web analytics

Si la Go Pro n’existait pas : auraient-ils fait ça ?

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Décidément ça ne va pas mieux… Le syndrome Go Pro engendre tous les excès. Et l’on peut vraiment s’interroger : ces deux jeunes Russes, auraient-ils vraiment fait tout ça si la Go Pro (et Youtube) n’existait pas ?

Vous verrez qu’un de ces quatre, on assistera sur Youtube (ou sur un autre média qui cherchera à ringardiser Youtube), à la mort en direct filmée à la Go Pro… C’est peut-être déjà arrivé d’ailleurs (j’ai pas cherché).

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. Je pense qu’ils l’auraient tout de même fait.
    Ce sont des « alpinistes », leur désir est de faire une ascension et leur motivation est l’adrénaline du risque qu’ils prennent et dont ils ont conscience.
    Au delà de ça ils aiment la photo et cela se voit par la qualité de celles qu’ils ont prisent pendant l’ascension http://raskalov-vit.livejournal.com/134512.html .

  2. C’est clair qu’on ne fait pas ça « que » pour la notoriété…
    On a entendu parler de cette activité après qu’ils aient grimpé à pas mal d’endroits.
    Et en effet, au vu de leurs photos, cadrages, qualité (si l’on peut juger sur du web…), on voit bien que la photo est plus qu’un témoignage brut. Certaines images sont vraiment magnifiques de par leurs angles et leurs couleurs… sans compter leur rareté. Elles pourraient amplement être publiées !

  3. c’est dommage qu’on ne puisse pas poster de photo ici, je vous montrerais un truc…
    Je suis 200 % d’accord avec JF.
    On va y assister c’est obligé à ce rythme.
    Pendant les tempêtes, j’ai vu (et photographié) des mecs qui se ton spécialement équipés pour se mettre sous les vagues (monstrueuses) pour les filmer avec leur gopro.
    En 25 ans de photos de tempêtes au bord de mer, j’avais jamais vu ça. Il y a 2 semaines à St Malo, j’ai vu au moins 10 mecs risquer leur vie avec leur gopro. J’ai du extirper manu-militari un gamin qui allait se retrouver au jus avec sa p*tain de gopro pour flamber sur Youtube avec ses potes…
    2 mn plus tard, il aurait été embarqué par une monstrueuse vague…

  4. Je pense qu’on n’a pas attendu la GoPro pour filmer la mort en direct, il existe des quantités de films, photos et sites qui montrent des accidents, des exécutions, etc…
    Je ne crois pas qu’on puisse comparer ça à des images de sportifs ou d’aventuriers extrêmes. En tout cas, chapeau à ces gars parce que moi, rien qu’à l’idée de grimper là-haut, je fais déjà dans mon froc.

  5. Les êtres humains n’ont pas attendu qu’il y ait des GoPro pour risquer leur vie en mer, en montagne, dans les airs…
    Trois exemples :
    En 1947, 4 d’alpinistes français, Jacques Poincenot, Guy Poulet, Pierre Allain et René Ferlet, ont escaladé la Tour Eiffel, ils sont même monté jusqu’au sommet du mât pour faire un drapeau humain. Mais n’ont pas vraiment pris de risques car ils étaient encordés.
    En 1974, en beaucoup plus risqué car sans corde, le funambule français Philippe Petit traversa les Twin Towers sur un câble. En 2008, le réalisateur James Marsh a réalisé un excellent documentaire sur cette aventure humaine, dont voici un extrait :
    http://www.dailymotion.com/video/x80d6s_philippe-petit-traverse-le-world-tr_travel
    Au début des années 80, on pense tous aux exploits extraordinaires de Patrick Edlinger, escaladant sans corde des voies d’une difficulté extrême :
    http://www.youtube.com/watch?v=b_yiWIXBI7o
    http://www.youtube.com/watch?v=qXbzqKOsWGU

  6. Murier, tu déconnes ou tu nous prends pour des idiots ?
    La alpinistes ou les navigateurs ont toujours filmé leurs exploits soit pour le reportage pur et témoigner de la beauté du geste, soit pour prouver la véracité de l’exploit, soit pour pouvoir financer leurs projets (plus récemment, et avec des échelles qui ne sont pas celles des GoPro-ers.
    D’ailleurs, tu parles toi même d’aventure humaine.
    Aujourd’hui, je considère que La GoPro, c’est juste pour une selfie video en HD la plupart du temps. Je ne dis pas que ce n’est pas un bon outil pour de vraies aventures humaines, mais quand même… la plupart du temps, c’est juste de la mégalo en HD, même pas forcément un business d’ailleurs.

  7. Désolé Chris, mais je n’ai rien compris à ton message et pourtant je l’ai relu deux fois.
    Je répondais à la question de JFV : « Si la Go Pro n’existait pas : auraient-ils fait ça ? », en disant que les êtres humains n’ont pas attendu qu’il y ait des GoPro pour risquer leur vie en mer, en montagne, dans les airs…
    Et toi Chris, tu en penses quoi, « auraient-ils vraiment fait tout ça si la Go Pro (et Youtube) n’existait pas ? »

  8. Il ne vous est jamais venu à l’esprit que pour construire cette tour, il y a tous les jours des ouvriers qui monte dessus et à ce niveau. Vous croyez franchement qu’ils sont bien assurés et qu’ils ont tous un contrat de travail à la française?
    Vous semblez donc vivre en anachronisme.
    Cette tout comme toutes les tours de Bangkok, de Chine, des pays du golf sont faites avec de la main d’œuvre « trompe la mort ».
    Donc pour moi monter sur cette tour sans assurance n’est pas un exploit. Juste une mise en danger contrôlée car cela ne concerne que leur propre vie.

  9. Le problème n’est pas qu’ils l’aient fait et se soient filmé. Vous ne comprenez pas mon point de vue.
    S’ils se filment avec du gros matos professionnel, avec une vraie équipe de tournage (je dirais, à la Papa), ça n’a pas du tout le même impact sur le ppublic que de faire la même chose MAIS FILME PAR LA CAMERA DE M. TOUT LE MONDE, soit, la GO PRO.
    Le succès commercial de la go pro est simple et s’appuie sur un message clair : VOUS AUSSI vous pouvez avoir une camera qui fait pareil (c’est pas cher), et DONC VOUS AUSSI VOUS POUVEZ FAIRE PAREIL.
    Et c’est ce que font de plus en plus de gens…
    Filmer l’ascension de l’Everest avec une équipe du Natoinal Geographic, et se filmer avec une Go PRo sur son casque n’a pas le même impact sur le grand public… qui pense que l’on peut faire pareil. Oui, mais sauf que l’Everest, c’est pas pour le grand public… alors que d’essayer de grimper sur un immeuble, c’est à la portée de n’importe quel dingue, ça ne necessite pas une levée de fonds énorme, faut juste être dingue !

  10. « qui serai assez idiot pour faire ca et ne pas le filmer… »…
    Ben moi, par exemple.
    Je m’organise tous les étés des activités sportives « hors du commun », mais je n’ai jamais éprouvé le besoin d’aller me la péter sur le Net en postant des comptes-rendus prétentieux et des « vidéo-selfies » (bien vu pour le concept, Chris)…
    Pour moi, réaliser un « exploit », c’est avant tout une question de dépassement personnel : essayer de repousser ses propres limites physiques et mentales et améliorer sa capacité à organiser l’exploit. Après, ce qu’en pense les autres, je m’en contrefous totalement ; je ne le fais pas pour obtenir leur admiration. S’il m’arrive de poster un compte-rendu de mes expériences sur le Net, c’est avant tout pour aider ceux qui voudraient en faire autant, dans un esprit de partage de l’information ; mais je veille toujours à rester factuel et assez technique pour éviter justement de tomber dans ce genre d’auto-célébration égotique.

  11. Et ils ne l’on pas filmé avec la GoPro.
    Donc la réponse à la question « Si la Go Pro n’existait pas : auraient-ils fait ça ? » est « OUI »

  12. Anachronisme mes fesses ! Même en Asie, même a Dubai, les ouvriers qui travaillent dans les superstructures sont obligatoirement assurés avec un baudrier… ET il n’y a pas des morts tous les jours !
    Et ceux qui montent les échafaudages « aériens » font ça en permanence, ils sont spécialisés dans les travaux de haute voltige… Connaissent et assument les risques. Les chefs de chantiers, n’envoient pas n’importe qui dans les endroits à risque.
    Même à Dubai, il y a une grosse différence entre un ouvrier qui fait ça tous les jours pour gagner sa vie (et est entourés de collègues aptes à évaluer le risque et même d’une hiérarchie qui doit rendre quelques comptes)… et deux zozos qui arrivent sur un chantier qu’ils ne connaissent pas, juste pour le fun ;-)
    OK, il y a plein de mort d’accidents quand même : mais il ne tombent pas des flèches, les accidents sont beaucoup plus bêtes que ça…

  13. Alain, et ma réponse est : verra-t-on la mort « en direct » filmé par une go-Pro, la réponse est : OUI , aucun doute.
    Déjà, le mecs qui s’est pris l’éperon rocheux en base Jump était un bon candidat….

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.