web analytics

Choisir un compact expert avant l’été (Partie 1)

13
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Quel compact expert choisir avant de partir en vacances ? On me pose souvent cette question lors de mes formations photos et elle méritait bien un article pour faire le point avant l’été, saison idéale pour sortir son compact… Il me semble, que pour un photographe confirmé, posséder un compact performant est absolument « indispensable ».

D’abord car « on est jamais à l’abri d’une bonne photo » ! Les belles lumières et les évènements n’attendent pas que vous sortiez votre gros matériel. Les bonnes images peuvent survenir à tout moment, tous les jours et sans prévenir… Il faut donc se tenir prêt et avoir toujours sur soi de quoi déclencher : si vous n’avez pas votre compact avec vous, ce sera le gars d’à côté qui fera la photo… avec son iPhone !
Yangoon

Dans un coin de l’immense Shwedagon Pagoda à Yangoon. Au Panasonic Lumix GM1…

Un compact sert également à capturer des images dans un silence absolu, comme ce soir là à Yangoon… J’ai pu rester de longues minutes à photographier ce couple assis dans un coin d’une pagode, avec mon Panasonic GM1… Et je m’en serais voulu de les déranger et de troubler cet instant de perfection, au cause du « clic clac » d’un bruyant reflex. Au lieu de ça, j’ai pu réaliser des dizaines d’images sans me faire remarquer, tout en appréciant moi aussi la magie de ce moment de paix. Dans le coin à droite on devine d’ailleurs, quelqu’un qui dort allongé sur le parquet… Et que je n’ai pas réveillé.
 
 

 Choisir un compact expert, l’embarras du choix ?

D’énormes changements ont bouleversé le secteur des compacts experts depuis trois ans, alors qu’auparavant il n’existait pas grand chose d’intéressant, en dehors des Canon G12 et S90. Choisir un compact expert est donc devenu plus difficile, mais c’est également beaucoup plus intéressant depuis que la taille des capteurs à augmenté et que les performances des zoom sont au rendez-vous.

Les fabricants se tournent en effet vers le haut de gamme et abandonnent progressivement le secteur des compacts d’entrée de gamme, condamné à moyen terme par la concurrence des smartphones. Les performances des compacts experts, leur poids et les tailles de leurs capteurs sont très diverses, sans oublier les prix assez variés eux aussi.

Je ne vais pas parler ci-dessous de tous les compacts experts disponibles en 2014 (ils sont trop nombreux), mais seulement de ceux qui me semblent vraiment intéressants. Précisons aussi que j’ai fait l’impasse sur quelques compacts réputés (Ricoh par exemple), équipés d’objectifs fixes… Simplement parcequ’ils ne sont pas assez polyvalents à mon goût (mais bien entendu, c’est une affaire de goût). Alors voilà : c’est parti pour une petite liste, plus ou moins par ordre de préférence…


Panasonic Lumix GM1 : mon compact préféré est un hybride

Le Panasonic Lumix GM1 est un hybride à capteur Micro 4/3, pas un compact à proprement parler… Pourtant il rivalise avec les meilleurs compacts en termes de taille et d’encombrement tout en proposant la qualité d’image des meilleurs hybrides Micro 4/3 actuels… Il a donc remplacé le Sony RX100 dans mon sac de voyage, car il est à peine plus gros, mais présente l’avantage d’accepter des objectifs interchangeables.

0000_SCREEN_VIB_ 2014-05-11 à 21.42.01

Je lui reproche seulement des menus assez catastrophiques et l’absence d’écran orientable. Par contre si vous parvenez à paramétrer quelques raccourcis et la touche Fn configurable, il devient relativement ergonomique. Mieux vaut aussi désactiver l’écran tactile (sauf pour la revue des images), afin d’éviter les erreur de manipulation. Car l’écran occupe presque tous l’espace à l’arrière de l’appareil.

Mon avis : ce Panasonic Lumix GM1 est un must ! Je ne développerai pas davantage, ce GM1 est actuellement mon compact préféré, notamment grâce à son incroyable zoom pancake 12-32 mm. Relisez plutôt mon test terrain : « Mon compact préféré est un hybride ».
.

Bonne nouvelle, Panasonic vous rembourse 100 € en ce moment… Les modalités ici :

Et vous pouvez aussi l’acheter sur Amazon en passant par ce lien, pour encourager photoetmac.com :


Canon G1X II, le compact poids lourd

Doté d’un objectif exceptionnel (24-120 mm f/2.0-3.9 équivalent 24×36), le Canon G1X II est un « très gros compact » qui en impose et ne connaît pas de concurrents directes (à l’exception peut-être des bridges Sony RX10 et Olympus Stylus 1). Il est capable de produire des images d’une qualité exceptionnelle grâce à un très grand capteur proche de l’APS-C (malheureusement de seulement 13 Mpix).

Il sait se montrer extrêmement polyvalent grâce à son écran orientable et à son zoom 24-120 mm relativement ouvert. Par contre le poids de son objectif qui le « fait piquer du nez », ne le rend pas forcément très agréable à prendre en main.

canon G1XII copie

Il peut accueillir un viseur électronique optionnel, qui s’avèrera utile dans les conditions extérieurs ou les écrans d’autres compacts baissent les bras. Par contre, ce viseur externe reste une très encombrante verrue… On aurait apprécié qu’il soit intégré comme Panasonic a su le faire sur d’autres modèles (le GX7 par exemple). Mais cela aurait fortement grève le prix de l’ensemble.

Mon avis : un compact très intéressant, mais un peu lourd pour servir de « vrai compact », lorsque vous possédez déjà deux reflex. A conseiller à ceux qui veulent voyager sans reflex. Car il pourrait servir d’appareil principal. A noter une intéressante / amusante « fonction-gadget », pour photographier les ciels étoilés…

 


Sony DSC-RX100 III : le compact surdoué

Le Sony DSC-RX100 III annoncé le 16 mai 2014 propose (comme les versions 1 et 2) les modes PASM et sait produire du format RAW. Il reste suffisamment compact pour se glisser dans une poche de pantalon, mais est exceptionnellement équipé d’un grand capteur (de 1 pouce) de 20 Mpix.J’adorais déjà la version 1 de cet excellent compact Relire test Terrain du Sony RX100 partie 1, partie 2, partie 3, partie 4. J’avais fait l’impasse sur la version 2, qui n’apportait rien d’autre qu’un écran orientable… Mais la version 3 me semble révolutionnaire !
 
Avec l’arrivée d’un viseur électronique intégré (et escamotable). Et comme si cela ne suffisait pas, un nouvel objectif assez révolutionnaire qui démarre au 24 mm : le ZEISS® Vario-Sonnar T* 24-70mm F1.8-2.8.En plus il est beau et bien construit… J’avais possédé un Sony RX100, avant le Panasonic GM1. Plutôt surdoué eu égard à son encombrement mesuré. La qualité d’image est supérieur à celle d’un Canon S120, dont le capteur de petite taille est désormais quelque peu dépassé…
 
Je l’avais finalement revendu (la version 1), car son zoom ne débutait qu’au 28 mm, ce qui pour moi était trop limité au quotidien. Et je préfère de très loin utiliser l’objectif du Panasonic GM1, car il est équipé d’une bague de zoom manuelle… Le zoom motorisé est une contrainte classique qui me gène sur de nombreux compacts. Mais avec la version 3, ce Sony RX100 III revient dans la course.
 

petit copie

Mon avis : pour les photographes exigeants et légèrement technophiles (il est moins ergonomique qu’un Canon S100 par exemple), qui transportent déjà un ou deux reflex et désirent emporter un petit compact très performant, mais pas trop encombrant. Le seul à disposer d’un viseur électronique intégré et escamotable. .

A noter que le Sony RX100 est toujours disponible aux alentours de 450 €. Le Sony RX100 II disponible aux alentours de 650 €. Le Sony RX100 III pourrait être disponible entre 800 et 1000 €.


A suivre : Choisir un compact expert avant l’été. Lire ici la Partie 2… Bientôt.

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

13 commentaires

  1. Perso, pas de photo avec un capteur plus petit qu’un APSC pour ne pas s’éloigner d’un rendu du plein format (trop de diff avec celles prises au D800) et pas d’hybride car pas assez compact (sans parler des evf pourris, dont je préfère me passer)
    J’ai un coolpix A qui me délivre des photos d’un D7000. On est au 28mm et si besoin d’un plus grand angle, je prends 2 photos pour les assembler sous CS et sinon je recadre pour le reste. C’est certain, on ne photographiera pas la gueule d’un pitbull avec ! ; alors, question à Monsieur Nikon, c’est pour quand le coolpix B avec un 85 mm ? (Idéalement, j’aimerais un 24mm et un 85 mm et pour les autres focales… je marche)

    • Suis d’accord avec ce que tu avance au début de ton commentaire :  » Perso, pas de photo avec un capteur plus petit qu’un APSC pour ne pas s’éloigner d’un rendu du plein format (trop de diff avec celles prises au D800)  »

      Mais ensuite concernant l’hybride : Justement le Panasonic GM1 est plus petit qu’un Canon G12 qui était le « graal » il y a quelques années seulement !

      Donc à cette condition je suis capable de me passer de viseur… D’autant qu’il est presque assez réactif !

  2. Tous les avis sont dans la nature et quelque part tant mieux!
    Mais dans l’ensemble, je suis d’accord avec RAGE.

    Mon choix perso:
    – Grosse sortie photos (le but premier de la sortie, c’est la photo) –> Reflex FF avec les cailloux qui vont bien avec.
    – Sortie avec possibilité de photos –> Petit reflex APS-C avec 2 ou 3 cailloux très légers
    – Le reste du temps –> Smartphone

    L’avantage du Reflex FF associé à de très bons objectifs, c’est une qualité d’image top, mais c’est lourd et encombrant (je pense notamment au 70-200 f:2.8 qui pèse déjà 1,5 kg à lui tout seul)

    Le smartphone est amplement suffisant pour prendre la photo « à ne pas louper » ou en guise de bloc note numérique. Pour ma part, c’est l’Iphone 5S avec l’excellente application « 645 PRO ». Gros avantage; on a toujours son tel avec soit et la qualité d’image (en bonnes conditions lumineuses) est loin d’être ridicule par rapport à un compact.

    Pour les situations entre ces 2 cas, j’ai choisi le Pentax *ist DS. J’entends déjà les cris d’éffroi: « Une telle antiquité? ». Et oui, pourquoi pas?
    Si on sait s’en servir et composer avec ses quelques défauts, ça reste une machine tout à fait performante:
    – très petit (pour un reflex),
    – équipé d’un vrai viseur pentaprisme en verre (de quoi faire pâlir n’importe quel EVF gavé de pixels et pas mal de reflexs d’entrée de gamme)
    – acceptant une multitude d’objectifs assez compacts et légers (je pense notamment à toute la gamme pancake de Pentax)
    – 6 MPix en APS-C suffisent amplement pour assurer de bons tirages jusqu’au format A3 (Qui tire régulièrement ses images à un format supérieur?)
    – pour moins de 100 €, on peut trouver un boîtier encore en très bon état sur le marché de l’occasion. A comparer aux 600 € que réclame un Pana GM1 (certes, neuf), ça laisse encore une belle enveloppe pour dénicher les objectifs et autres accessoires (flash cobra, sac, pied, déclencheur à distance, etc…) qui vont bien avec ;-)

  3. J’attends avec impatience la seconde partie. De mon coté j’ai tendance à trouver qu’on surcote toujours l’usage qu’on fait d’un boitier. Moi aussi j’adore l’idée d’avoir toujours le dernier cri des appareils photos expert quelque soit ça catégorie. Mais à bien y regarder, en tan qu’amateur je ne fais pas des tirages en 80*120 toutes les semaines. A l’usage je veux un boitier performant avec de belles images, solide à sortir par tous les temps, et ne plus passer des heures en retouche.
    Bref je viens de faire 8 jours de rando dans le sud marocain avec un X10 que j’ai acquis peu après sa sortie ainsi qu’un XE1. La plupart des photos en marchant ont été faites avec le X10 et ce même pendant 2 jours de quasi tempête de sable. Aucune hésitation et aucun regret même s’il a pris quelques grains dans l’optique après coup. Trop peu d’écart avec le X20 pour que je le remplace par son successeur.
    J’attends comme beaucoup un X10 avec un plus grand capteur type sony RX100 II, ou un X100 avec un zoom manuel au lieu d’une optique fixe. C’est celui là qui remplacera mon X10. Le traitement Fuji est vraiment fabuleux dans chaque catégorie de boitier.
    Et même si ça ne vaut pas une belle visée reflex (D7000 que je possède aussi mais qui fait de plus en plus de placard), j’avoue préférer cadrer par le trou de la serrure plutôt que par l’écran. Le fait de bien connaitre mon X10, fait que je pense le cadrage avec ce que je souhaite vraiment faire entrer sur mon image. Je vise même souvent avec les 2 yeux ouverts. ça peut servir.

    Enfin si je devais conseiller un boitier plus actuel, produisant des photos somptueuses même dans des conditions difficiles, pour quelqu’un qui débute de zéro coté matériel compact et suffisamment discret pour être mis dans une poche banane par exemple pour les ballades (si si une decathlon même, ça passe), et capable de séduire débutant comme expert, alors il y a: le FUJI XM1. Un compromis sans faille, sauf pour celui qui veut quand même un trou de serrure pour mettre l’œil….comme moi.

    • Ce que j’appréciais dans le Fuji X10, c’était son optique avec zoom manuel…

      ET que je retrouve dans le Panasonic GM1 dans un encombrement plus réduit.

      Le viseur optique du X10 était unique en son genre… mais juste moyen à l’usage. Donc, finalement je m’en passe

  4. A propos du Lumix GM1 tu écris d’abord: « l’absence d’écran orientable », puis tu écris: « Mieux vaut aussi désactiver l’écran orientable »
    La question que je me pose: comment peux tu désactiver l’écran orientable s’il n’existe pas ?
    Quelque chose m’échappe là ;)

  5. VA déjà falloir mettre à jour le billet. Sony vient d’annoncer le RX100 III !, avec au programme un nouveau processeur (celui des alpha7), un range 24-70 bcp plus lumineux (1.8-2.8), et un EVF intégré qui se déploie sur la gauche de l’appareil. Une belle évolution donc…

    • Bof: capteur 1″ ! Le capteur c’est comme le moteur d’une voiture : quand tu as goûté au FF, difficile de descendre en dessous ou petite concession à l’apsc. Comme pour la bagnole, pas moins de 200 ch.
      Ps: aux chiottes l’evf.

  6. Le GM1 est une petite bombe mais chère et je suis étonné de ne pas voir le Sony A5000 dans votre sélection, car je trouve que niveau QI / prix il est difficile de faire beaucoup mieux. On peut aujourd’hui trouver un A5000 entre 350€-380€ dans les bonnes boutiques.

    • J’ai essayé le Alph 5000… Mwouai bof : l’optique en kit est moyennement compacte et moyennement piquée surtout.

      Certes l’appareil est pas mal (mais il faut lui trouver une optique compact qui soit crédible)… Mais beaucoup moins compact qu’un GM1. C’est le problème !

      ET si l’on veut ajouter une longue focale, rien de comparable en terme de poids avec les zooms Panasonic et Olympus !

      Je dirais que le Sony Alpha 5000 est davantage un concurrent des Canon EOS 100D et Nikon D53000, que du GM1. Malheureusement !

  7. hello la liste et Mr Vibert
    Lecteur assidu de ce site ; je poste peu j’avoue ! avant tout bravo et félicitation pour la qualité de tes articles et surtout un jour je viendrais en vadrouille avec vous sur un voyage photo.

    Choisir un compact expert avant l’été. Lire ici la Partie 2… Bientôt. alors alors j’attends lol
    Justement je me pose la question ayant revendu mon RX100 . Quand est il du G17 ou Nikon P8000 Rumor or not Rumor ???? Capteur 1 pouce/28-200 et écran orientable du P7800???

    Equipé d’un D800 et 24_120 et quelques objo je cherche un bon compact qui tient ds la poche du gilet photo pour voyager légé alors alors j’attends la partie 2 et 3 :-)

    merci
    jc

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.