web analytics

Attali : « Aujourd’hui nous sommes au bord de la faillite »

33
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Allez, un peu de « parler vrai » ! On croit que la crise est fini, alors que rien n’est fini… Depuis décembre la BCE distribue gratuitement des Euros aux banques, pour gagner du temps… 



Ecoutez bien ce que dit le visionnaire Jacques Attali (qu’entre parenthèse j’admire beaucoup et dont j’ai lu plusieurs bouquins). C’est assez court, très simple et très précis. Le vrai drame, c’est que tout le monde sait tout ça, mais qu’aucun candidat ne peut se permettre de parler ainsi, sous peine de perdre toutes chances d’êtré élu… C’est ça le vrai drame !

Et pendant qu’on y est : ça c’est bien balancé aussi… « Nos dirigeants ont-ils pris la juste mesure de la situation dans laquelle ont est ».

.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

33 commentaires

  1. C’est en fait un problème lié à la démocratie… Une « anomalie de la gouvernance » à l’échelle de l’histoire. C’est en fait une histoire toute récente, que l’on ne connait qu’en occident depuis 50 ans… Et qui ne marche pas en terme économique.

  2. « (qu’entre parenthèse j’admire beaucoup et dont j’ai lu plusieurs bouquins) »
    tu sais combien de fois l’homme a été accusé de plagiat..?
    Attali c’est l’Instagram de la pensée mec ! :-D

  3. Je pense qu’il faut recarder ce site cet article n’a rien à voir avec le sujet.
    m. Attali un Pierrot pas intéressant.
    H.

  4. On entend les mêmes gars depuis 30 ans, le système ne risque pas de changer, ce sont eux qui l’ont créé. Et aujourd’hui ils pleurent.

  5. Je ne comprends vraiment pas pourquoi on ne parle pas de la dépense publique..? J’ ai l’ impression que c’ est un tabou dans ce pays..

  6. Sur la dette française, 1400 M€ sont constitués par les intérêts de la dette dus aux banques… Il est clair qu’une grande partie ne sera pas, d’une façon ou d’une autre, payée.
    Une vidéo intéressante sur ce qu’est vraiment la dette.
    http://www.onnouscachetout.com/comprendre-lorigine-de-la-dette-en-quelques-minutes
    Le problème vient d’une décision prise en 1973 qui a conduit le monde au bord du gouffre 30 ans après. Les rentiers seront euthanasiés !

  7. Et si on disait enfin pour qui roule Attali ce Nostradamus du libéralisme. Ne serait il pas lié aux groupes financiers si cher à ses ami Sarkozy et Minc.

  8. @Olivier: merci pour le lien! J avoue que j avais quelques réticences à cause du nom quelque peu racoleur du site en question, mais je rconnais que l explication est bien faite et très didactique, même si je connaissais déja pour une grande part, les faits exposés.

  9. Il faut arrêter avec la dette. C’est en grande partie une fiction politique et un problème de répartition des richesses. Les libéraux (y compris socialistes) puis néo-libéraux ont permis aux plus riches de prêter avec intérêts à l’État ce qu’auparavant ce dernier allait chercher auprès de ses propres institutions, et qui lui manquait à cause des baisses d’impôts consenties… aux plus aisés.
    Et il faut arrêter avec la crise également, qui est elle-même un problème de répartition des richesses. Il n’y a jamais eu autant de chômeurs en France que cette année, mais également jamais eu autant de millionaires. Ça se voit très bien dans certaines situations locales, comme en région parisienne où un département très riche (92, un des plus hauts taux d’ISF en France) est limitrophe d’un des plus touchés par le chômage des jeunes (93). Idem en Guadeloupe où le patrimoine moyen de ceux qui payent l’ISF est le plus élevé de France, alors que 98/100 de la population s’appauvrit d’année en année..
    Donc JF, c’est très bien de parler de la dette, encore faut-il le faire à bon escient et éviter de citer ceux qui promeuvent de manière plus ou moins masquée les intérêts des grands créanciers de l’État et des français. Attali et Delamarche sont certainement les pires parmi ceux-là…

  10. @http://www.thomasduval.fr/ c’est exactement ça : sur 1700 M€ de dettes, 1400 M€ représentent des « cadeaux » faits aux banques et aux riches prêteurs, des intérêts qui n’existaient pas avant 1973 puisque c’étaient les banques centrales qui « finançaient » directement les déficits des Etats avec la planche à billets. Ensuite, quand c’était trop gros, la monnaie était dévaluée. C’était les 30 glorieuses. Les dépenses publiques, elles, sont stables sur la période. Si le déficit s’est creusé, c’est que les gouvernements ont préféré que les riches prêtent leur fortune plutôt que leur prendre sous forme d’impôts… Drôle de système quand même, qui met tout le monde dans la merde !

  11. Faut arrêter avec la dette ?
    Faut arrêter avec la crise ?
    Thomasduval, faut arrêter avec la moquette, et tout de suite mon pote. Tu vis où déjà ? La Guadeloupe ? Autant dire sur Mars oui…

  12. @ Chris : Je ne suis pas ton « pote », je ne fume pas non plus la moquette, et n’habite pas en Guadeloupe, merci. En revanche j’aurais bien aimé trouver un peu d’argumentaire dans ta réponse, plutôt que ce ton plutôt familier et pour tout dire, pas fort aimable alors que je n’ai fait qu’exprimer un point de vue qui colle plutôt bien à la réalité..

  13. Si vous êtes intéressé par le personnage Attali, je vous invite à voir en kiosque le magazine INEXPLORE avec un interview inédit de ce Mr qui parle librement de sa vision de la vie (eco, spiritualité…).
    Ou sinon sur http://www.inrees.com
    Voilà et merci encore pour ce blog :)

  14. Gilbert Snaube de Podautruche le

    Oui, oui…
    Un tour sur le site de INEXPLORE, est salutaire avant de mettre une piècette pour ce salmigondi neo-chamaneux… d’escrocs de la crise de l’esprit.

  15. Attali n’est malheureusement pas plus visionnaire que tous les « experts » qui se sont plantés depuis des décennies. Tous ces discours catastrophistes n’ont qu’un seul but : ancrer la population dans la trouille pour lui éviter de se rebiffer. Mais la dette est effectivement l’arnaque du siècle. Ce sont les banquiers qui ont joué avec le feu et se gavent sur de l’argent dette, argent qu’ils n’ont pas mais prettent quand même en spéculant sur le fait qu’ils seront remboursés. Des fois ils ont des doutes et mettent un coup de pression pour récupérer de la vraie monnaie (celle fruit du travail) et se rassurer. Pression exercée par des Attalis et Minc et les journalistes éco qui passent leur temps à pleurer sur la dépense excessive des services public. Mais est-ce que quelqu’un trouve qu’il y a trop de police, trop d’enseignant dans les classes, trop d’infirmières, trop de juges ?… trop de crèches, trop de remboursement de frais médicaux…
    Et tous le monde à oublié que chaque fraçais à du casquer 2500 francs pour renflouer les connerie du Crédit Lyonnais et que l’on passe notre temps à payer pour réparer les dégâts de la spéculation… Alors la crise, c’est pas nous qui en somme responsable, donc que les vrai responsables payent. Et faisons comme l’Argentine, envoyons-les se faire voir… chez les Grecs qui vont bien les accueillir, ça ne fait aucun doute !

  16. thomasduval, je crois que c’est toi qui insulte l’intelligence du français de base quand tu écris :
    « faut arrêter avec la crise (…) faut arrêter avec la dette.  »
    Explique ça à ma voisine avec ses 3 gamins.
    Quant à ton origine marsienne, je persiste si tu persistes sur ton point de vue d’expert sur la crise.
    J’ai mal lu, je pensais que tu avais écrit « ici en Guadeloupe ». donc oui, la Guadeloupe, non applicable , je retire. Mais je crois que toi aussi tu as lu trop vite.
    Bon bon, mais tout ça n’est pas grave du tout, car après les élections, tout va aller pour le mieux, vous aurez voté pour un(e) champion du monde de l’économie qui va nous redresser tout ça et envoyer aux fers les méchants.
    J’ai hâte d’être le soir du 2ième tour, car alors, la crise n’aura qu’à bien se tenir face au Président de la République Française.

  17. @ Chris : Figure-toi que moi aussi, la crise, je la ressens, étant en CDD.
    Je suis prêt à discuter de la crise, de ce qu’on place sous ce terme, encore faudrait-il que toi aussi tu sois prêt à la discussion.. Ce n’est pas en m’accusant d’ « insulter l’intelligence du français de base » qu’on y arrivera.. En ne faisant ça, tu ne fais qu’ignorer les arguments portant sur la structure de la dette, sa composition, son aspect inégalitaire, etc… Tout en insultant les français que tu considères comme « de base »..
    À bon entendeur !

  18. Discuter de la crise ne sert A RIEN.
    JE ne suis qu’un français de base et par conséquent je ne suis pas un expert es-crise.
    D’ailleurs, si quelqu’un avait une ou des solutions, il y a fort à parier que ça se saurait car le gars serait trop content de le faire savoir, voire, d’en croquer à son tour et se faire valoir en tant que « sauveur du monde occidental ».
    Discuter de la crise au comptoir ne sert à rien.
    JE retourne donc bosser…

  19. JOJO (l'affreux) le

    @ Alain B et Thomas Duval… Vous avez tout faux !
    La dette est juste le résultats désastreux d’un pays de faignant qui depuis les socialo demago de 1981, a préférer emprunter pour nourrir ses chômeurs, plutôt que de se mettre au boulot…
    Oui un pays de faignat sans aucune morale, qui préférer faire supporter sa fainéantise par les génération des ses enfants…
    C’est scandaleux et immorale : la génération de 68 est juste indigne, elle a « bouffé la baraque », s’est nourri sur la bête…
    C’est dingue tout de même de nier cette évidente réalité : tous les chiffres, toutes les études le démontrent…
    Je suis ECOEURE de lire de tels mensonges, des mec comme vous continuent de bercer les autres d’illusion. Vous êtes pire que l’autruche…
    La seule chose que je me demande s’est si vous êtres justes ignorants et inconscients ?
    Ou si vous mentez en toute connaissance de cause…
    Et la ou c’est très grave c’est qu’il y a bien une bonne moitiés de Français qui pense aussi faux que vous.
    Nous somme à la veille d’une défaite largement pire que celle de 1940 ! Avec un tel aveuglement, c’est évident…

  20. Pour JOJO, si une once de votre raisonnement est juste alors comment expliquez-vous que la crise touche les autres pays qui jusqu’à nouvel ordre ne sont pas habités par des français soixante-huitards fainéant ?

  21. @Greg, ben l’esprit de 68 a soufflé sur tous les pays…
    ET l’on assiste à l’avachissement général de la civilisation occidentale…

  22. Greg a oublié que « l’esprit de 68 » n’a rien d’endémique au Quartier Latin…. Les hippies aux US ne savaient pas où se trouvait la Sorbonne…
    Glandouiller n’est pas le propre de l’homme. Le propre de l’Homme c’est survivre : chasser, récolter, s’abriter, être en sécurité et se reproduire. Pour se reproduire,là, pas de soucis, mais pour le reste, on a oublié un peu les fondamentaux ces dernières décennies. L’Evolution n’a pas prévu dans son processus le phénomène des RTT.

  23. Ce qui est drôle c’est surtout l’aveuglement de ceux qui défendent bec et ongle cette histoire de dette alors qui n’ont aucun intérêt à le faire et qu’ils en sont les victimes. Les chiffres sont ceux du système qui produit cette dette. Ils sont exact, personne ne nie la réalité de la dette. Mais cette dette il suffit de l’annuler pour qu’elle n’existe plus. ça va faire mal au cul de certains mais des millions d’autres s’en sortiront mieux. Il n’y a pas d’autre choix et si Jojo, vous étiez un peu au courant de ce qui se passe et ne vous contentiez pas de répéter le martelage des économistes libéraux, vous auriez déjà compris que c’est ce qui se passe. Une grosse partie de la dette grecque à déjà été annulée et personne ne croit que la Grèce puisse rembourser ce qui reste.
    L’économie est ainsi faite de croyance, de psychologie et d’énormes impasses qu’il faut bien un moment surmonter. C’est ce qu’a fait l’Argentine en disant simplement à ses créanciers qu’ils ne seraient pas remboursés ou juste un peu et au conditions dictées par le pays. Aujourd’hui l’Argentine est en pleine forme… et ses créancier bouffent moins de caviar au petit dej.
    Vous n’y connaissez rien non plus en gestion d’entreprise puisqu’allez prétendre que les français sont des fainéants est une belle ânerie démentie par toutes les études qui montrent que nous avons l’un des taux de productivité les plus importants. Ce qui est le contraire de la fainéantise.
    Et ces français sont tellement fainéant qu’ils ont réussis à produire suffisamment de richesses pour cumuler dans leur « bas de laine » autant que la totalité de la dette.
    De l’argent qui dort et ne sert pas l’économie à cause de tristes sires comme Jojo et consort qui se font un malin plaisir à foutre la trouille en promettant l’apocalypse fiscal ! A force qu’on lui répète depuis 20 ans que ça va faire mal, le Français stocke en cas de coup dur.
    Faite vous à l’idée que notre dette ne sera jamais remboursée, tout comme celle des américains encore plus colossale. Ces fainéants d’amerloques qui sont obligés de bosser jusqu’à 75 ans pour pouvoir bouffer et qui paye leur généraliste 150 dollars la consultation et que les soins d’une simple angine coûte presque 300 dollars…

  24. Bah oui, ce qui est en train d’arriver en Espagne va arriver en Italie, Irlande, France… C’est loin d’être terminé, le pire est peut être encore à venir. C’est le second « calme » avant la tempête..

  25. Et pendant ce temps là, tous ces idiots de gauchistes et de feignants espèrent encore que c’est l’assistanat qui va les sauver de la misère et de la perte de libertés qui s’annonce…
    L’assistanat généralisé, c’est la perte de souveraineté, la perte d’indépendance, l’inverse de Liberté, Egalité Fraternité…
    l’Europe et les socialistes ont transformé les citoyens Français en consommateurs. Elle a aussi transformé nos compatriotes en assistés…

  26. @ abachell
    N’importe quoi ! Alors là, vraiment c’est n’importe quoi…
    Primo : l’Argentine n’est pas la Grèce (elle avait énormément d’atout alors que la Grèce aucun)… Se référer à l’Argentine est la preuve de ton ignorance complète du sujet.
    Ensuite : ne pas rembourser la dette, c’est juste ridicule… Elle ne sera pas remboursée intégralement c’est certain… Il y aura négociation : et tout ce qui ne sera pas remboursé sera échangé contre une perte de souveraineté.
    Sans parler de la perte totale de confiance qui pontera notre pays dans la misère ! Non mais on rêve…
    Avec des gens qui votent et qui sont capables de penser de telles absurdités, c’est certain que le pays est très mal barré !

  27. aller les gens, c’est pas grave dans moins de 10 ans vos employeurs seront chinois. Et vous verrez, tout ira pour le mieux. plus de dettes (négociée et rachetée par des banques chinoises), taux de chômage réduit (faudra produire à fond pour exporter vers la Chine hyper demandeuse car en hyper croissance). Même si vous êtes fonctionnaires, d’ailleurs, surtout si vous êtes fonctionnaires.
    Car la chine va sauver le soldat Hollande.
    On parie ?

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.