web analytics

Passez le test Pisa, mesurez-vous à un Chinois de 15 ans

10
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Merci à Slate pour cet article intéressant : Passez le test Pisa et mesurez-vous à un Chinois de 15 ans » 

En six questions –on vous fournit les réponses–, évaluez votre niveau en maths et comprenez où les collégiens français ont laissé des plumes.  » A l’occasion de la parution des résultats 2012 du test Pisa, qui sème tous les trois ans la déprime et la polémique au sein de l’Education nationale… Allez, chiche ?

Imaginez que seulement 56% des petits élèves Français répondent juste, à la question n°3, qui est d’une stupidité absolue (enfin il me semble). Pathétique ? Alors que 89% des petits élèves Chinois y répondent parfaitement, vous imaginez le gouffre de niveau ?

Sinon, vous aimez ma photo de ce petit Chinois de Hong Kong ? Absorbé par l’absorbtion ( ! ) de ses pattes de riz (au passage meilleures à sa santé, que pas mal de ce que nos enfants mangent dans nos cantines… Genre des frites trois fois par semaine ;-) Les pattes de riz, aident-elles en math ? Pas forcément.

Allez, courage : pour vous les 78 pages du test 2012 de mathématiques, ont été mises en ligne par l’OCDE. Au fait, à quoi ça sert les math ? Faut voir… Dans le temps, ce furent probablement ses performances en math qui permirent à Homo sapiens de supplanter Néandertal sur le terrain de la chasse au sanglier… De nos jours, ça pourrait aider à chasser, les bonnes photos ?

0000_SCREEN_VIB_ 2013-12-09 à 20.19.38

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. ahah ! Oui, c’est rassurant… de se dire que les Chinois trichent, (et c’est pas bien.)
    Mais est-ce aussi le cas, de 25 ou 26 pays qui nous devancent en math ?
    Et de ceux qui nous ont doublé récemment ?
    Même s’il y a un peu de triche, il y a surement beaucoup de vrai non ?
    De toutes façons, en France, c’est toujours la faute de l’arbitre ! Ou du matériel…

  2. Il me semble (c’est en tout cas ce que laisse entendre les « il ne reste plus que ») que le 56% mentionné ne veut pas dire que seuls 56% des petits Français savent répondre à cette question mais que seuls 56% savent répondre aux trois premières questions…
    C’est pas terrible non plus mais la recherche de la polémique facile n’est pas une excuse pour débrancher le cerveau ;o)

  3. j’ai d’abord compris que seuls 56% des Français savent répondre à cette question !
    A moins que seuls 56% soient parvenus à répondre aux deux précédentes ? Ce qui serait encore pire…
    « Les leaders chinois ne sont plus «que» 89% à être capables d’atteindre le niveau 3 symbolisé par cette question, tandis qu’il reste… 56% des Français  »
    C’est éventuellement pas très clair…

  4. « C’est éventuellement pas très clair »
    On est en effet bien d’accord mais pour le coup, je ne crois pas que seuls 56% ont pu répondre aux deux premières : l’article dit :
    « Les leaders chinois ne sont plus «que» 89% à être capables d’atteindre le niveau 3 symbolisé par cette question, tandis qu’il reste… 56% des Français »
    Atteindre le niveau 3 signifie certainement avoir répondu aux 3 questions.
    Mais c’est les taux qui semblent descendre à chaque question qui m’a fait penser que ces taux ne s’appliquaient pas aux questions individuelles.

  5. Pas sur, pour l’orthographe… ! J’assume !
    Mais ça me semble beaucoup moins grave, qu’être absolument nul en logique simple ! Pour la vie de tous les jours…
    D’ailleurs : faire des fautes d’orthographes, ne m’empêche pas de m’exprimer et me faire comprendre.

  6. Question de « pas très clair », pour le fun, étant sacrément carencé coté math, entre autre ( je les collectionne, les carences) je suis allé faire un tour.
    C’est moi, ou les réponses sont dans une forme vraiment alambiquées et peu claires ?
    Bé, si on forme les gamins ce cette manière, je suis point étonné du résultat.
    Je me risque à une réflexion, les chinois qui ont inventé le boulier, cet intrument qui donne directement le résultat sans « l’alambic » des circonvolutions de calcul, cela m’étonne pas qu’ils aillent directement au but.
    Paradoxe Français, encore, pourtant cartésiens, on se perd dans les alambics…
    Ceux qui resistenet et arrivent malgré l’alambic finissent médaille Field, les autres sombrent, et finissent plombiers ;o)

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.