web analytics

Switch Mac > PC, bilan 8 mois plus tard

25
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je laisse la parole à Nicolas (je vous recommande de visiter ses sites nicolaslouis.com et luxostudio.fr), qui nous raconte la suite de son passage de Mac à PC… Si Apple ne sort pas des Mac Pro d’ici la fin de l’année, Apple se sera définitivement discrédité auprès des professionnels (après la faillite d’Aperture)… Et je changerais peut-être le titre de ce blog en 2014.

 » Quelques mois ont passés, et Jean-Francois m’a contacté afin de me questionner sur mon retour d’expérience autour de mon escapade sur Windows. Me revoilà donc pour un petit bilan… Mais je vous recommande de lire d’abord mon premier article, ou je détail mes premiers pas avec Windows.

Je tiens également à répondre aux commentaires de certains à l’époque. Première question, à quoi cela sert d’aller sur PC ? Eh bien lorsque vous avez connu un seul et même système, vous vous posez la question de savoir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Ensuite, les Macpro sont toujours à l’abandon (encore en ce mois d’avril 2013). Pour moi, cela fait plusieurs mois voir des années, que les pro sont à l’écart. Ce n’est pas une surprise mais bon… Nous espérions un signe, mais (pour le moment) en vain !

Alors windows c’est comment ?

Bon c’est quand même pas mal pour un gars comme moi qui n’ai connu que Mac OS depuis ses débuts. La petite machine achetée marche très très bien. Mis à part la dalle de l’écran qui est infecte, mais bon pour le prix…

Alors oui Mac OS est mieux sans aucun doute. Mais j’avoue ne pas avoir été déçu par Windows, je ne perds pas en productivité quand je suis en déplacement.

Je me suis retrouvé à faire des séances photos avec au final, après un journée et demi de shoots : 60 Go de fichiers raw d’un Canon EOS 5D Mark II. Ou faire des montages avec 40 calques pour un fichier Photoshop de plus de 2 Go. L’ordi a pas bronché… Chapeau bas pour ce PC « lowcost ».

0000_screen_ 2013-04-29 à 16.54.37

De plus pour remédier à la dalle, j’ai trouvé un écran 19 pouce de très bonne qualité avec pied réglable et amovible. Comme de toute façon lorsque je suis en séance photo chez un client, j’ai toujours à minima 50 kilos de matériel, 5 kilos en plus ne change rien pour moi et puis avoir 2 écrans cela fait toujours mieux.

 

Effectivement mon prochain portable sera en dalle IPS, mais là, c’était un galop d’essai chez Windows.

Passons maintenant à quelques comparaisons pratiques de l’os. Je ne m’attarde pas sur la machine, j’avais acheté un bas de gamme, c’était un choix assumé. Je ne vais pas lui en demander autant qu’un Macbook Pro 15 Retina… Logique.

Concernant le système et d’un point de vue pratique sur la gestion de flux, cela ne change strictement rien à mes habitudes avec Canon EOS Utility, Bridge, Camera raw et Photoshop. C’est même très réactifs.

Donc d’un point de vue purement acquisition et traitement de l’image et je n’ai vu aucune différence. Mais il y a quand même quelques bémols et pas des moindres.

Je me suis arraché les cheveux sous Windows 7, concernant le profil de l’écran (après calibration), qui sautait en permanence, j’ai fini par le résoudre avec un petit freeware « Autoruns »… Mais quelle galère pendant plusieurs semaines. J’ai jamais su, si cela venait des logiciels Samsung déjà installés, ou de la gestion des 2 cartes graphiques via Optimus. Mystère…

Je trouve que la création de zip en clic droit est très longue. De plus certain clients sous mac, n’ont pas réussi à les ouvrir. Si quelqu’un à un truc ? 

Toujours pas réussi à mettre en réseau mon Mac et mon PC ! J’ai un disque dur en exfat pour les transferts.

Et donc au final, si Apple continu dans sa logique me voilà prêt à tous basculer sur Windows ! Je m’y suis préparé, avec évidement des regrets… Mais bon, toutes choses ont une fin.

Mac OSX est un très beau système et en soit, personne ne le remet en doute. Mais voilà, le cours de la bourse prend le pas sur la créativité ( sic Steve ! )

Je ne conseillerais plus Apple avec autant de ferveurs maintenant. L’obsolescence programmée me rend aussi quelques peu méfiant…

La prochaine révolution (évolution) des ordinateurs pommés sera (peut-être) avec des processeurs ARM ? L’écosystème est prêt et il ne manque que les grands ténors tel que Adobe… Mais il existe peut-être déjà, une suite CS sous ARM fonctionnelle ? 

Quant à moi, le but principal de cette démarche était de me défaire de la dépendance, c’est chose faite. Je n’ai évidemment pas basculé toutes mes machines sur Windows, mais me voilà fin prêt. Au cas ou… « 

Nicolas (nicolaslouis.com – luxostudio.fr)

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

25 commentaires

  1. La logique du raisonnement derrière la migration Mac -> Windows m’échappe un peu :
    – les mac pros ne sont plus updatés, certes, mais pourquoi alors remplacer par un laptop peu cher ? Un iMac récent serait bien plus efficace.
    – parler d’ « obsolescence programmée » est à la mode en ce moment, mais outre le fait que les raisons derrières le renouvellement des machines sont plus complexes, je peux témoigner qu’un mac pro de 2008 devrait toujours répondre aux besoins de l’auteur. En tout cas il répond aux miens (des RAWs de 5DmrkII sous Aperture).

  2. l’idée dans tous ca, était de faire un test en 100% windows ayant des besoins minime en laptop car j’ai déjà 2 tours.

  3. « L’obsolescence programmée me rend aussi quelques peu méfiant…  »
    Pcq sur pc y’en a pas ?
    Mon macpro 2006 ramme bien avec les raw du 1DX mais bon la machine reste utilisable, elle a pourtant 7 ans. Le pire, c’est que je suis pratiquement persuadé qu’il est encore plus véloce que votre portable pc.
    Mon macbook pro est toujours au top. Compact, 17″, 2 ssd, Quad processeur, écran externe, il est tres pro je vois pas ce que vous pouvez reprocher au portable apple pour bosser.

  4. Hello Laurent…
    J’ai moi-même un Mac Pro 2008 (plus boosté tu meurs). Mais il avoue tout de même ses limites. ET son renouvellement devient urgent !
    Sa carte USB3 sonnet, ne marche jamais très, très bien. Son SSD (c’est mon second dans cette machine) sera toujours limité par la vitesse du bus (il est donc bien plus lent que celui de mon Macbook Air)… Le stockage est le point positif (qui me fait aimer le Mac Pro), avec des disques rapides (3 disques Barracuda 3To 7200 t/min)…
    Bref, je voulais le changer il y a déjà un an. Mais aujourd’hui, j’ai vraiment envie d’une machine plus rapide (même si elle ferait envie à plus d’un).On peut dire qu’elle aura largement été amortie, sur 5 ans le bilan financier est excellent !
    Par contre je déteste les iMac, pour plein de raisons souvent expliquées ici…
    Donc si pas de nouveaux Mac Pro : quoi prendre si ce n’est un PC ?
    Pour les machines portables, je ne vois rien de mieux que le Macbook Air actuellement, ou le 13″ Retina…
    La seule rasion de passer en PC serait pour moi l’absence de renouvellement du Mac Pro.
    Une raison unique : mais suffisante !

  5. J’utilise assez fréquemment Win7 en virtualisation sur mon Mac et si j’ai quand même une préférence pour ce dernier, j’apprécie Windows, notamment son « Explorer » avec lequel je me sens beaucoup plus productif que le Finder.
    De plus, les logiciels que nous utilisons en majorité sont très semblables entre les deux plates-formes, et le passage de l’une à l’autre ne devrait poser aucun souci particulier à un utilisateur de Mac pur et dur.

  6. j avias essayé ce tuto mais dans mon cas, cela n’avait pas fonctionné. Je suppute fortement que la surcouche logiciel mettait le box.

  7. Perso, j’ai acheté un Macbook Air sur l’apple Store il y a un mois, avec SSD 256, core i5 et 8 go de mémoire (autant prendre le max direct car elle est soudée). Bref superbe machine, hyper réactive qui enchaine les tâches lourdes sans broncher. Bizarrement, je l’ai trouvé beaucoup plus réactif et rapide pour la plupart des tâches que j’effectue en rapport avec mon ancien ASus Win7 core i7 3ghz, 8 go de mémoire et 750 go (mais misérable plateau en plus à 5200 trs/minute). Je en pense pas que le SSD soit uniquement l’élément qui aide. Je pense que Mac Os X gère mieux l’ensemble et est plus robuste, base UNIX oblige. Alors oui on peut avoir de superbes configurations pour moins chers qu’un mac « équivalent » certes, mais tout cela est gaché par l’OS !

  8. si, si…
    Si tu es passé d’un 5200 t/min, à un SSD… c’est bien le SSD qui fait l’énorme différence !
    Le système n’y est absolument pour rien ! C’est bien ton SSD qui explique à 100%, la vitesse sur ton Macbook Air. C’est énorme l’impact d’un SSD…
    Si tu avais le même dans ton core i7, il serait aussi rapide (et plus rapide probablement), que ton Macbook Air.

  9. article interessant, mais que veux-tu dire par:
    « après la faillite d’Aperture »?
    parles-tu d’une faillite symbolique (un ressenti basé sur l’expérience) ou d’une faillite rélle (depot de bilan) car n’etant pas au courant je suis intéressé par plus d’infos dans le second cas.
    merci pour le complément d’info

  10. L’idée dans tous ca, est de demystifier un certain nombre de symbole. Nous pouvons être tout aussi productif avec windows, et il ne faut pas obligatoirement un leica m9 et un macbook pro 15 retina pour faire des photos ou se sentir photographe. Comme je dis à mes stagiaires, j’ai fait des livres pour Albin Michel, il y a plusieurs années avec un D70 et les images sont très bien. J’ai commencé la photo avec Nikon F et une cellule à ,un 24mm et un 50mm et après 20 ans de photos, je n’ai toujours pas de zoom. Le but est avant tout de faire des images et de se faire plaisir. Evidemment chacun à sa manière.

    • Cela me fait une douce musique à mes oreilles
      Le plaisir c’est la clef et le matériel dernier cri ne fera pas d’un mauvais photographe
      comme par magie un génie, 24 millions de pixels pour une photo lisse et sans âme….
      Pas de regard pas de photographe, n’écouter pas les pub, pas besoin du top pour faire de belles photos, Laissez parler vos yeux !!!!

      Jiromji

  11. Chris, voilà quelques exemples, qui démontrent que tu n’as rien compris au film ! Rembobine et repasse toi le début ;-)
    ———————————————-http://www.macandphoto.com/2012/11/sony_rx100_page1.html
    Le Sony DSC-RX100 propose les modes PASM et sait produire du format RAW. Il reste suffisamment compact pour se glisser dans une poche de pantalon, mais est exceptionnellement équipé d’un grand capteur (géant) de 20 Mpix, le seul en taille 1 pouce. En plus il est beau et bien construit… Autant de bonnes raisons de passer 15 jours en Savoie avec le petit Sony RX100, pour vérifier s’il ne serait pas « le » compact de l’année 2012… Tout simplement !
    ———————————————-http://www.macandphoto.com/2012/11/sony_rx100_page1.html
    Il y a longtemps que j’en rêvais ! Me balader avec un « reflex full frame » sur l’épaule, qui reste suffisamment compact et léger pour se faire oublier tout en disposant d’un flash et d’un zoom discret démarrant au 24 mm… Une telle configuration n’existait pas avant l’arrivée de ce Nikon D600… Test terrain dans les rues de Paris, par un week end automnal.
    ———————————————-
    http://www.macandphoto.com/2013/02/test_fujix10_partie_1.html
    L’arrivée du Fuji X10, fera date dans la courte histoire de la photo numérique. Il est en effet le premier compact à combiner zoom manuel, viseur optique en coin, prise en main confortable et prix raisonnable. Aurions-nous déniché « LE » compact expert dont nous rêvions ? C’est ce qu’il fallait absolument vérifier sur le terrain, pour cela nous sommes descendu quelques jours en Arles qui est un peu notre capitale de la photographie…

  12. Faillite des mise à jour et des fonctionnalités…
    La qualité du développement est très bonne. Mais le logiciel manque d’efficacité et de fonctionnalités…

  13. Bonjour,
    Il existe pas de solution autre que SDD via SATA sur un Mac Pro ?
    C’est quoi cette chose alors –> http://www.sonnettech.com/product/tempossd.html
    SI on veut dire du mal sur une chose, on fait l’autruche ;)
    Vous oublier une chose, ce n’est pas les CPU qui sont en cause de la lenteur dans les logiciels le plus souvent. Mais plutôt que ces logiciels-là n’exploitent pas bien les multicoeurs à fond. Intel est très bien conscient de ce problème, c’est une des raisons qu’ils ont inventé ce turbo mode à la con qui arrange bien ces programmeurs qui ajoutent que des couches sur des couches vieilles de plus de 5 ans. En effet ça demande un effort revoir ces vieux codes donc du temps et de l’argent.
    C’est aussi un peu de vôtre faute en voulant chaque année une nouvelle qui à pour conséquence de devoir acheter à nouveau les logiciels et d’ordinateur. C’est ca que j’appelle moi « L’obsolescence programmée »
    On le voit très bien avec Windows 8 (et Seven) d’être coupable des ventes médiocre des ordinateurs depuis ca sortie selon Dell et les autres. Pour une fois on pouvais mettre un nouveau OS sans devoir changer de machine. Allô quoi !!!
    Donc dans l’avenir râler pas que contre le hardware, mais aussi contre le software qui sont mal optimisé et ils le sont très souvent.
    Pour m’a part j’ai Poser, Vue et Handbrake qui utilise vraiment à 100% mes 8 coeurs.
    Faite l’expérience en utilisant vos logiciels surveille un peu vos coeurs avec le moniteur d’activité vous allez être surpris.

  14. Oui, enfin, 300 € la carte, c’est un surcout très important tout de même…
    http://www.priceminister.com/offer/buy/206028415/sonnet-tempo-ssd-pro-carte-sata-pci-express-ssd-2-5-6-gb-sec.html
    Et quand est-ci de la vitesse par rapport au eSATA ?
    La page en Français (tous nos lecteurs ne parlent pas l’anglais technique) :
    http://www.sonnettech.fr/product/tempossd.html
    Quand au Sonnet Echo Express Pro ! Mrrrrphh, alors là on rigole carrément à 800 € TTC !
    http://www.macway.com/fr/product/25549/sonnet-echo-pro-pcie-chassis-dextension-thunderbolt-pour-carte-pcie.html

  15. Voici les débits:
    PCIe 2 : 500 Mo/s
    SATA 2 : 280 Mo/s Débit pratique (375 Mo/s Débit théorique )
    300€ c’est trop ? Si c’est pour prolonger la vie d’un Mac pro 2008, je ne trouve pas, c’est toujours mieux que devoir achète un nouveau Mac pro 2013 juste pour avoir un SSD rapide, non ? Ce n’est pas pour autant que vous allez travaillé plus vite si ? ^^

  16. J’aime bien la photo du Samsung à plus de 1000€ après le texte : Chapeau bas pour ce PC « lowcost » ;) :DD
    Un PC de base puissant monté en Hackintoch est une vrai alternative en sachant aussi que lorsque l’on a acheté ses logiciels il n’est pas si évident que ça de switcher par les coût induits par les licences.
    J’ai un macbook pro que je n’échangerais pas contre un Windows mais pour le fixe j’ai un hackintoch depuis au moins 6 ans et jamais je n’investirais dans un Mac Pro, au pire un Mac mini quad core I7 bien boosté fait le job ;)

  17. Pour l’obsolescence programmée, il se trouve qu’elle semble plus marquée chez Apple. Mon dernier Mac était un Mac Mini mid-2007 qui s’est trouvé dépassée en moins de 2 ans, boosté au max en terme de RAM et disque dur (hybride). Avec un PC, il y a la possibilité de toujours le mettre à jour et de faire un roulement graduel dans le temps, on ajoute de la RAM, on change pour un proc plus rapide, ensuite on change la carte mère en gardant ses anciens composants, puis on rebooste en RAM, etc. C’est du continuel (si l’on ne va pas chercher des composants aux formats exotiques (non standards).
    Depuis ce début d’année je suis également un switcher Mac vers PC et plutot content (très content de Windows 8 également). Pour diverses raisons j’ai finalement franchi le pas en quittant Mac OS (non sans douleur psychologique, j’adore toujours OS X), mais je ne regrette aucunement. Je n’ai pas une bete de course, c’est une config à base d’Ivy Bridge (i5), SSD Samsung (un 840 standard, donc bridé par rapport au 840 Pro) + 2x1To en RAID 1, 8Go de RAM pour moins de 700euros.
    Je sais que cette machine (en tout cas sa base) va me rester longtemps, bien plus de 5 ans pour sur. Ce ne serait pas le cas avec un Mac.

  18. on déterre un topic…

    Je suis graphiste productif sur un pc tout monté de 7 ans d’age… (core i7 920 12g de ram 6DD + 1 SSd et geforce 9800 gt fanless) pas de soucis pour l’instant, la bécane reste réactive.

    J’ai bossé sur mac il y’a longtemps (1995-2003) en même temps je bossais aussi sur windows et irix (SGi).

    sur mac je retrouvais peu ou prou les même choses que win, pour ma production. Certains défauts, mais d’autres qualités aussi question d’habitude, d’automatisme.

    les plus de win et du pc : pas cher, puissant, logithèque fournie, bidouillage et sur mesure.réparations faciles.

    les moins : un peu compliqué, machine à monter demandant du temps et de l’expérience, machines bruyantes, affichage moins fin, les virus… pas de vignettes des fichiers adobe en natif.

    Pour le mac, machine mieux finie, belle présentation, os plus accueillant, plus facile (de mon point de vue) silencieux et beaux affichages.

    les moins : machine un peu chère, fermée, pas trop évolutive (sauf macpro)

    Mais ensuite chacun y trouve son compte.

     

     

     

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.