web analytics

Opération « green washing » chez Apple

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Petit détour ce matin par la page Apple.fr (ne me demandez pas pourquoi, soudain un samedi matin à 8h25)… et je tombe par hasard sur cette page « spécial green washing » : apple.com/fr/environment. Avec un petit film dont Apple à la secret, qui finiraient par nous donner bonne conscience, au point de nous faire croire que dès qu’on achète un Mac, on serait forcément plus cool que les méchants pollueurs d’à côté qui n’achètent pas de Mac. Magie de la communication…

0000_SCREEN_JFV_ 2014-05-10 à 08.24.06

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. Le bourrage de mou de la communication… D’après le film les seules actions tangibles sont des panneaux solaires (polluants à fabriquer ?) et un peu moins d’emballage. Le reste n’est que belles images…

    • Oui, en effet ! Tout ce green washing, c’est vraiment écoeurant, c’est vraiment prendre les gens pour des cons… L’informatique, internet, faire des photos, voyager, etc… tout ça pollue détruit l’environnement… On le sait très bien et on l’assume…

      Et surtout : on est pas prêt à s’en passer !

      En aucuns cas ! C’est ça qu’il faudrait expliquer, au lieu de raconter des fables, sur les panneaux solaires.

      On est pas davantage prêt à se passer d’informatique, que d’arrêter de manger de la viande, d’arrêter de se chauffer en hiver ! Ou que d’arrêter d’utiliser des voitures…

      • Eh bin, JFV, quel entrain pour protéger l’avenir de nos enfants!
        (sans parler de la pub d’Apple, qui reste bien entendu de la pub!)

        • Oh, je suis bien entendu « pour » défendre l’environnement… et préserver l’avenir.

          Par contre, je suis juste contre l’hypocrisie et cette « bonne conscience » écolo, qui ne coute rien et ne résout rien. Oh contraire, la « bonne conscience écolo » empêche de p^rendre la mesure des problème et du défi qui se pose à nos sociétés.

          Aucune société n’est prête à se passer de voitures, de chauffages, d’industries chimiques et de production énergétique polluantes (nucléaire ou charbon, entre deux maux choisir le moindre et je me demande vraiment quel est le pire des deux).

          Et ce n’est pas avec ce « green washing » indolore, que nous améliorerons l’avenir et l’état de la planète !

          • « Aucune société n’est prête à … »: la société est formée par les individus qui la compose.

            Donc si « on » fait des efforts, des vrais je veux dire (pas juste acheter un produit avec un autocollant vert dessus, comme d’innombrables voitures), cela changera la société.

            Alors faisons un effort, montrons l’exemple, sans se voiler la face mais avec courage et pas trop de compromis!

            Finalement, Apple a quand même fait un vrai effort: tant mieux, c’est déjà ça et mieux que rien. Et tant mieux pour elle si elle en profite en termes d’image!

  2. Viens visiter 2 fermes de porc en Bretagne. L’une « traditionnelle », avec ses caillebotis, et ses jours sans lumière (pour info, ton boitier puera l’ammoniac pendant 15 jours pour y avoir passer une heure!). L’autre, en bio, avec porc en extérieur, paille et fumier (et non, lisier). On reparle ensuite de « bonne conscience écolo » quand tu veux! (Je me demande pas si tu serais pas un peu dans la provoc, un genre de throll avec pignon sur rue, non!? Histoire de faire un peu l’buzz…) Et me parle pas du prix au kilo, l’est bien moins cher que celui d’un EOS! (cherche pas, y’a pas de jeu de mot)

    • Ben je trouve ça très bien l’élevage responsable, si l’on peut se le permettre…
      Je ne range pas ça dans la catégorie « bonne conscience facile et hypocrite », ni dans la « green washing ». Mais plutôt dans les progrès.

      Toutefois, au prix du kilo, le monde entier n’y aura pas droit au porc bio : c’est un luxe pour occidentaux riches et avertis !

      Va parler de ça au consommateur (et à l’éleveur) chinois. Il n’a pas trop le choix lui. Malheureusement.

      Et l’avenir de la planète ne se joue que la-bas. Plus vraiment chez nous…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.