web analytics

Nikon Df officiellement annoncé à 2899 € en kit (maj)

45
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

On savait déjà tout ou presque hier après midi, (relire Fuites : premières images du Nikon Df, ou vous trouverez pas mal d’informations). Voilà l’appareil officialisé ce matin : le Nikon Df en kit avec le 50 mm f/1.8G, qui sera proposé à 2899 €. Toutes les caractéristiques ici chez Nikon.fr.

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-05 à 10.06.16

La question que l’on peut se poser, c’est pourquoi un tel appareil, dénué rappelons-le, de haute résolution (24 ou 36 Mpix), d’une batterie haut de gamme, de vidéo et d’un flash pop up ? Tentatives de réponses :

1 – Pour le look et la nostalgie ?
Bon, ça c’est évident et le Nikon Df n’arrive pas le premier sur ce créneau là, qui est une tendance de fond à laquelle il était légitime de répondre (toutes les marque le font même dans l’automobile). Il s’agit d’un « positionnement marketing » (la photo avec la vieille montre, en est une démonstration). Fuji nous avait déjà fait le coup du « marqueur social », cela plaira… Et tant qu’on a le choix entre D610 et Df, on ne s’en plaindra pas.

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-05 à 08.58.42

Il y a pas mal de photographes qui aimeraient retrouver les « sensations » de leur jeunesse et expriment une sorte de nostalgie des années 70 et 80… Il faut dire que notre époque est plus stressante et plus inquiétante et l’on a bien le droit d’avoir ce sentiment du « c’était mieux avant » ! C’est absolument légitime, car oui, plein de choses étaient mieux avant, j’en suis convaincu personnellement…

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-05 à 09.56.42

Par exemple les viseurs des appareils photo… Moi-même, j’ai appris la photo assez jeune avec un Minolta SRT 101, qui est toujours posé sur une étagère de mon salon. Lorsque je jette un oeil dans son viseur, je fais wouaaah ! Comme c’était beau, comme c’était large et comme ça donnait envie de faire des images…

Jamais aucun reflex numérique n’est arrivé à la cheville du viseur de mon ancestral SRT 101 (et ce ne sera pas encore le cas de ce Nikon Df)… Un peu dommage, s’il y avait une « rétrovolution » à faire : c’était de nous offrir un viseur hors norme…

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-05 à 08.54.25

2 – Pour l’économie d’énergie ? Le Nikon Df aurait été pensé pour économiser la batterie et optimiser l’autonomie… Pourquoi pas, elle est annoncée pour 1400 images. D’ailleurs ce modèle utilise les « petites » batterie EN-EL14 des reflex d’entrée de gamme comme le D5200, plutôt que les EN-EL15 des D7100, D600, D610, D800 et D800E. Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de ces derniers modèles.

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-05 à 09.48.54

C’est aussi pour cette raison que ce modèle vous interdit la vidéo… Mais là, c’est moins logique, ce n’est pas parceque la fonction est disponible, qu’il faut obligatoirement vider sa batterie avec. Absence d’autant plus étrange, que le Live View reste au programe.

3 – Pour un pilotage « à l’ancienne » ? Pourquoi pas… Surtout pour ceux qui vont refaire vivre leurs vieilles optiques, ou se précipiteront sur un marché de l’occasion argentique étonnament vivace. A ce jeux là, le 50 mm f/1.8 G du kit, aurait pu être équipé d’une (appréciable) bague de diaphragme.

Df_BK_50_1.8_SE_top-2
Précision à propos des molettes de réglages (heureusement toujours  présentes sous le pouce et l’index) : elles restent bien plus
efficaces que le pilotage de la vitesse par un barillet sur le haut du
capot… Car elles peuvent être manipulées d’instinct, sans quitter la scène
de l’oeil dans le viseur (et c’est pour ça qu’on l’a inventé)… Aucune raison de revenir à « moins bien » selon moi, sauf peut-être pour retrouver ses « vieilles habitudes ».

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-05 à 09.50.25
C’est tout de même un progrès ergonomique énorme (pour la réactivité), auquel on est habitué depuis 1987. Selon moi, le réglage de vitesse sur barillet est juste un retour en arrière ergonomique.

Heureusement il semble que ce Nikon permette aussi un pilotage « moderne », plutôt que « archaïque »… Grace à la position par 1/3 STEP (position bleu, ci -dessus), qui doit rendre au molettes avant et arrière, les mêmes fonctions que n’importe quel D610, ou D7100.

4 – Pour le viseur ? Voilà qui me parle… Il s’agit du même viseur que le D800, quasi au même prix. Grossissement 0,70x, couverture 100%. On ne retrouvera donc certainement pas les sensations d’un reflex argentique haut de gamme des années 80. La promesse « rétro » est un peu ratée…

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-05 à 09.55.26

Ajoutons que ce boîtier n’est pas si léger : 760 g (avec batterie). C’est un peu une déception, lorsqu’un D610 pèse 850g. Car on espérait un « petit full frame », capable de rivaliser avec le Canon EOS 6D, qui pèse 735 g… Et je ne parle pas de rivaliser avec les Sony A7 et A7r (seulement 465 g certes sans miroir et sans viseur, c’est une « autre école » que beaucoup refusent).

Je ne sais ce qu’il en est du mode silencieux (Quiet), mais Nikon est attendu au tournant. Car les modes silencieux des Canon EOS 6D et EOS 5D MkIII, sont « vraiment silencieux », alors que celui du D600 ne fait que séparer de déclenchement en deux temps, ce qui est « moins silencieux »… Voilà pourtant une qualité qui collerait bien à un boîtier de reportage « différent », comme le Df. Mais je ne peux me prononcer sur la question, sans l’avoir éssayé.

0000_SCREEN_JFV_ 2013-11-05 à 10.00.58

Dernier regret (pour certains) : seulement 16,2 Mpix… C’est trop peu, lorsque l’on est habitué depuis 2008 (Canon EOS 5D Mk2) à 21 Mpix, ou aux 24 Mpix du D600. On ne reviendra pas sur le débat de la résolution, mais les CMOS ont démontré depuis des années que plus de résolution est un sérieux avantage ! Car la résolution permet de recadrer son image (lorsque c’est nécessaire) et que le bruit se voit moins, car il est plus « petit »… Pour d’autres (qui croulent sous les disques durs et ne maitrisent pas Lightroom), ces RAW plus légers seront à ranger dans la colonne « avantages ».

Ajoutez à tout ça le prix en kit de 2899 €. Qui (sans être délirant) n’est pas « hyper attractif », mais il pourra baisser dans quelques mois… Prix auquel il faudra peut-être ajouter celui d’un petit flash.

Je ne connais pas encore le prix du boîtier nu, mais je suppose qu’il est disponible sans le 50 mm. Beaucoup de passionnés possèdent déjà leur 50 mm et ils n’ont pas besoin d’un second exemplaire. Un kit avec un bon 35 mm aurait pu également s’envisager. Voir un « double kit » : 24 + 50 mm.

Pas mal de réserves donc, sur la principe à la flecture de la fiche technique… Toutefois, certains photographes craqueront devant le charme indénibale du design, la prise en main (on n’est pas inquiet) et « l’aspect » bel objet du Nikon Df, qui ne se discute pas… Surtout si vous pessèdez une collection d’anciennes optiques Nikon, qui reprendront certainement du service avec leur bague de diaph manuelle.

En tant que « jeune photographe » pas trop nostalgique par principe, mais plutôt tourné vers tout ce qui est innovant et de haute technologie, je ne suis probablement pas vraiment dans la cible de ce Df (un peu comme je n’avais pas flashé sur le Fuji X100).

C’est un peu une affaire de goût : je suis définitivement un adèpte des D600 et D800 (pour leur résolution, la richesse de leur fiche technique, leur autonomie, leur flash embarqué, la vidéo)… Et je préfère lorsque Nikon nous pond un exceptionnel 70-200 mm f/4… Ou un 14-24 mm f/2.8, ou encore un 28-300 mm Fx, qui me permettent de « faire la différence » sur le terrain face au d’autres photographes.

Mais tant que l’un n’empêche pas l’autre et qu’on est certain qu’il y en aura pour tous les goûts ! Alors attendons de toucher cet étonnant reflex, tout ne se « joue pas » à la lecture d’une fiche technique. Mais sur le terrain « face au sujet ».

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

45 commentaires

  1. Oui, mais ça n’existe plus (quasiment plus), les coins reculés sans électricité…
    Au fin fond des montagnes du Ladak les moins ont des groupes électrogène ;-)

  2. Moi je le trouve beau ce Nikon. Pas d’innovation technologique, mais un boitier qui a l’air bien costaud, et avec l’essentiel. La qualité du capteur du D4, qui est éprouvé. Peut-être un peu cher, oui, mais à voir dans les prochains mois s’il baisse. Par contre chez chasseurs d’images, ils sont pas contents !! ils en ont gros sur la patate.

  3. Moi je me suis acheté un F3 pour la nostalgie du beau matos. Je grille une TriX environ une fois par mois, toujours pour le plaisir. Sinon mon D700 et mon X100 comblent les besoins courant.
    J’aurais adoré que le Df remplace les 3…
    Mais il n’est pas assez extrémiste à mon goût… Dommage…

  4. Franchement pas bandant !
    ça sent le réchauffé… A ce rythme là, je ne donne que 3 ans à Nikon pour se faire doubler par Sony
    Quand on voit les A7 et A7r, on leur donne une chance de s’améliorer avec une seconde version… et le temps de compléter la gamme optique, et le marché des reflex APS-C haut de gamme et des full frame d’entrée de gamme va échapper à Nikon…
    Franchement un EOS 6D est 10 fois mieux que ce Fd (plus léger et plus discret)…

  5. Tout le marché des photographes pro est sur Nikon ou Canon, un peu Leica, Fuji peut-être avec les X, et ensuite sur argentique, ou moyenformat numériques, etc…
    Je vois pas le marché pro aller vers sony. Les a7, ont l’air pas mal, mais ça reste cher quand même pour  » essayer  » quelque chose de nouveau.

  6. Pour ma part, l’absence de flash est un plus … j’ai acquis récement un 5D MKIII, et c’est précisément l’absence de flash intégré qui a fait la différence par rapport au D800.
    Ceci dit : superbe appareil !

  7. Pas de flash, pas de vidéo, moi la prochaine voiture je la prends sans la clim, ni la direction assistée, parceque la conduite à l’état pur. Renault aurait du vendre sa Dacia au prix d’une Mercedes, vu qu’on nage en plein trouducuisme.
    Il est où le rêve ? Des efv pourris, des looks rétro ?
    Serait-on arrivé au bout de l’innovation ?
    Je veux un D800 dans le corps d’un D3200 bordel !

  8. En quoi c’est un gros plus ?
    Encombrement ? Non visiblement, car l’absence de flash ne rend pas le boîtier plus léger…
    Tropicalisation ? Non plus… De toutes façons ces réflex sont très résistant aux intempéries… avec ou sans flash.
    A la revente du boîtier ? C’est plutôt un handicape (car l’absence de flash est un gros moins pour la plupart de gens)…
    ET de temps en temps, on ne fait pas une jolie photo, faute de flash !
    Relire : L’absence de flash sur le Canon EOS 5D mark II
    http://www.macandphoto.com/2009/08/labsence-de-flash-sur-le-canon-eos-5d-mark-ii.html
    et Magie du flash embarqué du Nikon D800.
    http://www.macandphoto.com/2012/06/magie-du-flash-embarqué-du-nikon-d800.html

  9. Nikon a réussi la synthèse parfaite: moins ergonomique qu’un reflex argentique, moins évolué qu’un reflex numérique ;-)
    Même avec les optiques pourvues d’une bague de diaph il faudra utiliser la molette, l’absence de vidéo est juste incompréhensible…

  10. Si seulement ils avaient le courage de sortir un FM numérique. Un appareil simple et fonctionnel.
    A l’ancienne. parce que tous ces automatismes sont bien gentils mais ils sont responsables de latence des reflexes numériques modernes !

  11. je reste peu convaincu par cette mode vintage.
    Parfois c’est cumuler les incovénients des deux mondes.
    Mais les QUE 16,2 mpx, sont peut être un plus, une bonne nouvelle, pour ceux qui veulent utiliser des optiques pas trop optimisisées pour le num mais encore très performantes ?
    Ce qui donnerait une moelle que fait perdre trop de résolution avec des optiques qui ne suivent plus ?
    Sans refaire la contreverse sur la résolution, combat dorénavant d’arrière garde.
    Pour la « moelle », qui l’appréciera vraiment, au juste ?
    Idem, après intagram et tripatouillages logiciesl « vintage », cela semble aussi d’arrière garde.
    le post m’est inspiré par les résultats sympas en montant des optiques Zuiko sur mon antique 5D , ou le couple « gros photosites » belle optiques « has been », donne un résultat particulier (douceur dans un monde brutalisé par l’ultra définition ;o) )

  12. 1 – Pour le look et la nostalgie ? Bon, ça c’est évident et le Nikon Df n’arrive pas le premier sur ce créneau là ! Il s’agit d’un « positionnement marketing » et la photo ci-dessous (celle avec la vieille montre), en est une démonstration (Fuji nous avait déjà fait le coup du « marqueur social »).
    En partie d’accord avec toi. En même temps, la course au pixels est aussi un positionnement …
    Pour ce qui est du design, c’est sympa, mais Fuji a fait sans aucun doute des émules. J’attends la V2!
    Il faut dire que notre époque est stressante et inquiétante (surtout depuis 2008)?
    Je comprends pas cette assertion?
    2 – Pour l’économie d’énergie ? Le Nikon Df aurait été pensé pour économiser la baterie et optimiser l’autonomie… Pourquoi pas, elle est annoncée pour 1400 images. D’ailleurs ce modèle utilise les « petites » bateries EN-EL14 des reflex d’entrée de gamme comme le D5200, plutôt que les EN-EL15 des D7100, D600, D610, D800 et D800E. Mauvaise nouvelle au passage pour les utilisateurs de ces derniers modèles.
    Ca c’est vraiment ballot. La EN-EL15 avait l’avantage de pouvoir être utilisé sur un autre boîtier full-frame. C’est vraiment couillon pour ne pas dire « minable » de nous proposer un autre accumulateur … sauf à faire du Df son boîtier principal et de recourir à un D5300 de temps à autres… Bizarre.
    C’est aussi pour cette raison que ce modèle vous interdit la vidéo… Mais là j’avoue ne pas comprendre la logique. Ce n’est pas parce que la fonction est disponible qu’il faut obligatoirement vider sa batterie avec. Cette absence me semble bien étrange, sachant qu ele Live View reste au programe !
    Perso, la vidéo ne me manque pas, mais pas du tout! Bon le Live View, ça peut-être pratique si l’on souhaite parfaire/assurer sa mise au point avec de vieux cailloux, genre le 180 f/2.8 Ai-S. Un future hack en perspective?
    3 – Pour un pilotage « à l’ancienne » ? Pourquoi pas… Mais à ce jeux là, le 50 mm f/1.8 G du kit, devrait être équipé d’une (apréciable) bague de diaphragme. Pas très logique.
    Effectivement
    Une précision à propos des molettes de réglages (heureusement bien présentes sous le pouce et l’index) : elles restent 100 fois plus efficaces que le pilotage de la vitesse par un barillet sur le haut du capot ! Elles peuvent être manipulées d’instinct, sans quitter la scène de l’oeil dans le viseur (c’est pour ça qu’on l’a inventé)…
    C’est tout de même un progrès ergonomique énorme (pour la réactivité), auquel on est habitué depuis 1987. Selon moi, le réglage de vitesse sur barillet est juste un retour en arrière ergonomique. Heureusement je suis certain que ce Nikon permet un pilotage « moderne », plutôt que « archaïque »…

    Un contre-pied. Prendre le temps aujourd’hui est devenu un luxe. Ce boîtier est finalement peut-être plus adapté à des chasseurs de paysages.

    Ajoutons que ce boîtier n’est pas assez léger, 760 g. C’est un peu une déception lorsqu’un D610 pèse 850g.

    Dommage pour le poids! Arguons du fait qu’il semble bien construit et costaud.
    Dernier regret : seulement 16,2 Mpix… C’est trop peu, lorsque l’on est habitué depuis 2008 (Canon EOS 5D Mk2) à 21 Mpix, ou aux 24 Mpix du D600. On ne reviendra pas sur le débat de la résolution, mais les CMOS ont démontré depuis des années que plus de résolution est un scaré avantage ! Car la résolution permet de recadrer son image (lorsque c’est nécessaire) et que le bruit se voit moins, car il est plus « petit »…
    Fuji démontre qu’avec moins, on peut faire beaucoup, c’est sur ce registre que j’attendais une réponse de Nikon. Ou est l’Expeed 4 présent sur un boîtier dont le positionnement est inférieur dans la gamme (D5300)?
    Ajoutez à tout ça, que le prix (sans être délirant) n’est pas « spécialement attractif »… Prix auquel il faudra ajouter celui d’un petit flash.
    Ben là, on ne peut que partager ton avis. On trouve des D800 à 2200€ (Digit Photo) voire moins … La démocratisation du format FX, ce n’est pas pour demain, mais après-demain.

  13. En définitive il ne lui manque pas grand chose pour répondre aux attentes:
    -Un chassis de boitier totalment métallique(comme sur les D700 ou D800) et non un chassi « partiellement métalique
    -Un capteur 24 millions de pixels sans filtre pass Bas
    -51 collimateurs et non 39
    -Le processeur Expeed 4 et non pas le Expeed 3
    -Une baterrie moderne et tonique pas un tromblon d’avant
    Et pour le kit:
    Un Zoom 24-105 ou 24-120 en F2 constant et stabilisé VR II ou mieux
    Bref il est quasi parfait si on revoit ces bricoles…
    Ah j’allais l’oublier tellement c’est….annecdotique…
    – Un tarif catalogue raisonnable de l’ordre de 1500€ pas un tarrif Bling Bling pour snobs fortunés
    Comme il est….il me plait…..pas

  14.  » Un contre-pied. Prendre le temps aujourd’hui est devenu un luxe. Ce boîtier est finalement peut-être plus adapté à des chasseurs de paysages.  »
    Qui peut le plus, peut le moins… La réactivité d’un boitier, ou de ses commandes, le fait qu’il fasse de la vidéo et propose des options (gratuitement)… n’a jamais interdit de prendre son temps et de travailler lentement !
    Rien n’a jamais interdit de mettre son appareil en mode Vue par Vue ! C’est pas parcequ’un boitier monte à 7 im/sec, qu’il faut systématiquement utiliser le mode rafale ;-)

  15. Un simple repakging (pour bobo friqués), de boitiers existants…
    Aucun intérêt, aucune nouveauté, et aucuns progrès sur le poids et l’encombrement…
    Et encore moins sur l’ergonomie (c’est même pire)
    Nikon, ne va pas mieux !

  16. je suis entièrement d’accord avec Bruno, Nikon se contente de copier Fuji sans aucune originalité. Les photojournalistes (il en reste) passeront leur chemin. Les F3, F4, F5 appartiennent à l’histoire…

  17. Je le trouve plutôt pas mal esthétiquement.
    Mais…
    Pour moi un apn “vintage” ou “retro” devrait être un appareil de photo “classique” (Nikkormat, Nikon FM, Minolta SRT 101, etc…) dans lequel on aurait remplacé le film par un capteur numérique. Point.
    Je garde bien sûr le lecteur de cartes et le compteur d’image.
    Pour le reste tout devrait être entièrement manuel, pas d’autofocus, pas d’automatismes, pas de menu, pas d’écran derrière, pas de programmes, bague du diaphragme sur l’objectif et stigmomètre pour la mise au point.
    Un appareil photo “Prenez votre temps et pensez à ce que vous faites”
    Pas un appareil photo “Shootez à la va-vite et arrangez tout ça dans Lightroom ensuite”…

  18. Moi, je sens qu’une startup nommée « Kodak » va nous sortir un truc énorme, un film de 36 poses dans pas bien longtemps.
    On le mettra dans un boitier « vintage », et on aura des minatures sur une bande noire , que l’on peut visionner esnuite après un passage en laboratoire. On l’appellerait ça un « film 24×36 ». Et il faudrait une loupe et une table lumineuse pour voir ses photos ! Ce serait sympa comme invention, non ?
    Une révolution.

  19. Et alors, rien sur le « made in Japan » ?
    Après l’annonce de l’assemblage du nouveau MacPro aux États-Unis, il serait peut-être utile de consacrer un peu de temps sur ce détail.

  20. Sinon il y a le sony rx1. Ultra innovant. 3200 €, sans viseur avec objectif fixe 35 mm. Perso, je préfère acheter le nikon Df, et mettre mes optiques nikon dessus.

  21. Ne pas se fier aux premiers commentaires sur les divers forums car les « grincheux » se lâchent un peu trop vite sans avoir même touché la « bête ». Les tests terrain nous en diront un peu plus sur ses véritables qualités de machine à photographier ou si c’est le dernier gadget à la mode de chez Nikon. Rappelez vous un peu la sortie du 6D ….les critiques négatives étaient majoritaires au regard de sa fiche technique….et maintenant que des éloges sur cette belle réussite de Monsieur Canon.

  22. Parce qu’au final, à part être un successeur pseudo rétro du D700, il n’apporte pas grand chose…
    Nikon laisse le champs libre à Fuji pour les mirrorless de grande qualité.
    Ce Df est vraiment gros pour un FE numérique …

  23. Franchement pour un retour à la simplicité de la photo, je trouve que ce boitier ressemble plutôt à une usine à gaz avec toute ces mollettes (à double emploi du coup) et boutons devant derrière, dessus… On dirait un mix d’un FM/FE et d’un D800 et que NIkon n’a pas su réellement trancher entre les deux.
    Certe c’est un beau boitier, mais il me semble que la philosophie du début s’est un peu perdu en chemin.
    Je rajoute des mollettes, je retire la vidéo, pour faire « pure photographie », un peu ridicule, surtout sur un boitier à ce tarif, (pour économiser la batterie déjà utilisé sur boitier entrée de gamme comme le D5300 qui lui à la vidéo et un processeur plus puissant, bizarre), bref …
    Si l’atout majeur est celui de réutiliser des optiques anciennes, dans ce cas un stigmomètre aurait été de rigueur, car faire la mise au point sur un appareil digital reste (pour moi) très peu pratique, j’ai d’ailleurs loupé une super photo dernièrement en ayant monté une optique manuel sur mon OMD, le temps d’activer la loupe et c’était foutu, (ça aurait été pareil avec du Focus Peaking) avec un stigmo j’aurais réussi cette image.
    Je ne parle pas du tarif qui mets ce boitier hors de portée des photographe experts qui attendait un boîtier de ce genre, à part les plus fortunés. Quand aux pros quel avantage par rapport au D800 ?

  24. Dans certains pays d’Europe pas très loin de chez nous, il existe encore des lieux ou il n’y a ni route, ni électricité, ni groupe… Paradocalement, je trouve cela rassurant même si les habitants de ces lieux n’ont pas accès aux mêmes choses que nous…
    En contrepartie, ils ont tout ce que nous avons perdu mais pas pour longtemps ;)

  25. Idem !
    Moi je rêve de pouvoir utiliser mon Olympus OM-1 (un viseur… somptueux et facile) avec à la place de la peloche un capteur numérique. C’est tout.
    Si à la place de la pellicule je pouvais avoir un capteur genre 16 MPx de chez Fuji, X-Trans mais FF et pas APS-C, ma carte mémoire et hop, l’AF je m’en débrouille, le viseur est tellement clair que ce n’est pas bien compliqué de faire une mise au point.

  26. Sans parler de prix, le pire pour moi est ce 50mm, le mieux aurait été de le proposer avec les objectifs de la photo ( celle avec les pièces, la montre, la boussole…). Petite question : est-ce que le fait d’enlever aussi la visée par l’écran (en plus de la vidéo) aurait fait baisser le prix? Si c’est le cas, autant assumer le côté rétro jusqu’au bout et donc de ne pas la proposer.

  27. Je le trouvai vraiment sympa ce Df, à envisager même comme second boitier de mon D800e mais le prix est franchement rédhibitoire, sans parler de détail comme la batterie.

  28. Pour la visée par l’écran, il faut comprendre Nikon… Leica propose la visée sur l’écran, donc Nikon doit le faire aussi sur son bidule. Bon, mon raisonnement a ses limites, Leica propose aussi la vidéo… Oups…

  29. Le maigre flash intégré semble fragiliser l’ensemble. Mais je possède un flash embraqué ! … dans mon sac à dos, sous la forme d’un Speedlite 270 …
    Et je termine en avouant que je n’ai pas reçu mon 5D MKIII, je l’ai acheté. J’aurais pu acheter un D800 (moins cher je pense) mais son flash intégré m’a fait acheter le Canon. Pour l’anecdote, j’étais Nikon depuis 1970 … le F, le F2, le F3, le F4, le F5, le FA, le FM, des Nikkormat, etc … Je suis maintenant Canon et je ne le regrette pas. En outre, autre argument en faveur de Canon, les optiques Nikon font un peu « cheap » (je ne parle pas du prix bien sûr mais de l’aspect)comparées aux optiques Canon de la série « L ».

  30. Pour ma part ce n’est pas la batterie le point noir… Du moment qu’elle assure les 1400 vues annoncées à la limite je m’en fiche !
    Par contre à ce niveau de prix, me retrouver avec le module AF d’un boîtier amateurs (désolé mais c’est objectivement module de gamme amateur)sur un boîtier de ce prix c’est du foutage de gueule.
    J’étais plutôt séduit (le capteur du D4 me fait baver) mais depuis cette découverte je suis calmé….

  31. Tout de même… Pour l’avoir beaucoup utilisé, ce module AF sait se sortir de toutes les circonstances ! Quasiment toutes !
    Dire qu’avec les 9 collimateurs d’un simple EOS 500D, on a de meilleurs performance qu’un reflex pro d’il y a 10 ans ;-)

  32. Mais cela fait longtemps que les poids lourds du secteur n’écoute plus tous leurs clients.
    Fuji a commencé à se soucier de nous qui voulons des appareils numériques simples à la Olympus OM1 ou Minolta X300 ou Nikon FM, voire FE, sans que cela vienne à l’esprit aux autres de faire la même démarche.
    Triste tout cela ;)

  33. Oui, enfin… Les Fuji n’ont rien de simples !
    Les menus sont cauchemardesques et l’ergonomie n’a rien d’intuitif…
    Il y a un temps de prise en main plus long qu’avec les reflex Nikon et Canon, dont l’ergonomie a été bien rodée pendant de longues années (et continue de s’améliorer à chaque génération)
    Donc il faut relativiser un peu…

  34. Il me tente bien ce Df, il ressemble beaucoup au F3 qui se trouve sur mon étagère… Je ne pratique plus la photo depuis quelques temps mais je re-pratiquerai volontiers avec un tel appareil, c’est pourquoi je vais commencer par répondre au questionnaire de Nikon.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.