web analytics

Consternant : Coca Cola, marque préférée des jeunes !

28
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je n’aurais pas imaginé cela franchement ! On apprend ici que Coca Cola serait la marque préférée des jeunes Français sur Facebook, avec 2 millions de fans…

C’est pire qu’un désastre ! Evidement, comme tout le monde, je ne peux m’empêcher de boire un petit Coca de temps à autre… Je considère ça comme une petite faiblesse, une sorte de « vice » que je préférerais éviter, mais que je m’autorise une ou deux fois par semaines (en été notamment)… Car je ne peux m’en empêcher ! Le Coca (et le Pepsi), c’est comme toutes ces choses « mauvaises »… qui sont « si bonnes » : une andouillette AAAAA, un verre de vin rouge, une petite clope (je parle sans savoir, j’ai la chance de n’avoir jamais fumé)…

A chacun de gérer ses vices ! Mais de là à etre Fan sur Facebook… Tout de même ! Ces deux millions de fan de Coca sont-ils complètement cons ou quoi ?

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

28 commentaires

  1. Le sucre c'est mal le

    Achhhh, youth!
    Ce ne sont pour la plupart que des enfants qui trouvent ça fun, cool et top tendance. C’est vrai que le coca est bien meilleur quand on boit rarement, étant plus jeune j’en buvais assez souvent mais maintenant je n’en consomme que 2 à 3 canettes durant l’été.
    En tout cas les sodas sont hyper néfastes, tous confondu, revenont à la consommation d’eau du robinet.

  2. vaut mieux être accro au coca qu’à la clop et sa dose de polonium 210 radioactif, amha…Tellement pathétique de les voir courir le dimanche trouver un tabac ouvert pour choper leur dose…

  3. Coca, c’est tout ce qu’on peut détester !
    Symbole honni de la mondialisation mercantile et de l’acculturation gastronomique !
    Et il se trouve des gens assez stupides pour êtres fans ! Et en masse…
    Signe que nous vivons une véritable déchéance culturelle ! L’échec et la conséquence de 40 ans de laxisme post soixante huitar… qui nous a mené à la situation d’endettement que nous viols.
    Plutôt vivre d’emprunt et de dette, plutôt que de travail et d’innovation comme les générations précédentes.
    Tout ça au nom du pacifisme bêta et d’un gout prononcé pour la paresse !
    Le « non à la guerre », l’idéal européen de paix qu’on nous sert au nom de l’Europe est une belle connerie !
    Plutôt devenir américain, ou même devenir « rouge » que de se battre pour notre identité… Que ce combat soit réel ou idéologique.
    Résultat : la génération qui vient est une génération de moutons suiveurs et incultes !

  4. Tout ce qui est dégueulasse porte un joli nom
    Amoco Cadiz, amanite, Sahel
    Chrysanthème, canine, morsure, varicelle
    Mygale, tarentule, épine, porte-avions
    Tout c’qu’est dégueulasse porte un joli nom
    Fourmilière, aiguille, acide et calice
    Le Chemin des Dames, cercueil, cicatrice
    Cyclone, ouragan, camisole, typhon
    Tout c’qu’est dégueulasse porte un joli nom
    Guillotine, cirrhose, nuit blanche, les Baumettes
    Mirador, Stasi, syphon, baïonnette
    Fleury-Mérogis, la rue Lauriston
    Tout c’qu’est dégueulasse porte un joli nom
    Amygdale, pavot, vérole, aspirine
    Ecchymose, ortie, sanglot, carabine
    Carmélite, javel, cobra, Charenton
    Tout c’qu’est dégueulasse porte un joli nom
    Camora, péplum, cyanure, mafioso
    Tien-An-Men, amen, rasoir et ciseau
    Ostie, Vatican, Jean-Marie, mormon
    Tout c’qu’est dégueulasse porte un joli nom
    Picador, arène, dollar et cédille
    Ouragan, menotte, acide, Tchernobyl
    Atome et neutron, neurone et citron
    Et toi, c’est quoi ton p’tit nom ?
    Allain Leprest

  5. Bonjour,
    Le sucre utilisé dans cette boisson est à base de maïs, alors que ce sucre est peut-être le plus mauvais pour la santé. Cette boisson en contient énormément, selon Coca-Cola une boîte de 33 cl en contient 35 g, ce qui nous fait l’équivalent de 7 morceaux de sucre (1 morceau de sucre = 5 g).
    D’autre part, cette boisson contient de l’acide phosphorique, substance soupçonnée d’empêcher le bon fonctionnement des reins, de favoriser les calculs rénaux et d’entrainer un risque accru d’ostéoporose chez les femmes (pas chez les hommes).
    Pour terminer, les usines fabriquant cette boisson utilisent beaucoup d’eau, alors qu’elles sont souvent implantées dans des pays qui ont des ressources en eau limitées.
    A bientôt.

  6. « le coca-cola, c’est dégueulasse mais c’est bon » me disait mon père quand j’étais enfant. Incroyable longévité de cette boisson « ringarde » depuis deux décennies au moins. Appelé un de leur produit « zéro », ce sont des as de la mercatique !

  7. Symbole ou moyen ?
    Telle me semble l’équation liée à ce produit , dont je n’envisage pas de faire une analyse critique de type bio pharmaceutique, mais simplement qu’il fut présenté comme un signe de distinction d’une pseudo liberté retrouvée dès 1944 avec l’arrivée des armées états uniennes en Europe continentale.
    Le plan Marschal ayant finalisée la colonisation économique, mais également culturelle de l’Europe de l’ouest.
    Le coca truc n’est pas différent du chwin gom ou du Rock and Roll (batard très éloigné du blues dont on voudrait accréditer l’idée qu’il en est l’héritier,voir son chantre J.P. Smett)c’est un outil symbolique du dieu dollar
    Je ne doute pas du Kourou de certains à la lecture de ce post mais qui restent sans aucune réaction à des post franchement xénophobes ou réactionnaires tel celui du sieur Momo

  8. Il n’y a rien de haineux dans mon commentaire…
    Constater l’abêtissement progressif de nos concitoyens, l’érosion inexorable des valeurs qui ont bâti 2000 ans de civilisation Européenne… Et l’abrutissement des jeunes générations à coup de Facebook et de Coca Cola, des jeunes incapables de se concentrer plus de 10 minutes en classe (tous les profs vous le diront), ou de lire un bouquin de plus 100 pages… tout cela n’a rien de haineux.
    C’est juste dramatique, affligeant et triste !
    Nous sommes en pleine décadence, autant dire les choses comme elles sont.

  9. bon, je vais vous donner un peu d’espoir.
    COCA COLA n’est PAS une fatalité chez les gamins.
    C’est surtout une question d’éducation.
    Pour preuve, mes 2 filles de 14 et 8 ans bientôt ont HORREUR du Coca (ou Pepsi, pareil). MAis alors, horreur, je leur ai fait « goûter » pour ne pas être bête.
    J’ajoute qu’elles ont des cousines américaines…
    De plus, idem pour le Mac Do.
    Ont avait un Mac Do qui s’était construit à 5 mn de chez nous là où on habitait avant. On y est allé une fois, pour voir et leur faire goûter. Degueu qu’elles m’ont dit.
    Elles n’y sont jamais plus retournées. Si, la petite une fois invitée pour un anniversaire d’une petite copine. Elle m’a dit avoir « mangé des trucs pas bon papa ».
    Voilà, c’est pas une fatalité. C’est surtout une question d’éducation. Point final.
    Perso, il m’arrive de boire un coca frais en déplacement à l »étranger dans des pays chauds. Jamais en France. JA-MAIS ! Sauf, sauf, pour récupérer d’une intoxication alimentaire ou d’une bonne gastro… Là, le Coca est encore la meilleure médecine.

  10. Chez les moins jeunes c’est pas mieux …
    Exemple, la mode actuelle en « apéro » du mélange rosé/jus de pamplemouse.
    Les ravages de la marquisette chez les jeunes des campagnes, mais sur les idées et manies des plus agés…
    Père Igor, voilà qui fait plaisir à lire, le Coca c’est comme l’atroce « pastaga » = en « traitement » pour les tuyaux ( Elexir parégorique pour le pastaga = pur et « cul sec » pour un problème passager.
    Sinon, question « jeunes » à voir ce qui traine le matin sur les trottoirs et déborde des poubelles, c’est pas le coca qui semble le plus inquiétant, beaucoups d’alcool forts.
    Le terrosisme du sacro saints « apero », ses cochonnerie hyper salées en accompagnements, n’ont pas attendu les fesses du bouc , ni l’inventeur du père Noël ;o)

  11. Et puis juste pour expliquer « à la génération qui ne semble rien comprendre de facebook », on peut cliquer sur « j’aime » pour plusieurs marques, plusieurs artistes etc. On n’a pas besoin d’être ultra fan pour ça. J’aime boire un coca de temps en temps, j’imagine que la page facebook de coca doit faire gagner des cadeaux… Rien de choquant alors à cliquer sur « J’aime » coca comme sur n’importe quelle autre marque. Que coca arrive en tête, c’est normal, c’est une boisson que l’on trouve partout, absolument partout. Au contraire, ça me rassure que c’est cette marque qui arrive en tête et pas une marque de clopes ou d’alcool…
    Et au moins cette génération actuelle écrit, lit et choisit ce qu’elle veut voir sur Internet. Il y a 20/30/40 ans vous étiez tous passifs devant vos télés…

  12. « Le sucre utilisé dans cette boisson est à base de maïs, alors que ce sucre est peut-être le plus mauvais pour la santé. »
    > Comme quelques trucs lus ici à ce sujet, c’est une totale ineptie.
    En France (je dis bien « en France » parce que je parle de ce que je sais et que je ne souhaite pas généraliser) le sucre du Coca est du sucre de betterave. Ils sont clients d’un sucrier français, filiale d’un groupe agroalimentaire allemand.
    Je ne vois pas bien pourquoi ils iraient chercher du sucre je ne sais où (produire du sucre de maïs en France n’a strictement aucun intérêt économique) alors que le marché du sucre est extrêmement régulé aux quotas imposés par l’Europe et les prix dépendants éminemment des subventions européennes. On ne peut pas faire venir du sucre d’où l’on veut et comme on veut en Europe.

  13. Salut Etienne,
    « Il y a 20/30/40 ans vous étiez tous passifs devant vos télés… »
    Non, il y a 20/30 ans j’étais actif derrière mes télés (2.8/180 et 2.8/300).
    A bientôt.

  14. « Ces deux millions de fan de Coca sont-ils complètement cons ou quoi ? »
    je crois que cela résume bien tout ce qu’il y a à penser de ce post en effet, la réponse est dans la question comme on dit ;)

  15. Coca… marque préférée : affligeant.
    … complètement cons : il faut appeler un chat un chat.
    Déjeuner dans un très bon restaurant, l’individu avec qui j’étais a pris du coca ! Il s’en est fait une gloire.
    « Les cons ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnaît. » M. Audiard

  16. Ça fait pas loin de soixante-dix ans que les jeunes boivent du Coca en France et en Europe, à une époque où on dansait le Jazz dans les boites de Saint-Germain-des-Près, je trouve assez ridicule d’en faire le symbole des problèmes actuels.
    Ridicule d’y voir une cause de la mondialisation, du chômage, du réchauffement et des délocalisations.
    On boit du vin, on va au Mac Do quand on est pressé, on mange de l’andouillette, on boit un Coca, on lit la Princesse de Clèves et on poste des statuts à la con sur Facebook. Tout cela n’est pas antinomique ni exclusif. Cessez de vouloir définir des cases à la con avec les jeunes cons et vous.
    Il y a la dette, il y a la désindustrialisation, il y a l’épuisement des ressources, il y a l’emballement climatique, le permafrost qui dégaze, les forêts qu’on arrache et vous vous excitez sur un soda un peu trop sucré inventé aux USA il y a plus de cent ans. Vous êtes sûr que ça va ?

  17. Les jeunes cons étaient moins cons avant… Ils buvaient moins de Coca d’ailleurs !
    J’en suis certains, le niveau de consommation des sodas à explosé… Ce n’est pas sans conséquence sur la santé.
    Et c’est symptomatique de la perte des valeurs dans nôtres pays… Les valeurs, c’est aussi la culture, le goût et la gastronomie.
    Le Coca à tous les repas : c’est juste un retour à la barbarie.

  18. Très intéressant…mais que proposent Momo,Vincent,kris et quelques autres ?
    De faire des moulinets avec les bras pour brasser du vent et surtout se donner bonne conscience parce qu’ils ont « causé dans le poste »
    Quand à l’éloge de la pureté version écolo; il est des formes d’eugénisme social qu’il faut combattre en s’indignant et en agissant pas en tenant des discours populistes Poujadites comme l’actuelle majorité politique au pouvoir en France.

  19. Mais qui parle de Coca à tous les repas ?
    Ce billet part d’un constat assez maigre pour extrapoler une dérive sociétale : Coca est la marque qui a reçu le plus de Like sur Facebook. What the fuck ??
    Et d’un il est assez probable, comme l’a déjà fait remarquer quelqu’un, que Coca organise des jeux idiots sur Internet qui lui font recueillir des clics. Il faut quand même avoir conscience qu’un ado est fan de dix milles trucs par jour sur Facebook, depuis la photo de son pote en soirée jusqu’à la vidéo de cochon qui pète. Penser qu’il y a derrière cela une démarche intellectuelle me semble osé.
    De deux, quelle autre marque pourrait de toute manière recevoir un tel succès à l’échelle du globe ? Les conserveries de Concarneau ? Les lentilles du Puy-en-Velay ? Les limonadiers du Perche ? Ou encore les Editions de Minuit ?
    Bon, faut pas être con, évidemment que les marques qui marchent sur Facebook sont des multinationales pourries. Faire semblant de s’en offusquer est assez naïf.
    Le vrai problème n’est pas là.

  20. « > Comme quelques trucs lus ici à ce sujet, c’est une totale ineptie.
    En France (je dis bien « en France » parce que je parle de ce que je sais et que je ne souhaite pas généraliser) le sucre du Coca est du sucre de betterave. Ils sont clients d’un sucrier français, filiale d’un groupe agroalimentaire allemand.
    Je ne vois pas bien pourquoi ils iraient chercher du sucre je ne sais où (produire du sucre de maïs en France n’a strictement aucun intérêt économique) alors que le marché du sucre est extrêmement régulé aux quotas imposés par l’Europe et les prix dépendants éminemment des subventions européennes. On ne peut pas faire venir du sucre d’où l’on veut et comme on veut en Europe. »
    Bien entendu mon commentaire portait sur les 2 millions de fans. Sur ces 2 millions, combien de Français et d’Européens ?

  21. « Bien entendu mon commentaire portait sur les 2 millions de fans. »
    > Oui, bien entendu.
    NB: saccharose, fructose et glucose sont obtenus selon des procédés différents, sont utilisés par de nombreux groupes agroalimentaires, entrent dans la composition d’un grand nombre d’aliments. Regardez la composition de vos aliments et demandez vous qu’est-ce que le fructose, qu’est-ce que le glucose et comment ils sont obtenus.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.