’autre ; j’avais un Xpro 1 imparfait + le XT1 également imparfait (voir ci-après).

    On connaît déjà les défauts de jeunesse du premier je n’en parlerai donc pas ; par contre, en ce qui concerne le XT1 on lit et on entend un peu tout et n’importe quoi surtout dans la bouche de quelques porte-drapeaux officiels de la marque tel que sieur E.Bouvet au discours un peu trop obséquieux et bien rodé à mon goût…

    Tout d’abord, le viseur EVF est certes plus performant que ceux de la première génération mais ce n’est pas encore ça car le taux de rafraîchissement de ce viseur électronique est encore insuffisant pour convenir pleinement dans les situations de reportages qui exigent un peu plus de réactivité (c’est très désagréable de voir dans le viseur des images saccadées quand on suit un sujet au déplacement transversal même lent…).

    Par ailleurs, ce type de viseur souffre encore d’insuffisance sur les sujets lumineux très contrastées (plein soleil) et les contrejours… Pourtant, une grande part de l’intérêt photographique est bien de pouvoir capturer des instants de lumière parfois tranchée. Les conditions idéales pour travailler avec un XT1 sont par temps nuageux

    Enfin, les molettes inférieures de sélection Drive et Mesure ont tendance à se déplacer trop facilement lors des réglages Iso et Vitesse.

    Pour le reste, c’est un boîtier très agréable pour son look mais également son ergonomie quand on aime ce type d’architecture. Bien entendu, c’est sûrement un produit à déconseiller aux possesseurs de paluches de dockers ; ce n’est pas mon cas puisque j’ai plutôt des mains de bureaucrates

    Résultat des courses, le XT1 est un appareil plutot agréable quand on souhaite voyager en privilégiant légèreté et compacité tout en souhaitant une qualité de résultats tout à fait acceptable pour les agences…

    Par contre, ce n’est pas encore le boîtier parfait mais ne vous y trompez pas tout ceci est  la suite logique d’un processus industriel et commercial savamment concocté…

    J’étais également parti avec un Canon 6D équipé d’un 35mm ef f2 is usm car je savais que j’allais devoir faire des prises de vue la nuit et celui-ci m’a permit d’obtenir des images meilleures qu’avec le système X de Fuji sur des scènes d’un cimetière éclairé seulement par la lueur de bougies.

    Je pense que mon point de vue est relativement objectif car j’utilise plusieurs systèmes Nikon, Canon, Fuji de manière indépendante, sans conflits d’intérêts.

     

     

     

     

    • Là je suis d’accord…

      Comme quoi !

      Ce qui m’énerve un peu, c’est la mode un peu stupide, un peu irraisonnée… EN 2005, tout le monde ne jurait plus que par le Canon EOS 5D premier du nom (J’en ai utilisé 1 pendant 3 ans, il avait pas mal de défauts…)

      En 2008 tout le monde ne jurait plus que par le Nikon D700 (à ce moment le Canon EOS 5D MkII avait corrigé les défaut de son prédécesseur et était largement plus recommandable que le Nikon D700, mais la mode était au D700… à tord ! )

      En 2014 il faut croire que la mode est au Fuji… pour le meilleur et le pire !

      Il a des qualités, et des défauts ! Il ne faudrait pas croire au père Noël, non plus ! Si j’ai 1500 à 2000 euro à mettre dans du matos (boitier + objectifs) , je sais ce que je peux avoir en reflex APS-C (en termes de qualité d’image et d’objectifs fixes, panckae et zoom), et c’est certain que j’irais certainement voir du côté de Canon…

      Mais la mode, la mode, la mode !

  9. Sauf qu’un 100D et un 24mm, cela fait pas un 24mm… un détail de plus sans doute… alors il est ou le 16mm Canon APS ?

    • C’est vrai Ce 24 mm fait un très bon 28 mm, mais il manque un 16 mm fixe haut de gamme.

      Un très bon point pour Fuji (il y en a)…

      Reste qu’il y a embarras du choix de zoom 10-18 mm, 10-20 mm et 10-22 mm chez Canon, Sigma, etc (à tous les prix)… Et autres optiques fixes en APS-C…

        • Oui, c’est 100% vrai !

          C’est justement ce qui m’a poussé à écrire cet article !

          Et à souligner que Fuji proposait quelque chose d’inédit et de nouveau… et de , très très bien (mais cher)…

          Vous n’avez pas lu l’article ?

      • euh un 24mm en APS-C ne fait pas 28mm comme tu le prétend mais plutot un 36mm donc c’est pas du tout la même chose. de plus quand on veut critiquer Fuji sur les prix de ces objectifs en les comparant à ceux de canon, essaies au moins d’être un minimum sérieux et de les comparer à leur véritable équivalent.
        CANON 14MM F/2.8L II USM : 1918€
        FUJI XF 14MM F/2.8 R : 859€
         
        CANON 35MM F/1.4 L USM  : 1239€
        FUJI XF 35MM F/1.4 R : 529€
         
        CANON 28MM F/2.8 IS USM : 458€
        FUJI XF 27MM F/2.8 : 418€
         
        CANON 11-24MM EF F/4 L USM : 3169€
        FUJI XF 10-24MM F/4.0 R OIS : 929€
        …. et c’est comme cela sur quasi la totalité des objectifs de même ouverture donc c’est quand même un sacré foutage de gueule sur le prix des canon vis à vis de fuji et non l’inverse comme tu le prétend (ne serait-ce rien que sur le zoom 11-24)

        • Je n’ai jamais comparé le 24 mm en APS-C… à un 24 mm Full frame. Il faut lire attentivement et ne pas déformer mes propos.

          J’ai justement expliqué que ce 16 mm APS-C Fuji, est une très intéressante innovation, car un tel objectif manque à la gamme Canon ! ET j’ai écrit bravo Fuji !

          Si j’ai écrit cet article… C’est justement parceque un tel 16 mm pour APS-C est très intéressant…

          Compris ? Lu ? Vu ? Faut pas dire n’importe quoi…

          Il existe des tas d’objectifs fixes très intéressants et pas chers en full frame chez Canon : beaucoup moins cher que les objectifs Fuji (APS-C) équivalents…

          A commencer par le EF 24 mm f/2.8 stabilisé, dont je parle ici… Moins lourd, stabilisé ! Et deux fois moins cher environ que ce 16 mm Fuji !

          ET il y en a plein d’autres comme ça…

          Il se trouve que tu indique quelques prix faux : par exemple on trouve le CANON 28MM F/2.8 IS USM à 438 € chez Darty, et à la FNAC… Cet objectif est stabilisé (et Full frame), il est donc normal qu’il coute quelques dizaines d’euros de plus que le FUJI XF 27MM F/2.8 (non stabilisé)

          Ce 27 mm reste pourtant l’une des meilleures optiques de Fuji. Pas chère et efficace (bien que non stabilisée).

          Mais pour 500 €, il existe un EF 30 mm f/2.8 IS USM stabilisé pour le full frame chez Canon (seulement 335 gr)… Qui donnera forcément de bien meilleurs résultats sur un EOS 6D que le 27 mm Fuji sur le 16 Mpix APS-C.

          Il n’y a pas de match ! Parsceque stabilisé, parsec full frame, parceque f/2 (et le restera)… Pas beaucoup plus lourd.

          Quand au match entre le Fuji 27 mm f/2.8 et le EF 40 mm f/2.8 full frame, ça vaudrait le coup de le tenter !

          Bref, difficile de nier les réalités…

  10.  

    Vous insistez dans votre déni juste ci-dessus, je vais essayé de vous résumer votre article, il y a tout et son contraire.

    Comparez un appareil full frame avec un XT-1 n’est pas vraiment sérieux,  pour essayer de vous faire comprendre c’est comme si vous compariez un cabriolet et un bonne familiale, comment allez-vous vraiment convaincre celui qui veut un cabriolet d’acheter une familiale ? et pourtant vous ne cessez de démontrer les différences dans votre article, comme si vous n’avez pas compris que ce ne sont pas les même utilisateurs finaux.

    Ils ont un seul point commun, ils font les deux des photos. Je comprends pas votre entêtement et je ne vais pas insister plus longtemps sur votre blog car il semble que vous n’avez pas compris que la base de votre article est tronqué.

    Prenez un peu de recul et svp refaite le.

    • Le but était simplement de savoir ce que l’on peut s’offrir pour le prix d’un X-T1 avec ce 16 mm…

      Il se trouve qu’on peut passer à la catégorie supérieure (du full frame qui est le graal de la photo au reflex), pour pas beaucoup plus lourd !

      ET moins cher…

      Avec l’accès à une gamme optique immense…

      L’accès à un marché de l’occasion immense et rapide (achat… et revente)

      CQFD ! Ensuite, vous faites comme vous voulez hein ! ! !

  11. Pierre Ouziel on

    Une fois de plus un article anti-fuji de ta part. Si tu ne les aimes pas, pourquoi tu en parles ? surtout si c’est pour le faire sans aucune objectivité.

    Je suis passé il y a un an du 6D (acheté à sa sortie) au X-T1 et je suis ravi du changement. La revente en occasion de mon matériel 6D + optiques L m’a permis de largement financer le X-T1 et des objectifs équivalents. Donc la balance du prix pour moi est en faveur de Fuji. Et je ne parle pas du poids, largement en faveur de Fuji, ni de l’ergonomie avec des boutons et des molettes que je trouve bien meilleure que d’aller systématiquement dans des menus du 6D. Quant à la prise en main, c’est une affaire de goût, le X-T1 me convient très bien et le 6D me convenait aussi. Je préfère également le large viseur électronique à 100% qui te permet de voir facilement ce que donne le bokeh et la PDF qu’un viseur optique qui n’est pas à 100%.

    Les seuls avantages du 6D à mes yeux sont si on fait de la photo de sport ou de l’animalier, ce qui n’est pas mon cas. Pour le reste, la qualité des photos du Fuji sont aussi bonnes, voire bien meilleures si on veut faire uniquement du jpeg et ne pas passer des heures en post-traitement.

    • Que de contres vérités ! Justement je fais preuve d’objectivité, je ne cède pas aux modes facilement…

      J’aime bien Fuji : je précise dans cet article que cet objectif 16 mm grand angle APS-C est justement une innovation ! Un tel grand angle qualitatif manque justement dans la gamme Canon APS-C (le EF 14 mm est trop cher pour beaucoup)… c’est pour ça que j’ai écrit cet article.

      Il faut tout de même avouer qu’il est trop cher (surtout pour un APS-C) !

      Tu explique qu’il faut aller dans les menus du Canon EOS 6D, c’est à mon avis une contre vérité… Justement avec le bouton de pilotage de l’ISO accessible de l’index, on est jamais obligé d’aller regarder l’écran arrière : soit on utilise l’écran monochrome supérieur (bien plus économique que l’écran arrière), soit on manipule l’ISO en conservant l’oeil dans le viseur…

      L’ergonomie des EOS (rodée EOS après EOS depuis 1987), ne cesse de progresser, à mon avis c’est le summum actuel. Il ne lui manque que le bouton de changement de type de sélection de Mode AF (apparu sur l’EOS 7D MkII). Franchement la molette arrière est très supérieure… ET la prise en main plus confortable.

      Au niveau financier : il ne faut pas dire n’importe quoi ! Regardez les prix, tuout simplement et vous conclurez que le Full frame chez Canon, revient moins cher que l’APS-C chez Fuji (j’ai donné des exemples, il y en a d’autres)…

      J’ai comparé les RAW du full frame de 20 Mpix avec ceux du Fuji de 16 Mpix : pour moi la différence est évidente et l’avantage va au full frame…

      Si l’on connait bien Lightroom inutile de passer des heures en post traitement. Et si l’on shoot en JPEG, non plus !

      Ceci dit : ce Fuji X-T1 n’est pas un mauvais appareil (il ne faut pas me faire dire ce que je n’ai pas dit) : il a trois défauts (et chacun verra selon ses besoins et budgets) : il est très cher, ses objectifs complémentaires sont encore plus chers… Et le viseur électronique, reste un sérieux handicape pour la réactivité et le plaisir de photographier.

      • Pierre Ouziel on

        Chacun voit midi à a sa porte. On ne nous mettra pas d’accord mais je persiste et signe quand je vois ton parti pris et les inepties que tu assènes. Fin de discussion pour moi, c’est stérile.

        • Aucunes inepties ! Mais des faits…

          J’ai compté ! Je suis allé sur les sites vérifier les prix, tu peux en faire autant… Pour l’équivalent d’un 24 mm f/2.8, d’un 50 mm f/1.4, d’un 100 mm f/2, par exemple…

          Je suis allé peser aussi : tu peux en faire autant et faire le compte des grammes… Le Fuji X-T1 est léger, ses objectifs à grande ouverture ne le sont pas !

          Le canon EOS 6D est un peu plus lourd… Mais on trouve énormément d’objectifs f/2.8 très légers (et même un 50 mm f/1.4 chez Sigma pas trop lourd).

          Maintenant : si l’on aime le viseur électronique (j’aime pas) et qu’on a pas mal d’argent (si l’on veut acheter 3 ou 4 optiques), on pourra faire du très bon travail avec le X-T1…

          Je répète que c’est plutôt un bon appareil (comme les Olympus E-MD OM-1, qui profitent de plus de choix d’objectifs moins encombrants, moins lourds et moins chers)… Mais que pour le prix, je préfère un full frame !

  12. Pierre Ouziel on

    Prix et poids relevés à l’instant sur Digit-Photo donc vérifiables par tout le monde, toi y compris :

    Mon ancien kit :

    Canon 6D nu : 1669€ – 755g

    Canon EF 24-70 2.8 : 1839€ – 805g

    Canon EF 70-200 2.8 : 2089€ – 1490g

    Total : 5597€ pour 3,050 kg

     

    Mon nouveau kit :

    Fuji-X-T1 nu : 1099€ – 390g

    Fuji XF 16-55 2.8 : 1129€ – 655g

    Fuji XF 50-140 2.8 : 1489€ – 995g

    Total : 3717€ pour 2,040 kg

     

    En conclusion : 33% moins cher et 33% plus léger. Merci donc d’arrêter de raconter des choses fausses sur le prix et le poids des deux systèmes auxquelles tu finis par croire tellement tu es aveuglé. J’ai choisi Digit-Photo pour l’exemple uniquement parce que c’était le seul à avoir tous les produits en catalogue, Digixo et Oehling n’avaient pas tout sur leur site).

    Quant au viseur, TU ne t’y fais pas, mais nombre de personnes s’y font. Moi en premier. J’aimais beaucoup le viseur du 6D et je me suis fais sans aucun souci à celui du X-T1 auquel je trouve beaucoup d’avantages déjà cités plus haut.

    Les seuls avantages du 6D par rapport au X-T1 sont : l’autonomie des batteries et le fait de pouvoir facilement faire de l’animalier ou des photos de sport. ça s’arrête là, pour moi le X-T1 est supérieur dans tous les autres domaines (ergonomie, qualité des jpeg, poids, prix, écran orientable, discrétion, etc).

    • Bah, quand on ne veut rien comprendre… c’est qu’on ne veut rien comprendre ! Les exemples que tu as choisi montrent bien que tu ne cherche pas une confrontation d’idées honnête. Mais seulement un débat stérile de « fan boys » (sur lequel je ne me laisserais pas entrainer)…

      Car tu ne peux ignorer l’offre d’optiques à f/4 stabilisées chez Canon : qui sont très modernes et performantes (comme chez Nikon d’ailleurs).

      Les optique spro à f/2.8 sont inutiles à la plupart des utilisateurs… et très chers (car conçues pour l’utilisation pro dans des conditions extrêmes)… Bref c’est comme comparer des choux et des lapins (histoire de mieux noyer le poisson)

      > Canon EF 24-70 mm f/4 stabilisé : 950 € et 600 gr !
      Donc : 180 € moins cher et 55 gr plus léger que le 16-55 Fuji 

      > Canon EF 70-200 mm f/4 stabilisé : 1068 € et 760 gr ! 
      Donc 421 € moins cher et 235 gr. plus léger que le 50-140 Fuji…  

      > Canon EOS 6D : 1669 €

      Total Canon EOS 6D + 2 zoom >>>>>   3687 € pour 2,115 gr… 

      > C’est à dire exactement le même prix au final, que te config Fuji (3717 €)…

      > Et exactement le même poids que ton équipement Fuji (2040 gr)…

      ….

      Mais avec un viseur optique confortable !

      Mais avec 20 Mpix

      Mais avec un AF (vraiment) réactif

      Mais avec une meilleure qualité d’image grâce au Full frame.

      Mais avec une autonomie sans commune mesure (surtout avec la stabilisation)

      Mais avec un choix d’objectifs Full frame hallucinants entre 180 € et plusieurs milliers d’euros…

      Mais avec un marché de l’occasion phénoménale…

      … j’en oublie ! 

      Il manque au Canon EOS 6D, un écran orientable (si c’est important, se tourner vers le Nikon D750, qui a l’avantage d’un AF qui écrabouille celui du Canon EOS 6D et celui du Fuji… et d’un capteur de 24 Mpix également supérieur).

      Au final tout ce que j’ai voulu faire remarquer c’est ceci :

      Si pour le « exactement » le même prix et le même poids (comme je viens de le démontrer), vous pouvez avoir du full frame, à la place de l’APS-C … allez-vous vraiment préférer l’APS-C ?

      Tout ça juste pour un viseur électronique et un écran orientable ?

      Ahah, si l’on faisait un vote parmi nos lecteurs, quel pourcentage de photographes choisiraient un Full frame ? Je connais la réponse…

       

      • Pierre Ouziel on

        Vraiment n’importe quoi ! Tu compares des objectifs à ouverture constante à f2.8 à des objectifs à f4 !

        Que ce soit sur FF ou sur APS-C, l’ouverture est toujours la même, il n’y a qu’au niveau de pdc que ça change. Alors oui, ça t’arrange de comparer des choux et des carottes, mais c’est complètement incohérent. Le Canon 24-70 f4 dont tu parles doit être comparé au 18-55 2,8/4 de Fuji, et le 70-200 f4 doit être comparé au 55-200 3,5/4,8 de Fuji qui ouvre un peu moins mais qui a un range plus important. Regarde les prix et poids de ces deux objectifs, et tu verras qu’ils sont moins chers et plus légers que les f4 de chez Canon dont tu parles. L’addition au niveau des prix et des poids est donc toujours en faveur de Fuji. Je te laisse faire les calculs. Comme tu n’en es plus à une erreur près, je te signale que contrairement à ce que tu claironnes fièrement, pensant bien connaître la gamme Fuji, le 50-140 2.8 est bien stabilisé. C’est le 16-55 2.8 qui ne l’est pas, tout comme le Canon EF 24-70 2.8 auquel il est comparable. Contrairement à toi, je connais bien à la fois les optiques Canon EF et EF-S que j’ai utilisées pendant 5 ans (sur 450D, 60D puis 6D) et les optiques Fuji que j’utilise depuis un 1 an 1/2 sur X-E2 puis X-T1. Tu connais bien Canon, je n’en doute pas, mais pour le reste…

        Tes jolies conclusions en bleu sont donc toutes erronées, tu es ce que j’appelle un Canon fanboy aveuglé, voire peut-être rémunéré par Canon pour ça, je commence à sérieusement le penser.

        Pour moi le sujet est clos, tu balances des inepties, tu compares des choses non comparables. Et tu veux toujours avoir le dernier mot, quitte à mentir à tes lecteurs. Ce qui me gêne en fait, ce serait que des gens qui viennent chercher des conseils avisés ici, lisent toutes ces informations erronées et fassent un mauvais choix en suivant tes dires. Bonne photos avec ton Canon FF, l’essentiel étant d’être content du matériel qu’on utilise. On n’a pas tous les mêmes besoins, les mêmes moyens, et la même objectivité, mais l’important c’est d’être satisfait de ses photos.

        • Ahlà, là ! quand ça veut pas… ça veut pas ! Tu as trop de certitudes mon ami…

          Ces optiques pro à F/4 sont des séries L à ouverture maximum (f/4) constante…

          Depuis 1993 j’ai utilisé les séries L f/2.8 dans mon métier (oui, j’ai un peu de recule sur la question)…

          Le passage au f/4 est un sérieux progrès !

          Tout ce que j’ai démontré : c’est que que pour le prix de l’APS-C (un boitier et 2 optiques), ont peut (actuellement) avoir du full frame, f/4 constant…
          Et qu’il ne pèse pas plus lourd !

          J’aurais pu aussi comparer le Fuji avec des reflex APS-C… Ensuite à chacun de choisir son matos selon ses besoins ! Le reste est bla, bla, bla…

          Et je ne suis pas assez « fanboy » pour prendre en photo le contenu de mon sac photo (moi ;-)

          J’aime la lumière, la nature, les villes, les gens, bien davantage que les appareils photos…

          Allez, on ne nous mettra pas d’accord. Mais c’est pas grave ;-)

          Bon WE !

  13. Comparez SVP avec des objectifs L, le comparatif de Pierre est bien plus juste, produit plus ou moins équivalent.

    Pour les fixes comparatif également en L SVP (objectif qualité supérieure, joints etc..)

  14. Bonjour à tous,

    Pour moi le Full Frame, chez Canon, C’est un 5D mark III et même Mark II… Le 6D est un appareil sorti pour attirer le grand public, pour que le consommateur puisse se dire j’ai un FF, c’est le top!

    J’ai utilisé un 6D avec un 24-70mm f/2.8, un 70-200mm F/4 IS et avec un 50mm F1.4… il n’y a rien de transcendant…  . Je pense que cette guerre APS-C, Full Frame est un peu une guerre sans fin de grands enfants. Je suis certains que pour beaucoup de possesseurs qui shootent sur un FF, beaucoup ne sauraient faire la différence entre un cliché tiré d’un 6D et un autre tiré d’un FUJI X-T1.

    Je suis devenu Pro Fuji (donc peu objectif peut être), mais j’ai possédé quelques CANON que j’ai aimé et puis il y a 3 ans je pense que j’ai été un des plus rapides a vendre tout mon matos canon pour acheter un X-PRO 1. J’ai ensuite acheté un X100s et je viens d’acquérir un X-T1. Je ne suis pas un photographe pro car je suis un simple amateur mais au de la de toute considération de taille de capteur, de budget etc… il y a un truc qui fait que pour moi FUJI est devant… Je pourrai si je le voulais m’acheter un 5D MARK III avec des optiques de feu, mais il y a une chose qui est certaine je n’éprouverai pas le même plaisir à composer et prendre une photo qu’avec un de ces boitiers FUJI!! Je vais même aller plus loin, je n’eprouerai pas de plaisir du tout.

    Fuji n’est pas un effet de mode, c’est une nouvelle façon de photographier je dirai. On a parfois l’impression d’être sorti du temps et puis surtout de se faire plus discret un peu comme avant. On n’a pas besoin de jouer a qui a la plus grosse car au final ce combat là est celui des autres. Moi je me réjouis de ce retour sur les devant de la scène et j’espère que Fuji n’a pas fini de nous étonner. Il y aura surement un jour des FF Fuji mais qu’importe quand on voit la qualité des images produites actuellement!! ;)

    Bon shoots à vous!

    • Tu écris :

      « J’ai utilisé un 6D avec un 24-70mm f/2.8, un 70-200mm F/4 IS et avec un 50mm F1.4… il n’y a rien de transcendant… »

      Tu accorde à mon avis beaucoup trop d’importance au matériel ! Cet EOS 6D est le moins cher des full frame, donc mon préféré : la photo doit rester démocratique et je me flatte de réaliser de bonnes images avec du matériel simple ! Pas besoin d’avoir une cuisine de chef pour faire de bons petits plats : il faut y mettre du temps, de la passion, trouver les bon produits frais (chercher la belle lumière)…

      La photo, c’est l’oeil… pas le matos ! Pour autant, il est meilleur que le canon Eos 5D MkII qui a précédé (je l’ai gardé 3 ans)… Meilleur que le Nikon D700…

      Il produit d’aussi magnifiques images que le Canon EOS 5D MkIII (j’en ai eu un et revendu dès que le 6D est sorti), la seule différence : 2 Mpix de moins (c’est à dire pas de différence) !

      Son viseur optique très lumineux, me permet de ressentir la « vibration » de la lumière : les ombres les plus denses, les subtilités des hautes lumières. Tout ce qui est impossible avec un viseur électronique, incapable d’afficher de vrais noirs bien denses, et incapable d’afficher les subtiles différences de blanc dans les nuages… justement tout ce qui m’intéresse dans la photo).

      Et la seule chose qui compte ce sont les objectifs. Et justement le EF 24-70 mm f/4 stabilisé est une merveille… J’ai aussi le EF 70-200 mm f/4 (acheté après avoir revendu le f/2.8 la version précédente utilisée pendant 10 ans)…

      Bref, je fais d’aussi bonne photos avec l’EOS 5D que je ne le ferais avec le 5D MkIII, ou l’EOS 1Dx… absolument aucune différence ! Ce qui compte c’est le talent du photographe, les objectifs, l’instant décisif…

      Au final : le meilleur appareil pour moi : c’est le moins cher (tant que le capteur est full frame et tant qu’il me permet d’accéder aux meilleures optiques, là par contre il faut dépenser un minimum… en dessous du quel, il y a problème)

  15. en fait ce n’est pas « une nouvelle façon de photographier » c’est une façon d’avoir l’impression de photographier comme avant! ;)

    • C’est justement ce qui m’énerve (un peu) dans la démarche de (certains) utilisateurs qui vont choisir des boîtiers « différents », en espérant que ça va changer la façon de prendre des photos…

      Mais non ! C’est juste un leurre (et les as du marketing qui – par exemple – ont conçu cette grosse daube de Nikon Df, l’ont bien compris)  !

      Si l’on veut photographier différemment (comme avant ? Avant quoi ?), ce n’est pas en changeant de boitier que ce se fait : mais en regardant mieux, en travaillant plus…

      Personnellement, entre l’époque « argentique » ( http://goo.gl/xVhNJq ) et aujourd’hui… si j’ai changé ma façon de photographier, c’est juste que j’ai beaucoup progressé !

      Aucune envie de revenir à « avant » : je regardais moins bien, je composais moins bien, j’étais moins discret et moins rapide en argentique…

  16. Lol… J’ai bien réussi à te piquer au vif. Tu n’es guère différent de nous. Tu affiches clairement ton amour pour ton canon EOS 6D sans objectivité aucune! J’aime bien ça!! Il faut vendre chèrement ce que on aime c’est la le plus important.
    Et pour en revenir au début de ton message tu devrais bien relire plusieurs fois ce que j’ai écrit précédemment pour comprendre que je n’attache pas d’importance au beau matériel comme tu le dis… ;-)… J’ai bien écrit qu’on ne joue pas a celui qui a la plus grosse. Il faut choisir ce que l’on aime!
    Je n’ai pas la prétention de réaliser d’aussi jolie photo que toi, mais la photo que tu as posté n’a rien de plus que bons nombres que j’ai pu voir capturé sur des x-t1 ou x-pro 1. Tu sais je crois que tout est affaire de goût, d’attachement, et de besoin. J’ai choisi Fuji a la base car j’en avais marre de trimbaler mon gros sac avec mes téléobjectifs. J’ai été opéré d’une hernie discale et c’était pour moi un critère important. J’ai vendu mon canon 7d (pas-c’est… J sais) avec mon 24-70mm f2.8, mon 70-200 f4, mon efs 10-22mm et mon 50mm F1.4 car je trouvais ça tellement encombrant que je ne faisai plus de photo quand j’étais en famille. J’ai alors acheté un x-pro 1 avec les 3 optiques de base et j’ai accroché dessuite. tu aimes la visée des reflex, j’aurai du mal à regarder ailleurs que dans un EVF.
    Les reflex ne me tentent plus. Ils gardent pour moi juste un grand pas d’avance pour les photos sportives que je ne réalisent pas. Pour le reste j’ai trouvé mon bonheur… ;-)

    • Tant mieux !

      Pour les même raisons j’au aussi un Panasonic GM1 et deux optiques…

      Dire que je suis amoureux de mon EOS 6D, c’est idiot ! Je le lâcherais pour le premier matos, plus performant, proposant la même gamme optique…

      Si la colorimétrie Nikon était au même niveau, et si Nikon proposait le même 24-70 mm f/4 stabilisé, j’aurais peut-être choisi le D750 (qui a un AF plus performant)…

      Allez, bonnes photos à tous !

  17. Soyons modestes et tolérants !

    Nous ne sommes pas obligés de venir sur ce blog puis d’y déposer une réponse…

    Tout le monde fait des erreurs et/ou commet des maladresses dans son existence et la toile n’en est pas exemptée.

    Créer un site qui offre à chacun d’entre nous la possibilité de s’exprimer librement c’est déjà une belle idée.

    Que son propriétaire soit pro-je ne sais quoi c’est humain et ne présente pas vraiment de problème car c’est justement les différences de point de vues qui permettent à notre petite existence de progresser, d’envisager d’autres perspectives…

    Échanger, parler, controverser, c’est aussi en partie la raison d’exister d’un photographe mais de préférence avec humilité.

    Par contre quand je lis certaines réponses en guise d’argumentaires je m’interroge sur les interprétations techniques, l’expertise et la logique de leurs auteur…

    Le plus important n’est pas tellement de savoir si tel produit comparé à tel autre est + ou – ; ce qui nous intéresse le plus c’est de connaître les impressions des uns et des autres sur l’ergonomie, les conditions de prises de vue ainsi que les résultats en fonction des besoins et des exigences de chacun, d’échanger tout simplement notre ressenti en conditions réelles d’utilisation.

    C’est regrettable que de nombreux intervenants à la critique acerbe se prennent pour des calculateurs hors pair ou des technophiles incontournables là ou on attend plutôt d’eux un vrai retour d’expérience sur des produits qui n’ont pas été essayés 5 minutes en boutique devant un comptoir…

  18. Pourquoi critiquer le prix du Fuji X-T1 en disant qu’a 1099€ c’est beaucoup trop cher pour de l’APSC, alors que dans un autre billet de ton blog tu dit que le Canon 7D markII a 1700€ nu est a à un prix cadeau … Excuses moi mais ce Canon est bien un APSC et en plus il se permet d’être plus cher que ton fameux Canon 6D FF qui coute environ 1670€ nu.

    Donc quitte a critiquer un prix pour une marque, essaie au moins d’en faire de même pour Canon. Car au final, mise a part son AF performant, ce 7D II ne propose rien de mieux que le X-T1

    • On ne peut pas comparer les deux…

      Le XT-1 est conçu pour le voyage et la street photo. A ce titre il est en concurrence avec d’innombrables autres boitiers de toutes sortes (full frame, APS-C, Micro 4/3 et même certaine compacts à capteurs 1 pouce)… Selon les besoin des utilisateurs : on peut trouver chaussure à son pied entre 500 et 1500 €.

      L’EOS 7D est conçu pour la rafale heure vitesse (avec un buffer quasi inépuisable sur des centaines d’images à haute cadence sans ralentir, ce que le XT-1 ne peut pas faire)L Le suivi AF de très haute intensité (en sport) est sans commune mesure avec l’AF assez faiblard du Fuji (c’est vraiment pas son point fort)…

      Couvrir un évènement sportif sérieusement (avec une obligation de résultat) avec un XT-1, serait totalement impossible (en cherchant bien tu trouvera peut-être un blogger qui l’a fait. Mais un pro en agence, ça ne risque pas).

      A ce titre le Canon Eos 7D MkII affronte les boîtiers pro comme le Canon Eos 1Dx, beaucoup plus chers… ET pour ce genre de chose il est étonnamment bon marché !

      Encore une fois on c’est comparer une berline de route et une voiture de sport conçus pour la compétition… Et l’EOS 7D MkII est une voiture de sport, très bon marché.

  19. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le débat est ouvert. Pour la petite histoire, je viens de vendre mon Nikon D600  avec zooms et autres accessoires lourds et encombrants pour un XT1 avec 18 135 et mes épaules revivent`; OK le plein format c’est mieux pour tout plein de raisons, mais finalement quand on se pose la question d’emporter ou pas l’appareil photo parce qu’il est trop lourd (pour moi) … avec le Fuji, je ne m’interroge pas, je le prends. n’en déplaise…

     

    • Disons qu’entre un EOS 100D ultra léger et un Nikon D600, il y a toute une gamme (un monde) de tailles et de poids différents…

      Il serait un peu rapide d’assimiler tous les reflex au Nikon D600, qui est assez lourd et encombrant.

      Déjà le Nikon D750 est beaucoup plus léger, ensuite il y a des tas de reflex APS-C beaucoup plus légers…

      ET surtout des tas d’optiques bien plus légères et sympa que le Nikon 24-120 mm f/4 (si c’est à ça que tu pensais)

      >>> quand j’ai envie de sortir léger, je prends mon Panasonic GM1 avec son 12-32 et parfois j’emporte le 45-175 (il est assez incroyable celui-ci finalement)

      >>> quand je suis vraiment feignant, je prend mon iPhone 6 !

      >>> quand je veux vraient faire des photos, je prend le full frame (avec le pancake 40 mm si je veux être léger)… Ou le 24-70 mm f/4 si j’ai envie de polyvalence. Ou encore le Sigma 50 mm f/1.4 si je veux du bokeh ;-)

      Bref, l’important c’est de varier les plaisirs…

  20. Bonjour à tous,

    Après de nombreuses années passées avec du matériel Nikon (du D70 au D200), je suis désormais équipé Fuji. J’avais longtemps hésité entre le 5D MK3 avec des objos fixes pour limiter le poids et l’encombrement, et le XT1 pour tous ses accès directs aux réglages et la qualité de ses photos bien que APS C. J’ai tout d’abord passé un temps d’adaptation avant d’étendre ma gamme d’objos, prêt à revendre le XT1 pour repasser vers le 5D en cas de déception (le viseur électronique me faisait un peu peur). Aujourd’hui il n’est plus question pour moi de revenir sur du « vrai » reflex. Peu m’importe la marque, ce qui compte pour moi, c’est le plaisir à prendre les photos. Bien sur, ce XT1 à des défauts de jeunesse, mais quel plaisir de déclencher en silence, d’avoir cette qualité sur les objos bien en main (tout métal) avec une vraie bague des diaphs, une mise au point hors autofocus vraiment efficace avec les aides (si le viseur perturbe au début, difficile de revenir en arrière ensuite…).

    Concernant la taille et le poids du matériel, mon sac et devenu plus petit et surtout 2 fois moins lourd. Lorsque je prends de la photo de rue, je n’ai plus cette impression d’atomiser et d’agresser les gens, et le contact est devenu beaucoup plus facile. On me refuse désormais moins souvent la prise de vue. Lorsque je vois mes amis avec leurs gros réflex et énormes 24/70, comment les gens peuvent rester naturels ou ne pas s’enfuir ??? Certes, avec mon XT1 muni de son fixe équivalent 35 f1.4 je ne fais pas Pro, mais quel régal.

    Si j’avais eu les moyens financiers, je me serais tourné vers Leica, mais c’est inaccessible pour moi et le XT1 est ce qui s’en rapproche le plus non pas en termes de look mais dans l’utilisation (que ceux qui sont en Leica ne s’offusquent pas).

    Alors toutes ses discussions et comparaisons ne servent à rien. Ce qui est vrai pour l’un est faux pour l’autre. Ces histoires de mises en oppositions de marques, de poids, voire de prix sont futiles. La course aux mégapixels est stupide lorsqu’on imprime en A3+ au max (une bonne photo se fait au déclenchement et non pas en retaillant de moitié ou plus en post…). Il faut juste trouver le matériel correspondant à sa façon de faire ses photos, prendre du plaisir à les faire et obtenir les résultats escomptés. Pour moi, c’est fait.

     

    • Merci pour ce témoignage.

      Disons, que c’est que peut-être, tu n’as pas eu la chance de choisir les bon reflex (et les bons objectifs)… Le D70 était une véritable catastrophe à l’époque (personne ne l’a dit, mais avec le recule : je te l’affirme) ! ET le D200 n’était pas terrible , il était très lourd et son capteur CCD pas très bon (face aux RAW que sortait le Canon en face)… Et il n’existe pas chez Nikon assez d’objectifs compacts (et pas de pancake).

      Si tu essayais un EOS 6D avec le 24-70 mm f/4 tu serais étonné de la légèreté et de la compacité par rapport à tes souvenirs de reflex. ET ne parlons pas du minuscule EOS 100D (avec un pancake), qui est plus proche du compact que du reflex (j’ai enlevé la sangle de cou et l’utilise avec une sangle de poignet de compact)… Et les deux ont un mode silencieux exceptionnel !

      Bref, je constate que ce sont à 75% des anciens Nikonistes qui passent en Fuji. Car trimbaler pendant des années des optiques et boîtiers Nikon inutilement lourd, aura visiblement laissé des traces…

      C’est mon intuition…

      Ceci dit je ne suis pas vraiment d’accord sur la discrétion : un « blanc » en voyage, un « touriste », un « photographe » dans la rue, n’est jamais très discret, reflex ou Fuji… la différence est un peu dans « la tête ».

      Le secret du photographe de rue est d’avoir assez de culot pour « se persuader » qu’il est invisible… mais il est bien le seul à le croire (y compris avec un Leica).

      Bon, l’important c’est d’avoir trouvé chaussure à son pied n’est-ce pas ?

      • Hum, je ne sais pas si je n’ai pas eu la chance d’avoir les « meilleurs » reflex, mais j’ai eu la chance d’avoir de nombreuses années le D200. Son poids et son volume ne diffère que très peu des D700, D800 et autres 5D.

        Idem pour ses objectifs plus légers que ceux en plein format. J’ai eu tous ces appareils entre les mains, je connais pas mal de Nikonistes & Canonistes, et je peux t’assurer que ton intuition est fausse… Mais c’est un détail et je pense que ta partialité forcée est voulue

        Depuis le D200, heureusement la qualité des appareils a évoluée, et bien que le D200 tienne toujours la route, il était temps pour moi de remplacer mon matériel. Seulement voilà, tout ce beau matériel a un poids trop conséquent, et lorsqu’on en vient à hésiter à prendre son sac photo pour ne pas trimballer un boulet pour rien… on commence à voir les choses différemment.

        Mais surtout on doit avoir un « feeling » avec son matériel, et là, le plastoc ne passe pas pour moi. Recherchant une qualité d’image avec une qualité/finition de matériel, des accès directs pour ne plus avoir à rentrer dans les menus une fois la configuration effectuée, le tout dans un volume et surtout un poids moindre… j’ai choisi le XT1 et surtout ses superbes optiques. Le 16mm F1.4 est mon prochain achat, et pour les raisons précitées je zappe le 16-55/f2.8 excellent mais trop lourd (de +, désormais je n’utilise les zooms que très rarement).
        Bien sur tout cela est valable pour moi et probablement illogique voire stupide pour un autre.

        C’est certain, mon XT1 n’est pas le meilleur appareil, surement moins bon qu’un 5D MK3 ou autre D800 en qualité d’image sur un très grand tirage papier, MAIS qu’est-ce qu’il est agréable à porter et à déclencher, et mes tirages papiers ne dépassent pas le A3+…
        Et surtout, lorsque vient la comparaison d’images au club photo… héhé…

        Pour terminer il faut comparer ce qui est comparable : le pancake 40 f2.8 canon et le Summicron 40 f:2 sont tous les 2 des 40mm….mais « incomparables ». Donc pour comparer un 16mm f1.4… il faut un autre 16 (ou 24 en PF) f1.4… et non pas f2.8 ou f4… et de qualité/finitions équivalentes ;-)

        PS : Pour la photo de rue, ce n’est pas dans la tête :  Vis-à-vis des personnes que l’on photographie, entre avoir le visage visible (et souriant) ou au contraire caché derrière un énôôrme boitier/objo, le contact avec des inconnus est très différent. Et là, les appareils type « Leica » sont imbattables. Prend une photo dans la rue avec un compact, personne ne fait attention. Ensuite la même avec un gros réflex, et tout de suite les gens sont sur la défensive.

        • Les reflex ont tout de même beaucoup changé… Je le utilise (et j’en témoigne) Il faudrait que tu essaie un EOS 6D ou un EOS 100D, pour percevoir la différence… et la fatigue en moins… à la fin de la journée !

          Canon EOS 100D + EF-S 24 mm f/2,8 (équiv. 38) = 532 gr

          Leica M9 + 24 mm f/3,8 = 845 gr

          Leica M9 + 35 mm f/1,4 = 905 gr

          Canon EOS 6D + EF 24 mm f/2.8 = 1.035 gr

          Canon EOS 6D + 24-70 mm f/4 = 1.355 gr

          Nikon D200 + 16-35 mm f/4 = 1,600 gr

          Nikon D810 + 24-70 mm f/2.8 = 1.880 gr

          En passant du D200 (APS-C) au Canon EOS 6D (full frame), on gagne déjà 245 gr (un quart de kilo ! )… Les reflex d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’hier.

          Autre exemple : un Canon EOS 100D  (seulement 407 gr) donne de meilleures résultas qu’un D200, est quasi silencieux… et ne masque pas « ant que ça » le visage du photographe (en plus rien ne t’empêche de sourir « par dessus » ton reflex, même avec un gros reflex, tu décale ton visage au dernier moment…)

          L’EOS 100D avec le EF-S 24 mm f.2.8 (équivalent 38 mm), l’ensemble ne pèse que 532 gr ! ! !

          >>> soit 373 gr de moins qu’un M9 avec un 35 mm (bon OK, on va me dire que c’est de l’APS-C… mais c’est déjà pas si mal l’APS-C. tout dépend si l’on tient à avoir du bokeh, ou si l’on veut être léger ;-)

          Pour moi cette petite bombe est l’arme idéal en photo de rue… car on passe plus facilement pour un touriste qu’avec un Leica  !

          et ça fait quand même 20 ans que j’en fait de la photo de rue (même si l’on appelait pas ça comme ça avant…)

          http://j.mp/1cgSzyJ

          Quand au « sois-disant » plastic… désolé, moi ça ne me gène pas du tout ! Au contraire : c’est juste plus solide quand ça tombe (et une fois tous les 3 ou 4 ans… c’est fatale : je fais tomber mon appareil ;-) Donc je préfère de très loin le plastique ! ! ! La dernière fois j’ai fait tomber un D600 : il a eu mal (bon, c’était celui de la Nikon School heureusement)…

          ET pour finir : une fois passé dans la moulinette de Lightroom (correction des aberration, dévignetage si l’on veut et corrections géométrique si l’on veut)… la différence entre objectifs s’estompe beaucoup ! C’ets plutôt la résolution du capteur qui fait la différence.

          Bref, on a le choix des armes ;-)

          • Tu as probablement raison sur tous les points (sauf pour le plastic, mais c’est perso), et je suis entièrement d’accord avec ta conclusion (Et pour finir…). Et oui, nous avons le choix des armes et c’est super (sauf pour les tarifs, surtout lorsque l’on change de marque avec la revente du précédent matos…).

            Juste une remarque, comme tu dits (presque) que seule la résolution du capteur est importante, tu vas passer sur du Nikon 810  avec ses brouettes de pixels ??? … ;-))

            • Non, pas forcément… J’utilise un Canon EOS 6D depuis 2 ans. Et ses 20 Mpix ont largement suffit pour de superbes tirages 120 x 80 cm ! La preuve ici…

              Donc plutôt l’EOS 5Ds car il peut shooter à 28 Mpix, ce qui suffira la plupart du temps.

              Et je ne passerais aux 50 Mpix, que face à des sujets exceptionnels…

  21. Ouh le vilain troll poilu.

    L’ergonomie Fuji me parle nettement plus que celle de Canon. Je préfère régler mon appareil avec du « mécanique » que des menus. Quand je sors mon appareil, je n’ai pas besoin de l’allumer pour connaitre ses réglages.

    De même j’apprécie son côté « tout manuel » qui me pousse constement à ne pas utiliser les modes auto…

    Quand à la gamme d’objectifs, j’y trouve mon compte. Ca pique bien, ça ouvre bien.

    Si c’est pas stab, tant pis, de toutes façons pour du paysage je shoot au trépied. Pour le reste, de toutes façons la vitesse est déterminée par mon sujet en mouvement… Donc avec un 16mm il y a peu de chance que je descende plus bas que 1/20…

    Quand au prix, je me contente volontier d’un pancake 18mm, le 35mm et le zoom bas de gamme 50-230mm. Je suis un puriste qui n’aime pas faire de compromis sur le piqué
    Et si d’aventure je souhaitais un 23mm (équivalent 35 FF) je me contenterai sans problème d’un X100s à 600-700€ d’occasion. Même capteur, moins encombrant, même ergo, visée OVF pour les vieux de la vieille, mais ouvrant un peu moins.

     

     

  22. Un blog francophone (chose rare) et intéressant, car vous avez votre avis. Votre opinion sur le 6D et les objectifs (40mm, 50F1.8, 85F1.8, 100mF2) est pertinent…Dommage qu’il y a des contradictions ou de la mauvaise foi.

    La mode est d’acheter des Fuji. » Ah bon, j’ai lu récemment sur votre blog que les mirrorless se vendait beaucoup moins que les reflex. -> La mode est d’avoir un reflex donc si on utilise ce raisonnement.

    Je ne vais pas relever toutes les contradictions…

    Ce combat Reflex/Hybride est un peu comme la gueguerre Apple/PC… Mais c’est un débat aussi stérile.

    Aucune marque n’est mauvaise ou qu’elle vaille la peine de la dénigrer de manière obsessionnelle. Chaque marque répond à un besoin d’un utilisateur, l’expérience utilisateur est différente (utilisé plutôt pour l’informatique ^^).

    La photographie est une passion, qui doit être vécue dans le respect des autres utilisateurs d’autres marques.

    L’appareil idéal n’existent pas : un Olympus avec 20mm F1.7 ou le 75mmF1.8, le Fuji avec le 35F1.4, un Canon avec le Sigma 85mm F1.4, la compacité du X-100T ou du futur Leica sont toutes des combinaisons intéressantes…

     

    Pour moi, la photographie est surtout du plaisir au moment présent, c’est la composition, l’observation (car je ne passe pas des heures à contempler ma collection des dizaines de milliers de photos prises tous les jours ou à traiter les RAW sur ordinateur, ou à cropper pour voir si mon matériel est le meilleur) donc la taille du capteur m’importe peu pour la grande majorité de mes photos. C’est une question de feeling ou « d’amour » avec son appareil.

     

    Un possesseur d’un FF dira que le Moyen Format, c’est trop gros et lourd.

    Un possesseur d’un APS-C dira que le FF, c’est trop gros et lourd.

    Un possesseur d’un micro 4/3 dira que l’APS-C, c’est trop gros et lourd…

    J’exagère le trait, mais tout est une question de point de vue et de besoin.

     

    Sinon, c’est un bon blog ^^

     

    PS : on est tous d’accord que le Canon 40mm f2.8 sur un APS-C est toujours un 40mm F2.8 sur un FF, c’est l’angle de champ qui diffère, pas la luminosité de l’objectif, ni la profondeur de champ.

    Je préfère un F1.8 sur micro 4/3 qu’un 2.8 sur APS-C.

    Pour moi, un 35F1.4 est plus intéressant sur APSC qu’un 50F1.8 sur FF.

  23. ça me parait bien compliqué tout ça…

    je suis photographe salarié, j’avais un D810 (personnel) que je viens de vendre avec tout mon parc objectifs, voulant quelque chose de plus petit, et de qualité…

    En cherchant sur le net, je suis tombé ici, bref, tout n’est pas parfait encore et ceci dans toutes les marques…

    Au niveau des problèmes matériels, j’avais un D800, problème de back focus, rien à faire, ça faisait des photos pas très nettes, je suis passé donc au D810… et rebelote… ça m’a vraiment saoulé et vendu tout mon matos nikon… (avec objectifs pros). (j’ai quand même été au service nikon qui m’ont réglé, mais bon, toujours pas très nets…, le seul nikon dont j’ai été très content a été mon D3)

    mais là, je vois que les autres marques, c’est pas tout rose non plus…

    je pensais donc au fuji, mais maintenant, ça m’as fais réfléchir de vous lire, est-ce que ça vaut le coup de dépenser 4 – 5 000 dans un APC-S ?

    PS : j’ai un X100s, c’est pour ça que je pensais à Fuji, ce fuji me faisait des photos plus nettes que mon D810 (même après le passage chez le sav nikon), et pourtant, j’avais des optiques entre F1,4 et F2,8…

    un peu dégouté quand même.. :-)

    • C’est pas très compliqué : fait comme la majorité des professionnels : Prends un Canon EOS 5D MkIII, il marche comme une horloge ! et plus de problèmes…

      Un exemple : j’ai eu un Légers problème de back focus avec mon Sigma 85 mm f/1.4 (c’est normal à f/1.4 avec 22 Mipix) : je l’ai réglé en 5 minutes avec le système d’ajustement fin de Canon (très facile à utiliser sois-même)…

      Et tu pourra aussi prendre le successeur de l’EOS 6D qui va être une petite merveille je le sens !

  24. Quand j’ai acheté mon D3, D800, D810, j’étais indépendant, donc, ça me servait pour mon boulot. (j’ai fais un mag de démo avec)…

    Ma situation a changé, je suis maintenant salarié photographe, et à priori, je voudrais quelque chose de pas trop gros… que tout tienne dans une petite sacoche (avant, j’avais mon sac photo qui pesait un âne mort)… comme je fais de la photo toute la journée, je bosse sur Canon et Nikon au taf, je voudrais plus un appareil passion que raison…

    Je trouve le Fuji X100s que j’ai très bien, mais je l’ai acheté maintenant il y’a quelques années, ça patine un peu au niveau de l’autofocus quand c’est le soir tombé, mais après réflexion, je me demande si j’ai vraiment besoin d’un boitier à objectifs interchangeables, cet équivalent du 35 mm me convient à 80% de mes photos, est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux que j’attende un éventuel X200s ou un nouveau Leica X-113 pour changer ? (je raisonne plus avec passion que raison pour cet achat)…

    PS : Je confirme bien que les Canon sont increvables… j’espère secrètement qu’ils vont casser pour qu’ils nous rachètent du matos plus récent, mais ça veut vraiment pas casser :-))

    Je vais aller au salon de la photo, je me ferais une petite idée du matos actuel, je n’ai jamais vu le fuji xt-1 à part en photo, certains disent que c’est une finition au top, d’autre que ça fait un peu plastoc, donc pour tout dire, un peu l’inconnu pour moi… (le x100s par contre à une très très belle finition, mais je ne sais pas si tous les fuji sont comme ça)

  25. Triste !

    En lisant le titre on se dit « tiens voila un bon article sur cet excellent objectif ».
    Tout au long de la lecture on se rend compte que l’idée est juste de dénigrer un APS-C par rapport à un FF.
    LA dernière phrase « Le full frame, il n’y a que ça de vrai » sonne comme une mise à mort. J’ai eu un FF Nikon durant de nombreuses années et ce n’est pas pour rien que je suis passé à un Fuji.
    Laissez chacun apprécier son boîtier et avoir du plaisir avec. Le but ultime est l’image qui en ressort et de nombreux photographes de renom utilisent encore du matériel d’un autre temps voir de l’argentique.

    • Objectivement !

      Je reviens de 2 semaines de voyage en Birmanie, accompagné d’un amis équipé d’un Fuji X-T2… et quelques objectifs (dont ce grand angle)

      Nous avons pu comparer à de très nombreuses reprises son X-T2 et mon Full Frame…

      Déjà son sac n’était pas beaucoup plus léger que le mien ; ce qui met en cause le choix même de l’hybride ! En cause son zoom équivalent 24-70 mm qui n’était pas stabilisé et plus lourd et gros que mon EF 24-70 mm f/4

      Ensuite j’ai pu constater que son AF était moins réactif dans certaines circonstances…

      Ensuite le viseur : une pure horreur en plein soleil ! On n’y voit absolument rien, les noirs sont bouchés, aucune nuances… Il faut le voir pour le croire et ceci par grand beau temps : ça ne pardonne pas !

      Enfin (et cette question est plus subjective je sais) : l’effet obtenu lorsque je colle mon 35 mm f/2 sur le full frame est tellement plus agréable sur le Full frame, que lorsque l’on utilise un objectif et un capteur APS-C…

      Bref : selon mon expérience, il n’y a aucune comparaison possible…

      Si encore le sac était vraiment « beaucoup plus léger » en APS-C : alors le choix du Fuji serait peut-être justifié… Mais ce n’est même pas le cas (du moins la différence de poids n’est pas assez significative).

      Seuk point positif que je relève de ce Fuji : c’est justement cet objectit Fujinon XF 16 MM F/1,4 R WR que j’ai beaucoup apprécié sur le XT-2 (comme je m’y attendais). Mais il n’y a pas tant de perles comme celle-ci dans la gamme disponible malheureusement…

      Et si votre problème n’était peut-être pas le « Full Frame »… ?

      Mais plutôt le « Nikon » ?

  26. Pingback: Il vend son Fuji X-T2 et passe au Canon EOS 6D MkII - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.