web analytics

Deux vidéos sur la neige… et les petits secrets d’André !

4
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Mon vieux copain André Maszeswki, m’a envoyé deux petites vidéos de ski et de snowboard, qu’il a réalisé très simplement avec ses Sony (j’ai pas réussi à le convaincre de l’intéret du viseur optique pour la photo, il a donc choisi un reflex Sony… Comme quoi, c’est pas le matos qui compte ;-)

On s’était connu vers 87, aux belles années du snowboard. Lui il était devenu champion du monde de snowboard et moi rédacteur en chef d’un magazine de snowboard (vu que la place de champion du monde était prise ;-) Aujourd’hui il filme son fils Timo (timomaszewski.com) qui semble promis à un bel avenir sur la neige :


Timo Maszewski – One Week (cliquez sur HD pour la meilleure qualité, il est possible de sauter les pub en cliquant sur la croix)…

Il y a aussi cette vidéo de pure glisse, ou l’on voit qu’André n’a rien perdu de son touché de neige… Il glisse sur une Dupraz (que j’affectionne moi aussi lorsqu’il s’agit de faire une virée en héliski au Canada… Superbe board, superbe neige !

A la fin de la seconde vidéo, André ajoute quelques infos pratiques (en Anglais) sur la réalisation. Les images et vidéos sont visibles sur timomaszewski.com (regardez aussi celle-ci, montée par Timo). Voilà qui devrait donner le « mal de neige », à tous ceux qui n’ont pas touché la peuf depuis longtemps… J’ai demandé à André de nous donner quelques détails en Français, sur la réalisation de ces vidéos… je lui laisse la parole, c’est très intéressant :

 » Pour ma vidéo de pow : pour cette journée, sachant que les conditions seraient exceptionnelles, j’avais prévu le reflex pour shooter mes potes, mais les conditions étaient tellement bonnes que j’ai même pas pris le temps de le sortir. Du coup, j’ai tout filmé avec ma Sony Action Cam que j’ai choisi pour sa simplicité d’utilisation (un seul clic pour allumer ET filmer), sa parfaite tenue en main (c’est important !), son mode 120 ims natif et plus que tout, sa batterie qui a tenu sans problèmes toute la journée par -10°.

 



J’ai quasiment tout filmé, soit en tenant la caméra vers moi, soit vers l’avant. Je regrette de ne pas avoir plus varié les prises de vues, mais c’était ma première journée avec ! Au final, je suis super content, car aucune scène n’est cramée, ou sous exposée dans les ombres. Je trouve la polyvalence de cette petite caméra exceptionnelle, sans parler de son prix (249 euro avec le boitier étanche).

 Quand au montage, j’ai juste dérushé, varié la vitesse des images. Je n’ai apporté aucunes retouches colorimétriques. 

Pour la vidéo de Timo : pour varier les plans, Timo me demande à la fois des suivis, des plans fixes au grand angle et des plans fixes au téléobjectif. Du coup quand on monte au park, je prend : 1 trépied (Mannfrotto 502), un steadycam pour mon Reflex, une perche de 3 mètres pour y fixer la Sony Action Cam au bout, un bâton de ski télescopique… Auquel je fixe aussi via un système maison la Sony Action Cam. Et bien sur je n’oublie pas mon Reflex Sony Alpha 65, avec un 10-24mm, et un 18-200.

Ensuite on commence la journée par des plans suivis avec la petite Sony, puis quand Timo maitrise bien un tricks, je fais des plans fixes au Reflex… Tout en faisant quelques photos (et oui, Timo est fan de vidéos, moi je préfère les photos) !

Là j’alternes les angles de prises de vues et je me suis rendu compte qu’être plus haut que le kick n’est pas gênant… Au contraire, une fois qu’on zoome, bien calé sur un trépied, ça donne de beaux suivis, façon caméra embarquée en hélico. 


Voilà, on explore, on teste ! Timo progresse et moi doucement je comprend les subtilités des prises de vues.


Pour la petite Sony, une fois de plus, aucun réglages. Pour le Reflex, je filme en Mode FILM A et j’ajuste la vitesse à 1/400ème, car c’est à cette vitesse que Timo trouve les ralentis les plus fluides, en sachant que je filme en AVCHD à 60 ims en 1080p. Pour les photos bien sûr, je shoote au 1/1000ème. « 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

4 commentaires

  1.  » Il glisse sur une Dupraz (que j’affectionne moi aussi lorsqu’il s’agit de faire une virée en héliski au Canada… Superbe board, superbe neige ! »
    Héhé ben moi je préfère les boards de kafi :D surtout le swallow magistral…et à la Grave Mr !

  2. Moi aussi, je préfère les Swell Panik aux Dupraz, ça ne surfe pas dans la même catégorie (j’ai les deux) !
    Par contre, la qualité d’images de cette cam Sony surpasse de loin celles de la GoPro sur la neige ! Surtout si c’est vraiment sans retouche calorimétrique ! Il est impossible d’avoir cette neige blanche et ce bleu du ciel avec la GoPro sans retouche. Mais « si tu n’as pas une GoPro, t’es pas un pro »…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.