web analytics

Court métrage : Leviathan

4
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il y aurait quelques fans de SF parmi nos lecteurs, que ça ne m’étonnerais pas. Allez, quelques belles images de cinéma : un petit court métrage de SF comme on les aime… Dont la Fox pourrait faire un vrai film.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

4 commentaires

  1. Oui, c’est sûr, c’est beau et très bien fait, mais il n’y a rien de très original… le style me rappelle l’excellent film d’animation Final Fantasy : The Spirit Within du début des années 2000, et qui était déjà à la fois très poétique et prodigieusement bien fait.

  2. D’ailleurs, The Spirit Within a été réalisé par une équipe japonaise, avec un financement US.

    Déjà, à l’époque, pour casser l’aspect lisse et froid du numérique, l’équipe du film avait décidé de simuler du grain argentique.

    • Un film très poétique et le souvenir de ce grain de peau et du détail et soin d’animation des cheveux !
      et… une débauche de technique qui aura un coût : le budget initialement prévu de 65 millions de dollars explosera pour atteindre les 137 millions!
      Le film génèrera au cinéma environ 85 millions de dollars entraînant Square dans un marasme financier.
      La société sera alors obligée de consolider ses activités, absorbant totalement Square Pictures. Les studios d’Honolulu seront fermés, tandis que la filiale ne s’occupera plus que de gérer les revenus des ventes DVD.
      (….) Il faut dire que le film compte une équipe qui ira jusqu’à 220 personnes, travaillant sur 167 PC. S’appuyant sur la technique de motion-capture, ce ne sont pas moins de 1327 scènes qui seront tournées dans les studios d’Honolulu. Ces scènes serviront par la suite de base de travail pour le film, qui sera traité image par image, avec au final 142 000 images, de 10 Mo chacune. À titre de comparaison, les images de programme télé en Haute Définition contiennent deux fois moins d’informations. Il faudra alors 960 ordinateurs pour générer les rendus des images, avec une moyenne de 90 minutes d’attente par image.
      L’exemple le plus récurrent de la prouesse technique derrière ces chiffres étant bien sûr les cheveux d’Aki. On n’en compte pas moins de 60 000 à gérer pour chaque image sur laquelle Aki apparaît.
      Au final, Square Pictures a terminé Final Fantasy : Les Créatures de l’esprit avec pas moins de 15 Teraoctets de données… On comprend alors pourquoi il aura fallu quatre ans de travail quotidien aux 220 employés du studio pour boucler le film.
      plus d’infos : http://www.finaland.com/?rub=info&page=fftsw-production

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.