web analytics

Fuji Finepix X100… on en rêve toujours !

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Amateurs d’appareils légers, intelligents et (surtout) équipés de viseurs : votre attente n’aura peut-être pas été vaine ! Lorsque sortira enfin le Finepix X100, que Fuji nous promet depuis la dernière Fotokina, relire notre analyse ici :

Fuji FinePix X100 : on l’a rêvé ! Sony ne l’a pas fait, ni Canon, ni Nikon, ni Pentax, ni Olympus, ni Leica, ni Panasonic, ni Samsung, ni personne avant…

En attendant, un mini site est là pour vous faire patienter : finepix-x100.com. La bonne nouvelle, c’est que cela tendrait à prouver définitivement la volontée de Fuji de bel et bien commercialiser la chose, si l’on en doutait…

X100_450

 

0000_screencopy_JFV_ 2010-12-15 à 18.17.02

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. Et bah oui, ça me rassure. De le voir exposé au salon de la photo aussi d’ailleurs ! Parce qu’une promesse comme ça, je l’attends depuis longtemps déjà… J’espère sincèrement ne pas être déçu, surtout que le temps avance, les progrès avec, et que tout cela devrait être à la hauteur, sinon…
    Quelle mauvaise image de Fuji cela pourrait envoyer dans le monde « expert-pro » ! Les déceptions seraient à la hauteur des attentes…

  2. Aïe oui mais avec un objectif fixe, ça a perdu de l’intérêt je trouve… Et puis le design rangefinder c’est sympa de le revoir sur un boitier numérique et j’aime cette simplicité, mais finalement de nos jours, ça fait quand même un peu trop « je m’l’a joue Cartier-Bresson »… Si on veut parler de style uniquement, parce que mis à part le viseur optique c’est bien de ça qu’il s’agit avec cet appareil. Non?

  3. Non, je ne pense pas. De un, on peut vouloir se comporter/photographier comme ses idoles/influences, (et il n’y a pas que HCB), de deux le viseur déporté a certains avantages, tout comme les accès mécaniques des réglages. Du coup, pour le design, je trouve cela plus intégré avec un style rétro (mais ça, c’est vraiment personnel).
    C’est aussi une certaine forme de discrétion le rétro : avec, je ne te photographie pas pour t’envoyer directement sur Facebook…

  4. J’adore les promesses offertes par cet APN. Le style vintage me convient parfaitement et en guise de bloc-notes avec son 35mm fixe c’est parfait pour moi !
    Après… prix, date de sortie, réactivité en RAW (pitié pas comme un Sigma SD1 ou 2…) ????

  5. le viewfinder, si son dégagement est bon, ok… parce que vu que je photographie avec l’oeil gauche et bien tout les APN ne me vont pas : pas de place pour mon nez ;-) !!

  6. Ah oui, j’avais oublié de réagir au « 35 mm fixe » de Nicolas. Pareil que Fabrice, je trouve que cela est parfait, compte tenu de l’appareil, de ses réglages possibles même éteint, cela me semble cohérent pour une certaine réactivité et comportement photographique.
    Après, le recadrage est toujours possible, et il est vrai que d’un point de vue personnel, le 35… Ma’, j’adore ça ! De la même façon qu’aujourd’hui lorsque je veux être discret j’ai sur mon reflex un petit 50 fixe, le but de cet appareil (pour moi) est de rester accroché à ta ceinture tout le temps, donc d’être compact..

  7. Personnellement je déteste la focale de 35 mm (c’est le seul truc que je repproche au petit Fuji)…
    Je la fuis autant que possible, car c’est la focale la plus standard et intermédiaire qui soit…
    OK, c’est un bon excercice de créativité, pour des étudiants en photo : Faire une journée entière de photo au 35 mm, c’est un peu comme traverser Paris en vélo avec la main droite attachée dans le dos.
    C’est un excellent exercice, mais pas le meilleur moyen d’obtenir des résultats riches, variés, ni des points de vue différents, surprenants…
    Mais je suis d’accord : si l’on met 10 photographes avec tous un 35 mm, certains parviendront à faire des images intéressantes, d’autre non…
    Pour autant, je ne cherche pas forcément à m’imposer des « handicapes », juste pour la beauté du geste !
    Je préfère nettement le 24 mm, s’il fallait choisir une focale unique (ou au moins un 28 mm).
    Mais de toutes façons, il m’est impossible de me contenter d’une focale unique : je fais beaucoup d’images au 16, au 24, au 70, et au 200 mm (je parle en focales full frame).
    et beaucoup moins entre 28 et 50 mm… Question de gout !

  8. Pour moi, pareil que Jean-François… Difficile de me contenter d’une focale unique dans mon exercice photographique quotidien, et si ce devait être absolument nécessaire, un grand angle me conviendrait mieux.
    Cependant, je reviens sur le fait que cet appareil a un attrait purement stylistique, lié à l’apparence, car, on trouve d’autres types d’appareils qui permettent des réglages manuels via molettes et boutons, et rien n’empêche de photographier selon ses modèles idolâtrés avec d’autres types d’appareils, que ce soit HCB ou autres d’ailleurs (pourquoi chaque fois qu’on prononce ce nom il y a toujours des reprises à la clé?!) pour revenir sur l’intervention de Jean-Louis.
    Non, techniquement, mis à part profiter d’un viseur optique sur un petit boitier (qui ne couvre que 90% du champs d’ailleurs), rien ne justifierait vraiment un intérêt pour ce boitier je trouve. Pourquoi ne pas monter un équivalent 35 mm sur un boitier comme le Pen ou le GF1 si on souhaite jouer avec des contraintes? Du coup, on ne se prive pas de pouvoir faire d’autres utilisation de son boitier si envie ou besoin.
    Sincèrement, ce boitier m’a intéressé au début pour son style rangefinder que je rêvais de voir revenir en tant que photographe plutôt classique. Pour ce qu’il représente, pour l’image qu’il dégage. Maintenant que c’est fait, ça m’est passé et je suis plus amoureux que jamais de mon GF1, mais ne dirait pas non à un M9 pour noël :-)

  9. « Je la fuis autant que possible, car c’est la focale la plus standard et intermédiaire qui soit…’
    Ben oui, autant dire celle qui révèle illico les bon photographes des autres…
    Ou, un peu plus grossier si pas assez clair, un peu la différence entre aller au cinéma ou regarder MTV !

  10. Tout comme ce genre de commentaires dénués de sens qui révèlent illico les photographes incultes des autres.
    Une focale, définit principalement la distance avec le sujet. Avec un 28mm, je peux cadrer la même chose que si j’avais un 35mm monté, mais de plus près. Avec un 50mm, je peux cadrer pareillement, mais de plus loin.
    Les différences de profondeur de champs et de distorsion étant dépendants des modèles d’objectifs.
    Le choix de la focale agit essentiellement sur le comportement et la manière en relation avec la distance. Je ne vois pas du tout en quoi on pourrait reconnaître une photo prise au 35mm particulièrement, et l’attribuer de ce fait à un « bon photographe ». C’est n’importe quoi.
    On trouve d’ailleurs au cinéma bien des films dignes de passer sur MTV. Il faut préciser de quel type de cinéma on parle, comme il aurait fallu également préciser de quel style photographique précis on parle.

  11. J’aime moins la tournure des débats, là..
    Mais sur les points de vue variant selon la focale..: moi aussi j’aime particulièrement varié mes focales et rien ne me m’empêche de me laisser inspirer par des « télémétristes » lorsque j’ai mon reflex à l’oeil.
    Je trouve cependant, que pour cet appareil, une focale justement passe-partout de 35, est intéressante : avoir toujours sur soi sa focale standard, fixe, bouger, s’adapter, reculer. La base de la photo pour un appareil à avoir tjs sur soi, je trouve ça cohérent…
    (effectivement j’aime le 35, et je trouverai tout aussi cohérent un 28 fixe, mais j’ai trop donné au début, je n’avais que ça. Alors du coup, je ne dois plus en avoir la même vision..)

  12. Et bien pour moi je pense que l’on peut être très créatif avec un 35, surtout avec les possibilités qu’offre l’ordinateur.
    Un 35 est génial pour les assemblages panoramiques, c’est une bonne focale pour le portrait ( plan pas trop serré ) et on conserve un bonne distance avec son sujet.
    Personnellement je pense accéder à plus de photo avec un 35 qu’un 24.

  13. Il est magnifique, on dirait un petit Leica M9.! -wawh quelle allure! . il est présenté dans un coffret très élégant comme le Leica x1-
    -une impression de solidité, des boutons/bagues- a l’ancienne,qui restent en place ( pas comme sur le x1) une réactivité étonnante, un affichage immédiat , un viseur clair et précis,( le viseur hybride est une beauté remarquable et il bascule automatiquement ! )- images parfaites !
    -un petit reproche= le bouton du pad a l’arrière est trop petit et mal aisé a utiliser-il manque éventuellement un zoom!un peu grand pour tenir dans la poche-
    -le prix aussi est assez élevé= 1200€ environ ( – cher que le x1 tout de même )
    -en résumé un superbe appareil, une réussite, un grand numéro qui marquera l’histoire!
    -enfin j’ai un poket de grande qualité!
    -merci FUJI!
    -mes premières images au Fuji x100= http://flic.kr/ps/uevTA

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.