web analytics

Tamron 15-30 F2.8 face au Nikon 14-24 F2.8

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Les géants d’hier, seront-ils les géants de demain ? Rien ne l’assure… DPreview a réalisé une confrontation entre le nouveau Tamron 15-30 F2.8 et le classique Nikon 14-24 F2.8… Et le résultat est surprenant.

On a hâte de comparer ce Tamron plutôt imposant physiquement, (ci-dessous côte à côte avec le Nikon qui est déjà un beau morceau)… au nouveau Canon EF 11-24 mm f/4… A lire chez Preview. En tous cas au 24 mm, le Nikon semble souffrir d’aberrations chromatiques que le Tamron parvient à éviter.

0000_SCREEN_VIB_ 168

0000_SCREEN_VIB_ 167

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. ok parfait et c’est une bonne nouvelle qu’il soit bon !

    Mais vu le poids et l’encombrement de la bête, il ne viendra jamais dans ma besace, car je ne suis pas déménageur !!

  2. Le 14-24 pose déjà pas mal de problème en terme d’encombrement, pour mettre des filtres aussi et bien sur transporter tout cela dans son sac à dos… les filtres lee pour le 14-24 font 150mm de large.
    L’encombrement et les dimensions du tamron va restreindre son utilisation.
    Quand au canon, à plus de 3000$ et en partant à 11mm, c’est un objet de luxe et à utiliser que dans des conditions bien précise.

    l’ouverture à f4 du canon peut aussi déservir dans des utilisations limite de basse lumièren (aurore boréale par exemple) quand on ne peut pas monter en sensibilité pour diminuer le bruit. On double la quantité de lumière entre f4 et f2,8 on peut donc rester à 800iso au lieu de 1600iso, je pense que pour les boitiers avec beaucoup de pixel ce n’est pas négligeable.
    L’abération chromatique se corrige très bien, après il faudra choisir pas d’aberation ou un sac moins lourd… Et la perte de piqué dans les angles…

    • Oui, mais pour ce genre d’utilisation très pointues (genre aurores boréales, ou architecture), Canon propose plutôt le EF 14 mm f/2.8 L USM… Un objectif fixe sera toujours plus performant, et celui-làa est le meilleur ultra grand angle fixe que je connaisse.

      Par contre en reportage d’action, sur le vif, ou l’on ne sait pas trop à quoi s’attendre question cadrage, l’incroyable souplesse qu’offre le champs 11-24 mm sera un gros avantage pour le photo reporter…

      Cette optique a été taillée pour ça, comme pas mal de zoom Canon… ET pour les images d’actu (qui ne sont que des documents) : le fait de perdre en luminosité n’est pas un gros problème :

      Tant qu’on reste sous les 6400 ISO, on monte sans soucis en double page ou en 1600 pixel sur le web (et c’est bien le maximum dont on a besoin dans ce métier)…

      Un peu de bruit n’a jamais empêché de vendre un sujet intéressant : c’est une optique professionnelle pour le reportage, et les professionnels du reportage n’ont plus vraiment besoin de f/2.8… La réactivité, la souplesse et le range focal comptent davantage, afin de ne jamais rater le sujet.

      • Ok pour ton point de vue si on regarde du point de vue reportage. Pour ma part je regarde tirage et détail du tirage.
        Et dans des grandes dimensions (de 60×90 à 100×150) rester  dans des valeurs de sensibilités basse est à mon avis essentiel.

        Le 14mm de canon est surement excellent, mais même en photo de paysage c’est pas mal d’avoir une certaine souplesse d’utilisation avec d’excellent zoom. Et de ne pas être obligé d’emporter avec soi une palette d’objectif fixe.

        Les boitiers et les objectifs sont toujours fait pour une utilisation particulière. Si on trouve que son matériel à plus de défaut à ses yeux que de qualité c’est que l’on c’est trompé de matériel.

        Quand j’ai acheté le 14-24, le 16-35 n’existait pas. J’en ai maintenant acheté un car pour quelques pratiques le 14-24 ne convient pas du tout, et pour d’autres il est parfait…

  3. Bonjour, En même temps que le Nikon D810 acheté en janvier 2016 avec le Tamron 24-70 mm f/2.8 qui hélas le fait surexposer de +1 IL . L’ensemble sous garantie est parti au SAV nikon ! et j’espère que le problème sera résolu …

    C’est incident m’a rendu méfiant en ce qui concerne la compatibilité des objectifs autres que Nikon ! J’aimerais pourtant acheté le 15-30 mm f/2.8 Tamron car les ACH y sont moindres !

    Avez-vous des retours de photographes sur leur utilisation D810 et ces Tamron ?

    D’avance merci !

     

  4. Aberrations chromatiques moindres mais… piqué naze aux bords à pleine ouverture ! Pas pour moi ce tamron… je prendrai le 14-24 et même garanti « que » 2 ans la sav nikon est infiniment plus sûr que le « sav » Tamron.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.