web analytics

Obama : le reportage photo est au service de la com

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Alors qu’en France, l’image du président de la République ça donne à peu près ça (on est au moins sur qu’il n’y a pas de manipulation)… au Etats-Unis, on ne peut qu’être épaté par la collection des meilleures images 2012 du président Obama, sous « l’objectif officiel » de Pete Souza qui n’a rien évidement « d’objectif ».

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-13 à 00.49.43

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-13 à 00.59.38

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-13 à 00.59.25

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-13 à 00.48.02

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-13 à 00.33.20

0000_SCREEN_VIB_ 2013-11-13 à 00.57.55

C’est du grand Art, de la très belle photo évidement, que l’on trouve sur Flickr et même sur Instagram… Techniquement et esthétiquement c’est diablement efficace et cette galerie mérite vraiment le détour. Tout jeune photoreporter ou photojournaliste débutant, devrait la visiter, pour s’en inspirer ou pas.

Mais ce n’est pas de l’information, c’est au contraire de la communication et ça commence à  mécontenter les journalistes. La façon dont la présidence utilise la photo dans sa communication est dénoncée : President Obama’s image machine: Controlling the narrative while limiting media access.

Et par les photographes de AP : Top AP Photographer Slams White House for ‘Propaganda’ Photography Practices (rapporté par Petapixel) :

 » Top editors at the Associated Press slammed the White House — or, more specifically, the Obama Administration — last week for restricting photographers’ access to the president in favor of staged “propaganda.”

Speaking at the AP Media Editors conference in Indianapolis, director of photography Santiago Lyon said AP photographers have only been allowed to photographPresident Obama twice in the Oval Office, and never with staff present.

Instead, the administration expects news outlets to rely on “handout” photos taken by official White House photographers — photos they claim are carefully cast to project a certain image of the president and his staff.

“This works because newspapers use these handout photos,” said executive editor Kathleen Carroll, according to The Daily Caller. Carroll called on news outlets to stop publishing the staged photos and join the AP in insisting on real access to the president. »

Une des conscéquences palpables de la raréfaction des photographes de presse indépendants, autant que des budgets photo dans les grands médias… Quand notre métier aura disparu, on ne publira plus que les « photos officielles ».

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. c’est bien sur très marketing et super bien fait, un réel travail sur l’image du président au travers des images publiées sur les réseaux sociaux.
    Ce n’est pas spécifique à Obama, j’ai l’impression que ces un gros travail de fond de l’administration américaine. A Bangkok par exemple il y a un énorme travail sur l’image de l’ambassadeur américain (Kristie Kenney) sur Facebook, Twitter et Instagram. On la montre partout, très accessible et parfaitement intégré au pays et à la vie quotidienne.
    Autrement ici, un interview de pete souza au sujet de son job http://www.pdnonline.com/features/Pete-Souza-on-His-Lo-9332.shtml

  2. Merci Philippe pour le lien, c’est intéressant…
    Après, la communication c’est aussi une question de moyens et de professionnalisme. Et dans les deux cas, les Américains ont des moyens que nous n’avons pas (spécialement en ce moment)…
    Lorsque l’on voit les erreurs énormes de la présidence Française en terme de communication (TV notamment), c’est plus du a un manque d’expérience et à une incompétence avérée de l’entourage du président en la matière (si il n’y avait que ça)… Alors de là à gérer une bonne communication en photo, on en est encore loin.
    Ceci dit, tant mieux… car on est certain qu’il n’y a pas de « manipulation » des médias. Les « story telling » à outrance, n’est rien d’autre que de la propagande. Ce que l’on reprochait précisément à la présidence Sarkozy, qui était « plus américaine » en la matière.
    En conclusion, on préférerait que la présidence Française « assure » dans tous les autres domaines, bien avant « d’assurer » en photo…

  3. Bonjour et c’est toujours un plaisir de lire ton blog.
    Concernant le sujet il faut remettre les choses dans les contextes (à mon sens) car nous parlons ici des USA.
    Un pays dicté par le visuel, l’apparence et donc la com à outrance. Les présidents américains sont entourés de professionnels. Qu’ils soient démocrate ou républicains de part cette culture US, ils sont beaucoup plus « Rock-n’-roll » dans leur attitude.
    Nos hommes et femmes politiques sortent tous ou presque de l’ENA … Tout est dit !
    Mise à part le fait que Pete Souza peut bosser dans des conditions plus que confortable. Il faut reconnaitre aussi qu’il est bon.
    La question ce pose pour nos photographes indépendants qui n’ont pas cette l’attitude de travail.
    Après le débat sur l’indépendance du travail dans tout cela reste bloqué au dernier étage de la fusée … journaux et presse ?!

  4. C’est vrai ,mais Depardon a bien fait des photos pour Hollande, c’est un bon photographe et le résultat est pourtant navrant, plus que le photographe est ce le Président français ou son entourage qui a eu un effet néfaste sur le résultat?

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.