web analytics

Un débat récurent : zoom ou focale fixe ?

51
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il y a quelques jours, Anne m’a envoyé un petit mail pour me demander conseil quand à l’achat de ses prochains objectifs. Voici d’abord sa question à propos d’une éventuelle focale fixe. Et ensuite ma réponse. Vous pourrez donner la votre en commentaire… Car il n’y a pas qu’une seule façon de voir la photo… et autant de choix d’optiques, que de photographes.

 » Bonjour Jean-François, je ne sais pas si tu te souviens de moi, j’avais suivi une formation avec toi. A l’époque j’étais équipée Pentax et alors très peu disponible dans ma vie pour approfondir la photo.

Depuis peu, j’ai un boitier canon 6D et je suis en train de réfléchir quel objectif acheter. Après avoir pensé au Tamron 24-70 mm f/2.8, je penche maintenant pour deux fixes : un 35 mm et un 85 mm, ou 105 mm, grande ouverture.

Pour photo portrait et reportage dans différentes conditions. Pour en venir à mes questions, as-tu écris sur ces objectifs et quels conseils me donnerais-tu ? Par avance merci et bonne journée. »

Hello ! Les objectifs fixes, c’est très bien, notamment lorsqu’un professionnel veut des images hyper piquées pour faire une affiche 4×3. Ou lorsqu’un portraitiste veut absolument un arrière plan flou… (un simple 85 mm f/1.8, ou un 100 mm f/2 suffisent).

_MG_0852_blog_1200px

Geisha à Kyoto. Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM. Au 1/80em, à f/5, à 200 ISO. AU 44 mm sur EOS 100D (donc au 70 mm).

Un petit EF 50 mm f/1.8 ne coute que 100 € et rend certains services de nuit par exemple (tout le monde devrait posséder cette focale fixe en complément de son équipement de base). Mieux : en voyage le Canon EF 40 mm f/2.8 STM (200 €) à l’avantage d’être pancake, plus compact encore, plus piqué et pas très cher lui non plus… Je possède les deux : mais ils restent assez souvent mon placard, car comme je ne sais pas trop à quelles situations m’attendre, je préfère emporter mes zoom…

Tokyo au EF 24-70 mm f/4 L IS USM. au 1/320em, f/11, 250 ISO. Au 50 mm.

Tokyo au EF 24-70 mm f/4 L IS USM. au 1/320em, f/11, 250 ISO. Au 50 mm.

Car vois-tu, pour les photos de tous les jours, pour voyager, pour se faire plaisir. Et surtout pour être capable de réagir vite à toutes sortes de situations en reportage : un excellent zoom 24-70 mm me semble l’investissement prioritaire. L’objectif indispensable !

_MG_7831_blog_1200px

Un jour de pluie à Kyoto, quartier de Gion durant notre stage photo … Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM, au 42 mm, 1/13em sec, f/4 et 800 ISO…

Par ailleurs un 35 mm ne me semble pas assez large pour un équipement polyvalent… Il me semble qu’il faut absolument posséder un 24 mm… Donc, je te recommande (vivement) d’investir en premier dans le récent Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM : c’est une pure merveille.

Lac Inlé Birmanie. Au Canon EOS 6D et EF 24-70 mm f/4 L IS USM. Au 1/60em, f/4, , ISO 800, au 24 mm.

Lac Inlé Birmanie. Au Canon EOS 6D et EF 24-70 mm f/4 L IS USM. Au 1/60em, f/4, , ISO 800, au 24 mm.

C’est le meilleur zoom jamais conçu par Canon. Car il est relativement compact, très piqué, pas trop lourd et pas trop cher ! Totalement indispensable… De plus, il possède 9 lamelles, ce qui compte vraiment à contre jour.

 

Et bien entendu l’étape suivante pour toi, sera l’indispensable 70-200 mm f/4 L IS… (moins cher en version non stabilisé certes, et c’est toujours mieux que pas de 70-200 mm). Voilà, je pourrais tout faire avec ces 2 optiques.

Je te déconseille de te reposer uniquement sur des focales optiques fixes. Surtout au début, car tu risque d’être un peu frustrée… Tu pourrais vite t’ennuyer avec seulement un 35 et un 85 mm. Croire qu’il faille absolument se limiter à un matériel spécialisé pour débuter, est je crois une erreur…

C’est un peu comme si on obligeait un cycliste débutant à traverser Paris en vélo, avec une main attachée dans le dos. Soit on en fait un super champion (s’il survit). Soit on le dégoûte à vie du vélo… Mieux vaut donc utiliser du matériel polyvalent, pour « élargir son champs de vision » au début. ET rien n’interdira de se « forcer » à faire une journée  au 35 mm de temps à autre, histoire de rompre avec les habitudes.

Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM. Au 24 mm, f/5,6, 800 ISO. Sur Canon EOS 100D (donc au 38 mm à cause du capteur APS-C).

Canon EF 24-70 mm f/4 L IS USM. Au 24 mm, f/5,6, 800 ISO. Sur Canon EOS 100D (donc au 38 mm à cause du capteur APS-C).

Je sais que de nombreux photographes passionnés recommandent l’usage de focale fixe. C’est intéressant, oui… Mais seulement à condition de posséder déjà du matériel polyvalent. Je ne parle pas sans savoir… Car j’ai utilisé des optiques fixes durant mon enfance et mon adolescence (il n’existait pas de zoom pour mon premier reflex : un Minolta SRT101, je ne possédais qu’un 58 mm f/1.4 et un 135 mm f/3,5) : donc je connais !

Encore récemment, j’ai fais l’expérience de voyager 1 mois entier à Bali avec une triplette d’objectifs fixes : un 20 mm f/3,5 (pancake), le EF 40 mm f/2.8 (pancake) et le EF 100 mm f/2, tout ça avec un Canon EOS 6D. Et bien au final, ma conclusion est que le gain de poids total ne valait pas vraiment le coup. Et ne compensait pas la perte de réactivité et de polyvalence… Par contre le EF 100 mm f/2, m’a permis de faire quelques images « différentes ». Mais au prix de beaucoup d’opportunités ratées qui n’auraient pas été ratées si j’avais eu mon 70-200 mm f/4 sous la main…

Au plaisir de te recroiser, si tu veux venir prendre un petit cours de photo particulier ! »

 

 

 

Ecrire des articles de fond (test terrain) prend énormément de temps… Mais c’est ceux-là qui vous intéressent le plus (et moi aussi). Je ne sais combien de temps je pourrais continuer à enrichir ce blog (qui existe depuis plus de 10 ans) sans rémunération directe. En effet, depuis que le Mensuel Déclic Photo a disparu, l’écriture des « tests terrain » n’est plus financée en quelque sorte).

Paypal-Donate-Button-Image

Donc pour « garder le rythme », je compte un peu sur « l’investissement » sur ce blog, que vous pourriez faire par vos dons via Paypal. Merci d’avance et bonne lecture…

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

51 commentaires

  1. Quand je part faire du reportage, le premier objectif que je prend est mon 24-70, c’est l’objectif polyvalent obligatoire pour moi, je le remplacerai peut etre par un 24-105 ou un 24-120 à terme pour gagner encore plus en polyvalence.
    Ensuite, quand je veux sortir léger et discret, j’utilise mes focales fixes, 28mm F1.8, 50mm F1.4 et 85mm F1.8, la qualité d’image est exceptionnelle et en plus, ça me force à bien travailler mes cadrages.

    Hs : Mon prochain investissement photo ne sera ni un zoom, ni une focale fixe mais très certainement le nouveau Sony RX100 III, il a tout ce que je recherche, zoom 24-70 lumineux, très bon capteur, discret, un evf intégré ….

    • Etonnant ces commentaires excellents sur le zoom canon 24 70 4 IS qui ne semblent pas d’après mes lectures aussi formidable que cela. (a mon grand regret car le poids moins conséquent que le 2.8 était idéal)

      • Et bien, il fait que tu l’essaye sur un week end cher Philippe !

        Car il est vraiment épatant : c’est le meilleur trans-standard que j’ai jamais essayé… Et je compte la dedans la version f/2.8, qui me semble moins intéressante vu son prix et son poids.

        Un bon objectif, n’est pas seulement un objectif piqué (il l’est bien assez pour ce que je veux en faire)… Un bon objectif est aussi un objectif compact, léger, précis…

        Sa construction est nickel et la pris en main fantastique…

        Il possède même un bouton de verrouillage du fut, pour les longues marche et éviter que celui-ci ne glisse vers le bas.

        Bref essaye !

        • Avec un boitier 6D comme toi, le choix parait effectivement judicieux. Par contre avec un 5DIII ce n’est pas judicieux. En effet pour activer la majorité des collimateurs autofocus du 5DIII (le fameux step 1), il faut minimum une optique ouvrant à f2.8 dessus.
          Mais tout cela est expliqué dans les notices Canon des boitier comme le 7D, 70D, 5DIII, 1DX…

    • Effectivement, il semble être bien né ce petit RX100III. A voir après si tu te servirais encore de ton D800 régulièrement. Regardes Cyrille que l’on connait tout les 2. Depuis qu’il a son RX100II, son reflex est au placard.

      • Dommage de laisser un FF au placard pour un capteur 1″. Même si le RX 100 III est certainement un des meilleurs mix du moment, ne pas descendre en dessous d’un capteur type apsc est une condition que je m’impose car déception assurée sinon, au développement. Vous laisseriez une Porsche au garage pour ne sortir qu’avec un Scenic ? Moi, non !
        Après tout dépend de l’utilisation de l’appareil et de la voiture ;-)

        • Justement, avec le RX100III tu ne sors pas avec car il est tout le temps dans ton sac de ville. Tu te trimballes tous les jours et tout le temps avec ton reflex toi? moi non.

          • J’ai mon coolpix A apsc avec moi. l’apsc comme minimum de capteur est comme refuser de rouler avec moins de 200ch sous le capot.
            Sauf pour aller voir mamie et photographier le chat :-)))

  2. En fait tout le monde serait heureux si Canon, des années après l’avoir sortit pour le 5D classic, nous faisait une version II « moderne » du 24-105″.

    En effet JF, le 24-70 f4 IS n’est qu’un f4 moderne du 24-70 II. Et parions que si ils le veulent ils peuvent faire un 24-105 II aussi bon optiquement que les dernières optiques Canon sorties depuis 2 ans (35IS, 24/70II, 24-70 f4 IS…)

    Sinon moi je reviens de 2 mois d’itinérance entre la Thaïlande et l’Inde. Et bien j’étais parti avec mon 5DIII+24-70II+50L+85mm f1.8. Ma conclusion est que c’est deja bien lourd pour être facilement mobile et voyager en liberté (transports locaux).
    Le 5DIII+24-70II étant significativement plus lourd que mon ancien couple de base 7D+17-55 f2.8.

    Après mon 70-200 ne m’a pas manqué. En Inde le 85mm à été suffisant pour les portraits. Par contre la nuit comme à Varanasi, j’aurais bien aimé avoir mon 24LII en plus de mon 50L tellement l’éclairage publique était faible. Juste pour vous dire, à 3200 Iso/ 1/60s / f1.2, les photos était encore sous exposées sans correction volontaire (moins de 2IL d’éclairage ambiant).

    Mon avis sur le debat zooms vs optiques fixes. Et bien à terme il faut les deux. Avec les zooms ont fait effectivement toutes les photos que l’on veut ce qui n’est pas faisable avec une fixe. Par contre avec une optique fixe a grande ouverture, on se retrouve avec des clichés bien plus typés et bien plus « photogéniques » que ce que l’on peut obtenir meme avec un boitier plein format à f2.8.

    Avoir un 85mm f1.8 ou un 100 f2 est quelque chose d’obligatoire pour un photographe qui se respecte. En plus d’occasion chez Canon cela ne coute que 350 euros.
    Le choix après 24/35/50mm est difficile. J’aime le 24mm comme JF. Surtout avec une bonne optique comme avec le 24LII qui est une des meilleures optique fixe L de Canon. Son contraste, son piqué, sa résistance au flare, sa vitesse AF… en font un must have. Et ni le 35L, ni le 50L n’ont toutes ces qualités (le 50L étant plus sujet au flare et accroche moins en AF. Le 35L est un poil moins réactif que le 24LII en AF et est un L sans joints donc non protégé aux poussières)

    • Merci pour cet intéressant commentaire ! 100% d’accord avec tout ce que tu as dit…

      Le 24-105 mm f/4 n’est pas au top de ce que Canon pourrait faire en 2014… Mais il reste sans concurrence, car personne n’a réussi à l’égaler jusqu’alors (à ce prix-là, et pour ce poids et encombrement là, j’entends…)

      Avec le 25-70 mm f/4 il me manque un peu d’allonge. Mais j’ai mon EF 100 mm f/2 fixe…

      • Si un jour Canon revoit son 24-105, j’aimerais aussi qu’au delà des améliorations optiques, ils nous trouvent une solution pour qu’enfin le zoom ne se déploie pas tout seul lorsque le boîtier est suspendu autour du cou, dirigé vers le bas. Je trouve ce défaut particulièrement gênant quand on se promène… Si personne n’en parle, serait ce que c’est parce que seul mon objectif fait ça?

        • C’est un défaut bien connu sur les 24-105 mm f/4, et aussi sur les précédent 24-70 mm f/2.8… mais aussi sur d’autres modèles assez lourds.

          Justement : les nouveaux 24-70 mm f/4 et f/2.8 possèdent tous les deux un bouton, pour bloquer le zoom en position repliée…

        • D’autant plus que lorsque le fut est sorti, l’objectif prend du jeu et les images deviennent floues… Désespérant, j’envoie mon 24-70 f2,8 I en réparation chaque année (280 € à chaque fois). Je vais bientôt l’avoir payé deux fois !

    • Pas vraiment Alban. Le 24-70mm est plus large car 24mm ce n’est pas 27mm (17*1.6=27) et 70mm c’est bien plus court que 88mm (55*1.6=88).
      Pour avoir eu les 2 je peux t’assurer qu’avec un 24-70 sur FF, au début on les cherche les 90mm du 17-55 sur aps. Après on apprends a faire sans et on acheté un fixe 85mm pour compléter.

      La distance minimale de mise au point couplée au 55mm sur aps donne un meilleur facteur de proxi en faveur du couple aps pour les portraits par exemple.

      Mais le 24mm en début de range est un vrai plus. Combien de fois avec le 17-55 même couchez au sol les monuments ne rentraient pas dans mon cadrage.

    • Pour avoir eu les 2, le 24-70II f2.8 pique vraiment, vraiment plus que le 17-55 IS sur 7D ou 70D.
      C’est un autre monde. Pour dire mon 24-70II pique comme mes fixes L et cela des la première ouverture f2.8. Le 24-70 f4 IS je ne connais pas mais je veux bien croire JF quand il fit qu’il est aussi bon.

      Le 17-55 IS est une bonne optique. Moi mon expérience a été mitigée car trop de pannes. 3 pannes d’Iris, 2 pannes de nappe plate, plusieurs démontages du groupe avant pour enlever la poussière… et cela seulement en 3 ans.
      Donc oui le 17-55 est le meilleur des optiques EF-S, mais on est loin de la qualité de fabrication et de la fiabilité d’un L bien réglé.

    • Le choix le plus ressemblant en APS-C au 24-105 mm f/4, ce serait le EF-S 15-85 mm…

      Moins bien, mais très polyvalent.

      SI l’on tient à avoir l’équivalent d’un 24 mm, un des meilleurs choix en APS-C (pour un prix raisonnable), serait je crois ce 15-85 mm.

  3. J’ai remplacé mon OM-D avec le 17, 45 et 75 par le X-T1 + 18-55. Plus de grande ouverture mais un seul et unique objectif et c’est quand même plus pratique

    • C’est vraiment compliqué d’essayer le matériel Fuji même sur Paris. Fuji France na strictement rien à prêter même aux journalistes et aucun magasin vraiment de test. Je parle de vrai test et pas une mini prise en main comme chez Cirque.
      C’est dommage car je l’essayerais bien le Xt1. le X100s m’ayant vraiment bluffé par la qualité de ces fichiers. En fait je ferais bien un comparatif mon 5DIII+85mm f1.8 vs le XT1 avec le 56mm f1.2 pour voir.

  4. Personnellement en studio je n’utilise que de focales fixes.
    Même chose pour les séances de pub en extérieur. (Mais là j’ai toujours quelqu’un pour porter le matos)
    Dans mon boulot on ne blague pas avec la qualité et mes client veulent des images irréprochables du point de vue piqué (d’ailleurs j’utilise beaucoup plus le moyen format en studio).

    Par contre quand je me ballade, en touriste, je préfère un ou deux zooms qui couvrent tous les éventuels besoins

    • Bonjour,
      Je trouve qu’il serait intéressant d’avoir votre retour sur l’utilisation de moyen format. Vous ne l’utilisez qu’en studio ? Pour les séances en extérieur vous utilisez un reflex plein format ? Quelle marque de moyen format utilisez vous et pourquoi ?
      Désolé si je pause trop de question.
      Bonne soirée.

  5. Bonjour,
    Merci pour cet intéressant débat que mon mail a déclenché ! merci pour vos commentaires :)
    Je vais commencer par investir dans un 24-70 puis je complèterai par des fixes.
    Bonne journée
    Anne

  6. Quand le 24-105/4 était neuf, je n’ai pas souvenir que : boitier vers le bas, le zoom s’allongeait.

    Faire une photo, vérifier au cul du boitier la photo en bloquant le zoom des doigts et même de cette manière, le mien est tellement devenu fluide que la plupart du temps le choix de la focale à bougé, c’est misère…

  7. Débat et conclusions très intéressants, personnellement en reportage j’utilise que très (très) peu de fixes, je reste principalement sur le 24-70 f2.8 I (couplé à un 5DMkIII), d’ailleurs pour apporter de l’eau au moulin, à votre avis pour sont éventuel remplacement, 24-70 f2.8 II ou 24-70 f4? En sachant que les conditions d’éclairages de mes reportages sont régulièrement catastrophiques

    • Vous l’avez dit vous même. Si vous recherche de la luminosité, seul le F 2,8 pourra répondre à votre attente. Déjà moi je trouve que faire 2,8 ce n’est pas très lumineux. La grosse différence en faveur du v2 c’est qu’il est bon des de faire 2,8 et que l’Afrique est meilleur que l’ancien modèle. Et je le redis, pour « alimenter » les collimateur croisés de votre 5D3, il faut obligatoirement un objectif canon mini ouvrant à 2,8 de la liste officiel. Un tampon par exemple ne sera pas capable d’activer tous les collimateurs. C’est bien expliqué dans la documentation canon.

  8. Je travaille en freelance « exclusif » avec un gros studio photo/video.
    Il y a quelques années, à leur demande, je les avais conseillés pour l’achat de l’équipement: Sinar, Hasselblad et Broncolor. Pourquoi? Parce que cela fait 35 ans que je travaille avec ces marques et que franchement je n’ai jamais eu vraiment le temps de m’intéresser à autre chose. Je sais ce n’est peut être pas une raison valable mais c’est comme ça ;)
    Depuis le studio s’est aussi équipé de Flashes ProPhoto, d’un nouveau dos Sinar et de quelques nouveaux Nikons.

    En studio j’utilise principalement Sinar et Hasselblad et j’adore les ProPhoto (alors que jusqu’ici j’étais tout Broncolor… comme quoi…)
    En extérieur il est très rare que j’utilise la Sinar, sauf pour l’architecture (extérieure et intérieure), ou dans quelques cas où l’utilisation de bascule/décentrement est nécessaire.
    Toujours en extérieur j’utilise surtout l’Hasselblad, un H2 sur lequel je monte les dos Sinar. Ce choix fait à l’époque avait permis de faire quelques petites économies e de ne pas dépasser le budget à disposition.
    Par contre il arrive que nous ayons besoin d’un auto-focus rapide et performant et de pouvoir bouger très vite, ce qui n’est pas vraiment simple avec l’Hasselblad. Donc dans ces cas là j’utilise de préférence un des Nikons. Le studio a un D 200, un D300, un D4 et un D610 (que j’ai d’ailleurs acheté pour moi aussi). J’utilise donc principalement le D4 et le D610, mais j’avoue avoir une faiblesse pour le D610, acheté il y a peu de temps, que je trouve léger et très bien en main.

  9. Bonjour,
    Merci pour cet article :)
    Pas facile de recommander l’un ou l’autre, chacun ayant des intérêts différents. Mais la plupart des débutants ayant un zoom transstandard, j’aime bien leur recommander ne serait-ce qu’un 50mm : pas cher, sa grande ouverture permet d’autres choses, un peu de créativité, d’apprendre à tourner autour du sujet, de bouger avec ses pieds plutôt qu’en tournant la bague de l’objectif.
    Et tout le monde n’a pas les moyens d’investir dans un (lourd) 24-70 :)

  10. J’ai tout lu… mais je suis en Nikon. celà dit, quel plaisir ! J’ai un 50 à &.8 et un 24/120-1:4 G. Et vrai, ce qui me manque, question de budget, c’est une focale fixe de qualité en 85 ou autre. C’est flagrant.

  11. Hello. Pourquoi systematiquement oposer zooms & fixes? Pour moi, ils sont complementaires. En voyage, je suis avec 20mm Voigtlander (une merveille de compacticite), Tamron 28-75/2.8 (tres bon vue le prix/poids!) et le 135/2. J’y joins souvent un Fuji x100 (eq 35) pour les fois ou je ne veux pas transporter le reflex. Zooms et fixes se marient tres bien. Je n’aurais pas eu le Fuji, j’aurai pris un 40/2.8, mais la faible montee en ISO de mon 5Dc et son manque de Flash m’ont fait pencher vers le fuji.
    Je fais aussi des voyages avec le 70-200/4 a la place du 135 (donc 2 zooms 1 fixe), mais le manque de luminosite se fait sentir souvent.

  12. Bonjour
    il faudrait souligner qu’avec une focale fixe on gagne le temps du zooming.
    En gros : je vois la scene – je cadre – j’appuie.
    avec un zoom, je perd 1/2 seconde ou plus pour zoomer correctement.
    Certains dirons que 1/2 seconde c’est pas beaucoup, mais une photo étant un instant …..

    C’est particulièrement vrai avec le 35 mm qui offre le meme champ de vision que notre oeil.
    mais c’est vrai aussi avec des Télés si on aperçoit une scene assez loin

    Voila

    • Tout de même 1/2 seconde pour zoomer, je vais beaucoup plus vite que ça (heureusement)… Faut pas exagérer !

      D’ailleurs je commence à zoomer de la main gauche, avant même de porter le viseur au niveau de l’oeil… Je le fais d’instinct (question d’habitude), et ma main sait instinctivement de quel côté tourner, pour aller vers le 24 mm, ou vers le 70 mmm… cela ne prend que 1/10 de sec…

      ET si tu as peur de pas être assez rapide, tu n’a qu’à rester en position de repos toujours au 35 mm !

      Enfin, même en perdant 1/4 de sec au niveau du cadrage à la prise de vue… C’est beaucoup plus de temps d’économisés au niveau du racadrage dans Lightroom plus tard !

      Idéalement, je ne recarde jamais mes images (ou très peu). Je réalise plutôt 3 ou 4 cadrages différents à chaque fois que j’ai une scène digne d’intérêt.

  13. J’ai du ma à comprendre pourquoi personne ne parle du Tamron F 2,8 24-70 mm ?
    Aujourd’hui je fais comme Jean-François à ses début (16-35 + 70-200).
    Je suis en F4 de Nikon.
    Le vide entre 35 et 70 se fait de plus en plus sentir…
    … et je pensais au fameux Tamron car le F2,8 sur au moins un objectif me paraît pertinent…
    Mais j’ai peut-être tout faux ?

    • Non, ce tamron 24-70 mm f/2.8 est intéressant, car il est le seul à être stabilisé…

       
      La différence entre une grande marque (Canon, ou Nikon)… et Tamron ou Sigma, est souvent dans le poids (d’abord), la construction, la qualité optique et le plaisr / confort d’utilisation (ensuite)…

       Difficile de l’évaluer avant l’achat !

       
      Il faut les comparer en magasin, si possible réaliser des images à contre jour (face au soleil) pour voir comment ça se passe au niveau du flare.

       
      On m’a souvent parlé de ce Tamron (le seul à proposer la stabilisation sur un 24-70 mm f/28), que je n’ai jamais pu essayer… Donc je ne me rends pas bien compte.

       
      Il y a un deux tests intéressants du Tamron et de Canon ici :

       
      http://goo.gl/torofd
      http://goo.gl/TefCuX
       
      La Canon f/4 (stabilisé lui aussi) pèse 600 gr et le Tamron 822 gr.

       
      Donc Mon choix est plutôt le Canon à f/4
       

  14. @ LUC, car comme je l’ai deja expliqué, seul les optiques ouvrant à plus ou égale à f2.8 de marque CANON font activer le niveau 1 des modules autofocus (le fameux step 1 AF) des boitiers de la dernière génération.
    Pour ceux qui ne sont pas en Canon mais en Nikon comme toi, effectivement cela devient plus pertinent. Mais dans le meme esprit, si vous monter une optique Tamron sur un boitier Nikon numérique, vous n’aurez pas la correction du vignetage et les autres correction automatique en Jpeg comme avec un couple en tout Nikon.

    Et je termine la dessus. La garantie Tamron est une garantie au primo acheteur. Celle-ci n’est donc pas transmise lors d’une vente d’occasion. C’est con car justement toute la pub Tamron est sur les 3 ans de garantie.

  15. toujours sur mon 40d je le redécouvre mon boitier en ayant ajouté il y a un mois un 85 1.8 à ma panoplie existante (le tres bon canon 10 22 qui a lui seul me retient presque de passer FF depuis un moment , le moyen mais pas si mal 17 50 2.8 et le 70 300 de base canon qui reste correct sur un 40d .. sans compter les montage exotiques a base de bague pour mettre des nikkor ai dessus).

    A ce stade j’hésite encore à profiter des offres sur les 7d ou 70d et garder une bonne part de mes caillous ou passer au 6d quitte à réduire un peu la voilure ( et conserver le 40 en second boitier) quite justement à passer sur une large part de fixe ( 85 + 40 par exemple) .

    Du coup en réfléchissant un peu sur les options en FF je me demande si le 16-35 2.8 n’est pas mieux que le 24-70 II … quid du montage du venerable 28 75 tamron sur le 6D ?

    • la version II, du 24-70 mm f/2.8 est à mon avis inutile…

      Préférer le 24-70 mm f/4 stabilisé, c’est une merveille deux fois moins chère !

      Sinon EOS 70D est excellent aussi… (si l’on reste en APS-C)

      Oublier l’EOS 7D (trop vieux, sa cote en occaz va fondre très vite, son ergonomie est moins agréable)

  16. J’apporte ma pierre à l’édifice concernant ce débat !

    Pour moi, qui débute en photo, avec 2 voyages cette année, je souhaitais investir dans un reflex compact et un télé-objectif le plus polyvalent possible, mon choix c’est fixé en fév. 14 sur : ( budget raisonné bien sur )

    Canon 100D + 18-135mm STM -> 800grs pour un APS-C (éq. FF 29-216mm) et j’en suis super satisfait !

    Après avoir pris plusieurs centaines de photos en vadrouille, et de retour a la maison, me voici l’envie d’investir un peu plus dans : le nouveau UGA 10-18mm STM, le pancake 40mm STM, le classic 50mm … ?

    Après quelques recherche sur internet je trouve une offre de remboursement de Canon de 30EUR sur le pancake 40mm. Youpi ! Prix plus que correct vis a vis du 50mm, certe moins lumineux mais avec le STM et la compacité en plus. ( J’attend que le UGA 10-18 soit moins cher ou d’avoir plus de finances !)
    Et bim, achat réalisé, j’attend la livraison avec impatience pour vous faire un retour rapide sur le sujet,

    En attendant j’essaye de rester toujours à la même focale sur mon télé-objectif pour m’apprendre à déplacer.

    Bon déclenchement !

  17. Quid du 17-40 (sur un 6D mettons) ?

    le 70d ne me convainc pas du tout et j’ai eu l’occasion de tester un d7100 que je trouve excellent plus cela va plus je me dis que le FF canon assure mais que l’aps-c canon lui est a la traine … pourtant il y aurai moyen de faire de belles choses ( choix marketing de la marque rouge ? )

    • Il est correcte, léger, compact (et pas cher)… Mais il a un peu vieilli ce 17-40 mm d/4. Tout dépend si l’on est obsèdé par le piqué. Ou si l’on s’intéresse à autre chose !

      Je l’aime bien l’EOS 70D : AF performant, écran orientable, viseur confortable… Belle construction. Ergonomie quasi parfaite, Menus très agréables et claires…

      Que lui reprochez-vous exactement ?

      OK, le capteur du Nikon D7100 est meilleur (dans les ombres) et plus défini… Mais cela ne fait pas trop de différence au quotidien.

  18. Plusieurs choses me dérangent ( choses qui me genent déjà sur le 40d) :
    Le viseur qui n’est pas a 100% le 7d faisait mieux
    un slot carte mémoire
    plus faible dans les ombres en effet

    d’autres moins mais qui peuvent compter pour certains :
    Nombre de collimateurs
    Ecran tactile ok mais molette plus petite et disparition du joystick

    Mais surtout même si malgré ces défauts je pourrai me satisfaire du 70d sur le papier … je ne vois pas beaucoup de vrai REX sur ce boitier qui me semble très trop orienté vidéo.

    Les amateurs un peu avancés ont semble t il migrés vers le FF et seuls les debutant visent ce boitier …
    Et je ne suis pas convaincu par les images dispos sur le net ( flickr , etc) y compris avec de bons objectifs bin sûr.

    J’ai des échos de soucis sur l’AF justement. et avec un capteur aussi innovant ( plutot video) je n’ai pas envie d’essuyer les platres.

    Alors qu’il avait été dit que le 7d2 ne serait pas produit finalement il se profile … j’ai un peu l’impression que le 70d a loupé le coche … en théorie comme je le dis il y a moyen de faire du très bon en aps-c et souvent à moindre prix que le FF et pour moi qui ai de bon objectifs aps-c ce serai idéal … mais j’ai l’impression que la politique market est de brider les aps-c pour vendre des 6d et consorts …

    Je me trompe peut être, mais comme je vise le remplacement du 40d d’ici 6 mois je changerai peut être d’avis.

    Le 70d ne me fait pas rêver comme le 40 ou le 50 avaient pu le faire en leur temps même malgré leurs défauts. il lui manque quelque chose pour vraiment se démarquer d’un 700d ou même du vieillissant 7d.

    Et si le 7d2 sort, il sera cher …

    • Le seul argument que je veuille bien entendre, c’est la qualité du capteur Sony de 24 Mpix. OK, c’est un poil mieux… Mais la colorimétrie est moins bonne que sur le Canon (style d’image Faithfull que l’on retrouve dans Lightroom).

      Pour moi les autres questions sont très secondaires…

      Le slot de carte unique n’est pas du tout gênant (je travail avec un seul slot depuis 2001) avec des Canon EOS… et jamais eu le moindre soucis ! Je prend de grosses cartes (16 et 32 Go)… Les fois ou, je suis parut en reportage avec des Nikon D600, D7000, le second slot n’a absolument rien changé en mieux.

      Je parle d’expérience avec de longs voyages de 4 ou 5 semaines et des productions conséquentes 10.000 à 20.000 images. Cela veut dire 1000 photos par jour en moyenne.

      L’AF de l’EOS 70D marche très bien !

      Il a aussi l’incroyable avantage d’un mode silencieux inimité : le même que sur les EOS 5D MKIII, EOS 1DX et EOS 6D. Sur ce plan c’est un confort de travail inouï ! Celui des Nikon est totalement inefficace.

      Les pro travaillent toujours avec deux boitiers : un FF et un APS-C (souvent). Moi je monte mon 70-200 sur un simple EOS 100D !

      Ne pas négliger l’immense gamme d’objectifs EF-S…

      Ce n’est pas parcequ’il est bon aussi en vidéo… qu’il est moins bon en photo que ses prédécesseurs !

      Et pour conclure : si Nikon avait un peu d’avance (construction du boitier et ergonomie) à l’époque de l’EOS 50D, il me semble qu’elle a fondue si l’on compare cet EOS 70D à un D7100.

      Bref, les deux sont très bon : D7100 et EOS 70D. Ma préférence va au second (j’ai testé les deux en vrai)…

      • Ok cela me rassure quelque peu alors … de toute facon je vais deja traiter avec dpp tt mes photos en retard (et y en a un paquet).

        Je me demande par contre si mon 70-300 « de base » tiendra encore bien sur le 70d ( il est pas si mal sur le 40d) .

        oui les ef-s peuvent être très bon ça je n’en doute pas c’est bien pour cela que j’hésite, changer pour du FF ne me semble pas si impératif à la base .. je ne pense pas prendre le 17 55 2.8 un jour mais le tamron 17 50 et plus encore le 10-22 font merveille en aps-c (même vieillissant).

        C’est juste que des retours de gens un peu expérimentés y en a pas tant que cela et je m’attendais à un test du 70d notamment sur photo et mac pour me faire un avis. je me souviens que j’avais apprécié celui sur le 40d il y a déjà un moment.

        • Je pense pas que canon et Nikon aient sortie des mauvais reflex ces dernières années. A ce niveau la, d7100/70d, si problème il y a, ça vient du photographe.
          Le seul avantage que je trouve à Nikon est la dynamique de son capteur à iso nominal qui permettra de bien récupérer un ciel cramé ou des ombres trop sombre. Après, c’est juste une question de prise en main.

  19. Je suis passé à un magasin pour tester les viseurs des 70d 7d 6d (le 5d3 ne faisant pas partie de mes possibilités) .
    le 70d est lumineux et effectivement les coilimateurs couvrent bien le champ mais le fait est que le 6d a un grand viseur lumineux ( pourtant pas a 100% mais il faut avouer que pour le coup c’est le viseur du 7d qui m’a impressionné, rendant après coup une sensation étriquée sur le 70d.

    Je pense amener mon 40d pour comparer avec ce que j’ai actuellement mais je trouve que sur ce coup la le 70d me décoit un peu…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.