web analytics

Compacts experts, qualité d’image comparées

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Quelques informations complémentaires à prendre en compte au moment de choisir son compact expert pour l’été : Choisir un compact expert avant l’été (Partie 1)

Le site américain DPreview a comparé la qualité d’image d’image en JPEG et RAW de quelques compacts experts bien connus. Au fait, vous pouvez comparer les caractéristiques principales des Sony RX100 III, Sony RX100 II, Canon G1 X Mark II, Nikon P7800, chez cameraegg.org).

0000_SCREEN_VIB_ 2014-06-01 à 15.55.23

Nous pouvons donc visualiser les images du prochain (et très attractif) Sony RX100 III… Face au petit Panasonic Lumix GM1 (mon compact expert préféré jusqu’alors relire le test terrain). 

0000_SCREEN_JFV_ 2014-05-31 à 09.24.36

Capture d’écran de  DPreview

On constate que les résultats sont assez proches, avec un léger avantage pour le Panasonic qui profite d’un capteur plus grand. Avantage qui se creuse au fur et à mesure que la sensibilité ISO augmente. Mais cela suffira-t-il a compenser l’absence de viseur électronique, qui est l’étonnante innovation et le principal avantage du nouveau Sony RX100 III.

Rappelons, que même à 800 ISO la qualité d’image de ce petit Panasonic Lumix GM1 s’approche (vraiment) de celle d’un petit reflex de 18 MPix, comme le Canon EOS 100D qui reste mon favori de part ses qualités très équilibrées, son ergonomie parfaite et sa gamme optique (en EF-S et EF), la plus large actuellement (tout en restant pas trop coûteuse).

0000_SCREEN_JFV_ 2014-05-31 à 09.22.50

Capture d’écran de  DPreview

Cela aura été long à arriver, mais (4 ans après le Canon G12 sorti en sept 2010), nous voilà enfin en présence d’une génération de compacts experts susceptibles de rivaliser (sans les égaler totalement) avec ces reflex d’entrée de gamme (tant que l’on fait abstraction de la question de la visée évidement).

0000_SCREEN_JFV_ 2014-05-31 à 09.21.42

Capture d’écran de  DPreview

On constate, que le Canon EOS 100D (le plus petit des reflex), conserve un léger avantage en terme de finesse et de micro contraste. Mais cela peut-être fortement manipulé en post traitement, alors autant dire que cet avantage ne pèse plus grand chose…

Comparons maintenant sur ce même détail, le Panasonic Lumix GM1, au plus gros compact du marché, le Canon G1X II, qui est intéressant (mais que je n’aimerais pas forcément emporter en voyage tant son objectif est lourd et sa prise en main déséquilibrée à une main : il pique du nez c’est très désagréable).

0000_SCREEN_JFV_ 2014-05-31 à 09.21.18

Capture d’écran de  DPreview

Et bien la surprise est que le récent Canon G1X II, malgrès son grand capteur (quasiment APS-C), semble ne pas parvenir à dépasser le Panasonic GM1 au niveau du micro contraste et de la netteté. Grosse déception (image ci-dessus). Ajoutez à cela que Canon n’a pas eu l’intelligence de doter les G1X, des mêmes menus que ses reflex EOS… Contrairement à Sony qui a équipé la série RX100 / RX1, de menus identiques à ceux des reflex (abandonnant la calamiteuse ergonomie de la série NEX que nous avions mainte fois éreinté)…

0000_SCREEN_JFV_ 2014-05-31 à 09.20.48

Capture d’écran de  DPreview

Le Panasonic GM1 avec son capteur Micro 4/3 (embarquant 16 Mpix), produit effectivement de meilleurs images que ses deux challengers : le Canon G1XII avec son grand capteur quasi APS-S (embarquant seulement 12,8 Mpix) et le Sony RX100 III avec son capteur de 1 pouces (embarquant 20 Mpix).

0000_SCREEN_JFV_ 2014-05-31 à 09.19.48

Capture d’écran de DPreview

Un grand capteur (avec trop peu de pixels)… Pas davantage qu’un (trop) petit capteur (avec beaucoup de pixels), ne rivalisent pas, avec un capteur de taille moyenne, avec un nombre de Mpix adapté.

En l’état actuel de la technologie, inutile de dépasser un certain ratio surface de capteur / Mpix. Inutile également d’agrandir la surface du capteur si la densité de pixel (la résolution) n’augmente pas).

0000_SCREEN_JFV_ 2014-05-31 à 09.19.16

Capture d’écran de DPreview

Il est assez surprenant (et intéressant), de constater que Panasonic se sort mieux de cette équation, que Sony et Canon ! Les séries Lumix LX, ne nous avaient pas habitué à ça…

Moralité, il ne manquera à une future évolution du Lumix GM1, qu’un viseur embarqué pour continuer à dominer le secteur. Rappelons que tout en restant le plus compact, lle Sony RX100 III dispose d’un viseur intégré éjectable incroyablement sexy, qu’il me tarde d’essayer… Par contre le Canon G1X II ne propose que d’un viseur extérieur amovible (optionnel), sous forme d’encombrante verrue, qui me semble peu intéressant.

Le Panasonic conserve enfin un avantage assez énorme sur les deux autres : ses objectifs interchangeables (relire Mes objectifs préférés en Micro 4/3)… Et la bague de zooming mécanique, qui permet une vitesse et une précision lors du cadrage, totalement incomparable. 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. Là où le GM1 est à 1600 ISO, le RX100M3 sera lui à 400 ISO.
    De plus le viseur et la petite taille du sony en font un appareil sympa à transporter dans la poche d’une veste.

    • Oui, ce Sony est vraiment sympa… ne pas négliger non plus l’intérêt de son écran orientable ! Cela fait beaucoup de très bonnes choses… et de points positifs

      Le GM1 profite lui aussi d’une taille minuscule (pas autant que le Sony, mais tout de même… il reste très petit)….

      Du coup, c’est le Canon G1X II qui du coup souffre le plus de la comparaison entre les trois

  2. Bonjour, possesseur du G1X II depuis hier et testé aujourd’hui, je vous livre ma petite expérience.
    N’ayant pas voulu partir sur un nouveau système d’objectifs (je suis déjà en Canon EF et EF-S) pour le 4/3 des GM1 et M10 et n’ayant pas beaucoup apprécié l’ergonomie du RX100, je me suis dit : restons chez Canon pour un appareil de complément à mon APS-C 70D et mon FF 6D avec l’avantage de l’objectif 24-120 très ouvert (contre 24-70 seulement il me semble sur RX100 M3 sans écran tactile). Donc achat du GX1 II malgré sa déjà mauvaise réputation sur les première essais et les comparatifs d’image Dpreview très défavorables, et ne parlons même pas du DXO…
    Premières impressions : très bien fini, mais lourd du nez comme tu dis.
    Ergonomie et paramétrage novateur avec ses deux bagues.
    Le moins que l’on peut dire et que tout ça n’est pas « sexy » : pas de viseur, alors que Sony invente le rétractable, objectif énorme, charnières visibles, définition d’un autre âge, capteur du début du siècle. Je n’en menait pas très large ce matin et je me disais comment faire pour le retourner à la Fnac lundi matin.
    Bon il faisait beau ce dimanche, alors je l’ai essayé.
    Expérience mitigé car appareil moyennement réactif, un peu lent entre deux photos, écran certes lumineux mais au soleil difficile à juger du résultat.
    Puis je m’installe sur mon Mac pour analyser tout ça.
    Et là… miracle… les photos sont tout simplement magnifiques :
    – ultra piquées – très bien exposées – riches – vivantes – saturées à la mode Canon- et avec ce délicieux bokeh style APS-C.
    Bref je suis très contents et je le garde. C’est vraiment ce que je voulais…
    Décidément sur le papier les Canon de sont pas très « marketing », mais question résultat les rouges savent y faire. Serait-ce la magie Canon ?

  3. Peux tu nous dire JF, si le GX7 le grand frère du GM1 donne d’aussi bonne qualité de définition RAW et JPG avec les même objectif, que le GM1
    Merci pour tout JF

  4. Votre comparative de DP  n’est pas correcte parce que GM1 est testé avec le 45mm 1,8 et Sony avec son zoom fixe. GM1 devrai etre testé avec le zoom 12-32 mm.

     

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.