web analytics

Cauchemar syndical (suite) : Monoprix doit fermer a 21h

58
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Apres Sephora le soir, après les magasins de bricolage le dimanche (lire ici aussi), voici encore un sale coup pour les consommateurs (vous) et pour certains salariés de la distribution (eux…) qui vont perdre leur emploi… Mais c’est pour notre bien et le leur, je vous rassure !

0000_screen_ 2013-10-01 à 21.17.13

Ainsi, 94 magasins Monoprix (groupe Casino) vont devoir fermer à 21H00, en raison d’un blocage de la CGT à un nouvel accord négocié sur le travail en soirée…  » Interrogé sur les conséquences en termes de suppressions de postes, la direction a indiqué que le groupe allait « regarder dans les semaines qui viennent, comment faire, magasin par magasin ». Alors, merci qui ?

On continue a marcher sur la tete, c’est magnifique ! Encore de nouveaux chômeurs, grâce a des syndicalistes (qui eux ne risquent pas de perdre leur emploi)… Syndicalistes qui devrait au contraire, tout faire pour préserver l’emploi des autres. Mais on sait que les syndicats n’ont plus rien a faire des salariés, ils ne sont plus représentatifs et ne roulent que pour leurs propres intérêts. L’actu récente le démontre. Procès après procès, scandales après scandale ! Tous les détails sont par ici… 

Au fait, quel rapport a la photo ? Il est selon moi évident : indépendants ou salariés, les photographes sont des professionnels comme les autres… Et je crois qu’ils doivent se tenir au courant de tout ce qui se passe dans notre pays du point de vue économique, autant que du point de vue de l’actu digitale. C’est dit.

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

58 commentaires

  1. Le problème c’est que c’est la Loi. On ne peut pas reprocher à un syndicat de la faire appliquer, ça marche dans les deux sens. La solution : faire changer la Loi (groupes de pression, médiatisation, pétitions, …). Mais ça peut être long :(

  2. Salut,
    Faux débat que tout ceci, tous ça pour détourner l’attention des autres problèmes de plus grande importance. Les politiques préfèrent voir la plèbe s’entretuer plutôt que ce faire huer à longueur de temps.
    Ce n’est pas parce que d’autre pays applique aucunes restrictions horaires que cela doit être réalisé en France. Compare avec d’autre pays européen, tu seras surpris de voir que les commerces francais ont une des plus grande plage d’ouverture….et ne compare pas avec Hk ou NY. Aujourd’hui on parle d’un salaire double pour les salaries qui travaille le dimanche….qu’en sera t’il dans 5 ans si cela devient la norme? A mon avis il y aura un nivellement par le bas, et le patronna aura juste gagné le droit d’ouvrir une journée de plus. Quel est l’utilité du travaillé et produire toujours plus alors que l’on sait déjà qu’il faudra décroître dans le futur. Les gens sont drogué à la consommation.

  3. Bien vu Gaël, entièrement d’accord.
    J’aimerai que l’auteur de ce blog, s’il a des enfants, me dise qui les garde si lui et sa femme travaillaient le soir en magasin à 21h…

  4. La, ce n’est pas la loi qui est en cause…
    Il y avait un accord intéressant, signé par tous les syndicats. Un seul (CGT) a tout bloqué !
    …mai c’est pour votre bien !

  5. Messieurs ; votre démagogie archaïque !
    Votre aveuglement coupable ! Votre idéologie primitive !
    Et votre mauvaise fois caractérisée (et caractéristique)…
    Donc pas la peine de discuter (vous discuterez lorsque nous seront tous en faillite) ! Que chacun reste sur ses positions idéologiques, arbitraires et égoïstes…
    La seule chose très concrète (que vous ne pourrez contester puisque c’est un fait) ; ce sont les salariés de Monoprix, qui (bossaient au dela de 21h) qui vont perdre leur emploi grace a une minorité de syndicaliste (ou une partie de leurs revenus)…
    Et ce sont les sites de e-commerce (les multinationales) qui vont recuperer les clients !
    Bravo, vous pouvez etre fiers…
    C’est simplement un scandale !

  6. Les syndicats et la gauche de privilégiés qui va avec, se fichent pas mal des Français qui
    essayent de vivre par leur travail et non par le travail des autres..
    Donc 100% d’accord avec JF Vibert !

  7. Personnellement, qu’un Monoprix soit ouvert jusqu’à 21h me semble déjà pas mal. Au delà, je n’en vois pas forcément l’intérêt. En revanche, l’attitude de ce syndicat (toujours le même…) est tout simplement pitoyable et je rejoins JF.
    Oui, il y a des lois, archaïques pour la plupart et devenues complément inadaptées à notre société actuelle, mais le rôle d’un syndicat ne devrait-il pas privilégier l’emploi et la protection des salariés plutôt que de détruire à coups pieds des accords qui au final convenaient aux salariés?
    Ces syndicats extrémistes ne représentent qu’une (très) faible partie des salariés du privé mais parviennent quand même à régir nos modes de consommation. C’est du délire!
    Non, le dimanche tu n’iras pas chez Casto! Le soir? Pas de Monop, d’Apple Store ou de Sephora. Je te laisse quand même le droit d’aller chez Ikea si tu veux! Pour le reste il y Eu…card Mast..card et Amazon!
    Et toi le touriste asiatique ou russe, tu iras faire ton week-end shopping à Londres!
    Qu’on le veuille ou non, c’est la loi de l’offre et de la demande. Et comme la demande est là autant adapter l’offre et les lois tout en protégeant les salariés et ce de manière intelligente et constructive.
    Alors messieurs les syndicalistes, essayez de faire confiance aux patrons (qui ne sont pas tous des voyous), écoutez les salariés et écoutez les consommateurs (qui sont eux aussi des salariés). Et peut-être que les gens seraient moins entassés et stressés dans les magasins le samedi s’ils savaient qu’il pouvaient venir le dimanche…

  8. La principale question, bien soulevée par JF, est de savoir si les syndicalistes sont légitimes dans cette décision. Comme la plupart des politiques, ils servent leurs propres intérêts ou ceux d’une minorité avant ceux des personnes qu’ils sont censés représenter.
    Que les propositions d’accord négociées entre syndicats et direction soient proposées directement via un vote aux salariés mettrait fin à toute cette discussion.
    La démocratie directe, y’a que ça de vrai !

  9. J’ajouterais que la proposition de la direction de Monop avait l’air assez honnête : 25% à 35% de majoration pour le travail au delà de 21h, c’est plus que les 20% prévus pour le travail de nuit.

  10. Quand j’ai entendu l’info ce matin j’étais persuadé d’en lire un écho ici.
    A part « en raison d’un blocage de la CGT à un nouvel accord négocié sur le travail en soirée…  » en sais-tu un peu plus sur le dossier ?
    Quel est l’historique de la négociation ? Que demande la CGT ? Pourquoi bloque t-elle ?
    J’ai l’impression de lire les « infos » entendues sur RTL ce matin. Ils n’ont rien su dire de plus. Des Journalistes ? Mouarf ! Juste une brochette de poujadistes accaparé à vendre du temps de cerveau disponible.
    Quand au trop entendu « les syndicats ne représentent qu’eux mêmes », s’il y avait plus de syndiqués les syndicats seraient de fait plus représentatifs.
    Combien de ceux qui se plaignent de la main mise des syndicats sont impliqués pour faire entendre leur « voix dissonante » ?
    Cela dit j’ai l’impression que lorsqu’on dit « syndicat » on veut dire « CGT » et que pas grand monde ne se plaint si la CFE-CGC négocie un accord seule de son côté :D
    Rejeter le rôle des syndicats et en même temps le rôle régulateur de l’État est un non sens total… à moins d’être assez naïf (en plus d’avoir la mémoire courte) pour croire que l’économie peut se gérer seule par la loi de l’offre et de la demande.

  11. Le travail dominical et après 21 h ne crée pas d’emplois, la preuve chez Castorama 1 167 emplois sont menacés, alors que Castorama France a fait en 2011 69 millions d’euros de bénéfices, en augmentation de 364,5 % par rapport à 2010. Mais le groupe britannique Kingfisher qui a pris le contrôle de Castorama en 2004 veut une hausse accrue du retour sur capitaux employés.
    La création d’emplois dans la grande distribution n’est pas liée à l’amplitude horaire d’ouverture des magasins, mais plutôt liée à des logiques financière de grand groupes plus intéressés par leurs bénéfices que par l’emploi.
    En conclusion, quand l’amplitude horaire augmente, ces grands groupes, plutôt que d’embaucher, font travailler les employés à des horaires différents, quitte à ce que certains jours avec une fréquentation moindre, il y ait moins de vendeurs/conseillers dans les rayons et moins de caissières.

  12. Si on se tourne vers Amazon qui nous livrera 48h plus tard c’est qu’à priori ce qu’on était venu chercher chez Monoprix entre 21h et 22h n’était pas si indispensable.
    Pour les pertes d’emploi même la direction ne l’évoque pas et précise juste « regarder dans les semaines qui viennent comment faire, magasin par magasin » En langage clair ça veut dire « réorganiser les horaires ». On sait tous que dans la bataille médiatique s’il y avait le moindre risque de perte d’emploi la direction aurait bien insisté dessus.
    Si l’ouverture au delà de 21h est si importante et génère du chiffre soyons certain qu’un accord sera trouvé.

  13. La CGT est majoritaire chez Monoprix (52%). La CFDT, FO et la CGC avaient paraphé l’accord.
    Si les salariés ne se retrouvent pas dans la CGT il suffit d’adhérer et de voter pour les autres syndicats et s’uils veulent des syndicats représentatifs il suffit de se syndiquer et de militer.
    Mais peut être préfèrent-ils que les autres fassent le job à leur place, récolter les fruits sans rien semer….

  14. Sauf que dans le cas de sephora, on sait que ce n’est pas possible de les faire travailler à des horaires différents. ils ont embauché une quarantaine de personnes pour le soir. ils vont donc direct se retrouver au chomage. et arrêtez de comparé la mère de famille etc…
    on parle de personne dans la vingtaine et qui souvent, sont étudiants et pas de gosses. comme déjà dit. à 20 ans, on veut bosser et pouvoir dire qu’on a une expérience car la plupart du temps, si tu n’as pas 1 ou 2 ans mini, t’es pas pris. à 40 ans, on a une vie de famille et plus d’étude donc on bosse en semaine et journée.

  15. Je suggère d’installer des dortoirs dans les Monoprix et autres Castorama, d’allonger la durée du travail à 12 heures par jour, de supprimer les jours fériés et de réduire les vacances à une semaine par an.
    Un magasin ouvert jusque’à 21 heures me semble déjà largement suffisant pour tout le monde, surtout quand les caissières (pardon, les agents d’accueil) ont un temps de travail morcelé tout au long de la journée avec un salaire notoirement insuffisant pour vivre (dire que certains trouvent que ces salaires sont déjà trop élévés !)…
    Vive le captalisme libéral à la mode Vibert, mais il oublie qu’il est le premier à râler quand les photos se vendent à des prix dérisoires justement en faisant jouer la « libre concurrence »

  16. Comme il y à en 2014 des échéances électorales il ne sera plus nécéssaire de s’escrimer par blog interposé…..présentez vous et prenez des responsabilités citoyennes de vie quotidienne.
    On verra dès lors si vos point vues sur les bienfaits de la déreglementation libérale et l’abolition du droit du travail seront validées par les salariés ou demandeurs d’emplois.
    Une petite dernière pour la route:
    Est ce que le fait qu’il n’y ai plus depuis 20 ans de matériels photos, grande public, en particulier en optique (Angénieux) en France est la conséquence de la ferture des commerces photo à 19 heure?

  17. Étonnant que personne ne se demande « pourquoi » la CGT bloque.
    Tout le monde reprend l’info de l’AFP en boucle sans chercher plus loin.
    Qui a dit « info partisane » ?

  18. Allez tout le monde au Smic (s’il existe encore demain) 24h/24h et 7j/7j !
    Vous savez l’aspiration de la finance n’est pas loin de la réalité des pauvres et des classes moyennes en général. Ce qu’on ne voit pas, c’est que la finance internationale, qui a déjà depuis longtemps gagné la guerre contre les peuples s’attaque aujourd’hui au droit du travail et à nos retraites, mais demain à notre sécurité sociale, notre école, nos allocations.
    Le combat commence maintenant…

  19. On parle bien du (des) même(s) syndicat(s) de gauche qui a (ont) permis à des femmes de chambre travaillant pour un prestataire dans un grand hôtel de luxe parisien d’avoir un 13ème mois, le paiement des heures supplémentaires, la suppression de la clause de mobilité et la transformation des temps partiels en temps plein pour celles qui le veulent ?

  20. Et oui !
    Je suis enseignant et ancien maire PS d’un petit village… Ce qui m’a amené a faire des photos et a connaitre votre excellent blog.
    Dans notre pays, désormais tout est fait pour décourager et pénaliser ceux qui veulent travailler.
    C’est pour cette raison que j’ai lâché le PS… et mon mandat de maire. Nous courrons a la catastrophe.
    Bravo pour votre courage et votre parler vrai.

  21.  » Ce qu’on ne voit pas, c’est que la finance internationale, qui a déjà depuis longtemps gagné la guerre contre les peuples s’attaque aujourd’hui au droit du travail et à nos retraites, mais demain à notre sécurité sociale, notre école, nos allocations.
    Le combat commence maintenant… »
    Ca fait bien longtemps que les financiers des labos pharmaceutique s’y intéresse à ta sécu… C’est même leur poule au oeuf d’or !
    Le combat aurait dû commencer hier, maintenant c’est trop tard… dommage…
    Etat dépensier et oligarchique, dommage…

  22. Tu as bien fait de prendre l’exemple de Sephora, car LVMH ne communique aucun chiffre, du coup, impossible de savoir si l’effectif est en hausse ou en baisse.
    Sinon, Sephora n’est vraiment pas un exemple à suivre pour son éthique : car avec un préjudice envers les consommateurs estimé à 72 millions d’euros, Sephora a été condamné à une amende de 9,4 millions d’euros pour entente sur les prix, condamnation confirmée par la cour d’appel de Paris en 2012.

  23. Bonjour Monsieur Vibert, pourriez-vous, svp, nous proposer un raisonnement macro-économique viable démontrant votre thèse qui est la suivante : « Dans un pays en récession, toujours plus d’offre crée toujours plus de demande » ?
    Vous avez 2 jours… ! ;-)

  24. Je ne peux rien démontrer, juste spéculer ! Nous ne pouvons que spéculer !
    Il me semble que depuis que le monde est monde, la liberté, l’enrichissement, la consommation (et la liberté de faire ce que l’ont veut du fruit de son travail), les progrès, la science, ont permit aux homme de vivre mieux et plus longtemps…
    Certains ont tenté d’imaginer d’autres systèmes… Bien essayé. Mais qui n’ont pas forcément fait mieux (communisme par exemple).
    Selon moi : le seul moyen de sortir de la récession est davantage de liberté de travailler, de s’enrichi, donc de consommer… (pour autant une croissance supérieure a quelques % ne reviendra jamais en occident… ce n’est pas souhaitable d’ailleurs).
    C’est exactement le programme du gouvernement actuel, qui n’a qu’un seul mot a la bouche « relancer la consommation » !
    Non ?
    Donc, si l’on est d’accord sur ce postulat, libérons le travail de ses chaines… et donnons leur chance a ceux qui ont le plus besoin de travailler !

  25. Vivre plus longtemps effectivement, bien que certains états développés voient leurs espérances de vie diminuer depuis quelques années. Par contre vivre plus longtemps en bonne santé c’est faux.
    Le communisme n’a pas bien marché (je ne parle pas des dictatures communiste), le capitalisme montre ces faiblesses….pourquoi ne pas imaginé un nouveau système alors? Non, ce n’est pas impossible, il suffit juste de ce creuser la tête, mais ça c’est fatigant….
    On ne peu pas basé le développement d’un pays uniquement sur la consommation et l’augmentation du PIB. L’argument économique ne prime pas sur tout dans la société.

  26. Oui, a mettre en perspective : Gerard Filoche est un miliitant de gauche engagé (je l’ai vu tenir des propos sur BFM TV, qui m’ont fait sauter au plafond)
    Donc en aucun cas un avis neutre et pondéré… Argumenté peut-être, mais seulement les arguments partisans d’un seul camps !
    Cet article est signé d’un des plus farouches adversaires du travail le dimanche !

  27. Comme toi, Gérard Filoche est clairement un extrémiste, mais dans le lien d’Alain B il y a un deuxième lien intéressant, c’est un sondage Ipsos sur le travail le dimanche où ils indiquent que :
    « Une large majorité de Français se déclarent attachés au dimanche comme jour de repos commun à la plupart des salariés (84%)… »
     » Face à la question du projet de loi visant à l’ouverture des magasins le dimanche, une majorité de Français remettent en question la possibilité effective pour les salariés de refuser de travailler ce jour-là si leur employeur le leur demandait… Ce scepticisme est logiquement plus fort chez les salariés du privé (71%) que chez les salariés du public (63%). »

  28. des indications sur les tranches d’âges et si la personne a des enfants ou pas dans ce sondage ? si c’est non, aucun intérêt de mon point de vue.

  29. Pour info le PS n’est plus un partis de gauche, seul les medias dans leurs appellations le mentionne comme partis de gauche, mais en réalité il n’en ai plus un, il y à qu’a voir sa politique depuis plusieurs mois.

  30. moi je veux de la coke, des femmes et du fric sans travailler, juste en revendant un peu de coke…
    Pas de charge à payer, service à la demande en bas de ma rue, vive le commerce de proximité
    Après la limite, il n’y a plus de limite !
    Si l’on ne réfléchie pas,aujourd’hui il ne faudra pas venir se plaindre demain

  31. L’argent étant le nerf de la guerre en toute chose depuis que le monde est monde, il est par définition indispensable d’avoir de la croissance pour qu’un système se développe en cohérence avec la notion de liberté…
    J’aimerais beaucoup regardeR un système que vous auriez imaginé. Maintenant on peut aussi imagineR un système ou on fume tous des pets toute la journée et ou on S’en bat les couilles d’alleR bosseR…

  32. Mon commentaire d’hier soir a bizarrement disparu.
    Dis-moi JF, tu n’en serais pas rendu à censurer ceux qui te déplaisent?
    Ce serait une pratique digne des pires syndicalistes tu en conviendras!

  33. C’est le système actuel qui a tué la cohérence et la liberté et non l’inverse mais le pire c’est que vous croyais être libre dans ce système par le vote des pseudo élites qui son incapable d’imaginer autre chose et bien contente de vous distribuer que des miettes…

  34. Bien entendu, tout projet de changement de loi sur le travail du dimanche devra poser comme PREALABLE OBLIGATOIRE : LA LIBERTE DE NE PAS TRAVAILLER LE DIMANCHE, POUR CEUX QUI NE LE SOUHAITE PAS !
    Je HURLE, car je sais que certains racontent déjà, que les méchants patrons (mangeurs d’enfants), veulent obliger les gens a travailler tous les dimanches, sans compensation ;-)

  35. ahah ! ça serait drôle ça… il y aurait la CGT, qui exigerait d’organiser la distribution gratuite de pétards ;-)
    AU final, ÇA ne marcherait pas longtemps je crois…

  36.  » Ce collectif de salariés favorables au travail le dimanche, qui manifeste ces derniers jours, bénéficie du soutien moral et matériel de Leroy Merlin et Castorama.  »
    Ils ne s’en cachent pas… Et ça ne me choque pas…
    Car ce qui est bon pour la prospérité de leur entreprise : est bon pour la survie de leur emploi…
    Parceque peut-etre, il y aurait des gens assez cinglés, pour souhaiter le dépôt de bilan de leur employeur, au nom d’une idólogie totalement passéiste ?

  37. « PREALABLE OBLIGATOIRE : LA LIBERTE DE NE PAS TRAVAILLER LE DIMANCHE, POUR CEUX QUI NE LE SOUHAITE PAS ! » Ah bin là, on est au pays des bisounours. Est-ce que la loi sera derrière chaque employé qui sera en face to face avec son supérieur qui lui demandera de travailler le dimanche et qui aura droit de vie ou de mort sur un bonus, une prime etc…

  38. Mais non Jeff, au bout d’un moment on serait tous trop défoncé pour rouler et la CGT serait beaucoup trop fatiguée pour protester… Le bonheur quoi… :-)

  39. Il peut arriver que certains commentaire excessifs soit « modérés », notamment tout ce qui est attaque personnelles et ce que je trouve déplacé, ou déplaisant…
    Dans certains cas extrêmes, il peut arriver que certains commentateurs soient « bloqués » (définitivement ou pour quelques mois), lorsqu’ils sont vraiment trop systématiquement déplaisants, ou grossiers…
    Par contre toute contribution au débat (de tous bords), est bienvenue… ce qui ne changera pas !

  40. On a deja pas mal de lois qui protègent les salariés de pleins d’abus :
    des cadences infernales, des abus sexuels, des conditions de travail dangereuses… etc.
    On est très fort pour faire des lois efficaces en France (on est champion du monde en législation), donc oui : il serait facile d’encadrer le travail le dimanche !
    J’en suis absolument certain…

  41. Tu rêves !
    La pression sur les salariés n’a jamais été aussi grande que ces 10 dernières années.
    Pourquoi, parce qu’on a individualisé l’employé et cassé l’effet de groupe et c’est d’autant plus vrai dans les multinationale.
    L’employé est une ligne, voir même une charge…

  42. C’est à se demander si tu as déjà travaillé dans le privé. La loi, ils font tout pour la contourner, c’est la technique du pas vu pas pris.
    Citons quelques cas fréquents :
    – CDD renouvelables indéfiniment,
    – entente sur les prix,
    – sièges sociaux des entreprises situés dans des paradis fiscaux,
    – tromperie sur la marchandise,
    – dans le bâtiment et la restauration : travail au noir…
    – dans les petits commerces : caisse noire…
    Et pourtant en France on a des lois trèèèès efficaces.

  43. Pour ce qui est du « dépôt de bilan de leur employeur », ça ne risque pas d’arriver ni pour Leroy Merlin, leader sur le marché et CA Monde en 2010 de 12,8 milliards d’euros, ni pour Castorama.
    Castorama France qui a fait en 2011 69 millions d’euros de bénéfices, en augmentation de 364,5 % par rapport à 2010, toutefois ça ne les empêche pas d’envisager la suppression de 1 167 emplois.

  44. Je vois que vous êtes tous bien à fond…
    Je rejoins Frozen Piglet qui dans son dernier billet écrit : » Quand les grandes enseignes arriveront-elles à faire travailler leurs employés le dimanche en les payant au smic, comme tous les autres jours de la semaine ? »….

  45. Eheh ! encore heureux que les patrons et les cadres de ces boites s’enrichissent…
    Si on ne devenait pas riche en créant des entreprises, alors personne ne s’emmerderait a créer des entreprises (ce qui n’est pas a la porté de tout le monde) ! Donc il n’y aurait aucune création d’emploi, ni de richesses…
    Pas de progrès non plus… Sans l’envie de progresser et de s’enrichir, le monde serait tranquillement resté a l’âge de pierre !
    Steve Jobs, voulait creer des ordinateurs, mais il voulait aussi s’enrichir. Tout comme ceux qui l’ont suivi au début, et par la suite…

  46. Voilà bien l’avis de quelqu’un qui n’a jamais eu à faire à un directeur de supermarché quand il a deux gosses à nourrir, un loyer à payer et un SMIC pour seul salaire.

  47. Tu connais les pratiques de la famille Mulliez au mois pour te féliciter de leur enrichissement sans retenue ni pondération ?
    On peut les remercier de nous proposer que du made in China dans leur magasin après avoir évincé petit à petit les autres fabricants pour ne vendre quasiment que leur marque distributeur.
    C’est donc ta vision de la France, un pays dévolu aux grands groupes qui contribuent fortement à la désindustrialisation de notre pays et qui ne propose quasiment que du travail précaire.
    Très intéressante vision moderne et progressiste.
    Tu ne t’insurgeras donc plus contre les Fotolia & Co qui ne proposent que du prémaché produit à la chaîne à l’autre bout du monde et qui contribue à faire crever les photographes ?

  48. Et ça ne te pose aucun problème qu’une entreprise dont les bénéfices sont en hausse de 364,5 % envisage la suppression de 1 167 emplois ?
    Il me semblait que la préservation, voire même la création d’emplois, était ta préoccupation première dans l’ouverture dominicale et dans l’accroissement de l’amplitude horaire d’ouverture des magasins.

  49. Le problème c’est que quand c’est fabriqué en France tout le monde trouve ca trop cher, et personne n’achète… C’est un peu l’histoire du serpent qui se mord la queue !
    En France avec des charges, des salaires élevés, les 35h, les couts de production sont hallucinant comparés à ceux de la chine + transport…
    Pourquoi aucune enseigne de grande distrib de bricolage ne vend que du made in France à votre avis ? Y’a pas de client !

  50. JF. Je pense que malheureusement les positions de chacun sont inconciliables.
    Les méchants libéraux-capitalistes contre les gentils salariés exploités par ces patrons voyous.
    En tant que patron, j’en ai ras le bol de ces discours généralistes visant à mettre tous les patrons dans le même sac.
    Et si je rentre tard, ne voit pas assez ma femme et mes enfants, c’est aussi pour le bien de ma boîte et de ses salariés. Si ça se casse la gueule, c’est 30 personnes à Pôle Emploi!
    Et quand faut bosser le soir ou le week-end pour des clients, j’ai toujours des volontaires pour le faire et je n’ai jamais eu à mettre la pression à qui que ce soit, de manière directe ou indirecte. On respecte le code du travail et je pense qu’une grande majorité des dirigeants agissent ainsi.
    Et pour finir, j’ai la faiblesse de croire que mes collaborateurs se sentent bien dans leur job et ne sente pas exploités.

  51. Monoprix contraint de fermer ses grands magasins à 21h : comment la CGT impose une vision dépassée de l’économie et de la société
    En raison d’un blocage de la CGT à un nouvel accord négocié sur le travail en soirée, 94 enseignes Monoprix qui pratiquaient des noctures jusqu’à 22h vont devoir fermer à 21h.
    Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/monoprix-contraint-fermer-94-magasins-21h-erwan-noan-859278.html#fKcQHLETWI3gx7Ds.99
    http://www.atlantico.fr/decryptage/monoprix-contraint-fermer-94-magasins-21h-erwan-noan-859278.html
    Atlantico : La direction de Monoprix a annoncé mardi 2 octobre que 94 enseignes qui pratiquaient des nocturnes jusqu’à 22h devaient désormais fermer à 21h en raison de l’opposition de la CGT à un accord interne sur le travail en soirée. Comment expliquer cette décision de la CGT alors que les salariés travaillant après 21h étaient tous volontaires, bénéficiaient de hausses salariales de 25% à 35% ainsi que de repos compensateurs supplémentaires ?
    Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/monoprix-contraint-fermer-94-magasins-21h-erwan-noan-859278.html#fKcQHLETWI3gx7Ds.99

  52. et ça :
    La sévérité que l’Europe du Sud ne pouvait pas accepter : l’Allemagne est-elle en train de gérer la crise comme un traité de Versailles à rebours ?
    Si le chômage européen a timidement baissé de 0,1 point entre juin et juillet, la crise continue de déstabiliser de nombreux Etats. Elle entraîne aussi des comparaisons historiques surprenantes comme le montre une tribune publiée dans le Financial Times, signée par de nombreux économistes, qui compare les politiques d’austérité de l’UE au traité de Versailles.
    Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/severite-que-europe-sud-ne-pouvait-pas-accepter-allemagne-est-elle-en-train-gerer-crise-comme-traite-versailles-rebours-francesc-858475.html#76YQxUvehuhxKwbk.99

  53. @ K >>>
    Tu mélange tout ! Tu « amalgame », tu caricature et tu déforme mon propos…
    Bref tu dis n’importe quoi, en faisant semblant de ne pas comprendre… (tu n’es pas le seul).
    Malheureusement, oui : il y a des salauds partout : chez les riches, chez les patrons, les syndicalistes, les ministres, les traders, etc…
    OK !
    Mais sans entrepreneurs, sans investisseurs, sans banquiers, sans prêteurs, sans retour sur investissement et sans profits potentiels : pas d’entreprises ! Pas d’emplois, pas d’impôts, pas d’assurance chômage, ni sécurité sociale…
    Pas de socialisme, sans économie capitaliste ! CQFD…
    J’ai bien aimé le commentaire de Patrice ci-dessus… C’est très courageux de diriger une boite, qui garanti un revenu a 30 personnes. Si les dirigeants d’entreprise n’avaient pas la satisfaction de s’enrichir en contre partie de leurs emmerdes… ils iraient de préférence, a la pêche aux Caraïbes !
    Mais je suis bien conscient que face a un tel mur d’incompréhension, face a un tel amoncellement de bêtise et de mauvaise fois… pas de discussions possibles !
    Je ferme donc ces commentaire stériles, certains d’entre vous me fatiguent ! Désolé pour tous les autres (la majorité silencieuse)…

  54. @ K >>>
    Tu mélange tout ! Tu « amalgame », tu caricature et tu déforme mon propos…
    Bref tu dis n’importe quoi, en faisant semblant de ne pas comprendre… (tu n’es pas le seul).
    Malheureusement, oui : il y a des salauds partout : chez les riches, chez les patrons, les syndicalistes, les ministres, les traders, etc…
    OK !
    Mais sans entrepreneurs, sans investisseurs, sans banquiers, sans prêteurs, sans retour sur investissement et sans profits potentiels : pas d’entreprises ! Pas d’emplois, pas d’impôts, pas d’assurance chômage, ni sécurité sociale…
    Pas de socialisme, sans économie capitaliste ! CQFD…
    J’ai bien aimé le commentaire de Patrice ci-dessus… C’est très courageux de diriger une boite, qui garanti un revenu a 30 personnes. Si les dirigeants d’entreprise n’avaient pas la satisfaction de s’enrichir en contre partie de leurs emmerdes… ils iraient de préférence, a la pêche aux Caraïbes !
    Mais je suis bien conscient que face a un tel mur d’incompréhension, face a un tel amoncellement de bêtise et de mauvaise fois… pas de discussions possibles !
    Je ferme donc ces commentaire stériles, certains d’entre vous me fatiguent ! Désolé pour tous les autres (la majorité silencieuse)…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.