web analytics

Montebourg rêve d’un système mobile made in France

17
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Dans le grand concours de ridicule auquel nos hommes politiques Français participent bénévolement chaque jour, il en est un dont je suis spécialement supporter ! Je veux parler de Arnaud Montebourg… Ce soir Arnaud (mon « chouchou » en matière de loufoquerie), tient la corde dans une compétition, spécialement disputée et intéressante ! Mais lisez donc ceci, j’ai eu du mal à le croire :

« La création d’une plate-forme numérique française est à l’étude à Bercy pour créer une alternative face aux géants américains… Les faits – Penser le coup d’après Google. Voilà l’idée du ministre de l’Economie, qui a confirmé son intention d’ouvrir en France un chantier industriel pour constituer une plate-forme souveraine à même de séduire les acteurs de l’économie numérique. Il pourrait enrôler les opérateurs de télécommunication. »

 

Ahah ! J’avais déjà mal au ventre, suite aux évènement d’hier et d’aujourd’hui… Mais là Arnaud Montebourg veut définitivement nous faire mourir de rire. C’est tout de même incroyable un tel aveuglement ! Notre ministre vit-il dans une autre galaxie, ou il serait imaginable que la course face à Google, Samsung, Apple et Microsoft (sans oublier les Chinois et peut-être les Japonais en embuscade), ne soit pas définitivement et irrémédiablement perdue ! Avant même d’avoir commencée…

0000_SCREEN_VIB_ 2014-05-26 à 23.44.44

Comment dire ? L’industrie des OS mobiles à la Française… en est (c’est une image) à peu près au niveau technologique des « arcs et des flèches », qu’utilisaient les indiens d’Amérique lors de l’arrivée des Conquistador. Et elle est promise au même destin : la disparition totale et inévitable…

Estimons-nous heureux si nous parvenons encore à calculer la largeur des prochains trains, que nous commanderons à Siemens ! Ou aux Chinois… Lançons nous plutôt des défis, qui restent à la hauteur de ce qu’est encore capable de  fabriquer notre industrie ;-)

Les spécialiste de l’industrie numérique et du logiciels savent bien, qu’il n’y aura aucune chance de rattraper le retard accumulé ! Ceux qui connaissent l’histoire d’Apple et de Google, le savent bien. Plutôt qu’inventer les 35h, il aurait mieux vallu favoriser la création d’une Silicone Valley en France dès les années 80. Il aurait fallut y penser, 30 ans plus tôt à un éventuel os mobile… Pathétique !

france_face

Lorque l’on découvre que le ministre du redressement productif, vit dans un tel monde imaginaire… On comprend très bien pourquoi nous en sommes arrivées ou nous en sommes. Si nous persistons à élire de tels rêveurs (et je ne pense pas qu’aux incompétents de gauche, mais aussi aux incompétents de droite), alors on est pas prêt de s’en sortir, ni de rétablir la confiance des Français dans leurs représentants… Quel désastre !

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

17 commentaires

  1. Bonjour,

    Je suis d’accord, c’est impossible à faire.

    Maintenant, si l’on doit s’arrêter avant de commencer autant rester couché. Je crois que ce site repose en grande partie sur une marque qui doit beaucoup à son fondateur. Si je ne me trompe pas, ce dernier avait une faculté sans pareille pour déformer la réalité et faire avancer les choses comme il le voulait.

    Je sais bien que notre ministre n’a pas grand-chose à voir avec SJ, mais si au moins il essaye de faire quelque chose, il faut peut-être lui laisser sa chance au lieu de s’avouer vaincu dès le départ.

    • Oui, le courage d’entreprendre c’est bien ! Mais il ne faut pas faire n’importe quoi pour autant…

      Les services d’un ministère, sont par définition (et l’expérience l’a démontré) IN-COM-PE-TANTS dans ce genre de domaines… totalement incompétents !

      Donc, ils faudrait absolument leur INTERDIRE ( ! ) de dépenser des millions d’euros et des milliers d’heures de travail de fonctionnaires, qui seraient bien plus utiles ailleurs !

      Plutôt que de se lancer à la poursuite de chimères, dont les tenants et aboutissants les dépassent totalement… Les ministères devraient au contraire, consacrer leurs « faibles ressources » à alléger le poids et la complexité de l’administration, qui accable justement les « vrais entrepreneurs »… et les empêche de créer les conditions de l’émergence d’une industrie du numérique (ne parlons même pas d’un écosystème pour mobile).

      Un ministère, ne lance pas un système d’exploitation « ex nihilo » en dehors de tout écosystème… Cela ne s’est jamais vu !

      • D’un côté vous râlez sur le retard de la France, sur le manque d’initiative, et sur l’inexistence de technologie française voir européenne tendant à concurrencer l’Asie, d’un autre vous critiquez toute initiative surtout si elles viennent d’un équipe politique qui n’est pas la vôtre. Vous êtes défaitiste, et vous ressemblez beaucoup à ces Yaka et Faucon…
        Et pour le couplet sur les services du ministère : il est tout de même préciser qu’il sera fait appel aux services des opérateurs privés et à leur compétence, et ne pas oublier qu’un bonne partie des personnes travaillant dans les dit ministères sont débauchés à prix d’or par des entreprises, on appelle même ça « le pantouflage ».

      • Ok on est en retard/largués, mais doit-on baisser les bras ?
        On aura pas une « industrie » de l’OS, mais au moins on initie un mouvement, une activité, qi peut déboucher à terme sur une innovation et une présence.
        Si on ne tente pas, on ne peut pas réussir.

        Mettre des sous pour initier de la recherche technologique, qui a terme peut déboucher sur des initiatives/entreprises privées n’est pas mauvais.
        Franchement, je préfère ça à des plans de sauvegarde de l’emploi d’industries/entreprises dépassées, ou de mises en préretraite.

        Internet a été inventé par l’armée US. Ce sont pourtant des services ministériels (ou apparentés) !
        Et cette invention a permis l’émergence de grosses entreprises privées aux US.
        Comme quoi…

        Je suis quand même assez impressionné par le défaitisme et le dédain des commentaires.
        Si on essaye pas, on ne réussit pas.
        Et ce n’est pas ce genre de commentaire qui va inciter à se lancer dans l’entrepreneuriat en France, malheureusement.

        • Oui, on doit absolument baisser les bras, lorsque nous sommes battus d’avance !
           

          Cela s’appel la stratégie… et l’état devrait être stratège !
           

          L’état ferait mieux de défendre bec et ongle, les seuls domaines ou nous avons encore notre mot à dire : nucléaire, aviation, espace et armement… Plutôt que de rêver de chimères, auxquelles ils n’entendent rien !
           

          C’est de la pure logique… Mais ce gouvernement est un véritable ramassis d’incapables, dont aucun n’a jamais géré la moindre boite !
           

          Aucun ministre n’a jamais vraiment dirigé d’entreprise, c’est inédit ! Car, par construction le PS promeut les médiocres (via le clientélisme municipal, le PS est un parti d’élus locaux qui n’ont aucune vista, au-delà de leur re-élection)…
           

          Bref : le cataclysme dans le quel nous nous enfonçons était prévisible.
           

          Il est donc urgent d’empêcher l’état de dépenser nos impôts en pure perte… Comme cela est le cas à chaque fois, qu’un ministre incompétent se même de technologie ou d’industrie.
           

          Que l’on repense aux investissement vains, de la région gérée par Ségolène Royale dans la voiture électrique… Un exemple parmi d’autres.
           

          Plus généralement, ce n’est en aucun cas à l’état Français (au point ou il en est rendu) d’investir (avec 30 ans de retard) dans l’industrie du logiciel !
           

          On en est plus, à l’époque de Degaule ou de Pompidou (malheureusement), ou l’état avait assez d’argent pour lancer de grands plans industriels, comme Airbus, le nucléaire, le TGV… C’est bien fini ce temps là ! On faisait les choses en grand car on en avait les moyens…
           

          Pour créer un géant du logiciel pour mobile, il faudrait investir sur 30 ans, 1000 fois la sommes que l’état envisage de dépenser en pure perte.
           

          Qu’ils achètent plutôt des actions Apple et Google, avec cet argent… Le retour sur investissement sera bien meilleur… On est encore assez bon à ce jeux-là !
           

           

          • JF à écrit:
            [ Qu’ils achètent plutôt des actions Apple et Google, avec cet argent… Le retour sur investissement sera bien meilleur… On est encore assez bon à ce jeux-là ! ]

            Il est vrai que la France produit des beaux spécimens de manipulateurs boursiers ( kerviel & Co), reste à savoir si c’est une bonne idée ?
            De futures amendes genre CL et SG en retour d’investissement en perspective ? ;o)

            Allez, je fait dans la déclinologie désabusée : Pour l’instant L’OS Francais qui cartonne c’est « vide-greniers 2.0 » et « Racle-taxes 2.0 ».

  2. ces hommes politiques passent leur temps à inventer l’eau chaude avec un train de retard !!! ils ne vivent pas dans notre monde et surtout vivent à nos crochets ! celui là est quant même une caricature arrogante et insupportable de l’enfonceur de portes ouvertes !!!

  3. Ah bah voui … il nous faut bien sur un plan quinquenal pour produire un googlitel dont le design va bien sur etre confié à Bull et Thomson-interactive… avec les subventions et les crédits d’impots-recherche qui vont bien. Rien ne vaut les traditions centenaires déjà maintes fois éprouvées ! Et comme excuse commerciale, on pourrait même penser à faire une tablette en fonte qu’on appellerait TO-64 (64 comme 64 bits soyons modernes) qui pourrait même être vendue hors de prix avec toute une foultitude d’usages bridés ou impossibles car jugés inutiles par les commerciaux autochtones. Ce produit pourrait même éventuellement être imposé dans les collèges !

  4. Bienvenue sur le blog de l’UMP ?
    Et Xavier Niel et son projet alors ? Cela ne vous donne pas espoir ? Enterré avant d’être né ?

    Pour les 35H : on a plein de chômeurs et de l’autre coté des gens qui font des heures sup, Y’a pas un soucis là ? Vive les 32H moi je dis… on gagnera encore des places dans les pays avec le meilleur rendement horaire :)
    Bon enfin le seul soucis là dedans, c’est que les gens sont rarement interchangeables…

    Ayant travaillé en Amérique, faut pas croire qu’ils bossent plus que nous même si ils font plus d’heures, leur rendement est très médiocre, c’est bcp plus stressant/efficace ici au travail. Et ici après le travail, hop un repos bien mérité, pour développer son intellect, ses idées, sa culture, ses aptitudes créatrices et pouvoir ensuite en faire ensuite bénéficier l’entreprise. cercle vertueux. cqfd

    Bon ceci étant dit, je souhaite bon courage à Montebourg tout de même, car en effet, l’informatique en général, c’est pas un domaine où on brille historiquement. Pas tant techniquement, ou là on est plutôt bons, mais plutôt dans le fait de vendre des concepts novateurs dans ce domaine.
    Vente, marketing, tchatche, buzz, créer de nouvelles tendances, effet « waou » ou « amaaazing », les américains maîtrisent ça à merveille en effet.

    • Il n’est pas question d’UMP ou de politique ici… Juste d’essayer de préserver notre pays, des décisions désastreuses, d’une bande d’incompétants notoires (ils le sont), arrivés au pouvoir par un double accident (le Fouquets + le Sofitel)…

       

      Par ailleurs le succès de Free, n’a rien a voir avec la création d’un produit international (comme un système d’exploitation)…

       
      Absolument rien à voir…

       
      Il y avait un « espace vide » en France dans l’internet haut débit (vu l’incompétence de France Télécom à le développer durant des années).
       
      Il y a donc eu quelqu’un pour s’introduire dans ce vite sur un marché totalement local (et captif) : il était assez normal que ce soit un acteur local, qui s’y engouffre…
       
      Je dirais que le succès de Free, s’explique facilement ! Et ne doit rien au génie de Xavier Niel.
       
      Mais doit plutôt tout aux faiblesses, de notre ex opérateur national… 

  5. En fait je parlais pas du succès de Free dans les télécoms, mais de son projet d’incubateur numérique à la halle Freyssinet à Paris. (et éventuellement aussi de l’école 42)

    • Oui, initiative intéressante… mais microscopique et dont on a encore aucune idée des résultats dans les 10 ans ! Si tous les étudiants brillants partent ensuite fonder des startup en Califormie, tu parles d’un succès… (exactement ce qui se passe avec les meilleurs étudiants des écoles d’Arts Françaises, qui partent ensuite bosser dans les jeux vidéo au USA).

  6. ouh ben c’est animé ici ^^
    Montebourg, lance des idées, après faut trier si ce sont de bonnes idées ou pas.
    en tout cas, étant informaticien, je pense que CETTE idée,
    n’est pas la meilleure, elle part d’un bon sentiment on va dire pour être sympa ^^
    mais même à long terme, je ne crois pas que ça soit viable.
    Il ne s’agit pas de défaitisme mais de réalité économique.
    qui investirait sur un tel projet ? pas une banque je pense !
    et aussi qui en voudrait ?
    comme disait Coluche (mec de gauche) « acheter Français ! Comment reconnaître un produit Français ? c’est facile c’est le + cher ! » et ben 30 ans après . . . ^^

  7. Le problème n’est pas ici la couleur politique, mais le fait pathétique que nos dirigeants n’ont jamais dirigé d’entreprises, n’ont aucune idée de l’économie réelle et se permettent de guider notre pays droit dans le mur avec comme seule boussole leur incompétence.

    Essayer d’accord, mais pas avec des pros, pas avec la succession de guignols corrompus de l’ENA qui nous dirigent depuis des années.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.