web analytics

Le Sony Alpha 99 est il est un échec commercial total ?

97
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’ai beau chercher, impossible de trouver le Sony Alpha 99 dans les 100 premiers reflex vendus sur Amazon.com aux USA (jugez en par vous-même ici). Même absence parmi les meilleurs ventes reflex de Amazon.fr (dominées par Nikon en ce moment. Le premier Sony arrive en 8em position et le A77 en 14em position). Même absence de l’Alpha 99, sur Amazon Japon.

Un échec commercial planétaire pour l’Alpha 99 face aux Nion D800, D600, Canon EOS 5D MkIII et EOS 6D ? De là à penser que l’arrivée du Sony RX1 (relire notre prise en main rapide) serait peut-être motivé (partiellement du moins), par le besoin pour Sony de trouver un débouché à sa lignée de capteur Full Frame ?

Quelle erreur dramatique d’avoir abandonné le viseur optique des excellents Alpha 900 et 850… J’ai toujours pensé que proposer un viseur électronique à des photographes confirmés sur un reflex full frame (et même expert), était une idée farfalue… Car les experts ne VEULENT pas de viseur électronique sur leur Full frame. D’ailleurs, je vous invite à donner votre avis la-dessus en commentaires (maintenant qu’ils remarchent. Mieux vaut vous identifier)…

0000_screen_ 2013-03-04 à 16.11.30

C’est compréhensible non ? Demandez autour de vous, parmi les pros et les passionnés, les experts… Je connais des centaines de photographes : je vous assure que pas un seul (pas un seul parmi tous ceux que je connais), n’envisage l’idée de passer à un reflex équipé d’un viseur électronique sur son full frame ! Ou alors il faudrait que ce viseur, soit aussi beau qu’un viseur optique haut de gamme.

 


Nous en sommes encore très loin… Mais cela arrivera peut-être, d’ici 3 à 5 ans ? On en reparlera à ce moment là…

Sur un hybride ou un mini reflex comme l’Olympus OM-D : oui pourquoi pas ! Si cela permet de gagner de la place… Mais sur un reflex Full frame, c’est une idée folle ! Complètement à côté de la plaque ! Il faut je crois, une grande méconnaissance de ce que sont les photographes acheteurs potentiels d’un full frame, pour tenter un pari aussi audacieux.

Et je crois deviner, que malheureusement le résultat se lit dans le top des ventes Amazon. Même si ce classement ne peut être 100% représentatif des ventes globales. Il donne juste « une idée » du marché. SI parmi nos lecteurs, certains possèdent de vrais informations sur les ventes réelle du Sony Alpha 99. Celle-ci sont bienvenues… 

Il s’est donc passé exactement ce que nous avions prédit. Sony Alpha Rumors soulignait d’ailleurs dès son lancement que les ventes du Sony Alpha 99 étaient… moles (New Sony A99 test roundup. Not selling as well as other FF from Nikon and Canon ?) Quelques mois plus tard, le constat semble encore pire. Suffira-t-il à décider Sony à revenir au viseur optique ? Pas certain… 

L’autre raison qui selon moi bloque les ventes de reflex Sony, est que leur gamme optique ne fait vraiment pas rêver. Et années après années (quoi qu’en disent les quelques Ayatholas fanatiques de la marque, on ne comprend pas bien pourquoi d’ailleurs), les nouveautés arrivent… au compte goutte ! Les optiques dont on a vraiment besoin sont : soit trop chères (les lourdes optiques Zeiss)… Soit absentes : 

  • Pas de : 70-200 mm f/4
  • Pas de 16-35 mm f/4
  • Pas de 14-24 mm f/2.8
  • Pas de 14 mm f/2.8
  • Etc…

Dans ces conditions et connaissant l’avance de Canon et Nikon pour les gammes optiques de full frame, la méfiance des photographes est logique. Car les acheteurs de full frame, sont typiquement des photographes susceptibles d’acheter deux, ou trois optques complémentaires. Mais encore faut-il leur proposer des optiques pointues et très spécifiques. Car tous les photographes ont des besoins différents, ce qui implique une gamme très riche et variée… Un de nos lecteur exprime sa déception en commentaire

 »  C’est une remarque globale concernant Sony. Quelle que soit la gamme, Alpha ou Nex, la gamme d’optique est pitoyable. Et c’est une honte tant les boitiers peuvent être intéressants.

Typiquement, le Nex6 est unanimement reconnu comme un bon boitier (même s’il est équipé d’un EVF). Il mélange une bonne montée en sensibilité avec une résolution « juste ce qu’il faut » et une ergonomie améliorée p/r aux premières générations de Nex. Mais que mettre comme optique… RIEN ! « 

Maintenant que va-t-il se passer ? Si le Sony Alpha 99 est vraiment l’échec que nous pensons qu’il est (et cela n’est qu’une supposition de notre part), que va faire Sony ? 

  • Concentrer tous ses efforts sur sur les hybrides et les excellents compacts Experts, ou Sony exclle comme je le soulignais dans le test du RX100 et lors de la prise en main du RX1 ? (au passage on ne pourra m’accuser d’être anti Sony), au risque de délaisser les derniers utilisateurs de reflex ?
  • Réagir et revenir au viseur optique en attendant que la technologie du viseur électronique soit à la hauteur de nos besoin ? Tout en renouvellant à marche forcé sa gamme optique…

A suivre… Mais en attendant, il faudra vous décider pour votre prochain full frame ! Et raisonnablement, je crois (si l’on met à part le cas très particulier des vidéastes), que Canon ou Nikon est la seule question à se poser…

A moins que, Pentax ? Pentax confirme l’existence d’un réflex « full frame » 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

97 commentaires

  1. C’est une remarque globale concernant Sony. Quelle que soit la gamme, Alpha ou Nex, la gamme d’optique est pitoyable.
    Et c’est une honte tant les boitiers peuvent être intéressants.
    Typiquement, le Nex6 est unanimement reconnu comme un bon boitier (même s’il est équipé d’un EVF). Il mélange une bonne montée en sensibilité avec une résolution « juste ce qu’il faut » et une ergonomie améliorée p/r aux premières générations de Nex.
    Mais que mettre comme optique… RIEN !
    A comparer avec les optiques d’Oly ou Pana en mFT ou Fuji qui ne propose que 5 optiques X mais franchement attirantes …
    Décidément, je ne comprends pas Sony et je me demande comment ils décident de tels ou tels développements de gamme…
    La seule alternative chez Sony, le RX1 … quoique… Le jour où Sony y ajoutera un EVF/OVF intégré, on en reparlera.

  2. Ceci étant, que vaut il mieux :
    – un A99 avec un viseur électronique ?
    – un D600 qui pompe la poussière et l’huile et pollue les images ?
    – un EOS dont l’AF erratique nécessite un retour au SAV ?
    Moi qui pensais basculer…

  3. J’ai un d600 et mon pote un 6d, ras. Et perso, je n’y crois pas à ces chimères, même si je suis certain que quelques geeks passent plus de temps à regarder leur capteur à la recherche de quelques poussières qu’on trouve toujours sur un reflex, que de photographier ce qu’il se passe dans leur vie autour d’eux
    Par contre le viseur électronique de l’A99, j’ai essayé : ben non, pas possible, je préfère encore abandonner le reflex pour du compact expert. Car la contrepartie d’un encombrement et du poids est bien d’avoir le top en visée, réglage et capture.

  4. Pour le D600, il ne faut plus croire Chasseur d’Images ? Et pour l’EOS, la source est l’auteur de ce site, à la poubelle aussi ?

  5. Perso, moi qui ne photographie quasiment que sur la neige, le viseur électronique est super pratique car il me permet de tout bien vérifier mes réglages même quand il y tellement de soleil et reflets qu’on voit presque plus rien dans l’écran LCD. Et pour anticiper les réglages en mode vidéo Manuelle, c’est parfait aussi. Mais bon, je ne suis pas un pro de la photon mais grâce à ça, j’en réussi bien plus qu’avec un viseur optique !

  6. Bin oui poubelle ! Je claque mon argent ailleurs que dans ces magasines…
    J’apprecie ce blog (et d’autres) car la confrontation des idées me permettent d’avancer en faisant les choix qui me conviennent. Le dernier en date: dans un article lu ici, un utilisateur expliquait qu’il utilisait plusieurs logiciels pour ces photos: un pour le catalogue, un pour le traitement des raw et un pour le developpement. Evidemment les commentaires allaient dans tous les sens: pro capture, pro lightroom etc…Alors j’ai fait des essais car je n’étais pas satisfait des traitements des raw par LR. Au final, je traite via capture nx et la bibliothèque + développement via LR. J’ai exactement ce que je souhaitais. Tout cela pour dire : bien mieux que des tests dans des magasines, pour acheter ou avancer, ces propres essais sont souvent plus instructifs et personnels quand en plus ils ont été confrontés à ceux des pros.
    Enfin un conseil pour finir : mon d600, comme tous mes autres boitiers partira en révision (quoi il faut faire réviser son matériel ?) qq mois avant la fin de la garantie pour nettoyage, réglage si besoin. La boutique me prétera gracieusement un autre boitier et une optique que je prendrai plaisir à découvrir…elle n’est pas belle la vie ? Je récuperai un d600 super clean, comme il l’est aujourd’hui (quoi pas de sac de sable ou d’huile de vidange sur le capteur ? bin, non !)
    Voilà, chacun y va de ses conseils, mais l’important c’est bien de tester soi-même afin de choisir en fonction de ses besoins. Si vous preferez un viseur électronique, on ne va quand même pas vous recommander de vous faire opèrer des yeux, mais avez vous mis un oeil dans un d800 ou un markIII ?
    En matériel photo, c’est souvent choisir en excluant. Je n’ai pas pris le 6d de Canon, car je ne peux pas me passer d’un flash embarqué par ex sinon j’aurais pu switcher.
    Alors viseur électronique ou optique ? je pense (idée à 2 balles) que lorsque les gammes pro Canon ou Nikon passeront au viseur électronique, la technologie sera au point et meilleure que la précédente, mais en 2013, y a pas photo !

  7. C’est marrant, je fais exactement pareil, mais je suis en Sony, dingue non? Alors oui, j’ai déjà mis un oeil dans un viseur optique, heureusement pour moi mais je ne déteste pas le viseur électronique : c’est grave docteur ?

  8. C’est exactement ce que je fais sauf pour l’achat de matériels. Pour cela, je fais un peu confiance aux magazines, et quand Declic Photo dans lequel écrit l’auteur de ce site donne une bonne note à l’A99, j’aurais tendance à prendre en compte cet avis et à ne pas mettre à la poubelle ce qui y est dit.
    Bien sûr, j’ai pris aussi en compte l’avis négatif de CI sur le RX1 mais j’ai acheté ce dernier, allez savoir pourquoi ;-).

  9. Ce genre de débat ressemble un peu à des architectes qui s’empoigneraient au sujet de la meilleure table à dessin. La finalité de ce qu’un architecte produit n’est-elle pas une maison, un bâtiment…? Trop de personnes se disent passionnées de photographie mais ne savent que déblatérer à longueur de forum sur la dernière canikonerie lancée sur le marché. S’exprimer par l’image fixe signifie en fin de compte sortir un tirage papier qui en vaut la peine…

  10. Gérard Machot le

    Bonjour.je suis tout à fait d’accord. Je suis Photographe professionnel, et mon expérience en la matière (plus de 5O ans) m’a amené à utiliser pratiquement tout ce qui se faisait en matière d’appareils photo(que ce soit argentique ou numériques)
    Ces débats, forums ou blogs ne peuvent que passionner que celles ou ceux qui ne sont pas ou prou « utilisateurs » (à tout le moins « professionnel » de l’outil qu’est l’appareil photo pour un photographe…
    Car c’est le regard, le ressenti qui est important, et la machine qui permet de le reproduire n’a en fait que peu d’importance..Il est curieux de constater que ces débats sont souvent lancés par des personnes(comme le site Macand-PHOTO qui vantent certains produits(Mac par exemple) ou Canon et Nikon, ou bien alors des appareils qui sont souvent « inacessibles » par leur prix au commun des mortels, ce qui confère à ce type de reflexion un certain côté « élitiste » qui n’a pas cours chez les gens qui travaillent et qui utilisent des outils « appropriés » en fonction du travail qu’ils éxécutent et qui sont obligés d’être en recherche de clientèle, pour gagner leur vie, ce qui est pour eux leur principal sujet de préocuppation plus que le fait que leur matériel soit « reconnu » ou pas.
    Ce genre de débat m’exaspère au plus au point, car il fait perdre de vue ce que doit être la Photographie avant tout, un savoir-faire, une expérience une capacité à produire de belles images.
    Ce parti prix manifeste contre le matériel Sony, m’interpelle, car Nikon et Canon autant que je sache sont des firmes Japonaises, Sony également, et je déplore qu’en France où nous ne fabriquons plus rien en matériel photo, on se perde en critiques assez vaines en quelque sorte car le « marché » n’est pas « La France »(malgré l’importance et l’arrogance que nous nous donnons-pas qu’en photo d’ailleurs!) et il convient de mon point de vue de recadrer les choses dans une logique « raisonnable » et de « resituer » la France pour ce qu’elle « pèse » réellement dans la consommation de matériel photographique.
    Ceci étant, tout le monde est bien sûr libre de penser et dire ce qu’il veut, c’est pour cette raison comme j’y étais invité par l’auteur de ce blog que je me permets d’apporter mon point de vue que j’espère le plus objectif et le plus neutre par rapport à ce qu’est mon expérience en la matière afin de « nuancer » quelque peu ce qui est dit.
    Ah au fait mon Boitier actuel est un Sony Alpha 99, j’en suis plus que satisfait, et quand à la visée électronique elle ne me dérange aucunement-bien au contraire-dans certaines conditions ou ambiances « sombres » avec une visée optique ou c’est logique « on ne voit pas bien » avec la visée électronique et son « booster » de lumière et bien cela est plus « confortable ».
    Afin de ne pas déranger les « idées reçues » « convictions » ou « pensées uniques », j’accepte tout à fait que l’on me dise que je ne suis pas un bon Photographe puisque je n’utilise pas un Nikon D4 ou Canon Eos-1D Mar IV :)
    Afin d’élargir un peu l’information, je me permets de joindre un lien d’un site qui fait « référence » en matière de critique Photo mais j’en suis désolé, il est en langue Anglaise, ce qui est peu prisé par les us et coutumes fraçaises

  11. Cher lecteur, ici aucun parti pris (ni parti prix comme vous dites ;-)
    Je suis par exemple fan de compacts à moins de 500 € :
    http://www.macandphoto.com/77-hybrides-compacts-experts/
    Sur la papier le Sony Alpha 99 est un excellent full frame (tout à fait au niveau des Canon et Nikon… et il les dépasse même sur certains plans)…
    Mais il souffre de quelques tares éliminatoires, qui me le font déconseiller formellement à tous mes amis ! Dans l’ordre :
    1 / Il est très difficile à revendre d’occasion… Car les gens n’ont pas confiance dans cette marque (surtout les acheteurs informés susceptibles d’acheter un full frame)… Personne ne prendrait le risque d’acheter un Sony Alpha 99 d’occasion : ce n’est pas un modèle « populaire », bénéficiant d’une bonne cote dans le milieu photo…
    A tord ou à raison ! Là n’est pas le problème… Je le déconseille donc à mes amis ! A chacun de faire comme il lui plait avec son argent ;-)
    2 / tare n°2 : le viseur électronique ! La sanction du marché est terrible : les photographes s’en méfient et n’en veulent pas (à part quelques exception, tant mieux pour eux, et tant mieux pour vous si vous aimez… Nous sommes plus nombreux à « détester ça  » ! C’est bien notre droit…
    Ce qui a impact (supplémentaire) sur la cote en occasion…
    3 / Troisième tare pour les Sony Full frame : une gamme optique trop incomplète… retournez le problème dans tous les sens, c’est toujours le cas. Et les nouveautés sont rares !
    Ce qui a un impact sur le marché de l’occasion…
    Bref… Les utilisateurs ont surement tords. Mais les conséquences sont bien là : les gens n’en veulent pas de ce Sony Alpha 99 ! Ce n’est pas la première fois qu’un bon produit, ne parvient pas à convaincre…
    Enfin, remarques que lorsque Sony fait un super produit, je m’enthousiasme : comme pour le Sony RX100 et Sony RX1 :
    http://www.macandphoto.com/2012/11/sony_rx100_page1.html
    http://www.macandphoto.com/2012/11/jai-touché-le-sony-rx1-le-premier-compact-full-frame.html

  12. Gérard Machot le

    Oui mais ce n’est que votre avis, que je ne partage pas.J’en ai un autre étayé par ce que j’ai expliqué et précisé.Débattre à perte de vue pour « démolir » un boitier que j’utilise et dont je suis « très » satisfait, ne changera pas mon point de vue.Libre à tout un chacun de faire ce qui lui sied.Maintenant Monsieur Vibert, si vous ouvrez votre blog à l’échange, l’échange, c’est « accepter » des points de vue différent, c’est cela à mon sens qui fait avancer, pas le « diktat » de certains qui ne pensent que ce qu’il y a disent qui est juste et bon.Nous sommes « gavés » aujourd’hui par la pensée unique des « médias.Souffrez, Monsieur Vibert que l’on ne devienne pas un pays de dictature en photo…Ce que je constate, par expérience, hélas, c’est une désaffection de ceux qui veulent apprendre, s’informer vraiment, plutôt que de « paraître savoir »….Pour moi la « vérité » la réalité est mieux que le virtuel qui n’a jamais fait avancer qui que ce soit..Alors Monsieur Vibert, si vous avez des convictions, c’est votre affaire, elles sont respectables, comme le sont les idées de celles ou ceux qui ne partagent pas votre point de vue(il y en a sur votre blog)Maintenant, je m’abstiendrai à l’avenir d’écrire quoi que ce soit sur votre blog, quoi que vous disiez car j’aime avant tout l’objectivite, la neutralité et l’impartialité, ce que sauf erreur ou ommission je n’ai pas trouvé sur votre blog.Salutations.Gérard Machot

  13. Bonjour,
    Je me permets d’accompagner Gérard Machot dans sa réflexion en rajoutant la mienne qui ne vaut que par ce qu’on voudra bien lui accorder comme valeur.
    -Concernant le volume de ventes qui serait significativement défavorable à l’A99 (selon Amazon, mais quels pros achètent leur matériel sur Amazon?) et démontrerait que personne n’en veut, je ferai un parallèle avec Mac et PC: en 2004, 50 fois plus de PC que de Mac, en 2010, encore 15 fois plus, est-ce à dire que les Mac sont un échec commercial total? Je ne pense pas que MACANDPHOTO.COM sera de cet avis…
    http://www.memoclic.com/778-mac/16626-ventes-mac-pc.html
    -Il n’a échappé à personne que la durée de vie de vente d’un modèle est de plus en plus courte, donc, soit on garde son matériel dont on est content, pour éviter les dépenses pas forcément utiles, soit on le remplace.
    Si on est Nikon, en général, on ne change que le boitier pour pouvoir continuer à utiliser cette pléthore d’objectifs qu’on a accumulée avec le temps. (une vente en moins pour Canon et Sony!)
    Si on est Canon, même raisonnement, et même défaut de vente pour les concurrents.
    Si on est Sony, idem.
    Il faut garder à l’esprit que nous sommes sur des produits chers, et que lorsqu’on a mis le doigt dans une marque, on est vite avalé et il est coûteux de repartir à zéro.
    J’imagine qu’un certain nombre de personne aimeraient bien acheter l’ A99, mais n’ont pas les sous pour tout remplacer. Ça ne veut pas forcément dire qu’ils considèrent la visée électronique comme rédhibitoire.
    Reste aussi que si on n’a pas un Canon ou un Nikon, on est considéré comme une brèle.
    Pour en revenir à cette « tare » qu’est la visée électronique, j’en ai l’expérience:
    possesseur d’un A900, avec le plus beau viseur reflex du monde, j’ai acheté un A65 pour voir, et surtout à cause de ses capacité en vidéo (ça me fait un appareil en plus, léger, utilisant mes objectifs Sony, et un excellent camescope).
    J’ai donc découvert les avantages et inconvénients de ce système de visée:
    -Avantages: très pratique en conditions de faible lumière, là où un dépoli donne une visée très sombre, sauf à avoir monté un f/1,4.
    Très agréable pour pouvoir, en mode manuel, régler les paramètres en temps réel, comme si on corrigeait l’image sur son Mac(!).
    Pas de mouvement de miroir, donc pas de poussières dues à la mécanique, et une certaine protection grâce au miroir semi transparent. Silence de fonctionnement.
    -Inconvénients: image visuellement « électronique », mais c’est le cas sur le Mac ensuite, et personne ne s’en plaint…
    Visée beaucoup moins belle que sur le dépoli du A900. Mais celle, aérienne et
    télémetrique du Leica tant plébiscitée ne vaut pas non plus le Sony.
    Visée sous forte lumière quelques fois décevante, ça c’est vrai.
    Pour finir, ce qu’avance Vuibert n’engage que lui, c’est évident, mais la forme tendancieuse me gène. Qu’il conseille ses amis de cette manière, ça le regarde ce sont les siens, mais, moi, je n’aime pas trop ces affirmations péremptoires qui doivent être vraies puisqu’elle sont martelées sur un site internet pour photographes. C’est écrit dans le journal, donc c’est vrai!

  14. Gérard Machot le

    Cher Monsieur, j’ai été quelque peu surpris par votre réponse, car mon post était en fait une réponse à « moiA99 » où je lui faisais connaître mon soutien dans son point de vue afin de nuancer un peu vos propos.Je suis d’autant plus surpris que si j’en crois vos dires, ce blog est un lieu d’échanges, ce qui ne m’apparaît pas évident dans le contexte de vos réponses.Je n’ai ni pour habitude ni pour éthique d’entretenir des polémiques, ou débats d’idées autant improductifs qu’inutiles et si vous le voulez bien, je m’abstiendrai à l’avenir de venir sur ce blog pour y apporter un éclairage différend de ce que sont vos propos, car les points que vous abordez ne concernent qu’une logique et vision Française où les habitudes de consommation sont très différents de ce qui se passe sur le reste de la planète.Je vous remercie aussi pour le rappel de la faute de syntaxe (parti pris et non parti prix) et m’excuse de cette faute ortographique dont une mauvaise relecture est certainement responsable.A titre de réciprocité, vous me permettrez de vous signaler que « Les utilisateurs ont surement « tords » ,tort serait à mon sens en l’occurence plus approprié, mais il s’agit aussi sans doute d’une faute de « relecture », ce qui vous en conviendrez arrive à tout le monde.Enfin afin d’être informatif sur une vision plus globale que celle que vous avez vis à vis du matériel Sony, je joins une étude économique datant de 2011 qui permettra de situer le débat français vis à vis du reste du monde..Sans être critique et en respectant les croyances ou idées de tout le monde il est sain de dire(comme l’attestent nos « médiocres performances économiques en général) que nous ne sommes pas le « nombril du monde », et que parfois,il faut convenir qu’un pays de 6O millions d’habitants ne pèse pas « grand chose » quand on considère un marché mondial de plusieurs Milliards d’individus.Bien cordialement à vous et bonne continuation.Gérard Machot
    Canon premier, rejoint par Sony
    Les chiffres de l’institut marketing japonais IDC communiqués à Bloomberg dressent un portrait du marché de la photo dans le monde qui est assez éloigné de l’idée que l’on peut s’en faire depuis l’Europe et plus particulièrement depuis la France, pays à spécificités comme la performance de Panasonic. Si, dans les chiffres communiqués, la part de marché du leader, Canon, reste stable avec 19% du marché en 2010 comme en 2009, la part de marché de son challenger, Sony, le second fabricant d’appareils photo au monde, progresse, de 16,9% à 17,9%. Sony a donc réalisé 50% du chemin qui le sépare de Canon pour lui ravir la première marche du podium. Il faut dire que Sony a lancé quelques bombinettes technologiques en 2010, comme le HX5, remplacé cette année par le duo HX7 et HX9, des appareils best sellers. Son entrée sur le marché du compact à objectif interchangeable lui permet également d’exploiter ce segment, un segment peu porteur en France comme en Europe, où les ventes d’hybrides restent confidentielles, mais un segment à succès ailleurs, comme en Asie où, pour citer Taïwan, il se vend désormais plus de compacts à objectifs interchangeables que de reflex ! Si la vague du compact hybride atteint l’Europe et que Canon et Nikon ne sortent pas de gamme sur ce segment, Sony pourrait bien rafler la première place du marché mondial en 2011, ce qui serait historique : une marque de l’électronique premier vendeur d’appareils photo devant les marques photo traditionnelles ! Sony bénéficie d’une prime à l’innovation et voit ses efforts récompensés : miniaturisation du concept NEX, qualité d’image des capteurs CMOS Exmor R, optiques ambitieuses sur les compacts, vidéo Full HD, reflex à miroir translucide (SLT-A55), capteur GPS, écran tactile, etc…

  15. Cher Gérard ! Donc ça ce confirme : oui, ce blog est bel et bien un lieu d’échange libre !
    Ou des gens ayant des avis totalement contraires, échangent de façon très constructive ! Comme nous le faisons…
    Bon, nous ne sommes d’accord sur pas grand chose (excepté que Sony fait d’excellents RX100 et RX1 ! )
    Et je suis le premier à regretter que le Sony Alpha 99 ne se vende pas à cause de son viseur électronique ! Je préférerais 1000 fois (croyez-moi je suis sincère), qu’un troisième fabricant (Sony) concurence Canon et Nikon à armes égales…
    Les photographes en seraient les premiers bénéficiaires ! Mais ce n’est pas du tout la cas… Il suffit d’interroger les vendeurs :le Sony Alpha 99 ne se vend pas, et d’occasion, ce sera une catastrophe… C’est bien domage pour la photo et les photographes ! Un duopole est une catastrophe…
    Mais ce n’est pas à moi d’aider Sony à vendre ses reflex !
    Je me contente de donner des conseils à mes lecteurs comme je le fais pour mes amis !
    A mes amis, je dis : « n’achète pas un Sony Alpha car tu le regretera forcément  »
    Je pense sincèrement leur rendre service…
    Mais je n’en veux pas à Sony, ni à vous, ni à ceux qui travaillent en Sony et font de bonnes photos avec leurs reflex Sony !
    Ma position est parfaitement claire… Me comprenez-vous ?

  16. J’ai toujours pensé qu’il était farfelu de continuer à utiliser un viseur optique, alors que la photo sera visible dans 80% des cas sur un écran.

  17. Gérard Machot le

    Pour clore le débat sur l’alpha 99(vous avez un autre lecteur Régis qui m’a rejoint dans ma position d’utilisateur professionnel) et je crois que nous en resterons-la sur ce sujet si vous le voulez-bien.Vous avez vos amis a qui vous déconseillez l’achat en « occasion » de l’Alpha 99, très bien c’est votre avis, et vous avez parfaitement le droit de l’exprimer, mais la nos avis divergent fondamentalement, car nous ne nous plaçons pas du tout dans la même logique.Un professionnel comme le précise très bien Régis n’a pas de raison de changer son matériel « à tout bout de champ » car soit il est déjà équipé en Nikon Canon, Pentax, Olympus,Phase One, Hasselblad,etc et pour les « desparados » dont je fais partie Sony(Sur le site Sony France, vous trouverez 35 avis dont 3 avis de Professionels tout aussi « fondus » que moi qu’ils l’ont appréciés-sans doutes pour les mêmes raisons que j’ai évoquées) et il est déjà équipé d’un parc optique « compatible » avec son boitier…L’Alpha 99 vient juste de sortir, et il faudrait être un pietre photographe professionnel, pour le changer au bout de 6 mois, car cher Monsieur Vibert, nous n’en n’avons pas les moyens, et c’est à nous en fonction du matériel qui correspond à nos utilisations de faire le « bon choix »….Vous avez oublié le parc très important des objectifs Minolta(certes en France, cela fait pas très « pro »), mais néanmoins pour un photographe, c’est le résultat de l’image qu’il veut créer qui compte et non le matériel qu’il utilise..Par ailleurs vous avez publié une étude intéressante concernant l’évolution des tarifs des Photographes étrangers, en précisant que vous n’avez pu obtenir de tarifs français très inférieurs selon vos dires à ce que les photographes professionnels investissent et dépensent pour travailler, et la je vous donne entièrement raison.Il aurait peut-être été interessant de prolonger votre étude, pour connaître les raisons de cette « anomalie » française.Je n’ouvre pas de débats, mais beaucoup dont je suis, surtout les Photographes de ma génération, se plaignent des charges importantes qu’ils subissent, mais aussi et surtout de la concurrence déloyale faite par des « amateurs » qui se disent « professionnels »,et qui proposent leurs « services »(en droit cela s’appelle du travail illégal) mais qui ne satisfont à aucune des obligations légales incombant à ceux qui veulent exercer cette activite de Photographe Professionnel, Commerçant, Artisan ou Artiste et Auteur…La différence vient certainement de la, les pays étrangers étant plus regardant sur l’application de la législation que l’on ne l’est en France sans pour autant incriminer les administrations chargées du contrôle URSSAAF, services fiscaux ou Inspection du Travail, mais c’est un triste constat que certains photographes professionnels ne gagnent plus leur vies.

  18. @ Gerard,
    Je suis également professionnel et si je partage en partie ton point de vue sur la réalité de notre activité, je considère également justes les arguments donnés par Vibert.
    Malheureusement, il a oublié d’en citer un essentiel :
    le maillage commercial (point de vente pro) est très insuffisant avec les conséquences qui vont avec (SAV, conseil pro, appovisionnement, occasions récentes garanties, concurrence des prix, etc.).
    Dans l’est de la France et dans la grande région frontalière (Luxembourg, Belgique et Allemagne), Sony en photo, malgré les caractéristiques alléchantes de certaines productions, cela ne le fait pas.
    Point.
    Maintenant, ceux qui habitent les capitales n’auront peut-être pas ce problème, mais les autres?
    Bien sûr, il reste la FNAC, SATURN, AUCHAN, pour acheter du Sony TV ou du Sony DSLR… Mais du conseil pro (j’étais intéressé par le nouveau 500 mm) ? Du matos de remplacement en cas de pépin ? Et bien ici c’est le désert.
    Voilà, si le réseau de distribution pro ne suit pas, tu ferais comment toi à ma place?
    Enfin, j’ai eu en main l’Alpha A99 et je l’ai reposé sagement sur l’étagère… après avoir mis mon oeil dans le viseur.

  19. @ Regis,
    Je lis certains magazines photos depuis de longues années. Je me fie beaucoup aux signatures, à la qualité des tests et au jugement de l’auteur.
    Je fréquente occasionnellement ce site et cet article ne m’a non seulement pas choqué mais j’apprécie l’absence de langue de bois et le débat qu’il permet, sans censure.
    Ce qui figure dans un journal, ce sont des faits, des informations, ensuite chacun est libre de proclamer sa vérité à l’aune de son opinion et de ce qu’elle recouvre.

  20. Gérard Machot le

    Merci Blitz pour ce point de vue.Je suis quelqu’un de modéré, et j’essaie d’être objectif et mesuré dans mes propos.Les aléas des professionnels sont multiples et chacun à bien entendu sa façon de voir les choses.Cela étant les problèmes rencontrés par l’un, peuvent pour lui être un frein à l’achat de telle ou telle marque et il n’est pas question ni d’un côté ni de l’autre de contester tel ou tel avis, ou point de vue, seulement de rester prudent sur ce que pensent les autres.Aussi tout avis péremptoire où trop tranché, d’où les remarques faites sur les commmentaires de Vibert, et mes réponses, sur lesquelles je ne reviendrai pas, car il me paraît inutile et contre-productif de débattre à perte de vue sur ce type de discussion qui ne fait avancer à mon sens personne.Toutes remarques doit-être prise en considération.Ainsi vous dites que vous avez pris en main l’apha 99 et vous l’avez reposé une fois que vous avez regardé dans le viseur…Votre réaction est normale, et beaucoup ont eu ou pu avoir une réaction comme la votre.Mais peut-être, il vaut mieux que des gens qui ont utilisé un matériel en tant qu’outil puisse vous donner leur avis, ce qui n’a pas pour objet de faire changer les points de vue, mais tout simplement de constater que l’on peut avoir des réactios ou impressions différentes en fonction de l’utilisation que l’on fait de l’appareil..Je pense en toute modestie que pouvoir débattre tranquillement et sereinement fait avancer plutôt qu’un débat « fermé » où le dialogue de sourds est la règle.

  21. Mais, cher lecteur, à quel moment avez-vous vu que sur Macandphoto :
    – on ne pourrait débattre tranquillement et sereinement ?
    – Ou avez-vous vu un débat « fermé » ?
    Le débat est justement ouvert : toute personne appréciant le Sony Alpha 99 et son viseur est « invitée » à s’exprimer, sans limite de temps ! Ce que vous faites avec talent…
    Vous êtes ultra minoritaire à penser du bien du viseur électronique (selon moi, ça se lit dans les chiffres de vente) : ce n’est pas de ma faute et cela ne signifie pas : que le débat est fermé !
    Cela signifie simplement que le marché a rejeté (pour le moment) ce mode de visée… Car il est désagréable et les quelques avantages (réels) qu’il apporte, sont très loin de compenser les désagréments…
    Cela pourra éventuellement changer dans les 5 ans à venir, si Sony (et d’autres fabricants comme Canon et Nikon) parviennent à améliorer la visée électronique ! Mais en 2013, c’est juste pas terrible…
    Faites moi confiance : le jour ou Canon et Nikon adopteront la visée électronique sur leurs reflex, c’est que celle-ci sera parvenue à un niveau suffisant répondant au niveau d’exigence très élevé des acheteurs de ces deux marques.
    Je pense que si Sony a tenté ce pari prématuré… c’est que de toutes façons ils n’avaient rien à perdre sur le marché des reflex d’entrée de gamme et qu’ils n’ont aucune ambition réelle en termes de reflex professionnels (gammes correspondant au EOS 1Dx et D4).

  22. Gérard Machot le

    Mon cher Vibert, je vous ai indiqué je crois, ne pas vouloir continuer ce débat où apparemment comme vous le dites je suis, selon vos dires(et tous les gens qui utilisent Sony) « minoritaire »..Donc selon la bonne vieille maxime Française, »nous ne pouvons avoir raison car nous sommes minoritaires »….En disant cela je pense à mes « jeunes années » où il n’ y avait que des appareils « rudimentaires », pas de flash éléctronique, pas de couleur et des appareils où on visait « comme on pouvait »..Je me souviens, sans revenir aux « folding » de mes grands-parents où l’on coupait des têtes, car la visée était plus qu’approximative, à ces appareils dont nous disposions à l’époque(car nous n’étions pas riches) et nous contentions de « boites » faisant du 6X6, le 24X36 avec les Nikon F (mis en vedette dans le film d’Antonioni « Blow Up) « allait connaître le succès qu’il a suscité ainsi que sa descendance…Je me souviens aussi du débat « passionné »(Vibert aurait été content) quand Minolta a sorti son Minolta 7000 autofocus, qui était à l’époque condamné au motif que les « professionnels »(certainement les mêmes que les amis de Vibert aujourd’hui), voulaient « faire leur mise au point « à la main »…Qu’en est-il aujourd’hui…On connaît la réponse! Presque plus personne ne fait sa mise au point « à la main » Alors dans cette logique on peut supprimer « le Tgv », Airbus, les iphones, Ipad et Mac au motif qu’on peut très bien s’éclairer à la bougie, marcher à pied ou utiliser une diligence,écrier à la main sur une feuille de papier, ou faire des signaux de fumée ou utiliser le tam tam comme moyen de communication! En intervenant sur ce blog, j’ai simplement voulu apporter un « éclairage » par rapport à ces certitudes « avancées » comme quoi Sony s’était planté avec sa visée électronique, qui au prime abord peu « dérouter » mais qui constitue pour moi(et d’autres une « avancée technologique incontestable »(récompensée à ce titre par un Tipa adwards en 2011 pour cette technologie)..Comme je l’ai dit, je n’ai pas d’autres prétention que d’être utile, et d’informer objectivement…Par suite je juge donc inutile de m’étendre puisque les points de vues de Vibert semblent « inébranlables » Je terminerai sur une note anecdotique..Je fréquente régulièrement la Photokina de Cologne depuis plus de 10 ans, et à ce titre je suis invité(sans prétention aucune et en toute modestie) sur le Stand « Hasselblad » La on est en général dans du « lourd » (déjà au niveau du prix) mais on ne peux contester la logique « professionnelle » de leur matériel..Ayant eu l’occasion à la dernière Photokina (2012) de faire un essai en prises de vues avec un Hasselblad H5D(le prix nu varie entre 13600 € pour la version 40 à 30300 € pour la version « 60 » et bien figurez-vous que la Vibert aurait peut-être matière à intervenir car la visée s’il elle n’est pas numérique, n’est pas époustouflante, de même que l’affichage qui est des plus rudimentaires, car s’agissant d’un matériel « pro » on a pas les « fiorutures » que l’on trouve sur beaucoup de boitiers a vocation « amateure »…J’ai d’ailleurs constaté que le même appâreil présent sur le stand de la marque au dernier Salon de la Photo à Paris, ne permettait pas la prise de vue(le firmware « finalisé » n’étant pas installé)..En disant cela je ne cherche rien à prouver, ni à démontrer, simplement a dire comme Régis dans son post que tout le monde est libre d’acheter ce qui lui convient, en tenant évidemment compte des besoins auxquels il est assujettis..Je souhaite donc bonne continuation à Vibert dans sa croisade anti-visée électronique(ceci dit avec humour) en lui faisant simplement remarquer, que si Sony ou ses appareils venaient à disparaître, je pense que des photographes travaillant dans mon contexte, pourraient continuer à prendre des photos(avec n’importe quel appareil de leurs choix), car avant tout, je ne le répéterai jamais assez, que ce n’est pas l’appareil photo qui fait le Photographe, mais son oeil, son ressenti, son émotion, qui « heureusement » lui appartient en toute propriété et qui à l’instar du peintre du sculpteur ou du dessinateur reste une oeuvre de la création et de l’esprit..Bien à vous Vibert et à vos lecteurs.Gérard Machot

  23.  » Mon cher Vibert, je vous ai indiqué je crois, ne pas vouloir continuer ce débat  »
    … mmm ? Mais là, vous continuez à débattre « à l’insu de votre plein grès alors  » ?
    Je blague… C’est intéressant de discuter !
    Vous savez le Minolta Dynax 7000 j’ai failli l’acheter au moment ou il est sorti… Je me souviens de la brochure ! Je devais avoir 18 ou 19 ans. Mais il coutait trop cher. J’avais un Minolta SRT 101 depuis mes 13 ans.
    Et je ne regrette pas ce non achat ! Car quelques années plus tard je m’offrais un Canon EOS. Et je n’aurais certainement pas réussi la moitié de ce que j’ai réussi avec ces Canon (et leur AF), si j’avais eu ce Minolta…
    Sinon, pour moi, le fait que vous soyez minoritaire n’est pas un défaut… Ni même, mal vu ! Et je n’ai rien contre les minorités. Car chacun fait ce qu’il lui plait ;-)
    Ce sont en général les minorités, qui en veulent à la majorité, de ne pas penser comme elles… C’est plus souvent ça que l’inverse. Mais bon, c’est pas le débat… Etre minoritaire, ne signifie pas que vous ayez raison, ou tord… Vous êtes libre de faire comme vous voulez !
    Et tous les autres sont libres de faire comme ils veulent ;-)
    Je ne fais pas particulièrement de croisade anti viseur électronique… Je trouve juste que c’est merdique.
    ET j’ai bien le droit de le dire !
    CQFD ! Ou est le problème ? C’est la chance d’avoir pu en discuter avec vous…
    Mais on peut pas dire que vous ayez trouvé beaucoup d’arguments pour me convaincre !
    Bonne soirée tout de même !

  24. Gerard Machot le

    Chez vous non plus Monsieur Vibert, je n’ai pas trouve beaucoup d’arguments « tangibles » pour me convaincre..J’ai un point de vue d’utilisateur, et votre point de vue repose sur vos convictions et certitudes, que « vous ne le recommandez pas a vos amis », que cette visee est « merdique » et que vous n’avez rien trouve comme vente significative sur Amazone..Comme bilan de « convictions », de mon point de vue c’est tres tres maigre…Monsieur Vibert! Les lecteurs apprecieront..Laissez moi pour finir le plaisir de vous parler d’un ancien echange,entre nous que vos lecteurs retrouveront..La il n’était pas question de l’Alpha 99(pas sorti encore)-Vous aviez déjà « etrille » sonn petit frere l’Alpha 77 qui lui non plus ne trouvait pas grace a vos yeux, ce qui m’avait amene cette supposition de ma part que vous aviez vraiment un « parti-prix » contre Sony..A cette epoque vous aviez precise, selon vos dires qu’aucun Professionnel serieux n’utilisait de Sony, et je vous avais objecte que le Photographe de mode Britannique Nigel Barker, utilisait pourtant lui un A 900…Vous aviez alors « supputte » que Nigel Barker était certainement paye par Sony pour assurer la promotion de cette marque!..Vous savez Monsieur Vibertt, on peut toujours dire des choses pour etayer son raisonnement, mais a mon sens il faut peut-etre se montrer prudent, mesure quand on affirme des choses sans que cela soit une certude ni verifie, et sur ce terrain je ne vous suivrai donc pas, car je pense vous l’avoir prouve, ce que je dis est etaye par mon experience d’utilisateur…C’est tout. Mon point de vue ne vaut que ce qu’il ne vaut, mais c’est mon point de vue, et je concois parfaitenment que l’on puisse en avoir un autre, c’est tout a fait normal.Mais il y a pour moi une necessite que les argumemts qui me soient tenus ne ressortent pas du même contexte que ceux contenus dans les brochures, magazines, journaux, revues dediees a la Photo, qui ne font avancer personne et qui de mon point de vue ne sont pas « eclairants » pour une politique d’achat « diversifie », car en France a tout le moins la pense unique regnante ou pregnante en la matiere « recommannde » Nikon ou Canon…Un de mes amis professionnel comme moi utilise Pentax(autre marque « pas bien connue en France sans doute pour les mêmes raisons) et je me vois mal lui dire que Pentax n’ayant pas « l’aura » de Nikon ou Canon, il ne devrait pas l’utiiliser..Bonne journee a vous..Gerard Machot.

  25.  » votre point de vue repose sur vos convictions et certitudes  » Ah bon ? Une preuve que vous avez tord en lisant ce test du Sony RX100 ! Vous voyez bien que tout ce que j’avance est basé sur l’expérience ;-)
    http://www.macandphoto.com/2012/11/sony_rx100_page1.html
    Nigel Baker est ambassadeur Sony ! La preuve est ici :
    http://www.sonydigitalimaging.com/artisans/nigel-barker/index.html
    https://www.google.fr/search?client=safari&rls=en&q=Nigel+Barker+ambassadeur+Sony&ie=UTF-8&oe=UTF-8&redir_esc=&ei=WWqXUfGcKMyHhQfi6oGICg
    Pour moi, son jugement est donc faussé…
    Je maintiens que je ne connais pas de professionnels en Sony… Il peut en exister, bien entendu !
    Mais ils sont si rares que je n’en ai jamais rencontré…
    Encore un fois… ce n’est pas le matériel qui fait la photo ! Mais le photographe…
    Raison de plus selon moi, pour choisir celui qui se revendra le plus facilement d’occasion.
    Mais bon, chacun fait comme il veut n’est-ce pas ;-)

  26. Gérard Machot le

    Encore une fois cela est votre point de vue.Vous ne connaissez pas de Professionnels en Sony, « il peut en exister, bien entendu! » Si je comprends bien j’ai complètement perdu mon temps Monsieur Vibert en vous écrivant, car il me semble vous avoir dit que « j’étais » Professionnel et que j’utilisais un Sony..Maintenant vous allez peut-être me dire que je ne peux pas être une bon professionnel, car j’utilise un Sony? Cela cadrerait tout à fait avec votre logique et celle de vos amis…Allez jeter un coup d’oeil sur Focus Numérique et le test effectué Par Renaud Labracherie, le 29 Octobre 2012 http://www.focus-numerique.com/test-1567/reflex-sony-alpha-99-bruit-electronique-12.html.C'est très intéressant, un peu plus documenté et précis que vos assertions ,car il y est effectué un vrai test de terrain et vous verrez d’ailleurs la réaction de deux confrères de ce Photographe travaillant en Nikon et Canon Pro vis à vis de ce photographe utilisant un Sony…Curieusement la même que la votre(surtout à l’égard de la visée électronique ;)..Vous n’êtes donc pas tout seul(il s’agit certainement de vos amis) mais, moi non plus aussi paradoxal que cela puisse parître et cela répond à votre question du début concernant le fait que vous ne connaissez pas de Photographe Professionnel utilisant Sony « mis à part(sous-entendu- « moi »)(Rires)Pour autant en conclusion de son essai, Monsieur Renaud Labracherie semble beaucoup plus nuancé que vous vis à vis de cet appareil..Je suis donc très heureux de ne pas être seul à être satisfait du Sony 99 Ouf!Bien à vous et bonne continuation.;)Gérard Machot

  27. Ah là, là ! Finalement, vous m’avez convaincu ;-)
    Dire que je me trompe depuis tant d’années… Et nous sommes si nombreux dans ce cas ! Comment avons-nous pu être aussi aveugles ?
    Bon, allez, je lâche le Canon EOS 6D et le Nikon D600 !
    J’oublie le minuscule EOS 100D…
    Je dis bye, aux 36 Mpix du D800,
    Je lâche le 70-200 mm f/2.8, je lâche le 14-24 mm fl/2.8, ainsi que le 24-105, j’oublie le 14 mm f/2.8 ! ET ce 135 mm macro…
    Sans oublier le 200-400 mm f/4…
    J’arrête toutes ces conneries ! ET me dirige vers du vrai matériel ;-)

  28. Gérard Machot le

    Bonjour Monsieur Vibert, je crois qu’il est temps de conclure ce « débat », cette « controverse » qui n’aura peut-être pas beaucoup « éclairé » vos lecteurs, car nos points de vue (que vous m’aviez invité à donner « je vous le rappelle « D’ailleurs, je vous invite à donner votre avis la-dessus ») me paraissent inconciiables.
    En effet, en, toute modestie j’ai consacré ma vie, à la Photo et me suis efforcé tout au long de mes 50 années d’expérience(j’ai 66 ans)de transmettre mes modestes savoirs-faire et acquis.J’ai créé en 1989 une association type Loi 1901 dans cette logique, tout ça bien sûr sur mes seuls deniers, et avec mes seuls et modestes moyens techniques..Cela étant j’ai toujours été hostile à la logique comme quoi avec le meileur appareil où les meileurs objectifs on était le meilleur Photographe(logique qui perdure).Or cette logique qui peut se comprendre, chez les amateurs en particulier, et c’est compréhensible car les marques ne feraient pas leurs « marges » qu’avec le seul marché professionnel restreint, n’a absolument pas cours chez les professionnels, en tout cas ceux que je connais et fréquente, et dont je fais partie évidemment.Quand les gens travaillent et exercent un métier, en général, ils utilisent un matériel « approprié » à leurs besoins et ne pensent pas leur temps à jouer les vedettes pour « frimer » avec leurs matériels.Telle est en tout cas mon point de vue…Permettez moi de terminer sur une anecdote, vous prouvant si nécessaire que nous ne parlons pas de la même chose, où à tout le moins que nous nous plaçons dans des contextes différents: Un jeune homme était venu me voir dans le cadre de mon association.Ce jeune homme était équipé comme un « pro » Boitier haut de gamme et une panoplie d’objectifs diversifiés de très bonnne facture.Il me montra d’excellents clichés pris au moyen de cet équipement.Ma réaction fut alors la suivante: »Dites-moi, vous faites d’excellentes photos,vous êtes équipé d’un excellent matériel, qu’êtes vous donc venu faire chez moi et que puis-je donc vous apporter car sur le « papier » vous semblez être un très bon photographe ».Il me répondit alors que ce qui le « gênait » c’était que c’était pas lui qui « faisait la photo » mais toute « lélectroniquerie » embarquée, et qu’il souhaitait « comprendre » ce que la « machine » faisait…La évidemment il devenait intéressant que je lui explique ce que je savais et avait à transmettre en la matière.Voila je crois une des raisons de nos divergences.Néanmoins je me suis efforcé tout au long de mes post et commentaires d’apporter un éclairage le plus objectif et le plus neutre possible, différent de celui que vous souteniez…..L’essentiel en tout cas c’est d’avoir pu exprimer cette divergence et je vous remercie en conclusion d’avoir publié nos débats.

  29. ça me plait beaucoup plus lorsque vous parlez « photo » !
    L’anecdote que vous donnez est très intéressante… Mais puisque justement l’importance du matériel est négligeable, par rapport à l’oeil du photographe, sa « connexion » à son sujet, c’est pour moi une raison de plus de choisir le matériel le plus « standard » possible…
    Une raison de plus pour éviter les gadgets (viseurs électroniques qui n’apportent rien au photographe, mais au contraire s’interposent entre lui et son sujet)… Une raison de plus pour faire le meilleurs choix commercial (et dépenser moins au final, puisque c’est à la revente que les Sony sont – d’après ce que je sais – de véritables boulets…)
    Mais nous seront d’accord sur ceci (que je répète à qui veut l’entendre) : plutôt que d’acheter un nouvel appareil, ou un nouvel objectif : achetez un billet de train ou d’avion, pour faire d’autres photos !
    Car je crains que vous vous trompiez un peu sur mon compte : je ne suis ni un fan de matériel, ni un geek…
    Je fais des photos depuis l’âge de 7 ou 8 ans (j’en ai 46), j’ai vraiment débuté avec un Minolta SRT101 (ah quel viseur incroyable ;-)
    Quand on a passé une partie de son adolescence à viser dans le viseur d’un Minolta SRT101, comment imaginez-vous qu’on puisse s’habituer à un viseur électronique ?

  30. Gérard Machot le

    Et pourtant …et pourtant…et pourtant…..Je me rappelle un vieil article de Paul Salvaire dans le Numéro Spécial de 1983 « Les Moyens Formats » de Photo’Argus(revue hélas aujourd’hui disparue)sur le Pentacon 6 appareil fabriqué à l’époque en Allemagne de l’Est, où selon les dires de Paul salvaire « La visée au travers du prisme « frisait l’épouvantable », étant adepte et curieux(je le suis toujours) d’expériences photographiques hors du commun, j’allaia acheter quelques années plus tard sa copie soviétique « le Kiev 60 », vous comprendrez sûrement mieux que la visée de l’Alpha 99 ne me pose vraiment aucun problème et je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire qu’elle est plus « confortable » que ces engins berçant mes jeunes années!!Pour ce qui est de vos inquiètudes sur ce que pourrait être mes préjugés, sachez que je ne me permets jamais de juger qui que ce soit(Photographe ou Modèles) d’après une apparence, la vie, l’expérience et l’âge aussi m’ayant appris à ne porter aucun jugement de surface sur autrui.Seuls les « vrais » rapports « humains » ont de l’importance à mes yeux.Pour rester positif, si un jour prochain vous étiez amené à faire un test du Pentax 645D cela m’intéresserait car les moyens formats « numériques » sont en principe hors de prix(je vous ai cité précedemment les tarifs d’Hasselblad pour le H5D) et à priori les tarifs du Pentax le situerait au niveau des prix des boitiers professionnels haut de gamme 24X36 de Nikon ou Canon.Merci et bien à vous.Gérard Machot

  31. Oui, oui, évidement…
    Je vous l’accord : mieux vaut la visée électronique que celle de n’importe quel vieux clou ! Par exemple ce FED des années 60 (copie de Leica 3) que j’ai ici à la maison, (et que j’avais acheté lors d’un reportage à Moscou en 94)…
    Bien entendu !
    Mais au final, le meilleur APN, c’est celui que l’on a toujours sur sois (pour ça que je n’ai jamais travaillé au moyen format).
    Celui qui me fait de l’oeil en ce moment, c’est le Canon EOS 100D (le plus petit reflex au monde, dont la visée est très satisfaisante)… Il fera une équipe formidable avec l’EOS 6D…
    J’alternerais ces deux optiques : mon petit Voigtlander 20 mm f/3.5 (qui devient un excellent 32 mm sur l’EOS 100D) et le petit Canon EF 40 mm f/2.8 Pancake (qui deviendra un 64 mm idéal pour les portraits)…
    Respectivement 450 et 250 €, avec une performance de haute tenue et un encombrement maximal…
    Encore 2 optiques Pancake que l’on ne trouve pas chez Sony (remarque en passant ;-)
    Quelles optiques tiennent le choc à ce prix là chez Sony pour ce programme (le but étant de rester léger et compact avec deux boitiers, un APS-C et un Full frame)… Existe-t-il un tel tandem chez Sony ? Pesant si peu et coutant si peu ?
    PS : j’aime bien Pentax (je préfère largement à Sony) : notamment pour leur visée et leurs pancake… le malheur c’est que Pentax n’est pas encore Full frame. Mais ça va arriver ! Encore une adversaire crédible en face de l’Alpha 99 !
    Allez bon dimanche… C’est une intéressante discussion.

  32. Oui, c’est un massacre, un saccage, un désastre ! Dire que justement Minolta était connu pour sa visée exceptionnelle…
    J’ai débuté avec un Minolta SRT101 (reçu à l’âge de 12 ans, je sais c’est un peu jeune pour hériter d’un tel bijoux… )
    Mais il est toujours posé sur une étagère chez moi. Et lorsque je jette un oeil dans le viseur, je suis comme au cinéma… Les reflex d’aujourd’hui font peine à voir !
    Alors le viseur électronique, quelle misère…

  33. Gérard Machot le

    Enfin il y en a (heureusement) qui plutôt que de s’émerveiller de la qualité du viseur(électronique ou pas) recherchent à créer une image de qualité! A chacun son truc et son bonheur et tout le monde sera content :)

  34. Oui, par exemple pour cette image :
    http://vibert.photoshelter.com/gallery-image/Japan-Kyoto-Osaka-Tokyo/G0000gu3njLUtmUw/I0000jlSzaMCLMkk
    Jamais je n’aurais perçu le contraste étonnant de cette scène dans un viseur électronique, vu leur impossibilité d’afficher de vrais noirs intenses… Les hautes lumières auraient été brulées.
    Bref j’aurais composé mon image « à l’aveugle », c’est certain…
    Alors qu’avec le viseur optique je percevais toute la subtilité des hautes lumières… ET tout l’intensité du noir profond de cette forêt de cèdres millénaires.
    Pourquoi les plus grand surfeurs hawaïen, surfent pied nus (alors qu’il existe des chaussons spéciaux qui procurent une meilleure accroche) ? Et bien parcequ’il on davantage besoin de ressentir la vague avec les pieds, plutôt que d’accroche sur la planche…

    • en effet le viseur électronique aurait été limité mais en quoi ça aurait empêche de faire la même photo ? puisque qu’importe ce que verra notre oeil dans le viseur le capteur lui sera plus limité.

      le fait d’avoir une image bouchée/cramée dans le viseur n’aurait rien changé a ce qu’aurait été la photo finale, à vous lire et beaucoup d’autre sur divers forums j’ai l’impression que le plaisir n’est pas de capturer de belles image mais juste de zieuter dans le viseur.

      • en effet : supprimer le plaisir de prendre des photos (le plaisir de cadrer, de viser, d’imaginer ce que ça va donner et déclencher) c’est comme supprimer 80% du plaisir de la photo…

        Vu que seulement 1% des photos que l’on prend (et réussi) nous fait vraiment plaisir (après la prise de vue)…

        Oui ! Sseulement les images exceptionnelles nous font vraiment plaisir, une fois imprimée ou affichée à l’écran. Le reste du temps la majorité du plaisir de l’activité photographique : est dans l’acte de photographier…

        Alors imaginer que 990% du temps à faire de la photo (y compris les regarder) serait gâché par un viseur électronique tout moche… C’est en effet : se priver de la plus garde majorité du plaisir lié à l’activité photo !

  35. Gérard Machot le

    Alors cà, je n’en sait rien! Je vous laisse la responsabilité de ce que vous dites , Mr Vibert :)En général, j’évite de parler d’une image « par écrit », c’est un ressenti, peronnel, une émotion…Meme sous la torture,:) désolé, je ne pourrais vous dire « ce que vous voulez entendre »(rires) que mon Alpha 99 et sa visée électronique me donne entière satisfaction, « pour les situations correspondant « à mon utilisation », ce qui bien sûr ne préjuge en rien ce qui vaut pour les autres…..

  36. Gerard Machot le

    Pour completer mon article et aussi d’etayer « ma position » d’utilisateur, je joins un lien d’un autre site qui vous « rejouira » Monsieur Vibert au sujet du choix de la visee electronique de l’alpha 99(vous constaterez que je ne suis pas « obtus ») mais qui je le pense facilitera la « comprehension » de mon intérêt vis a vis de l’utisation professionnelle que j’en ai. Car la affaire de « gout » et de choix en fonction de ce que l’on attend de l’apparei et de son utilisation…Ainsi condamner un appareil au motif que sa visee n’est pas a la hauteur de ce que l’on attend me parait « reducteur » par rapport a ce qu’offre l’appareil dans d’autres domaines, notamment la qualite et le pique de l’image du a « ce capteur de folie » qui comme je l’ai ecrit permet de se passer d’optiques « haut de gamme » Donc, les remarques sur le parc optique « limite » de Sony sont contrebalance par le parc impressionnant d’optiques Minolta d’excellente qualite.Pour les « pas riches » les Zeiss sont pas a la portee des « bourses plates » Pour revenir a Minolta et a la deception de Damien, Minolta était une tres bonne marque, mais elle a neanmoins disparue…Pourquoi? Leur materiel était mauvais? Non! Leurs optiques etaient mauvaises? Non Mais les Lois du Marche font qu’une marque dont la production photoographique represente une infime part de son CA des decisions « drastiques » s’imposent, la marque Minolta n’ayant pas disparue(elle fabrique et bien d’autre choses) a l’instar de Nikon et Canon et de…….. Sony Ceci etant dit chacun reste maitre de ses choix en fonctions de ses affinites et de son utilisation Professionnelle ou amateure..Et le soleil, (même dans une visee electronique) ;) doit briller pour tout le monde!
    http://blog.darth.ch/2013/01/28/test-terrain-sony-alpha-slt-a99/

  37. Gerard Machot le

    Bonjour Monsieur Vibert.Si vous le permettez, entre-nous, et si vous l’estimez utile, j’aimerais apporter ma contribution a votre blog, par mon experience de Photographe Professionnel et de testeur « maison », car j’ai un ami Photographe(professionnel lui aussi) nmais revendeur, qui me fait essayer tout un tas d’optiques, boitiers, et divers appareils, flasmetres, emetteurs radio etc.. en utilisation reelle dans le cadre de mon activite professionnelle.Cela n’a evidemment rien de pretentieux, car cela est dans la ligne d’aide d’utilite et de transfert d’experiences et de savoir-faire dans laquelle j’ai cree mon association il y a plus de 25 ans..Bien sur vous restez maitre de votre blog, et de ce que vous voulez y voir paraitre, mais il me semble a travers nos echanges que l’experience des uns peut intéresser les autres,,Et de mon point de vue cette emulation, me semble plus profitable que la lecture de Chasseur d’images, Reponses Photos etc ou autres quels que soient les qualites et interets de ces revues…Dans cet esprit, j’avais recemment acquis un fuji X10, la philosophie conceptuelle ainsi que la qualite d’image de ce compact me seduisait, a une seule exception…la visee! Je n’aime pas « ergonomiquement » ces compacts ou il faut viser par l’ecran arriere, la plupart etant depourvus de viseur..Comme je n’apprecie pas plus les telephones portables, aussi sophistiques soit-il genre iphone etc..Donc le x 10 avait bien un viseur mais totalement « muet »..On était oblige de deporter sa vue sur lecran arriere pour lire les parametres de prises de vues! Pas commode! De plus moi qui suit fanatique de « ma » decision en tant que photographe, selon le principe que c’est le « photographe » qui impose a la machine ce qu’il veut obtenir d’elle et pas l’inverse, j’avais avec le x10 était piege par une mise au point de l’appareil « aleatoire » en dehors de mes criteres de choix..Cela était du a la visee « par l’ecran arriere, le viseur ne servant en fait qu’a voir « globalement » son sujet mais sans aucun repere sur les parametres souhaites…J’etais en vacances quand j’ai entendu la sortie du X20, et sur le « papier » c’est le même appareil,même carrosserie, mêmes commandes,même dimensions etc..Tout change au niveau du viseur..ou la on retrouve les parametres d’exposition principaux et ou un cadre collimate tres precis permet de bien apprehender son sujet..Il n’y a pas que le viseur qui a fait des progres..Fuji a encore ameliore la qualite de l’image(qui était déjà tres bonne avec le x10, mais la est « nettement » un ton au dessus avec un nouveau capteur….Voilà souvent Monsieur Vibert, ce qui est frequent…Les fabricants doivent vendre..la plupart du temps a des amateurs, car c’est eux « le marche » et souvent ils produisent des produits dits « Marketing » par exemple on a droit a des Nikon ou Pentax Reflex Bleu,vert, rouge, blanc, et quelques petites fonctions cosmetiques…Cela differe bien sur de l’attente de celui qui veut un appareil photo pour travailler avec..A ce sujet je vous ai parle du pentax 645D, vous m’avez fait part de votre preference pour des boitiers plus reduits, neanmoins a l’instar de ce qu’ont ete les moyens formats pour le studio( ce qui est une de mes activites principales)en argentique Mamiya, Rollei,Bronica,Pentax, Fuji,Hasseblad, on a avec ces engins la un confort de travail inegalable dans cette activite specifique..Bien a vous et cordialement.Gerard Machot

  38. Bonjour
    Je suis pro, également équipé en Sony (Alpha 850 et sans doute un jour son remplaçant, Alpha 99 ou suivant)…
    Concernant la revente d’occasion, soyez réaliste : un professionnel n’a que peu d’intérêt à revendre son boîtier d’occasion, car s’il gère bien, il a passé ce matériel en amortissement… revendre à la valeur amortie équivaut à revendre pour des clopinettes… donc autant garder un ancien boîtier en « secours »…
    Je me pose une question et je la partage avec vous :
    La visée reflex n’est répandue que depuis quelques décennies… comment a-t-elle été accueillie par les habitués de la visée télémétrique à l’époque ?
    Enfin, j’ai essayé la visée électronique de l’Alpha 99, c’est perfectible, mais pour travailler quel bonheur : on peut visualiser les corrections d’exposition, de balance de blanc etc. directement dans le viseur !

  39. @ Yann : « visualiser les corrections d’exposition, de balance de blanc etc. directement dans le viseur » voilà bien la dernière chose que je voudrais…
    D’une part car tout ça se passe dans Lightroom
    D’autre part car j’ai besoin de visualiser la scène telle qu’elle est vraiment, pour en évaluer le potentiel, la subtilité (notamment dans les hautes lumières et dans les ombres, car mes yeux sont bien plus performants que l’écran)…
    Je ne veux surtout pas qu’un écran s’interpose et m’empêche de percevoir les infimes nuances de lumières, que je pourrais exploiter dans le logiciel…

  40. Gérard Machot le

    On peux comprendre Vibert qui ne souhaite pas visualiser la balance des blancs, les corrections d’expositions, l’horizon artificiel(comme sur un airbus) et Yann qui s’en réjouit..Moi aussi d’ailleurs.Mais je ne souhaite pas entamer de controverses inutiles dans la mesure où chacun se fait ses petits « réglages » aux petits oignons..Vibert utilise « lightroom »(moi, non pas du tout) et il fait confiance à ses yeux, et il a parfaitement raison..Mais Vibert est encore « jeune » et l’âge venant on a plus la même vue…A une certaine époque je ne souhaitais que faire une mise au point « manuelle » » sur le « stigmomètre » (instrument digne de figurer dans la Grotte Chauvet) ou sur le dépoli « ultra fin » des champions de l’acutemate(Minolta) Mais Canon ou Nikon, ou Pentax etc s’était tout aussi bien..Et puis ces « autofocus » qui pédalaient dans la semoule, l’horreur.Mais maintenant, tous les boitiers ont des autofocus rapides, précis, et le temps que l’on fasse sa mise au point, le sujet est passé…Ah mes braves gens..fait pas bon vieillir…

  41. Utilisateur d’A77 très heureux de sa machine, et qui se fiche complètement de qui bosse sur quoi et pourquoi, je tenais juste à dire que j’ai savouré chaque ligne de votre débat (Gerard et Vibert) aux allures de duel par moment. Ca n’apportera rien au sujet mais j’ai trouvé ca assez agréable. Deux points de vue incompatibles, des piques de l’humour… Mais finalement deux hommes intelligents qui sont (si si, je vous assure) d’accord sur l’essentiel!
    Merci pour ces quelques minutes.

  42. BOnjour !
    Je me pertes de répondre à ce post par un long catalogue… car le mythe des objectifs qui n’existe pas pour les NEX :
    – Sony :
    16-50,
    18-55,
    18-200,
    16f2.8,
    20f2.8,
    30f3.5 macro,
    35f1.8,
    50f1.8,
    55-210,
    – Zeiss :
    12f2.8,
    24f1.8,
    32f1.8
    à venir, un 50 macro
    – Sigma :
    19f2.8,
    30f2.8
    – Tamron :
    18-200 (pour l’instant)
    – Samyang :
    8f2.8,
    16f2
    300f6.3
    et les 24, 35 et 85 pour la vidéo
    – et deux 35f0.95 (dont un de SLR magic je crois)
    Bref, j’en oublie certainement d’autre.
    Alors à part des cailloux animaliers (le NEX n’est pas fait pour de toute manière), elle est où cette gamme optique pitoyable?
    J’espère que Mr Vibert autorisera la publication de mon commentaire…

    • Cette liste est nulle ! Ce n’est pas ce que j’appel avoir le choix, des prix, des tailles et poids, des ouverture…

      Chez Canon, vous avez par exemple le choix entre quatre 70-200 mm différents selon votre budget… Mais ce n’est qu’un tout petit exemple.

      Chez Nikon vous avez le meilleurs 70-200 mm f/4 stabilisé du moment, ou la classique version f/2.8…

      ET que dure du pancake EF 40 mm f/2.8 et du EF-S 24 mm f/2.8 à moins de 200 €, qui sont exceptionnellement piqués !

      Ect…

       

  43. Il manque ici des tas d’optiques indispensables !
    Notamment un 14 mm f/2.8
    Les optiques à f/4 pas trop chères (qui sont les plus vendues en kit et répondent aux besoins de la plupart des pro)… les 24-120 mm f/4 ou 24-105 mm f/4
    Sans oublier l’indispensable 70-200 mm f/4 (léger maniable, indispensable)
    Et je ne parle même pas des optiques très haut de gamme (genre 200-400 mm f/4
    Je m’en tiens aux besoins des gens normaux (pour qui les Zeiss à f/2.8 sont trop chères et disqualifiées).
    Donc la plupart des optiques que je préfère utiliser (et qui m’ont permi de réaliser mes meilleurs images), n’existent pas chez Sony !

  44. je parlais des NEX dans mon message car PSE faisait allusion aux soit-disant bons boîtiers sans objectifs ! Et les NEX actuels ne sont pas réellement fait pour acceuillir des 70-200f4.
    Je suis d’accord qu’il manque une gamme f/4 moderne en monture A (on le sait vous nous l’avez assez répété). Le 14f2.8 en monture A, il existe un Samyang. Certes pas Sony/Minolta, mais ça existe en monture A.
    Les Zeiss sont coûteux certes, mais la qualité a malheureusement un prix.
    Les pros, les pros… j’ai vu des pros faire des photos avec des 18-200 donc tout est relatif…

  45. oui et alors? (par rapport au lien que vous postez…)
    on parle de la gamme optique NEX, je vous montre qu’elle est complète actuellement. POINT.
    c’était le sujet de mon post. (et j’ai oublié l’excellent 10-18 OSS dans ma liste précédente)
    Le plaisir avec tel ou tel matériel, c’est une autre question. Et c’est très subjectif.
    Que l’on veuille remplacer un DSLR par un NEX, c’est une erreur de casting. Deux utilisations complètement différente.
    Mais ça, vous le savez.
    Donc faut s’épargner les discours du type « déçu par l’AF ou la réactivité des NEX qui n’est pas à la hauteur du D7000 ou 7D »
    Par ailleurs, Vous êtes contradictoire sur le prix des optiques. Un 24-70f4L (le f/4 si cher à vos yeux) à 1500€ n’est pas non plus pour le portefeuille de l’amateur lambda.
    Samyang ne vaut rien… bah oui mais il est pas cher. Combien le 14mm équivalent Nikon ou Canon? c’est à la portée de tout le monde peut-être?
    Payer 1000 à 2000 euros pour un excellent Sony-Zeiss 85 ou 135, quelle aberration cela dit en passant…
    Je pense que taper sur Sony ou Leica fait le buzz, et nourri peut-être votre blog tendancieux.
    Je me demande pourquoi je me fatigue à écrire, vous allez de toute manière « censurer » ce commentaire.

  46. Censurer ? Vous me connaissez mal…
    Tout ça se discute…
    Un zeiss à 2000 € pour faire la même chose qu’une optique moins chère… ne se justifie pas !
    Un 14 mm f/2.8 unique au monde à 2000€ c’est totalement justifié ! Car il permet de faire ce qu’aucun autre objectif ne fait aussi bien…
    C’est une des grandes faiblesses chez Sony : les grand angles haut de gamme full frame… ET les grand angles d’entrée de gamme !
    Mais bon, chacun fait, fait, fait… c’qui lui plait !

  47. par ailleurs, vous connaissez des équivalents qualitatifs du Zeiss 135 ou 85 ? les avez-vous seulement utilisés?

  48. Ben c’est exactement ce que je dis ! Le choix d’Ultra Grand angle en Full frame Sony est nullissime !
    En gros tu as le choix de dépenser 2000€, pour le zeiss… Point barre !
    Pas de 17-40 mm f/4 à 699 €
    Ni de 16-35 mm f/2.8 L II à 1314 € (sans oublier l’ancien modèle moins cher qui reste excellent)…
    Ni de 14-24 mm f/2.8 à 1689 €
    Ni de 20 mm f/3,5 pancake Voigtlander à 450 €
    Tiens au fait il est ou le 40 mm f/2.8 pancake de Sony ? Indispensable en voyage pourtant…
    Ni de 14 mm f/2.8 à 2229 € (sans oublier l’ancien modèle moins cher qui reste excellent)…
    Et je ne parle pas de l’offre APS-C (les 10-22 mm f3.5 … heureusement qu’il existe un modèle Sigma en version Sony ! Ouf ! Pour sauver les meubles…)
    Sans oublier l’offre en gamme Sigma, tamron, Tokina et Samyang, Volgtlander qui sont bien plus riches en Canon et Nikon !
    Et j’en passe…
    Cela n’est pas un mythe… Je me demande pourquoi je me fatigue ! C’est une évidence et ceci dans toutes les sortes d’optiques… (bascule et décentrement aussi, dont certains modèles enciens se trouve à vil prix en occasion) !
    Bref : pourquoi s’acharner à nier l’évidence ?
    Vous avez des actions Sony ? Travaillez chez Sony (ou pour agence de presse, ou agence de com internet)…
    Je sais que Sony engage des gens (d’agences spécialisées) poyr faire du buzz sur Internet ! Je me demande si c’est pas votre cas…
    Ou vous êtes juste fanboy ? ET ignorez tout des gammes Nikon et Canon ?

  49. BONJOUR.
    sacrée discussion pour l’un dénigrer un appareil ou plutôt une visée et pour l’autre apporter des éléments me semblant plus objectifs. Je me rallie à l’autre, mais je ne suis qu’un pauvre amateur. J’étais Minoltiste (SRT 101, j’en ai encore 2), je suis dpassé au numérique avec un pauvre Konica Minolta Dynax 5D (Amateur je suis, je vous répète)Ayant envie d’autre chose j’ai manqué le Sony Alpha 900, Même en occasion. J’ai regardé dans le viseur de l’Alpha 77,muni d’un objectif DT 18-55 3,5-5,6 SAM, à l’intérieur d’un magasin, ça scintillait,j’ai dit « beurk, je n’achèterai jamais ça »
    Je suis allé chez un photographe pour essayer de trouver un Alpha 900 d’occase : rien, pas de bol. On discute, il me propose l’Alpha 77, c’st son job, je luis dit non, à cause du viseur, il me demande si j’ai regardé dedans, je lui dit non, il me monte un objectif DT 2,8 16-50 SSM proposé avec le boîtier. Je regarde en extérieur, c’est surprenant, très contrasté, mais bien mieux que ce que j’avais vu avec l’objectif 18-55, moins lumineux.
    Finalement,j’ai acheté ce Sony Alfa 77 avec le 16-50 F2,8 et j’en suis très satisfait car on peut voir plein d’infos dans ce viseur et en éclairage réduit, c’est super. Mais bien sûr je ne suis qu’un amateur qui fait de la photo depuis l’âge de 14 ans, j’en ai 67, donc un vieil ignare qui n’y connait rien ! Cevieil ignare se demande pourqoui un tel débat,car ce n’est pas le viseur qui fait la qualité d’une photo, c’est bien sûr le photographe avant tout et la qualité de l’objectif, l’exactitude du temps de pose, la profondeur de champ … le viseur servant essentiellement à cadrer et je me fous que les couleurs et le contraste ne soient pas parfaits, je les ai appréciés avant de viser, c’est ce qui me décide à prendre la photo.

  50. @ AlaSub
    Merci pour ce point de vue, qui se défend !
    Le mien, est que si je ne perçois pas la finesse des contrastes, la profondeur des ombres et les nuances des tons clairs, ça m’empêche de bien percevoir ce que sera la photo… Ou ce qu’elle pourrait être.
    C’est un peu pour cela que les surfeurs surf pied nus (alors que des chaussons adhèrent mieux) : c’est pour mieux « ressentir » l’environnement… la texture de la vague, ses moindre vibrations.
    Je suis désolé, mais cadrer une scène à travers un visieur électronique, m’éloigne de mon sujet, me coupe de la « vibration » lumineuse.
    Lorsque je prend des photos, je « fais corps » avec mon environnement, je le perçois « physiquement », « tactilement »…
    Bref, je préfère ne pas me couper de tout ça. ET comme le viseur électronique ne m’apporte absolument aucune info utile supplémentaires… je n’en voit pas l’intéret !
    Je précise que percevoir l’exposition finale ne me sert àsbolument à rien ! Car je sais exactement ce qu’elle sera (ou pourra être, d’autant qu’avec le RAW la tolerence de correction est importante)…
    Mais bon, chacun sa façon de travailler.
    Ce qui compte c’est le résultat. Je sais qu’avec un viseur électroniques, j’aurais raté pas mal de mes photos préférées…
    Celles-ci : http://vibert.photodeck.com

  51. Non en effet sony n’as pas une gamme optique aussi fournis que canikon, canon n’as pas des capteurs aussi performants que nikon, nikon va chercher quelques capteurs chez sony…et sony propose des produits grand public très complets, performants (même pour leur premier prix).
    http://www.dxomark.com/index.php/Cameras/Camera-Sensor-Ratings
    Ah j’oubliais sony vend son 16-50 SSM (aps c) à ouverture constante 2.8 à 600€…
    Avec la visée électronique on a une couverture de l’image dans le viseur de 100%…j’aimerais des fois passer chez canon car l’AF est super rapide et des fois chez nikon pour leur capteur d’exception…mais je suis aussi adepte du liveview(mais pas avec un AF à la ramasse…) et donc l’écran orientable…
    il y a aussi pentax qui ont d’excellents produits polyvalents, complet et tropicalisés et qui sont compatible comme nikon avec les très vieilles montures(manuelles)!
    Ah et il y a aussi sigma qui fournis un 8-16mm(aps c) magique et unique…
    Alors l’A99 est clairement la comme le RX1 pour satisfaire les amateurs pro, les puristes et mêmes les pros et de les coincés dans la marque.
    OVF/EVF c’est comme l’essence/diesel…ah oui et le passage du grain argentique au grain numérique???…
    Faut pas oublier que Sony est un énorme groupe et d’ailleurs ça ne l’as pas dérangé de vendre la PS3 à perte et maintenant de sortir la PS4…pour info la PS3 coutait moins cher à sa sortie qu’un lecteur Blu-ray de salon, chercher l’erreur.
    bref vous l’aurais compris, heureusement que chaque marque apporte son lot d’évolution et de DIVERSITE sinon ce serait bien triste!!!
    Mais tous ceci reste des produits de consommation…

  52. Je relance car j’ai trouvé sur le Net une information sur les ventes de l’A99 en juillet 2013 ici http://www.sonyalpharumors.com/sr4-sony-a99-sales-goal-has-been-reached-and-surpassed-new-price-drops-coming-this-summer/
    C’est quelque peu contradictoire avec l’échec commercial évoqué dans le titre..
    Personnellement j’utilise un A77 depuis 9 mois, 13.000 photos avec une satisfaction QUASI totale, viseur inclus.
    Satisfaction QUASI totale en effet car je rencontre des problèmes avec des taches de graisse sur le capteur. Moults nettoyages n’ont été utiles qu’à supprimer temporairement ces taches qui reviennent de manière régulières. Mon meilleur score… plus de 20 taches après les dernières 2000 photos !!!
    Ca m’interpelle, moi qui pensais passer au full frame A99, je deviens très réservé. Certains de vous ont-il rencontré ce phénomène sur l’A99 ?
    Je vais « tester » avec une certaine inquiètude, les qualités du service après vente, car il n’est pas question de continuer à nettoyer le capteur d’un appareil qui est à demeure sur le même objectif !
    Autre remarque : la durée ridicule de charge des batteries. Sur le terrain (photo animalière) c’est 3 à 4 heures maxi, avec mise en veille après 20 secondes et utilisation seulement du viseur. Recharge quotidienne obligatoire et seconde batterie indispensable. Dans les mêmes conditions d’utilisation mon Canon EOS7D tient les 900/1000 prises de vue.

  53. thc.barillier@wanadoo.fr le

    TRAVAILLER EN F 4 C’EST TRAVAILLE AVEC DE LA MERDE METRE UN DIAMANT SUR UNE MONTURE EN FERAILLE CELA DONNE UNE IMAGE DU PHOTOGRAPHE MOYEN ACTUEL, VOUS SHOUTEZ AVEC UN F4 ACHETER UN iPHONE CELA VOUS SUFIRA LARGEMENT.

  54. Debat interressant :)
    Je ne suis pas suisse mais je pense que les 2 viseurs sont interressants et meme si j ai une legere preference pour le viseur optique, la visee electronique a aussi ses avantages (visee 100% notamment). Je rejoins ceci dit totalement Gerard Machot, la course a la « verité » est fatigante et je prefere le resultat final… Allez j avoue, je possede 2 sony… Voici ce que j’en sors: (site en flash)
    http://Www.joseph-photography.com

  55. J’ai la même expérience que DDM, malgré de nombreuses volées de bois vert concernant ce type de viseur. Les arguments des aficionados du miroir n’arrivent pas à me convaincre, car elles ne sont pas fondées. Dans tous les cas l’image enregistrée ne sera jamais celle vue dans le viseur optique, alors que les possibilités de modif des réglages se voient en direct. Il existait aussi de vrais spécialistes de l’écriture avec un vrai savoir-faire que l’on appelait les moines copiste, on sait aujourd’hui ce qu’ils sont devenus.

  56. Le milei de la photographie à toujours été un milieu rétrograde, refusant souvent les nouveautés et les soit disant gadget. Les photographes, souvent âgés de 60 ans sont à côté de la plaque et son toujours dans le syndrome du c’etait mieux avant.
    Quand le numérique est arrivée, les photographes ne jurait que par l’argentique.
    Quand la fonction vidéo est arrivée, c’etait un gadget selon eux…
    Idem pour l’ecran orientable, le live vies, etc…
    Pas étonnant qu’il refus aujourd’hui le viseur électronique, sans même souvent jamais avoir regardé un jour dedans..

  57. Bonsoir,
    je deterre ce débat « animé », pour vous donner mon avis d’amateur sans prétention.
    Fidèle à la visée optique, équipé depuis longtemps en Canon (A1, AE1 puis en EOS) Je suis arrivé au numérique via un bridge, le K.M Dîmage A1.
    Ensuite un Minolta Dynax 5d, un des premiers reflex numérique grand public.
    Logiquement, un parc optique étant constitué, j’ai évolué avec SONY ayant racheté Minolta.
    Aujourd’hui j’utilise un A850 avec un 24-70 2.8 C.Zeiss, quelques optiques 2.8 SONY dont le 100 macro et en boitier d’appoint un Nex 6 acceptant les optiques de mon R4, Nex6 doté d’un viseur électronique…..
    J’était aussi un inconditionnel de la visée optique et j’ai fondamentalement changé d’avis !
    L’avantage de la visée électronique étant de disposer d’information complémentaires dans le viseur comme le quadrillage, la règle des tiers, l’histogramme, etc. .etc… et ce sans avoir à changer de verre de visée. Certes cela ne vaut pas la luminosité d’un viseur de Leica mais les progrès sont époustouflants et la technologie faisant, certaines fonctions sont particulièrement interressantes.(je n’ose pas écrire indispensables, on s’en est passé des années durant…)
    La clarté de la visée n’est pas un élément indispensable pour la qualité d’une photo. Ce n’est pas par là que passe l’émotion du photographe.
    Jamais aucun boitier, aussi perfectionné soit-il, pour peu qu’il soit équipé d’une optique de grande qualité n’offrira de belles images sans un oeil et un regard derrière. A mon humble et insignifiant avis…
    Cordialement.

  58. Ya pu d’héritage mino le tas ; 9xi et autres 200 de 2.8 APO G…diapo Ekta pro, sniff
    Réveillez vous…. le réflex à miroir est un dino zaure
    qui va disparaitre avant 5/10 ans…
    Le futur: Capteur FF 100 Mpix tel le Sony A7r … avec viseur électronique !
    Les fabricants des dino’s actuels {miroirs et prismes} ont besoin de bouger vite !
    :)

  59. Sony à les moyens d’innover ,de prendre des risques c’est plutot pas mal , là où les autres se reposent.
    En tout cas leurs derniers modeles laissent à reflechir , basculement ou pas?
    A99? A7R? et bientot d’autres modeles tout aussi innovant.
    Vais-je sauter le pas ?

  60. Bonjour à toutes bonjour à tous,

    La seule et unique raison pour laquelle le 99 ne se vent pas bien selon vos dires, c’est que l’ensemble des photographes (amateurs ou pros) sont chez Canon et Nikon depuis des lustres et que le parc optiques constitué coute une fortune à refaire chez Sony. La visée électronique, que j’utilise sur le A77 est un vrai bonheur.
    Pour ce qui est de dire que sur le marché de l’occas le 99 ne se vent pas !!!!! j’en cherche un et n’en trouve pas a moins de 1800€ alors là je ne comprends plus rien…….
    C’est mon point de vue, il ne regarde que moi, et si vous ne le partager pas je peut le comprendre que si vous…. vous me comprenez.
    Marc
    clubphoto83270@yahoo.fr

    • A mon avis (et pour ce que j’en ai testé), la principale raison (avant la question des optiques), pour laquelle ce A99 ne se vend pas, c’est ce problème de visée électronique…

      Vous seriez surpris par le nombre de gens qui (comme moi), ne « supportent pas de viser à travers « ce petit écran de TV !

      Lisez par exemple ce commentaire :

      « Je rejoins JF sur le viseur… et l’éternel débat EVF/OVF.

      Je viens de tester plusieurs jours un X-T1, qui est loin d’être une daube. Et bien désolé… moi l’EVF je m’y suis pas habitué.

      Peut-être que je ne l’ai pas gardé suffisamment longtemps, mais pour moi, même si c’est un bon EVF, ça n’a rien à voir avec mon viseur optique de 7D. Rien à faire, on regarde à travers une petite TV… toute aussi bonne soit-elle.

      J’ai voulu faire des tests sur de la danse en salle (compagnies pro), faible lumière, et je ne parle pas de l’AF continu complètement à la ramasse. Ce boîtier n’est clairement pas destiné à cet usage, c’est tout.

      Pour le reste l’ergonomie est sympa, bonne prise en main, très bonne qualité de construction.
      Désolé pour le HS…

      Le 7D II me tente bien pour succéder à mon 7D, mais je crains qu’il reste tjs bien en-deça pour la qualité d’image par rapport à un FF. J’ai pu comparer sur un mariage où je bossais au 7D + 5D III prêté par un ami, et bien même en bas ISO rien à faire, j’ai trouvé l’image du FF bien plus croustillante, piquée, détaillée… je sais pas l’expliquer. Je parle même pas dès qu’on grimpe dans les ISO à 1600 en église : en comparant, l’un fait de la bouillie de pixels, l’autre reste détaillé.

      Mais avec un budget limité pour upgrader mon 7D, je pense que si je veux vraiment gagner en qualité d’image, rien à faire, faut passer au FF… et donc sur du 6D, en faisant le compromis sur un certains nombres de points.

      Pour donner une idée, avec le 7D, je suis souvent à 1600 ISO, f2.8, 1/120ème max à 200mm sur monopode, et malgré tout souvent sous-ex faute de lumière suffisante. Je vous laisse imaginer la qualité d’image une fois qu’on remonte (un peu) les courbes.

      Je crains donc que le 7D II, tout aussi performant soit-il avec son AF et sa rafale de course, ne reste bien en-dessous avec mon type de photo.

      C’est le gros dilemme du moment ;) « 

    • A mon avis (et pour ce que j’en ai testé), la principale raison (avant la question des optiques), pour laquelle ce A99 ne se vend pas, c’est ce problème de visée électronique…

      Vous seriez surpris par le nombre de gens qui (comme moi), ne « supportent pas de viser à travers « ce petit écran de TV !

      Lisez par exemple ce commentaire :

      « Je rejoins JF sur le viseur… et l’éternel débat EVF/OVF.

      Je viens de tester plusieurs jours un X-T1, qui est loin d’être une daube. Et bien désolé… moi l’EVF je m’y suis pas habitué.

      Peut-être que je ne l’ai pas gardé suffisamment longtemps, mais pour moi, même si c’est un bon EVF, ça n’a rien à voir avec mon viseur optique de 7D. Rien à faire, on regarde à travers une petite TV… toute aussi bonne soit-elle.

      J’ai voulu faire des tests sur de la danse en salle (compagnies pro), faible lumière, et je ne parle pas de l’AF continu complètement à la ramasse. Ce boîtier n’est clairement pas destiné à cet usage, c’est tout.

      Pour le reste l’ergonomie est sympa, bonne prise en main, très bonne qualité de construction.
      Désolé pour le HS…

      Le 7D II me tente bien pour succéder à mon 7D, mais je crains qu’il reste tjs bien en-deça pour la qualité d’image par rapport à un FF. J’ai pu comparer sur un mariage où je bossais au 7D + 5D III prêté par un ami, et bien même en bas ISO rien à faire, j’ai trouvé l’image du FF bien plus croustillante, piquée, détaillée… je sais pas l’expliquer. Je parle même pas dès qu’on grimpe dans les ISO à 1600 en église : en comparant, l’un fait de la bouillie de pixels, l’autre reste détaillé.

      Mais avec un budget limité pour upgrader mon 7D, je pense que si je veux vraiment gagner en qualité d’image, rien à faire, faut passer au FF… et donc sur du 6D, en faisant le compromis sur un certains nombres de points.

      Pour donner une idée, avec le 7D, je suis souvent à 1600 ISO, f2.8, 1/120ème max à 200mm sur monopode, et malgré tout souvent sous-ex faute de lumière suffisante. Je vous laisse imaginer la qualité d’image une fois qu’on remonte (un peu) les courbes.

      Je crains donc que le 7D II, tout aussi performant soit-il avec son AF et sa rafale de course, ne reste bien en-dessous avec mon type de photo.

      C’est le gros dilemme du moment ;) « 

    • Une autre bonne raison de na pas acheter cet Alpha 99, ou 77…

      c’est que pas mal de gens attendaient le Canon EOS 7D MkII…

      ET ils n’ont pas attendu pour rien !

      Par exemple Sony propose-t-il un 24 mm panckae (APS_C équivalent à un 38 mm), à moins de 200 € ?

      Sony propose-t-il un 40 mm panckae (full frame), à moins de 200 € ?

      La question des objectifs dispo reste un vrai problème pour Sony…

  61. Seul l’argument de la gamme optique me paraît (un peu) pertinent. Mais il est à relativiser : être « pro » peut recouvrir bien des activités différentes, et l’on peut très bien l’être sans avoir besoin de toute une panoplie délirante d’objos, et/ou sans avoir besoin d’un objectif très spécial et exotique. Je connais des pros — et des bons ! — dont la liste de matériel tient en trois lignes ! Et je connais des pros — et des pas mauvais ! — qui travaille en Sony (et même en Sony APSC : A 77). Il faut croire que la gamme optique les satisfait… Ou bien qu’ils sont idiots. En fait, tout dépend du genre de profession que l’on veut résumer par le terme « pro ». Quant à l’amateur, même avancé, il a tout ce qu’il lui faut en monture A ou E, à cette réserve près du prix, qui est souvent excessif, c’est très vrai.

    Pour ce qui est du viseur électronique, vos critiques épidermiques me semblent incompréhensibles. Je rejoins le point de vue exprimé plus haut par Philippe : «La clarté de la visée n’est pas un élément indispensable pour la qualité d’une photo.» On fait des images merveilleuses avec des appareils dont la visée est médiocre, par ex. de nombreux moyen-formats. Tout ceux qui se sont usés sur une loupe de 6X6 TLR un peu ancien me comprendront. Un viseur optique peut être admirable, mais un viseur n’est pas fait pour être admirable. Il n’est pas là pour qu’on s’excite orgasmiquement sur une clarté « comme au cinéma », pour ça pas besoin d’appareil, il suffit de contempler la réalité elle-même, c’est encore mieux. Un viseur, ça sert

    1) avant toute chose à cadrer. Et pour ça, l’EVF est évidemment parfait.

    2) à caler rapidement et efficacement ses réglages. Et pour ça, l’EVF est au moins aussi performant — sinon beaucoup plus  ;-) — que l’OVF, par la quantité et la pertinence des informations qu’il apporte. Votre argument affirmant que vous avez besoin de saisir « toute la subtilité de la lumière » de la scène que vous captez ne tient pas : tout photographe digne de ce nom a ce même besoin, mais le viseur n’a rien à y voir : la « subtilité », vous l’avez sous les yeux (ou alors, vous ne décollez jamais l’œil du viseur ?!)…

     

    Reste l’argument du plaisir. Mais dans ce domaine, aucune discussion n’a lieu d’être, chacun le trouve où il peut, sans raison pour ou contre…

    Bien à vous

    F. P.

    • Très belles photos d’ailleurs… merci pour le lien (je le connaissais pas)

      Mais des dizaines de photographes (et même des centaines), c’est vraiment très très peu ! Face à l’immense majorité des pro qui ne veulent pas en entendre parler…

      Ils ne sont pas fermés d’ailleurs, les pro ! Car ils adorent les RX10 et RX100… S’ils n’adoptent pas les reflex Sony, ce n’est pas par « obscurantisme », c’est pour des raisons objectives…

      Le jour ou le nombre et la qualité des optiques seront à la hauteur, ça changera peut-être !

  62. Bonjour,

    je suis étonné par la longueur du débat, et l’aveuglement de certains photographes à reconnaitre certaines évidences. Qu’on aime pas ou qu’on ne s’habitue pas à un viseur électronique est une chose, le considérer comme  inapte à rendre certains services au photographe en est une autre. C’est à peu près du même ordre qu’un daltonien qui nie l’existence d’une différence entre le vert et le rouge, certes il ne la voit pas mais elle existe bel et bien.

    Pour l’anecdote, ce n’est pas la première fois, que je rencontre  un photographe réfractaire à certains progrès, pour le coup, je me suis fait traiter (ça évitera à d’autres la même erreur) de jeune geek (pour un photographe qui a 50 ans de pratique avec des reflex ou télémétriques argentiques ça fait sourire).

    Et tout vieil habitué des OVF que j’étais, c’est avec un grand bonheur que j’ai vu arrivé enfin l’EVF pour le  grand public. J’y avais pris goût sur du matériel scientifique à la diffusion plutôt confidentielle. Je pense que les chirurgiens qui ont opéré un patient à plus de 10 000 km de distance grâce à ce système, ont certainement un point de vue autre. Les informations apportées par l’EVF sont indéniablement supérieure à celle d’un OVF, mais encore faut-il savoir s’en servir : mon interlocuteur a avoué qu’il avait finalement opté pour le Fuji X100 en raison de son viseur mixte, c’est dire…

    Je ne vais pas reprendre ici, toutes les avantages d’un EVF, cependant, il y en a un qui me semble systématiquement oublié (j’aimerais lui rendre justice) :

    si le système reflex a pris le pas sur le télémétrique, c’est parce qu’il avait l’avantage non négligeable de présenter dans son viseur une image beaucoup plus proche de la future photo que celle observée dans le viseur d’un télémétrique (absence de PdC, et pas d’assombrissement du viseur avec la fermeture du diaphragme par exemple). Un des avantages de l’EVF est de présenter une image encore plus proche de celle qui va peut être vu plus tard sur un écran (dynamique similaire, et pixels parfaitement visibles) d’ailleurs nombre de photographes amateurs ou professionnels semblent passer plus de temps sur leur écran liveview que l’oeil rivé au viseur. Pour ce qui concerne l’impression papier, la dynamique étant encore plus faible, il est inutile d’en rajouter.

    • Salut ! Tu écris :

       » Un des avantages de l’EVF est de présenter une image encore plus proche de celle qui va peut être vu plus tard sur un écran (dynamique similaire, et pixels parfaitement visibles) »

      C’est précisément ce que je reproche au Viseur électronique :

      1 – voir la photo que l’on va obtenir ne sert à rien (on sait ce que ça donnera)… Ce que l’on veut analyser c’est justement la scène réelle telle qu’elle est, pour savoir si ça vaut le coup de la photographier. Hors le viseur est totalement médiocre pour cela : les noirs sont « gris clair », les blancs sont « sales »… La beauté de la scène es gâchée, on ne peut m’analyser et il faut regarder par dessus l’appareil (OK au 24 mm, mais impossible au 200 mm).

      2 – Il faut voir la scène réelle pour analyser le potentiel du RAW en post traitement (invisible à l’écran et dans l’EVF). De toutes façon l’affichage de l’écran est tellement loin de ce que l’on aura sur un bon écran d’ordinateur, après post traitement et renforcement des ombres et des contrastes !

      Je ne comprends pas comment tu peux écrire cdc :  » Un des avantages de l’EVF est de présenter une image encore plus proche de celle qui va peut être vu plus tard sur un écran (dynamique similaire, et pixels parfaitement visibles)  »

      Car c’est justement, ce qu’il est encore totalement incapable de faire… C’est même la catastrophe (même les meilleurs comme celui du Fuji X-T1). D’ailleurs, plus l’EVF est large avec un fort grossissement, moins je supporte ses défauts !

      Le jour ou cela sera possible, alors l’EVF n’aura rien à envier au viseur optique.

      Si les photographes refusent (pour l’instant) les EFV c’est qu’ils sont très, très en deçà de leurs attentes ! Mais le jour ou ils seront au point (encore 4 ou 5 ans au moins), alors ils connaitront le même succès que l’Autofocus !

      Et ce jour là, je n’oublierais pas d’en parler ici ;-)

      • « 1 – voir la photo que l’on va obtenir ne sert à rien (on sait ce que ça donnera)… Ce que l’on veut analyser c’est justement la scène réelle telle qu’elle est, pour savoir si ça vaut le coup de la photographier. »

        Y a-t-il besoin d’un viseur pour ça?

        « 2 – Il faut voir la scène réelle pour analyser le potentiel du RAW »

        Là encore, pas besoin de viseur, un peu d’expérience devrait suffire.

        Pour le reste, je suppose que je dois considérer que les pixels d’un écran (d’ordi) sont invisibles. Désolé, mais pour moi, ils sont un obstacle qui m’empêche de voir l’image qu’ils forment et qui est sensée être l’information principale. C’est moins vrai grâce au nouveaux écrans Retina mais sur lesquels les images web ont la taille d’un timbre poste. Au final, je préfère un album sépia de mon arrière grand père. Je pense donc que : tout comme certains  peuvent ne pas aimer un EVF, d’autres ont le droit de ne pas aimer les image pixelisées. Dans certaines circonstances, les 2 peuvent se révéler, quand même, des outils efficaces.

        Pour moi, un viseur doit apporter des infos : tout comme le pilote se fiche de voir son avion piquer du nez, ce qui l’intéresse, c’est de savoir pourquoi, en consultant les manomètres (analogiques de préférence) pour pouvoir, après analyse des données, redresser la barre de façon pertinente et efficace.

        Du point de vue qui suit, je pense qu’on va pouvoir être d’accord : le viseur d’un télémétrique ne montre pas la profondeur de champ, c’est seulement les repères sur l’objectif et l’expérience du photographe qui lui permettent de savoir ce que sera la photo (CQFD, le viseur ne sert à rien ou presque, et ça dépend à qui).

        •  » Y a-t-il besoin d’un viseur pour ça? »

          Oui, bien entendu un viseur est nécessaire (le cadre), ne serait-ce que pour évaluer la profondeur de champs (avec l’indispensable testeur de profondeur de champs que beaucoup de photographes n’ont jamais pris à utiliser… quel dommage ! )

          Ensuite : la question du cadre ! Indispensable au delà du 35 mm… de cadrer et composer sans viseur (là je te parle de 3à ans d’expérience dont une vingtaine comme professionnel)…

          Et je ne parle même pas de cadrer avec un 85 mm… Ou un 70-200 mm !

          Même avec beaucoup d’expérience (j’en ai), il est absolument impossible d’évaluer ce qui constituera l’arrière plan sans « viseur ». Et cette évaluation doit se faire à la vitesse de l’éclair (pour ça que le EVF est totalement disqualifié : trop lent et en retard d’un dixième de sec)…

          Et justement : ce « choix de l’arrière plan », c’est ce qu’il y a de plus important dans la composition d’une photo !

          Mettre le sujet dans la cadre tout le monde sait faire… Mais choisir le bon arrière plan nécessite parfois de ce seplécer de 5 ou de 10 cm latéralement. ET c’est ce qui fait la différence entre 2 photographes… ET c’est ce qui rend le viseur (optique si possible) indispensable !

          De plus en plus indispensable au fur et à mesure que la focale augmente et la prof de champs diminue…

          C’est vrai qu’au 24 mm, je déclenche très souvent sans rien viser Je regarde au dessus de l’appareil et laisse l’AF sélectionner le sujet le plus proche. Reste que c’est un cas très particulier (10% des cas au max) !

          Enfin, concernant les info ! On s’en tape : elle sont affichée sur l’écran supérieures monochrome… Tu dois « avant de porter le viseur à l’oeil », déjà savoir dans quel ISO tu es (tu as choisi pas par hasard d’être à 200 ou 1200 ISO). Tu dois savoir que tu es à f/1.4 (tu l’as choisi exprès : si tu as oublié pourquoi il y a un soucis… Tout le reste on s’en fout !

          C’est inutile : toile autre info ne fait q’encombrer la visée et te détourner de ce qui compte : le sujet… Si tu regarde les infos, c’est sûr que tu ne déclenchera pas au bon moment !

          Franchement : ISO, Vitesse, Ouverture, Correction d’expo, c’est le maximum de ce qu’il faudrait ! Le reste c’est du superflu, donc c’est gênant…

          Bon, après on pourra en discuter des heures… Mais l’expérience ! Pas grand chose ne remplace l’expérience. Ceux qui apprécient les viseurs électronique (sauf qlqs exceptions c’est vrai), n’en ont pas beaucoup ! (Je ne dis pas ça pour « provoquer », mais c’est bien ce que j’ai remarqué ! Si, si…)

          • Là je commence à être d’accord, mais si 10 ans de télémétrique + 40 ans de reflex ce n’est pas une expérience suffisante… D’ailleurs n’ayant utilisé que des viseurs haut de gamme (98% du cadre et grossissement x1 ou proche) je n’ai jamais pu m’habituer aux viseurs « trou de serrure » des premiers reflex numériques.

            En tout état de cause, je vise de moins en moins grâce aux écrans orientables que j’utilise comme un 6×6 argentique, c’est juste une question de pratique, mais qui concerne certainement un grand nombre de photographes.

            Si j’ai adhéré à l’EVF, c’est parce qu’il apportait ce que l’OVF n’avait pas : orientable, champ large, compacité… A ce propos d’ailleurs il permet aussi des optiques courtes qui le sont vraiment et de qualité car dépourvues de rétrofocus (aspect non négligeable et je ne parle pas du silence et l’absence de vibration). De mon point de vue, le reflex est obsolète comme le télémétrique l’est devenu face au reflex. Même si 50 ans après il existe toujours et que j’ai failli y revenir tant les premiers reflex numériques étaient de si médiocre qualité.

          • «Mais l’expérience ! Pas grand chose ne remplace l’expérience. Ceux qui apprécient les viseurs électronique (sauf qlqs exceptions c’est vrai), n’en ont pas beaucoup ! (Je ne dis pas ça pour « provoquer », mais c’est bien ce que j’ai remarqué ! Si, si…)»

            C’est une blague ?!?!

            • Ben oui, c’est ce que j’ai remarqué !

              la grande majorité des (rares) photographes confirmés que je croisent et qui utilisent des EVF, sont de geek, qui n’ont pas plus de 5 ou 6 ans de pratique du réflex…

              C’est ce que j’appel : « peu d’expérience » !

              Tous les photographes expérimentés que je rencontre (ceux qui ont 10 ou 15 ans de photo)… bossent avec du full frame et avec des viseurs optiques !

              Et vous savez que je fais des formations chaque semaine, donc je vous passer plusieurs dizaines de photographes (confirmés) par mois…

              Ils s’en dégage des « typologies » très reconnaissables de photographe peu expérimentés. Allez, moquons nous un peu et caricaturons :

              – Le « geek technoïde », qui croit qu’il a tout compris avec un Fuji XT-1 ou une Sony Alpha 7, mais qui n’a pas d’expérience de photographe… et ne fait jamais de photos !

              – Le hyspster qui roule en fixie (avec un Fuji X100)… fan de instagram (à quoi sert alors le X100 ?)

              – Le « besogneux à long télé » fan de bagnoles, ou d’avions exclusivement (avec un Nikon D4)

              – Le « webmaster technoïde », souvent en Sony Nex

              – Le « voyageur » souvent en micro 4/3…

              – Le « rétro riche » : Leica M numérique

              – Le « rétro pauvre » : Leica argentique

              – Le « limite vicieux » qui ne veut faire que du nu en studio…

              – Le light peinter

              Heureusement en dehors de tout ça, il y a aussi des photographes « expérimentés » qui essayent tous les terrains, toutes les pratiques… Et ceux-là restent (pour 99% d’entre eux) avec de viseurs optiques !

               

              • J’ai commencé la photo à 12 ans, j’en ai 47, ce qui représente une certaine dose d’expérience et une certaine variété de matériel. Je ne suis ni geek, ni fan de bagnoles, ni (je crois) vicieux, ni riche hélas… et j’utilise un APSC (!) avec EVF (!!)… Autrement dit, à vous croire, je suis un extra-terrestre — ou un irrémédiable idiot… Bah, dans les deux cas, j’assume.

                • Si cet EVF vous convient, c’est très bien, et je n’y vois aucun problème…

                  Et surtout : je n’ai jamais dit que vous étiez un idiot !

                  Mais je vous confirme, vous êtes un cas rarissime : parmi les photographes expérimentés…

                  Au fait, rien ne prouve que vous êtes vraiment expérimentés d’ailleurs. Ce n’est pas un reproche : mais commencer la photo à 12 ans ne dit rien de votre « expérience » réelle…

                  Seule la qualité de vos photos peut la démontrer.

                  Toujours est-il que je répète, que les photographes « vraiment expérimentés », ne choisissent généralement pas les EVF… Même si l’on peut croiser  quelques exceptions !

                  • bonjour à tous,

                    je trouve ce site vraiment pro-ovf et pour le coup je me sens bien stygmatisé.

                    je n’ai peut-être pas vos expériences de grands pro de la photo mais j’ai appris à aimer l’evf.

                    je suis sur un sony a99 pour pleins de raisons, dont le viseur entre autres.

                    mais à la lecture de ce sujet je sens bien que je ne suis pas à ma place.

                    dans un avenir assez proche vous aurez un autre discrous car même nikon et canon bossent sur un evf pour le boitier FF. et pas forcément les boitiers amateurs.

                    peut-être devrais-je revenir dans quelques années?

                    j’ai eu la chance de rencontrer un ancien pro qui bossait souvent dans l’entourage de mitterand et il ne m’a jamais jugé sur mon matériel.

                    il avait un esprit d’une grande ouverture.

                    beaucoup devraient s’en inspirer.

                    libre à vous de ne pas laisser passer mon commentaire.

                    • Bienvenu Christian ! Ce site est une espace de discussion ouvert et sympathique… Vous y êtes chez vous ! ET l’on a le droit d’avoir (et d’exprimer) toutes sortes d’avis !

                      Et me m’en réjouis…

                      Il y a des pro qui sont passé à l’EVF : en général c’est lorsqu’ils commencent à avoir des problèmes de vue (l’âge) et pour eux c’est effectivement mieux : le grossissement de l’EVF est plus important et de nuit (ou en ville dans la grisaille), la luminosité du viseur rend les choses plus lisibles…

                      Mais c’est une petite minorité (pour le moment). En plain jour la luminosité de l’EVF est moindre que la lumière solaire (et le viseur se transforme en trou sombre : c’est mon principal repproche)…

                      Evidement on se doute que Canon et Nikon travaillent sur des reflex à EVF (on s’en doute mais objectivement personne n’en sait rien, car rien ne filtre tout ça est Ultra secret)… On s’en doute car c’est logique.

                      Tout aussi logique : le fait qu’ils n’aient pas encore sorti de reflex avec EVF est bien la preuve que ces viseurs sont encore bien inférieurs aux OVF. Si les EVF étaient tellement bien, tout le monde serait passé en Sony A7 ! On en est encore loin… ET je pense que l’excellent Canon EOS 5D MkIV (vu sa polyvalence et son beau viseur), va décourager encore du monde de vouloir un EVF pour les 4 années à venir…

                      Mais c’est sur que dans 4 ou 5 ans, son successeur sera peut-être équipé d’un EVF. Qui sait ? Moi je suis prêt à parier que non… Car le progrès sont trop lents de ce côté là… (quasiment aucuns progrès depuis 3 ans par exemple)…

                      Mais nous verrons bien ! En tous cas, depuis 4 ou 5 ans que je critique les EVF, les faits me donnent plus ou moins raison : l’immense majorité des pro n’en veulent pas…

                      Lire ceci : VOTRE VISEUR ÉLECTRONIQUE EST-IL… « DÉPASSÉ » ?

                      http://photoetmac.com/2015/10/votre-viseur-electronique-est-il-depasse/

  63. Bonjour,

    Apparemment vous ne connaissez pas le monde des boitiers avec viseur électronique. Pour un amateur et même pour un expert le travail je vois faciliter par le fait que l’on peut régler sa photo aux petits oignons avant même de la prendre. Ça apporte un gain de temps surtout pour le travail de studio, et en reportage la sécurité de photos réussies même dans la précipitation. Le bel exemple et photo animalière, ou là, le boîtier de répondre rapidement à toutes les exigences de l’instant. Avec mon A77 II et un 200-500, j’ai réalisé les photos même des Nikonistes, ou Canonistes m’envie.

    Il faut arrêter ce monopole de marque qui dit que parce que les anciens grands photographes utilisait des CANON et des NIKON, qu’il n’y a que ces marques qu’il faut acheter car c’est elle qui sont les meilleurs. C’est complètement faux aujourd’hui.

     

    • Allons, allons ! Un photographe confirmé sait très bien avant de prendre sa photo, ce que donnera l’exposition finale, il n’aucun besoin d’aperçu dans un viseur électronique pour cela (y compris s’il demande une correction d’expo de -1/3) !

      je crois que vous n’y êtes pas du tout !

      De toutes façons, depuis les années 2000, tous les appareils exposent bien automatiquement. Si vous désirez une image un peu plus dense, demandez une correction d’expo de -1/3, ou -2/3 de diaph : pas besoin de viseur électronique pour ça !

      Et de toutes façons, le RAW permet une telle lattitude de correction, que peu importe à 1 diaph près, ce que fait l’appareil !

      Par contre le viseur électronique (modèles de 2015 et précédents), vous « gâche la vue » et vous empêche de percevoir « sensiblement » la qualité de la lumière…

      Il n’apporte aucun avantage (sauf pour les « grands débutants »), mais rend la visée pénible et fatigante après quelques heures (l’oeil se fatigue exactement comme devant une mauvaise télé du 20em siècle : les viseurs électroniques actuels sont aussi mauvais que cela)…

      D’ici 10 ans, cela sera peut-être mieux ! Mais actuellement, très peu pour moi…

    • D’abord, rassurez-vous : aucune discrimination sur mon site ! Juste mon avis personnel… Que les uns ou les autres peuvent suivre ou pas. Le web ne manque pas de sources d’informations contradictoires. Aux gens de se forger leur propre opinion !

      Après des dizaines d’assez mauvais reflex (et quelques un très bons aussi, comme l’Alpha 900), Sony a enfin trouvé la bonne formule avec ses Sony Alpha 7.

      Reste que je ne peux me faire au viseur électronique que je trouve abominable. Et dans la profession, je ne suis pas le seul… On a bien le droit de dire ce qu’on pense non ?

      Je ne suis pas le seul, si, si… Et je crois avoir raison en expliquant que ce n’est pas une tres bonne idée de le conseiller à un débutant. Dautres site aiment ces viseurs, aux débutants de lire les arguments des uns ou des autres…

      Reste que mon expérience, donne à mon avis un certain poids ! C’est comme ça…

      Il n’y a rien de très innovant à mettre un viseur électronique dans un APN, ce que fait Sony. Rassurez-vous, Canon et Nikon le feront dans les 5 ou 10 ans à venir (ils attendent juste que les viseurs atteignent la perfection nécessaire : car on en est encore loin).

      SI Sony l’a fait, c’est que c’était leur seule option, pour se démarquer de la concurrence, vu leur retard dans le domaine de l’optique…

      La vraie innovation, celle qui compte et permet de réaliser de meilleurs photos, c’est l’innovation dans le domaine de l’optique… Et les annonces tous les 3 ou 4 mois de nouvelles optiques chez Canon démontrent qu’ils sont toujours les plus innovants.

      Si toutefois Sony (ou Sigma, ou Samsung) étaient réellement en avance un jour prochain (dans le domaine de l’optique aussi), je n’aurais aucune hésitation à changer de marque ! ET à le faire savoir…

      Donc rendez-vous ce jour là (pourquoi pas) 

    • Oui, mais pas de 14-28 mm f/4 compact…

      Enfin, je comparais plut^ot aux APS-C.
      Car le Full frame Sony, ce sera toujours un cas à part avec des optiques forcément encombrantes.

  64. Il n’est pas surprenant que ce boîtier soit dénigré par l’auteur du blogue, il est un – pro Canon -, donc, un boîtier Sony ne peut pas être bien, les optiques aussi.
    Perso, c’est le contraire, je n’utilise que du Sony depuis des dizaines d’années, le 1er (que je possède encore) est un SR 7.
    Le @ 99 est la version au-dessus du @ 77 que j’ai et en suis très satisfait (c’est la 1re version, celle avec le GPS, cela permet de marquer l’emplacement de la prise de vue sans adjoindre un boîtier GPS – j’ai eu –, mais là tout est dans le – exif -), je pourrai faire un article similaire vantant cette marque et boîtier par rapport à Canon, ce serait du parti prit.
    Bon shoot à tous !

    Imaginez-le avec l’ajout de la poignée/batterie :

    OUI ! C’est lourd ! (l’écran est ouvert sur la photo)
    (photo d’illustration)

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.