web analytics

Quelques objectifs coups de coeurs incontournables

20
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Si vous êtes saisis d’une fringale soudaine de matos (par exemple après avoir gagné au loto, ou à l’occasion d’un passage par Hong Kong, ou New York), voici quelques suggestions d’achats intelligents…

Un peu dans le même esprit que ce précédent article vers mes incontournables 2012-2013, considérez qu’il s’agit d’une suite.

 


Canon EF 100 mm f/2 USM : Si vous êtes un peu fauchés… Si vous aimez la belle image (que vous soyez en APS-C ou Full frame)… Mais que vous ne pouvez vous offrir de 70-200 mm f/2.8 (ou f/4) qui est l’objectif le plus indispensables au reporter (après l’équivalent d’un 16-35 mm)…

Alors il vous faut ce Canon EF 100 mm f/2 USM (lien vers site Canon). Sorti en 1991, il est toujours irremplaçable d’autant qu’on le trouve aux alentours de 450 €. Il est léger (seulement 625 gr.) et très compact (seulement 7,3 cm de long)… En plus il est « très piqué », indispensable pour quiconque rêve de réaliser de magnifiques portraits, du sport en salle, ou souhaite voyager léger sans se priver d’une longue focale à grande ouverture. En un mot, c’est un « must » :

0000_screen_ 2013-07-23 à 14.51.37
Lien vers Amazon : Canon EF 100 mm f/2 USM (à utiliser si vous souhaitez nous encourager)…

 


Canon EF 85 mm f/1.8 USM : Si vous êtes préférez un peu plus d’ouverture mais moins d’allonge, alors la version 85 mm f/1.8 est proche du précédent et recommendable également. On la trouve dès 338 € ici  Canon EF 85 mm f/1.8 USM.

0000_screen_ 2013-07-23 à 16.16.06

Lien vers Amazon : Canon EF 85 mm f/1.8 USM (à utiliser si vous souhaitez nous encourager)…

 


AF-S Nikkor 70-200mm f/4G ED VR : je viens enfin de mettre la main dessus et de réaliser mes premières images avec, samedi dernier… J’aurais d’ailleurs tout le temps de l’utiliser cet été et vous tiendrais au courrant de mes expériences. AF-S NIKKOR 70-200mm f/4G ED VR sur le site de Nikon.

Il vous fera passer dans une autre dimension photographique, sans vous ruiner les cervicales. J’ai notemment été estomaqué par la différence de poids, en saisissant d’une main un D700 surmonté du 70-200 mm f/2.8… et de l’autre ce 70-200 mm f/4 sur le D600 ! Que de progrès en 3 ou 4 ans.

Cet objectif est vraiment un must pour le Nikoniste expert, qui ne posséderait pas déjà la version f/2.8 (le photographe voyageur aura probablkement intérêt à revendre la version f/2.8 pour lui préférer ce f/4 plus moderne). Mais quelque soit votre choix, un 70-200 est le zoom qui m’est le plus indispensable…

0000_screencopy_JFV_ 2012-12-25 à 13.27.10

Lien vers Amazon : Nikon 70-200mm f/4G ED VR ici (à utiliser si vous souhaitez nous encourager)

 


Tamron SP 24-70mm F2.8 Di VC USD (en version Canon, Nikon, Sony) : si vous ne pouvez vous offrir un des zooms transtandards du contructeur (f/2.8, ou f/4 stabilisés), alors ce Tamron est probablement une solution intéressante… D’autant qu’on le trouve dès 813 € ici : Tamron SP 24-70mm F2.8 Di VC USD

Il est peut-être même un peu plus qu’une solution de remplacement, puisqu’il est tout simplement le premier transtandard f/2.8 a être stabilisé… Ce n’est pas forcément vital en plein jour, mais ça peut dépanner dès le soir tombé…

Il pèse 825 gr. alors que le EF 24-70 mm f/2,8L II USM, ne pèse que 805 gr (qui n’est pas stabilisé et coûte plus de 2000 €). Quand au EF 24-105 mm f/4 L IS USM (800 €) stabilisé, il ne pèse que 670 gr. ce qui fait une grosse différence… Je recommande donc plutôt ce dernier pour le reportage avec un EOS 6D, ou un EOS 5D MkIII. Du moins tant que vous n’avez pas besoin de travailler par faible luminosité.

Chez Nikon le 24-70 mm f/2.8 pèse 900 gr, c’est un peu plus lourd… Alors que le 24-120 mm f/4, ne pèse que 710 gr. Ce qui fait de ce dernier un objectif étonnament polyvalent et léger, eu égard à sa plage focale très étendue. Un bon choix également en kit…

0000_SCREEN_VIB_ 14

Lien vers Amazon : Tamron SP 24-70mm F2.8 Di VC USD (à utiliser si vous souhaitez nous encourager)

A suivre d’autres coups de coeurs, à l’occasion…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

20 commentaires

  1. Je viens de craquer pour le Tamron 24-70 en Nikon. C’est un super objectif. Il ne vaut sans doute pas le Canon dernier cri mais ce n’est pas le même prix non plus.
    J’ai eut l’occasion de tester le Sigma 70-200 sur mon D7000. Le poids est une horreur et ça en devient difficile d’être stable. Le Nikon en f4 n’est pas beaucoup plus petit si je me trompe ? Par contre entre f2.8 et f4 ça fait vraiment une différence ? (sauf en concert par exemple)

  2. J’apporte ma petite contribution si jamais car ici on ne parle jamais du m43 pourtant très portable pour le voyage.
    Olympus Zuiko 12mm f2
    Olympus Zuiko 45mm 1.8
    Pour des vacances légères et piquées :-)

  3. JF tu ne nous a pas trouvé une petite optique Leica pour l’été ?
    sinon je trouve dommage le manque d’optique fixe de 35 ou 24mm dans ton poste, ça peut-être génial aussi pour les vacances

  4. Merci !
    Il fallait lire jusqu’au bout : dans la première partie de l’article, je parle du merveilleux petit EF 24 mm f/2.8 L IS que j’ai utilisé en janvier Japon :
    http://www.macandphoto.com/2012/12/cadeaux-photo-mes-incontournables-fin-2012-début-2013-.html
    Effectivement immanquable : léger, très efficace et très compact !
    Sinon, j’aime pas le 35 mm : c’est un « point de vue chiant et banal »  » Déjà qu’il est difficile de faire des images originales et intéressantes, si en plus on adopte la focale la plus banal et invisible du monde… on est pas sorti ;-)

  5. Merci JP pour ton commentaire…
    Certes ! Les optiques Olympus sont intéressantes. Mais en l’absence de viseur optique, je n’ai même pas envie de sortir mon appareil…
    Ou alors juste un minuscule S110, un G15, ou mon iPhone ;-)
    J’ai essayé à plusieurs reprises le viseur de l’OM-5D : expérience juste abominable en plein soleil ! ça m’enlève tout plaisir de faire des images.
    Tant que ce problème ne sera pas réglé, le Micro 4/3, c’est mort pour moi ! Le Micro 4/3, c’est trop gros pour remplacer un compact expert…
    Et pas assez confortable pour remplacer un petit reflex ;-)

  6. Merci JF pour ces commentaires et la réponse à mon mail.
    J’hésite encore à me séparer de l’AFS 28-300 qui est quand même le meilleur couteau suisse du marché (que j’utilise qu’entre 28-200 ; après c’est mort!) ; j’ai fait des tests à 32 mm avec mon 16-35 : bin faut chercher pour voir une diff. Du coup, j’hésite à m’en séparer pour le 70-200 / f4 si différence pas flagrante. J’irai l’essayer à la boutique début août. Y a des étapes comme celles là à franchir pour progresser, mais je me dis que si un bon couteau suisse évite des photos manquées, c’est presqu’aussi important à avoir qu’un petit compact dans la poche.

  7. C’est marrant mais je n’avais jamais vraiment considéré le 100 f/2, caché derrière le f/2.8 macro, le 135 f/2 et le 85 f/1.8 il ne semblait pas avoir grand chose pour lui.
    Jamais testé du coup!

  8. Oui, en dehors d’une utilisation en faible lumière, il y a une différence sur la profondeur de champ mais bon, à ces focales tu peux déjà avoir de très jolis bokeh à f/4…
    Le poids aussi, du simple au double.
    Sinon, pour avoir eu l’occasion de jouer avec ce 70-200/4 samedi dernier je confirme qu’il est très sympa !
    D’ailleurs à ce propos Jean-François, si tu fais un lien sponsorisé Amazon vers la version Canon je cliquerai dessus pour l’acheter ;-)

  9. Les images de HCB sont elles chiantes et banales? ;)
    Je te lis depuis la Birmanie et après 2 mois et demi de voyage j ai dans mon sac un 16-35 un 50 et un 85 et à ma plus grande surprise 90% de mes images sont faites à 50 et un 70-200 ne me manque pas. Donc est ce que la focale fait l image?
    Chaque photographe est différent bien sur mais si je devais refaire mon sac je laisserai mon 16-35 à la maison, trop gros et lourd pour moi
    En tout cas article intéressant à lire :)

  10. Ce 100mm fait partie de mon sac photo depuis 91 !
    Pourtant, j’ai un 100 IS L 2,8 macro, le 70-200 f:2,8 IS, un 24-105 L…
    Ben je ne veux pas le revendre, ce serait d’ailleurs certainement le seul que je garderais.
    Je n’aime pas le 85, bien plus sujet aux franges violettes, mon 100 est parfait pour le portrait, avec en même temps un piqué et une douceur que je n’ai jamais retrouvé ailleurs…

  11. Merci pour l’article et votre site, que je lis souvent et commente…jamais.
    Par contre surprenant point de vue sur le 35. C’est surtout, d’après moi (et beaucoup d’autres), l’optique la plus exigeante. Elle n’est pas banale car beaucoup préfèrent du 50 ou du 24 (ou un zoom). Un bon photographe se repère vite quand il prend du 35, et un « mauvais » ne peut plus se cacher sur cette focale, c’est une valeur qui ne pardonne pas. Un peu comme les petits tamis en raquette de tennis, mais la métaphore peut paraître obscure pour qui n’est pas fan ;)
    En voyage, c’est sûr, ça oblige à bouger et à vraiment chercher son cadre, c’est parfois une optique frustrante sur le portrait ou les besoins en grand angle, mais le résultat est là quand on sait l’utiliser.
    Ce n’est que mon avis…

  12. Merci pour vos commentaires…
    Disons, qu’à l’époque de HCB, il n’existait pas de zoom 70-200 mm, pratique, bon marché et léger… on faisait donc des images au 35 mm, un peu par obligation je dirais.
    Mais bon, peu importe la raison.
    Moi, je crois que s’il avait eu la possibilité d’utiliser aussi un 70-200 mm, il n’aurait pas raté cette chance ! ET il aurait fait comme 90% des Photojournalistes :
    http://www.macandphoto.com/2012/12/16-35-mm-f28-70-200-mm-photo-journalisme-.html
    je crains, que certains adoptent le 35 mm, un peu par imitation…
    Toutefois, je suis bien conscient que c’est une optique exigeante, qui fera qu’un mauvais photographe n’aura rien de bon en fin de journée…
    Faire une journée au 35 mm, c’est un peu comme de vouloir traverser Paris à Velib avec une main attachée dans le dos !
    Un bon exercice pédagogique ! Mais si le but est de ramener de bonnes images, je préfère m’en passer et utiliser des optiques plus faciles.
    Le but c’est quoi ?
    Ramener des images ?
    Ou démontrer que malgré le handicape du 35 mm, on parvient à ramener des images ?

  13. HCB n aurait jamais utilisé de 70-200, et le 35 c est avant tout l optique qui permet de travailler à l’hyperfocale, impossible au 70-200. HCB était incapable de développer une photo correctement ni même d exposer, son tireur s arrachait les cheveux, tout ce qui l intéressait était géométrie et composition…
    Pour moi mais ce n est que mon avis personnel, la photo suit l évolution de la société c.-a-d le choix de la facilité qui est le 70-200. C est une optique tellement plus facile et flatteuse qu un 35 ou 50 mais dans les photos qui m ont marqué, celles qui m ont donné envie de faire de la photo, ces images qui ont du sens pour lesquelles on a envié de se bouger, aucune n à été faite au 70-200…
    Je me trompe peut être et mon opinion évoluera peut être !

  14. Ah ah ! Mais bien entendu qu’il aurait utiliés un 70-200 mm !
    Il aurait utilisé tout ce qu’il aurait pu trouver pour réaliser des photos ! Même un iPhone et aussi, j’en suis sur : un compact (genre Canon S100)…
    Travailler à l’hyperfocal n’est pas un but en sois, ni un graal à atteindre… C’est juste le meilleur moyen de travailler vite, lorsque l’on a pas d’Auto Focus…
    Si j’utilise un 24 ou au 35 mm, il est aussi simple d’utiliser la mise au point manuelle et l’hyperfocale, OK… Mais c’est n’est pas une fin en sois. Juste un moyen ! Pas un but…
    Peu importe le moyen utilisé, le but est de capture l’instant décisif ! Et si le 70-200 mm permet de varier les points de vue, alors il serait idiot de se priver de l’utiliser…

  15. Parler à la place des autres n’est pas forcément raisonnable et marteler ses convictions en s’appuyant sur sa propre expérience ne l’est sans doute pas davantage…
    Chacun pratique en fonction de son regard, de la perception qu’il a des choses qu’il observe, de sucroit avec une part très forte d’inconscient…
    Tout cela pour dire que la photographie est une affaire de point de vue, de goût, d’éducation, de culture, d’interprétation, etc.,…
    Faire des généralités n’a aucun sens.
    Ton expérience de photographe de reportage avec son approche journalistique n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.
    Il existe plusieurs manières d’aborder la photographie ; on peut me semble-t-il fonctionner comme un reporter pour construire son travail mais refuser au bout du compte de se livrer totalement à ce style.
    De mon point de vue – par exemple – le reportage est trop souvent un mensonge, c’est la raison pour laquelle je suis un shéma directeur propre à ce genre mais sans lui donner cette finalité. En effet, je ne cherche pas à vendre à tout prix, mon objectif principal étant de rendre compte d’un certain état sans envie de séduire, de plaire, de convaincre, de détourner, de rapporter au sens propre comme ausens figuré, que sais-je encore…
    La photographie c’est avant tout une occupation de nantis comme le rappelait un jour Ara Guler.

  16. La photo et aussi un choix d’équipement à faire en fonction d’un budget.
    Personnellement j’adore utiliser mon zoom 100-400 (fana de meetings aériens, je ne me paierai jamais un 500F4)car j’aime l’effet de raprochement que cela permet, j’aime ce style de photos pour aller chercher les détails sur une architecture par exemple (église) oun photographier de loin mes petits enfants, j’aime également utiliser un zoom grand angle. Je suis juste un petit amateur.
    Je lis régulièrement Macandphoto dont je rejoins souvent l’avis malgrès mon amateurisme.
    Bravo Jean-François pour votre travail et petit clind’oeil, mon épouse est originaire de Hong Kong.

  17. damien madelaine on

    Alors pour le coup je suis dubitatif, j’ai le 17 50 tamron 2.8 non VC ( qui est très bien sur mon aps-c) et il semble que le VC equivalent plus cher tamron est moins bien finalement.
    le 28 75 est aussi très bon , mais du coup le le 24 70 VC vaut il vraiment l’écart ?
    les 24-70 canon ( surtout le II) sont inabordables à mon sens en amateur-expert.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.