web analytics

Mes coups de coeur matos : objectifs

32
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Suite de nos coups de coeurs de Noël (relire la première partie qui listait mes compacts experts 2014 préférés et la seconde à propos de mes reflex fétiches 2014)… Voici maintenant quelques unes de mes optiques fétiches :

D’abord les full frame et APS-C (Canon et Nikon confondues, de la plus courte à la plus longue focale). Ensuite n’oublions pas quelques objectifs pour Micro 4/3 (relire pour plus de choix : Mes objectifs préférés pour M4/3). Evidement, je ne pointe ici qu’une infime sélection de toutes les optiques intéressantes. Il s’agit de mes coups de coeurs « personnels », j’ai donc fait l’impasse sur Fuji, Sony et Pentax, pour cause de gamme optiques trop étroites. Allez, c’est parti !

 


Samyang 14 mm f/2.8 : utilisation très spéciale pour ce grand angle orthoscopique bien piqué… Un sacré exercice de créativité, qu’il est intéressant de s’imposer de temps à autre. Histoire d’enrichir sa bibliothèque de quelques images différentes. Qui ne s’est jamais confronté au 14 mm, ne s’est jamais confronté à la peur du vide.

Samyang_AE_14mm_F28_AS_IF_UMC1

Il faudra trouver des premier plans, jouer avec la profondeur de champs, composer avec la lumière, avec les contre jours plus ou moins inévitables… Je vous le recommande, d’autant que si vous cherchez un 14 mm f/2.8 chez Canon, ou Nikon vous devrez dépenser beaucoup plus. Reste que la mise au point est manuelle, et que même au 14 mm, cela occasionne un peu de temps perdu… Relire : Test terrain du Samyang 14mm f/2.8

0000_SCREEN_VIB_ 20

Paysage classique et représentatif du 14 mm… N’oubliez pas le premier plan, sans quoi, ce sera vide !

 


Nikon 14-24 mm f/2.8 : s’il existe quelques bonnes raison de préférer un Nikon, ce zoom grand angle très polyvalent en fait partie ! Alors que le EF 14 mm f/2.8 plus compact et plus qualitatif mais moins polyvalent, ferait partie des bonnes raisons d’acheter de préférer un Canon. Toujours est-il qu’on se désespère chez les rouges de voir arriver un tel zoom. Certes, il est assez encombrant et lourd, mais les photographes à qui il s’adresse n’en sont à ça près, lorsqu’il est monté sur un D810 ou un D4.

41yrmF4L6iL._SX300_

Je l’ai même utilisé sur le D7000, sur lequel il se transforme en 21-36 (le zoom grand angle idéal)… Investissez sans crainte, car ce genre de merveille, ne se démode pas. Relire : 16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme. Mais aussi : Nikon D750 le full frame le plus équilibré du moment. Et : Canon EF 14-24 f/2.8L à l’horizon ? Mais aussi : Impressions terrain : Nikon AF-S VR 16-35 mm f/4.

 


Canon EF-S 24 mm f/2.8 : présenté en même temps que l’EOS 7D MkII, ce fantastique pancake pas cher et très bien fini (équivalent 38 mm en 24×36), démontre que l’APS-C est encore plein d’avenir chez Canon (alors que chez Nikon on s’interroge beaucoup, en l’absence de successeur au D300s).

Lorsque l’on cherche l’équivalent à 200 € chez d’autres marques (dans la gamme Fuji, pour un X-T1 par exemple), force est de constater que cela n’existe pas… Je possède déjà le pancake EF 40 mm f/2.8 que j’apprécie beaucoup pour « sortir léger ». Alors l’idée de posséder l’équivalent pour APS-C m’enchante d’avance…

Canon-EF-S-24mm-f-2.8-STM-Lens-Angle

Sur le minuscule EOS 100D, ces deux là se transforment en 38 mm et 64 mm… Tous deux à f/2.8, de quoi faire face à de nombreuse situation. Tout ça, pour seulement 662 gr (407 + 130 + 125). Et pour environ 750 € (400 + 150 + 200), ou même moins… Avouez que ça fait réfléchir, lorsqu’un Fuji X-T1 coute 1100 € boitier nu (auxquels il faudra ajouter un zoom, ou des optiques fixes, plus chères, plus lourdes et pas plus piqués ni plis efficaces que les petits Canon EF et EF-S… Pour faire quoi de plus ? Je me le demande encore… Relire : Canon EOS 6D au Japon.

 


Canon EF-S 15-85 mm f/3,5-5,6 IS : voilà une excellente optique stabilisée à tout faire. Conçue pour les Canon EOS à capteurs APS-C, équivalente à un 24-136 mm, elle n’est pas si coûteuse au vu des service qu’elle peut rendre… C’est ce genre d’objectifs très efficaces, très légers mais bien construits, qui rend les Canon EOS 70D, ou 750D si populaires et si efficaces… La distorsion importante au grand angle, sera automatiquement corrigée par Lightroom.

Canon EF-S15-85mm f3.5-5.6 IS USM Lens1-500x500

Oui, mais comment corriger « automatiquement » la distorsion au grande angle, dès l’importation des images, quel que soit l’appareil ou l’objectif utilisé ? Venez donc prendre un cours particulier sur Lightroom avec moi, pour apprendre comme automatiser ça ;-)

 


Canon EF 40 mm f/2.8 : un pancake absolument impeccable et incontournable sur l’EOS 6D. L’ensemble ne pèse que 885 gr. environ (130 gr + 755 gr) et les deux ne coûtent que 1350 € environ (1200 + 150) ! Qui a dit que le full frame coûtait était inaccessible ? C’est le couple que je recommanderais à l’étudiant en photo fauché, qui désirerait absolument passer au full frame, avec un équipement de qualité (sans pouvoir s’offrir le kit EOS 6D + 24-70 mm f/4 L IS, pourtant très intéressant financièrement)…

0000_SCREEN_VIB_ 18

Cet EF 40 mm f//2.8 est également très recommandable sur capteur APS-C, sur lequel il se transforme à « machine « à portraits »… Ou « à photographier les pâtisseries », surtout dans sa version blanche (relire Pourquoi un 40 mm f/2.8, en kit APS-C ? Pour photographier les macarons…) ! Blague à part, il n’y a absolument rien à reprocher à ce packaque… On attend maintenant que Canon le sorte les version EF 70 mm, ou EF 85 mm !

 


Nikkor AF-S 50 mm f/1,8G : cette mise à jour récente du vénérable 50 mm f/1.8 D est une réussite. Motorisation silencieuse SWM (l’équivalent de USM chez Canon), joint d’étanchéité, il est au top de la technologie… Certes, avec 185 gr. il est un peu plus lourd et plus encombrant que ce que l’on trouve chez Canon.

0000_SCREEN_VIB_ 19

Il convient de le comparer avec le pancake EF 40 mm f/2.8, pesant environ 130 gr… Plutôt qu’avec le EF 50 mm f/1.8 qui est très ancien (130 gr. aussi), mais qui reste une très bonne affaire malgré sa construction tout plastique (on le trouve à moins de 100 €)…

On on a toujours besoin de petits poids chez sois… Et d’un petit 50 mm dans sa besace ! Il suffira de penser à l’utiliser (et de se forcer un peu).

 


Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM : vous aviez aimé l’ancien EF 24-70 mm f/2.8 non stabilisé ? Vous allez adorer son petit cousin stabilisé, plus léger et deux fois moins cher… C’est une véritable bombe : je ne le lâcherais pour rien au monde et c’est mon objectif standard (j’alterne avec le EF 70-200 mm f/4)…

Je n’ai commencé à utiliser ce zoom qu’en janvier 2014 et ce fut une sorte de libération : plus léger que les précédents, plus compact, mieux construit, doté d’un loquet de verrouillage, ce zoom est sans équivalent chez Nikon (qui d’ailleurs, ne propose toujours pas de 24-70 mm stabilisé). Plus piqué et plus moderne que l’ancien 24-105 mm f/4 stabilisé (de 2005), le nouveau 24-70 mm f/4 est doté de 9 lamelles, ce qui est très appréciable en contre jour (on bénéficie l’effet petites étoiles que j’aimais bien chez Nikon). Ce Canon EF 24 -70 mm f/4.0 L IS USM ne pèse que 600 gr.

Sachant qu’en kit avec l’EOS 6D, on le trouve à seulement 2300 €, c’est un must : la meilleure affaire de 2014… Relire : Officiel : Canon EF 24-70mm f/4 L IS USM et 35mm f/2 IS USM. Puis : Test Terrain du Canon EOS 6D au Japon (partie 3/4). Puis : Débat récurent : zoom ou focale fixe ? Et : Enfin, un Canon EF 16-35 mm f/4 L IS USM. Et : Excellent choix : Canon EF 16-35 mm f/4 L IS USM

Canon EOS 6D + EF 24-70 mm f:4

 


Tamron SP 24-70mm F2.8 Di VC USD (en version Canon, Nikon, Sony) : si vous ne pouvez vous offrir un des zooms transtandards du contructeur (f/2.8, ou f/4 stabilisés), alors ce Tamron est probablement une solution intéressante… D’autant qu’on le trouve dès 830 € ici : Tamron SP 24-70mm F2.8 Di VC USD.

Il est peut-être même un peu plus qu’une solution de remplacement, puisqu’il est tout simplement le premier transtandard f/2.8 a être stabilisé… Ce n’est pas forcément vital en plein jour, mais ça peut dépanner dès le soir tombé… Il pèse 825 gr. alors que le EF 24-70 mm f/2,8L II USM, ne pèse que 805 gr (qui n’est pas stabilisé et coûte plus de 2000 €). Quand au EF 24-105 mm f/4 L IS USM (800 €) stabilisé, il ne pèse que 670 gr. ce qui fait une grosse différence… Mais c’est le Canon EF 24 -70 mm f/4.0 L IS USM qui reste mon préféré avec seulement 600 gr.

Je recommande donc plutôt ce dernier pour le reportage avec un EOS 6D, ou un EOS 5D MkIII. Du moins tant que vous n’avez pas besoin de travailler par faible luminosité. Chez Nikon le 24-70 mm f/2.8 pèse 900 gr, c’est lourd… Alors que le 24-120 mm f/4, pèse 710 gr. Ce qui fait de ce dernier un objectif étonnament polyvalent et léger, eu égard à sa plage focale étendue. Un bon choix également en kit…  Lien vers Amazon : Tamron SP 24-70mm F2.8 Di VC USD (à utiliser si vous souhaitez nous encourager).

0000_SCREEN_VIB_ 14

 


Sigma 85 mm f/1.4 : si vous rêvez d’un 85 mm à grande ouverture pour donner ce petit supplément d’âme à vos portraits… (et que l’incroyable Canon EF 85 mm f/1.2 reste inaccessible), alors regardez un peu du côté de Sigma qui a conçu une gamme Art, « presque » bon marché… Il existe aussi un 35 mm f/1.2, et un 50 mm f/1.4 (tout aussi réputés). Pour ma part j’ai choisi un Canon EF 100 mm f/2 à la place du 85mm, (je le considère comme un 85 mm f/1.4 plus extrême, encore plus exigeant au niveau du cadrage)…

Sigma85mmf14

On dit que le 85 mm est l’objectif du portraitiste. Mais c’est seulement pour la seule raison est bien plus facile de trouver un 85 mm à grande ouverture, qu’un 150 mm (ceci explique cela)… Je crois que toutes les focales entre le 70 et le 200 mm, sont assez bien adaptées au portraits (en produisant des effet différents, de plus en plus frontaux au fur et à mesure que la focale s’allonge).

 


Canon EF 100 mm f/2 USM : il s’agit de la plus ancienne optique que j’utilise… Imaginez ! Elle date de 1991, mais n’a quasiment pas pris une ride. Pour 450 €, vous disposez d’un 100 mm (un 160 mm sur petit capteur), proposant un excellent piqué et une grande ouverture, pour un poids et un volume très raisonnable (seulement 625 gr. et seulement 7,3 cm de long)… Son seul petit défaut : elle n’est pas macro…

EF_100mm_f2_USM_Default_tcm79-939669

Mais pour le macro, on a l’embarras du choix : il existe par exemple un EF 100 mm f/2.8 Macro plus moderne. Ainsi qu’un excellent EF-S 60 mm f/2.8 macro (pour les petits capteurs). Vous verrez, qu’avec une optique fixe de ce calibre, il n’est pas si facile de « découper » dans le paysage, une fenêtre bien composé… Dans laquelle l’arrière plan est aussi intéressant que le sujet principal. Le secret : déplacez-vous et tourner autour du sujet, jusqu’à obtenir un arrière plan qui « cadre mieux » avec votre sujet !

_MG_1761_copie_blog_0702px_larg

Canon EOS 6D, Canon EF 100 mm f/2 USM. f/2.5, 1/2000, 100 ISO

 

 


Canon EF 85 mm f/1.8 USM : Si vous êtes préférez un peu plus d’ouverture mais moins d’allonge, alors la version 85 mm f/1.8 est proche du précédent et recommendable également. On la trouve dès 338 € ici  Canon EF 85 mm f/1.8 USM. Lien vers Amazon : Canon EF 85 mm f/1.8 USM (à utiliser si vous souhaitez nous encourager)…

0000_SCREEN_VIB_ 15 

 


Nikon AF-S 105 mm f/2.8 D ED VR micro : son piqué est hallucinant, comme souvent les 100 mm… Ajoutez la stabilisation, la protection contre les intempéries et le rapport de grossissement 1:1 (utile aux amateurs de petits choses) et vous obtenez une bombe.

Nikon AF-S 105 mm f:2.8 D ED VR micro

Il remplacera éventuellement le Nikon 70-200 mm f/2.8 dans le coeur des amateurs exigeants (d’autant que la version Nikon du 70-200 mm f/2.8 offre un rapport de grossissement déplorable. Elle se transforme en 60-135 mm lorsque vous êtes à la plus courte distance de mise au point… Contrairement à la version f/2.8 Canon qui reste un 90-195 mm… C’est le phénomène du Focus Breathing, qui fait que la focale réelle change selon la distance de mise au point. Mais nous en reparlerons un autre jour.

 


Nikon AF-S 70-200 mm f/4 G ED VR : voilà « l’autre » très bonne raison de choisir un Nikon (avec le 14-24 mm f/2.8). C’est mon objectif Nikon préféré avec lequel je me suis régalé (lors d’un voyage en Asie)…

Compact, pas trop lourd, très efficace, assurément un meilleur choix que la version f/2.8 (qui mériterait une refonte complète). Attention toutefois sous la pluie, car il n’est pas tropicalisé et ne pose pas de joint d’étanchéité ce qui est étonnant vu son prix. Je croyais qu’il l’était, alors je l’ai utilisé plusieurs fois sous la pluie de Hong Kong, monté sur le D600… sans conséquences (heureusement ce n’était qu’un exemplaire de prêt. Pas le mien) !

Dernière qualité : une mise au point possible jusqu’à la distance de 1 m, ce qui est exceptionnel… Bien mieux que le 70-200 mm f/2.8. Lien vers Amazon : Nikon 70-200mm f/4G ED VR ici (à utiliser si vous souhaitez nous encourager).

0000_SCREEN_VIB_ 16

 


Canon EF 100-400mm f/4.5-5.6L IS II USM : une bombe présentée à l’automne dernier en même temps que l’EOS 7D MKII… Je ne l’ai jamais essayé, mais connaissant très bien le 70-200 mm f/2.8 et le potentiel d’un tel objectif, je recommanderais son achat les yeux fermé, à qui pourra se l’offrir et à qui en a besoin !

La capacité des capteurs récents à monter en sensibilité, fait que son ouverture moyenne ne sera plus un problème. Chez Nikon, il existe un 80-400MM AF-S F/4.5-5.6 G ED VR.

Canon-EF-100-400mm-L-IS-II-Lens-Angle-View

Ne craignez pas d’investir une telle somme dans un aussi bel outil. Car cela se revend bien, si vous en prenez soin. J’avais par exemple acheté (dans les 2000 €) un 70-200 mm f/2.8 en 2001, revendu la moitié 9 ans plus tard. Un investissement bien amortis qui a produit beaucoup d’images qui ont étés vendues…

 


Canon EF 300 mm f/4 : voilà le genre d’objectifs très efficaces et pas trop chers, qui expliquent le succès de Canon parmi les photographes de sport, ou d’animalier… Si vous grimpez en montagne à la chasse au Chamois, vous apprécierez sa légèreté relative. Assez increvable, il est se trouve d’occasion en assez bon état, sachant que généralement les pro (qui « abiment » leurs objectifs à la longue), préfèrent les version plus coûteuses…

Canon EF 300 mm f:4

Avec les progrès réalisés par les capteurs qui autorisent à monter en sensibilité, son ouverture f/4 est moins problématique qu’elle n’était il y a quelques années… Et on pourra fermer d’un ou deux crans, pour obtenir un meilleur piqué.

 


Mes objectifs Micro 4/3, « coups de coeur »…

Samyang 8 mm f/3,5 : voici un fish eye pour micro 4/3. C’est évidement un peu « gadget », je sais… Mais parfois une image au fish eye est rafraîchissante, ou permet de viser large, à « prix cassé »… D’autant qu’avec Lightroom on peut éventuellement redresser l’image. L’utilisation du fish eye ne se prêtant qu’à certains sujet, on ne s’en sert pas très souvent et on risque de se lasser.

Samyang 8 mm f:3_5

Voilà pourquoi, il vaut investir dans un fish eye pas trop cher comme celui-ci… Comme dans le cas du 14 mm, il faudra penser aux premiers plans, se mettre à 4 pattes, ou penser à utiliser astucieusement l’écran orientable !

 


Panasonic 7-14 mm f/4 : il existe d’innombrables zoom et objectifs fixes intéressants en Micro 4/3, ce qui en fait ma plateforme préférée, immédiatement après la gamme Canon EF et EF-S. Selon moi, on reconnait une gamme optique intéressante à la présence de grands angles et de zoom grands angles (ce qui est la plus difficile à proposer)… Le Panasonic 7-14 mm f/4 fait parti des « must have ». Jamais un zoom grand angle orthoscopique aussi bon, n’avait tenu dans un aussi petit espace.

panasonic_7-14

Panasonic est finalement un grand constructeur d’optique (en plus d’être un géant du Rice Cooker). Etonnant d’ailleurs que ce zoom soit si difficile à trouver en boutique. Probablement car il ne rencontre pas un grand succès parmi les utilisateurs de micro 4/3, ce qui en dit long sur le manque de culture photo des acheteurs d’hybride (pas tous bien entendu)… Micro 4/3 : un zoom grand angle 7-14 mm f/2.8 à venir.

 


Olympus 12 mm f/2 : un sacré bel objectif grand angle. Très compact, léger et performant… Un objectif typique et représentatif de ce que l’on adore dans le système micro 4/3 (et qu’il est impossible de réaliser pour l’APS-C ou le Full frame, à cause de la largeur du « cercle d’image » nécessaire pour atteindre les coins du capteur qui est plus large).

Olympus-AF-12mm-f2.0-Limited-Edition-lens

Lorsque les viseurs électronique seront meilleurs (encore 2 ou 3 ans de patience), alors les gammes micro 4/3 seront là : très diversifiées et prêtes à rivaliser avec les APS-C de Canon, Nikon et Sony. Soyons objectifs : nous n’y sommes pas encore tout à fait… faute de viseurs convaincants (il suffit d’étudier les chiffres de vente)…

0000_SCREEN_VIB_ 21

Olympus EM-D E-M1 + Olympus 12 mm f/2.0. Ouverture f/2.2, Vitesse 1/6400 em, 100 ISO.

 

 


Sigma 19 mm f/2.8 DN A Mount 43 : voilà une intéressante focale fixe qui correspondra à un 38 mm et se trouve à partir de 179 € seulement ! Ce qui est vraiment accessible avouez… Bravo à Sigma de s’intéresser aussi au format Micro 4/3 (si seulement ils pouvaient avoir autant d’inspiration et de « réalisme » lorsqu’il s’agit de créer des compact expert). Par goût personnel, je préfèrerais toujours un 40 mm, plutôt qu’un 35 mm, ou qu’un 50 mm…

sigma_19mm for sony e-mount-01

Et oui, je fais partie de ces photographes, qui possèdent un 24 mm et un 40 mm… Plutôt qu’un 35 et un 50 mm ! Mais tous les goûts sont dans la nature… Les portraitistes s’intéresseront au Sigma 30 mm F2.8 DN A Mount 43, que l’on trouve à partir de 171 € (l’équivalent d’un 60 mm en full frame)… Pas cher, mais pas très polyvalent ni stabilisé (certains boîtier Micro 4/3 le sont heureusement).

 


Olympus 17 mm f/1,8 : Les amateurs de grande ouverture s’intéresseront à l’Olympus M.ZUIKO DIGITAL 17 mm f1,8, que l’on trouve à partir de 496 €… Olympus un un fantastique créateur d’objectifs, quel dommage qu’ils aient laissé tombé si tôt le reflex traditionnel : quel gâchis, lorsque l’on pense à l’ancien 7-14 mm f/2.8 par exemple… Ce n’est pas obligatoirement ma tasse de thé, d’investir autant dans une optique fixe, d’autant que je trouve les images au 35 mm toujours très monotones, (je sais que je vais choquer en écrivant cela).

olympus_17mm_

Mais tous les goûts sont dans la nature… En tous cas, si vous devez travailler de nuit ou en sport à haute vitesse, cette grande ouverture est « la » solution. Même si elle correspondrait (en réalité), à un f/3,5 en full frame…

 


Olympus 40-150 mm f/2.8 : cet objectif pro (correspondant à un 80-300 mm) n’a pas grand chose à envier aux version équivalentes chez Canon et Nikon (bien que son ouverture réelle doit être équivalente à f/5.6). Comptez environ 1500 € tout de même. Ce que d’aucun trouveront excessif pour un capteur micro 4/3 et être privé de viseur optique.

highres-ACCESSORIES_E-M1_

Toutefois, ce magnifique objectif reste très compact et ne pèse que 880 grammes, (c’est à dire à moins qu’un 70-200 mm f/4), pour une allonge et une polyvalence supérieure d’un tiers, ce qui permet de justifier son prix. Il complète merveilleusement le 12-40 mm f/2.8 qui accompagne l’OM-D E-M1… Il n’est par contre pas stabilisé, les utilisateurs de GM5, se tournerons vers des modèles Panasonic Stabilisé dont le gabari sera plus adapté à ces petits boîtiers.

 

 


 

 

Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

32 commentaires

  1. Parfait je cherchais un avis sur le Canon EF-S 24 mm f/2.8 pour bientôt l’acheter et avoir une première focale fixe sur mon Canon EOS 100D. Mais du coup lequel est le plus polyvalent et qui se rapproche de la vision humaine ? Le 24 ou le 40 ?

    Merci d’avance !

    • Ce serait évidement l’équivalent d’un 40 mm en Full frame (donc choisir le EF-S 24 mm f/2.8… qui devient un 38,4 mm après application du facteur x 1.6 propre aux APS-C Canon)…

      (Pour la vision humaine, on parle de 40 mm ou même de 50 mm : tout dépend si vous prenez en compte la vision périphérique, en fait la « vision humaine a des bord très progressifs ;-)

      Il faut vous dire que le 24 mm permettra un recadrage bien pratique (même s’il faut apprendre à cadrer « juste » ! Capa avait dit : « Si ta photo n’est pas bonne, c’est que tu n’étais pas assez près », ce qui devrait te conduire à préférer le 24 mm pour « rentrer dans l’action »)…

      Le 24 mm sera le choix du journaliste, du photo reporter, qui va au contact.

      Le 40 mm : le choix du portraitiste (il devient un 64 mm)… donc moins polyvalent sur un EOS 100D.

      Le Canon EF-S 24mm f/2.8 STM :

      http://www.canon.fr/For_Home/Product_Finder/Cameras/EF_Lenses/EF-S/EF-S_24mm_f2.8_STM/

      La gamme EF-S :

      http://www.canon.fr/For_Home/Product_Finder/Cameras/EF_Lenses/EF-S/

    • Je l’ai eu pour 170€ chez RueDuCommerce (avec promo Noël 10%) pour mon 100D…c’est extra !! Ce n’est pas lui qui alourdit le sac à côté de mon 5DIII ;)

      Idéal pour crapahuter léger !!

      Bonne année à tous.

  2. Parmi les best of peut etre faut il parler du 70 200 f 4 canon ( is ou non) . qualité, prix certe elevé mais encombrement et prix moindre qu’un 2.8.

    Concernant les optiques si je passe au FF ma priorité sera e remplacer le transtandard par mettons un des 24 70. mais j’avoue que le 40 stm est fort pratique et discret.

  3. Pas mal de petites bourdes dans cet article :

    – l’illustration du panache 24mm canon est celle du modèle stabilisé

    – le pana 7-14mm ouvre à f4 pas à f2.8

    – l’olympus 12mm ouvre à f2 et pas f2.8

    Et j’ai trouvé un peu bizarre de ne pas citer l’excellent et peu cher olympus 45mm F1.8 en m4/3, alors que le Canon 100mm f2 est conseillé en FF

    • Merci pour la relecture…

      Désolé pour les coquilles… C’est que je tenais absolument à finir la publication de cet article hier soir. Il a été assez long à écrire. Et la fin de l’année est très chargée en formation. Ceci explique cela !

      D’autant qu’une partie 3 portant sur les accessoires est en préparation…

      Si je veux la publier avant Noël, faut que je me dépêche !

  4. Pour avoir utilisé les deux je peux dire que je préfère de loin le Sigma 105 mm 2,8 DG Macro au Nikon AF-S 105 mm f/2.8 D ED VR micro. En outre il coûte beaucoup moins cher.

  5. Merci, votre revue est très appréciée. Merci de prendre le temps e partager. Bonne année 2015 avec un serveur à la hauteur de vos partages.

  6. Salut JVB,

    Tu parles du tamron 24-70 f2.8, or je trouve beaucoup de tres bosn retour a propos du tampron 28-75 f2.8 qui se trouve a plus de moitié prix.

    Pourrais tu donner ton avis  comparatif la dessus? Les specs sont similaires, bien que 24 j’ai du mal a m’en passer.

    Mais pour equiper mon 6D d un standard abordable et a emporter partout, le 28-75 me semble plus approprié.

     

     

      • Ou d’un 20 mm Voigtlander ;) Je recommande l’usage des 2 (complete par un 135/2 au dessus?), le 28-75 est tres leger, compact, tres bon a f/4 et doux a 2.8 (parfait pour le portrait). Sur les certains forums, il est connu comme le « zoom de ceux qui aiment les fixes », vu qu’il permet de garder un peu d’argent pour 1 ou 2 fixes sympatiques.

  7. Merci pour tout le travail que tu fais. tu ne cites pas le samyang 10mm f/2.8 réservé au APS-C qui se transforme en 15mm et qui pour un prix défiant toutes concurrences permet de se confronter à la peur du vide :) qu’en penses-tu ?

    • En effet, il doit être pas mal… Je n’ai pas pensé à le citer car je ne l’ai jamais testé, ni même touché ou vu (je m’intéresse surtout au full frame depuis 2005 et délaisse un peu l’APS-S surtout au grand angle).

      Mais je suis assez certain qu’il doit être parfait !

      Joyeux Noël à tous !

      • Je constate que certaines marques bénéficient de ta bénédiction « ubi et orbi » ! 

        Dire que de cet objectif Samyang    » je suis assez certain qu’il doit être parfait » sans même l’avoir essayé est assez étonnant !

        Tu ne fait pas preuve de la même « indulgence » pour d’autres !

        Tu es parfois difficile à suivre !

         

        • J’ai essayé plusieurs grand angles de Samyang (le 14 mm, ou le 10 mm M4/3)…

          Lorsque l’on sait faire un 14 mm f/2.8 Full frame, de cette qualité pour ce prix, je suis certain que faire un 10 mm pour APS-C, n’est qu’une « formalité » !

          Question d’expérience… je suis prêt à prendre les paris !

  8. A près de 2500 euros le ticket d’entree pour un « bon transtandard + FF entree de gamme » même avec une optique de constructeur tiers  on est loin du rapport des modèles expert aps-c + optique équivalente. C’est presque deux fois le prix du couple 40d + tamron 17 50 2.8 en 2008.

    Si le tamron 24 70 est un bon rapport qualité prix on est loin du rapport qualité prix d’un 17-50 ou d’un 28-75 ( ce dernier étant certe moins bien en FF q’en aps-c) .. juste 2 à 3 x moins cher que l’équivalent canon en haut de gamme de l’époque …le tamron est un bon rapport qualité prix par rapport au 24 -70 II qui lui est le plus cher du genre …

    le FF est tentant oui mais en terme de budget à moins de faire minimaliste avec qlq fixes non L ( mais très bonnes comme le 85 f1.8 ou le 40 stm )  il n’est accessible à mon sens pour les pro et semi pro seulement ( ou encore les plus fortunés des amateurs) ( quand je parle de semi pro je parle de gens dont une partie  des revenus provient de la photo.

    Ne parlons même pas des grand angles où le souci est le même.

    Avec un parc optique déjà constitué et même si une partie est compatible FF , le passage au FF est un sacré gap. D’autant que FF signifie des optiques de bonne qualité surtout pour les zoom alors que  l’aps-c nécessite des optiques certes très bien traitées mais dont le capteur exploite le centre lorsqu’il s’agit d’optique EF et donc plus homogène.

    Prenons mon cas : 40d + 10-22, 17-50 2.8, 70-200 f4 et TC1.4 et enfin 85 1.8 … pour passer en FF et garder les mêmes ranges il me faudrait un 6d ( à minima) + 16-35 + 24-70 ..et je gardes les EF …soit au bas mot 3500 euros en neuf  … alors qu’en gardant mon parc un simple passage au 70d ne couterai que dans les 800 –  900 euro et 1700 pour un 7d2 … De quoi investir plus tard dans des optiques le jour où le FF devient dominant sans compter l’arrivé de viseur hybrides qui j’en suis sur va bousculer la donne déjà chahutée. et en attendant je peux quasiment tout faire sauf m’aventurer dans les hauts isoencore que j’irai plus haut que le 40d… pourtant pas mauvais si bien utilisé et ses tirages correctements développés.

     

    Alors oui le FF est supérieur sur pas mal de points iso, profondeur de champ etc  … mais sans être pro ou spécialisé sur une seule optique l’aps-c reste pour bon nombre le meilleur compromis. et il reste possible de prendre de belles photos avec.

    Mieux avec les gens passant au FF à tout va où encore ceux passant à l’hybrides et abandonnant les reflex … il y a des belles occasions à se faire.

     

    je suis un peu décu de voir les performances des 7d2  (interessant mais tres spécialisé) et du 70d  …en comparaison  le d7100 avec les optiques qui vont bien  les surclasse en photo ( pas en video).

    • 6D + 17-35 Tamron ou 17-40L + 28-75/2.8 Tamron ;)

       

      Sinon, j’avais echange mon 60D contre un 5D mk1 a l’epoque. Je n’avais que le 35/2 (avec AF casse) et le 100 macro compatible, je ne regrette pas le switch au FF.

  9. Bonjour

    J’apprécie beaucoup ce que vous faites et votre travail

    Seriez-vous utiliser des zeiss leica sur du canon

    Pourrait-on demander à DNP Seul fournisseur imprimante a sublimation thermique avoir un  drivers d’actualité pour sa machine sous Mac

    C’est aussi le seul fournisseur à faire format impératif pour le type de travail que j’ai

     

     

     

     

  10. C’est bientôt les soldes et je veux m’acheter un boitier nu canon 100D. pour le compléter. Mon budget total est de 1500 euros Je ne veux pas du kit proposé, car l’objectif 18-55, ne m’intéresse pas. En faite j’aimerais que tu me conseils trois objectifs : 1 focale fixe,  + 1 objectif polyvalent macro si possible (pour la randonnée), car je n’ai pas le temps de changer les objectifs lorsque je marche en groupe. J’aimerais que mes objectifs soit le plus légers possible (j’ai déjà mon sac à dos), et le plus lumineux possible. Et enfin un objectif pour les spectacles de rue, et les spectacles de nuits intérieurs extérieurs. Je Sais j’en demande beaucoup

    Merci d’avance pour tes conseils

  11. Pingback: Objectif canon Eos 24/70 essentiellement )

  12. Encore merci pour tous ces articles (techniques, tests, coups de coeur…) Quand on est content, il faut le dire, et pour ma part j’apprécie de lire vos avis, souvent tranchés mais après-tout, c’est votre point de vue qui s’exprime ici.

    Sympa en tous cas de lire votre sélection d’objectifs, qui m’intéresse d’autant plus que je vais  franchir le pas pour passer au FF et bien entendu… ça suppose aussi changer son trans-standard. Comme on peut le lire un peu plus haut… pas toujours simple !

    Disposant d’un 7D + 17-55mm f/2.8, dont je suis très content de la qualité (en-dehors de gros soucis de fiabilité…), et migrant vers le 6D, je me retrouve à devoir choisir un zoom 24-…
    Pour des raisons persos, je ne souhaite pas passer chez Tamron avec leur 24-70 f/2.8 VC
    Et pour des raisons financières, la version Canon f2.8 est hors de portée.
    Reste donc l’éternel débat entre le « vieux » 24-105 et le nouveau 24-70 f/4, car j’ai besoin d’un zoom versatile, en attendant de migrer sur un f/2.8 plus tard, quand le cochon sera de nouveau plein. Donc la question de la revente est importante, d’où mon choix de rester chez Canon.

    Là, j’avoue sécher… On lit de tout au sujet du nouveau, qu’il serait pas super bon à 50mm, avec des soucis de « focus shift ». A côté de ça, tous les tests semblent unanimes sur son piqué plutôt bon sur le reste du range (JMS a l’air très satisfait de cet objo).

    Bref, pour accélérer un peu… Toi Jean-François, qui a testé un mois entier le 6D avec le 24-105 et qui ici recommande chaudement le 24-70 f/4, qu’en penses-tu ?
    Faut-il rester sur le 24-105 si on a vraiment besoin du range supplémentaire, ou le reste des qualités du nouveau 24-70 est-il suffisamment convaincant pour se passer de ces 35mm supplémentaires ?
    Je précise qu’à défaut d’objectif TS, je fais de plus en plus de photo d’archi (bâtiments int/ext 50/50) mais que pour du tout-venant, j’ai pour le moment plus besoin d’un 24-… que d’un 16-35 (parce que là je me serais pas pris la tête : 16-35 f/4 direct !)

    Sachant que l’ODR de 200 euros sur le 24-70 f/4 est super intéressante, et que je me dis que complété d’un 85mm f/1.8, ça pourrait être pas mal…

    Tous les avis seront bienvenus :)
    Désolé pour mon long bavardage…

  13. Bonjour,

    autres petites coquilles, le Sigma EX DG HSM 85mm f/1.4 ne fait pas partie de la gamme Art de Sigma, et le 35mm de la gamme Art n’est pas f/1.2 mais f/1.4.

  14. Pingback: Excellents cadeaux de Noëls pour photographes - Photoetmac.com

  15. Pingback: Articles à relire : on en avait parlé en 2015 - Photoetmac.com

  16. Dans ma recherche d’optiques pour un futur 6D, cet article est fort intéressant

    Par contre, je serais intéressé de savoir ou trouver le pack avec le 40mm pancake à 1350€ (près de 16 mois après cet article, je ne trouve pas ces prix …)

  17. Pingback: Le Sigma 24-70mm f/2.8 DG HSM OS Art n'est pas trop gros - photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.