web analytics

Changement (s) de serveur (s) en cours…

6
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

L’essai de l’autre serveur a tourné court, il était plus lent (mais ne générait pas d’erreurs 500). Par contre il était piraté (il envoyait des mails à tous les vents)… Donc, le temps que les zones DNS agissent, et retour en catastrophe sur notre serveur initial (et ses erreurs 500).

Quoique aujourd’hui : très peu d’erreurs 500, je ne sais pas pourquoi ! Au passage le thème a été mis à jour (amusez-vous à réduire la fenêtre latéralement… on a pas tout perdu, même si ça sert à rien) : la nouvelle version est redevenue 100% responsive.

Par contre, je vais devoir me résoudre (probablement) à passer sur un serveur dédié (donc plus cher)… Pendant que je m’amuse avec toutes ces conneries, je n’écris pas d’articles (mais je vais finir webmaster). Promis, on va régler tout ça dans la semaine !

travaux

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

6 commentaires

  1. Je te recommanderais de prendre un VPS. C’est un intermédiaire intéressant entre un serveur dédié et un mutualisé.
    Les ressources peuvent être augmentées en cas de besoin.
    Tu peux demander à avoir une interface PLESK qui permettra de gérer le tout sans avoir à travailler en ligne de commande.

    Après avoir cherché pour nos besoins, j’ai été chez OVH, avec un VPS Classic : http://www.ovh.com/fr/vps/vps-classic.xml
    – Un VPS 1&1 à fonctionné 18h, puis est tombé sans que je n’aie rien changé dessus. Un appel au support et ils m’ont dit en gros de me démerder… ce que j’ai fait en résiliant prestement.
    – J’ai longtemps eu un VPS chez Gandi, mais ils ne proposent plus d’interface et s’il faut installer soi-même, c’est nettement moins intéressant
    – On avait regardé Nerim, mais les prix ne sont pas au goût du jour et leur support ne réponds pas.

    Il y a peut être d’autres offres à explorer, mais essie de le localiser en France, c’est plus rapide pour tes utilisateurs !

    • Merci pour cette réponse et ces conseils…

      J’ai pas pu me re-pencher sur la question aujourd’hui. Etrangement, pas trop d’erreurs 500 depuis ce matin…

        • Oui, c’est fait depuis plusieurs mois… j’utilise Pingdom c’est très lisible.

          Mais ça ne m’aide pas beaucoup à comprendre d’ou vient le problème, car les périodes d’indisponibilité sont assez peu logiques.

          En gros l’hébergeur dit que ça vient du mutualisé et que mon site fait trop de traffic pour ce type de serveur…

          Sauf, que c’est venu d’un coup, le 13 sept ! Sans rapport avec une augmentation soudaine du traffic.

  2. Essaie de regarder dans les logs ou des stats type Webalizer sur les périodes durant lesquelles tu as des coupures. Si ça vient de toi, tu le sauras. C’est peut être un bot d’un moteur de recherche indélicat qui sature ton site de requêtes.

    Si c’est du mutualisé, ça peut venir de n’importe lequel des autres sites présent sur la machine. Un site piraté ou qui mange trop de ressources à un moment donné. Dans ce cas, tous les autres sites sont en erreur 500.

    Normalement l’hébergeur coupe le site incriminé s’il dépasse un certain ratio de ressources du serveur.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.