web analytics

Essai du Samyang 7,5 mm fish eye, pour Micro 4/3

10
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Quelques heures de soleil en fin d’après-midi, l’occasion d’essayer enfin le petit Samyang 7,5 mm f/3.5 fish eye sur mon Panasonic GM1 (mise au point manuelle, ce qui n’est pas un souci à une telle focale).

_1090986_blog_0498px

C’est l’équivalent d’un 15 mm, c’est très large et c’est bien… Il faut donc s’approcher de son sujet ! Aller au contact de ses congénère, sans craintes ;-)

_1100101_blog_0498px

Cet objectif reste très, très discret… Même à 50 cm, pas mal de gens que j’ai photographié, ne se sont rendu compte de rien (d’autant que le GM1 n’émet pas le moindre son)… Il encaisse bien les contre-jours.

_1090994_blog_0498px

Il ne lui manque au GM1 que l’écran orientable, pour viser du raz du sol (ce qui est sympa au fish eye). Heureusement je peux encore plier les genoux…

_1100017_blog_0498px

La mise au point minimale, est de quelques centimètres ! Voilà la bête montée sur le GM1, (photo prise avec l’iPhone 5 pour aller plus vite). J’en avais parlé ici : Mes objectifs préférés en Micro 4/3 :

0000_SCREEN_JFV_ 2014-03-12 à 19.08.17

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas pris le temps de m’amuser un peu au fish eye. C’est pourtant un exercice intéressant, dont il serait dommage de se priver. A propos de fish eye relire :

Ajoutez que ce petit objectif n’est pas trop cher, environ 280 €. Catalogue Samyang en pdf ici. Il est par contre un peu plus lourd que le minuscule zoom du kit. Ce qui complique très légèrement la plrise en main…

_1100075_blog_0498px

Un tel objectif est intéressant. D’autant que Lightroom permet de redresser les perspectives, si on le veut… Pas de profil pour ce Samyang, mais on peut utiliser le profil du 8 mm Sigma, qui fonctionne très bien. J’ai ajouté ici, une petite correction de perspective verticale pour finaliser :

_1100075_blog_0498px-2

Le secret de la photo au fish-eye : toujours intégrer un premier plan à quelques centimètres… Mais attention, à ne pas laisser trainer de doigts devant l’objectif (ci-dessous à gauche) !

_1100036_blog_0498px

 

 

La gestion de la profondeur de champs se fait avec la bague de diaph autour de l’objectif (juste assez ferme pour ne pas tourner seule)… Le « Focus peaking est de la partie pour vous aider à la mise au point. Parfait. La bague de réglage de la distance est large d’un centimètre et assez ferme elle aussi, pratique. A la plus grande ouverture, on peut même générer un peu de bokeh :

_1100050_blog_0498px

Le « serveur pop » de La Poste en action :

_1100104_blog_0498px

_1100022_blog_0498px

_1100087_blog_0498px

_1100138_blog_0498px

7mm

Après un petit passage dans Lightroom :

0000_SCREEN_JFV_ 2014-03-12 à 19.24.01 copie

0000_SCREEN_JFV_ 2014-03-12 à 20.02.50

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis la personne avec un manteau rouge sur une de vos photos. Je vois que vous avez pris mon portrait et publié cette photo sans demander mon accord préalable. Je trouve ce procédé bien cavalier, caractérisitique de notre jeunesse actuelle.
    Pourriez-vous effacer cette photo de votre site internet ?
    Je vous en remercie.
    Cordialement
    J.M.

  2. Vraiment cool tes images… La première notamment !
    Ce qui prouve que l’on peut faire des tas de choses intéressantes avec un fish eye.
    Je crois bien que je vais me l’offrir celui-ci. A ce prix là on ne sera pas déçu.

  3. J’ai le 8 mm F/2.8 pour mes X-E1/X-T1. Très bonne constuction, bon piqué, rpix compétitif. Que demander de plus ? :)

  4. Pingback: Mes objectifs préférés pour hybride micro 4/3 (partie 1)

  5. Pingback: Dilemme, Panasonic DMC GM5 ou LX100 ? Partie 2/2 - Photoetmac.com

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.