web analytics

Le nouveau reflex professionnel : Nikon D4s

5
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le nouveau Nikon D4s est là, comme espéré il est beau comme un camion ;-) Je vous renvois ici pour les détails techniques : nikonrumors.com. Seulement quelques évolutions à signaler (cela veut-il dire dire que le D4 était déjà parfait, pour ce pour quoi il était conçu ? )… En résumé :

  • 16.2MP FX-Format CMOS Sensor
  • EXPEED 4 Image Processor
  • 3.2″ LCD Monitor
  • Full HD 1080p Video Recording at 60 fps
  • Multi-CAM 3500FX 51-Point AF Sensor
  • Native ISO 25600, Extended to ISO 409600
  • 11 fps Shooting for 200 Shots with AE/AF
  • 91k-Pixel RGB Sensor and Group Area AF
  • 14-Bit RAW Files and 12-Bit RAW S Format
  • 1000 Base-T Gigabit Wired LAN Support
  • Le prix : 5999 €, dispo début mars…

Le plus spectaculaire est peut-être l’arrivée d’un format RAW de petite taille (comme chez Canon)… En 2 464 x 1 640 pixels. On en rêve pour les succèsseurs des D610 et D800 (surtout pour le D800) : si les pro ont besoin de 16 Mpix, aurez-vous souvent besoin de 36 Mpix ?

Un peu dommage : toujours pas de WIFI intégré. Ce qui embêtera éventuellement certains utilisateurs pros, sur certains évènements (un témoignage ici)…

Nikon-D4s-DSLR-camera-2

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

5 commentaires

  1. OK, au delà de la course des pixels, je me demande si ce n’est pas la vitesse la prochaine étape. 11 fps c’est pas mal (si le buffer tient le coup). Mais avec ces caméscopes qui filment en 60 voire 120 images/s, n’est ce pas là la prochaine barrière à briser, pour offrir un gain spectaculaire de fps?

  2. Je ne suis pas certain que le marché (déjà étroit), pour ce genre de bestioles, attende encore plus d’images par sec…
    Car à part l’arrivée d’un 100 m aux JO, les occasion d’utiliser ces rafales sont finalement assez rares.
    Par contre adapter la vitesse plus précisément (et plus facilement, via un bouton rapide) en fonction des circonstances serait pas mal…

  3. Je ne connais que 8 par seconde : ce n’est pas suffisent pour avoir en ski, slalom à tous les coups le piquet déformé au moment de l’impact du bâton de ski, la photo avant ou après n’a pas le même impact, est-ce que 11 c’est suffisent ? Pas certain, Canon 14 fps déjà mieux… Quelqu’un à un avis sur ce point précis ?

  4. Moi, je réussissait ça (deux fois sur trois), en ne shootant qu’une seule image au moment de l’impact contre le bâton…
    En apprenant à déclencher au bon moment (oui avec 5 im/sec, ça ne donnait qu’une seule chance), si tu shoot de 3/4…
    Si tu te positionne an bas un peu dans l’axe, c’est plus facile, l’action dur plus longtemps…
    10 im/sec est largement suffisant à mon avis !

  5. C’est certain que faire une seule photo dans le tempo est la solution. En écoutant le rythme du skieur en slalom sur les portes précédentes, cloc, cloc, photo. Mais c’est bon si le skieur reste dans le rythme, sans faute de trajectoire :-)
    Mais c’est plus cool d’avoir un séquence de plusieurs photos et la porte impactée à tous les coups… 10 photos suffisantes, à tester.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.