web analytics

Quel avenir pour l’iPad, l’iPhone et le Macbook Air ?

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il va s’écouler encore quelques années, avant que l’on puisse utiliser son iPad (ou n’importe quelle tablette), à la place d’un ordinateur portable. Toutefois, je suis persuadé que cela arrivera un jour, inéluctablement ! Dossier en 4 (ou 5) actes :

  1. Quel avenir pour l’iPad, l’iPhone et le Macbook Air ?
  2. Trop d’applications « merdiques » pour l’iPad !
  3. L’iPad n’est pas encore parfait, mais le deviendra
  4. Mes applications préférées pour l’iPad (part 1)
  5. Mes applications préférées pour l’iPad (part 2 à venir)

Car les utilisateurs ne voudront pas utiliser (encore moins acheter) trois terminaux : un téléphone, une tablette, un ordinateur portable. C’est actuellement ma situation et c’est un peu trop (ajoutez-y un Mac Pro avec double écran 24 pouces pour les photos et c’est l’overdose)… Deux terminaux bien conçus et bien équilibrés devraient suffire à la plupart d’entre nous :

  • Pour la mobilité : un hybride « téléphone-tablette », de la taille de l’iPhone actuel ou à peine plus gros, que l’on pourra acquérir pour 100 à 300 euros avec un abonnement. Imaginons pourquoi pas un écran se dépliant en deux afin de doubler sa surface, avec des applications conçues pour exploiter ce double écran (clavier apparaissant sur l’écran du bas par exemple)…
  • Pour travailler et pour un maximum de confort : un hybride « tablette-ordinateur », avec un écran un plus large (de 13 à 15 pouces) délivrant une très haute résolution. Aidé surtout par un « système de clavier » vraiment efficace (et encore à inventer)… Un appareil plus puissant et forcément, donc bien plus coûteux que le précédent (1000 à 2000 €).

Des innovations technologiques devraient rendre tout cela possible… Qui, il y a dix ans avait imaginé la finesse de l’écran Retina de l’iPhone 4 actuel ? Une innovation telle que celle-ci change forcément le paradigme.

Ipad Imaginez une telle résolution portée sur un écran 13 pouces, (ou même dans un viseur électronique porté sur des lunettes, dans une dizaine d’années), ce sera la fin des ordinateurs de 15 pouces et plus…

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises et la face du monde informatique en sera probablement bouleversée. Notre génération verra pas mal d’horreurs dans les années à venir, mais aussi des choses enthousiasmantes.

L’iPad : coincé entre iPhone et Macbook Air !

La Macbook Air (notamment le 11’’) est actuellement le plus sérieux adversaire de l’iPad… Peut-être est-ce pour cette raison qu’Apple a retardé si longtemps sa sortie ? Si le Macbook Air était arrivé en même temps que l’iPad, peut-être les ventes de ce dernier auraient-elles décollé moins vite chez les utilisateurs de Mac ?

Je suis par exemple en train de saisir ce texte du fond d’un canapé, sur mon Macbook Air… Après l’avoir commencé hier sur mon iPad, appuié sur un coin de table de bistrot après que l’idée de ce texte me soit venue. J’ai commencé à saisir une petite note… Qui s’est progressivement allongée, puis est devenue un article entier après son transfère sur le Macbook Air…

Contrairement à ce que l’on m’avait prédit, j’ai découverte une certaine complémentarité entre l’iPad et le Macboook Air. Même si grâce à sa légèreté, le Macbook Air tendrait à étendre progressivement son territoire au détriment de celui de l’iPad…

Macbook_air

Ainsi, mon Macbook Air 13’’ est plus souvent posé à côté du canapé pour de longues séances de surf devant la TV (lorsque je suis lassé de zapper). Chassant l’iPad sur la table de chevet… L’iPad est en tous cas systématiquement dans mon sac à dos et m’accompagne presque partout, plus souvent que le Macbook Air…

Je regrette d’ailleurs de ne pas avoir pris la version 3G (ce sera pour le prochain modèle), car la réception WiFi est parfois capricieuse avec iOS 3 sur l’iPad (dans les mêmes condition l’iPhone 4 accroche sans problème le signal)… Espérons que la version de iOS 4 pour iPad améliore cela.

iPhone et iPad fusionneront-ils ?

L’iPad est effectivement coincé entre iPhone et Macbook Air. Il suffirait que l’écran de l’iPhone soit deux fois plus grand, pour remplacer l’iPad…

Que diriez-vous d’un iPhone XL ? Ou d’un iPad Mini sachant téléphoner (même si Steve Jobs à dit qu’un écran de 7 pouces était trop petit). Tiens, un peu comme le Samsung Galaxy, mais en plus petit, plus fin et plus léger…

L’idéal serait d’avoir un format d’iPhone actuel, sachant se déplier pour doubler la surface d’affichage sans pour autant prendre trop de poids… Un jour iPhone et iPad fusionneront-ils en un appareil intermédiaire ? C’est possible, grâce à des progrès technologiques que nous n’imaginons pas encore.

Du coup l’iPad (concurrencé par le bas), devra chasser de plus en plus haut, sur les terres des portables… Jusqu’à les remplacer.

iPad et Macbook Air fusionneront-ils ?

D’ici 5 à 10 ans, le marché des tablettes et celui des ordinateurs portables légers pourrait fusionner, si la technologie l’autorise…

Il faudrait pour cela régler impérativement ce problème de clavier. Car faute d’élasticité, il est moins agréable et moins rapide de saisir un texte sur du verre, que de taper sur un vrai clavier. J’ai pourtant insisté durant plusieurs heures. Mais j’ai du renoncer à travailler des textes longs sur mon iPad. C’est très fatiguant et l’on va deux fois moins vite…

Peut-être Dell semble avoir trouvé une bonne idée avec son dernier concept l’Inspiron Duo… Ce système semble malin et séduisant, mais peut-être ne sera-t-il pas assez léger pour convaincre ?

Quoiqu’il en soit, n’oublions pas que la clef du succès (pour Dell, Apple comme pour les autres), passera surtout par l’élaboration d’un système d’exploitation à la hauteur de l’innovation que représentera ce nouveau terminal hybride « tablette-ordinateur ». Sur ce point, Apple possède un peu d’avance avec iOS, qui pourrait un jour se fondre dans Mac OS. A moins que ce ne soit l’inverse ?

Autre raison qui me fait utiliser plus souvent le Macbook Air pour écrire : l’absence de traitement de texte convainquant sur iOS (j’en ai pourtant testé quelques uns). Il n’y arien qui arrive à la cheville de Word (prédisons encore 3 à 5 ans de travail aux développeurs sous iOS avant de venir « se frotter » à Word).

Il faudra que les applications pour tablettes soient à la hauteur des applications leaders existant sur ordinateur (MacOS ou Windows). Nous en sommes encore très loin, notamment lorsqu’il s’agit d’écrire un article ou même un livre ! Sans parler du classement d’une photothèque…

Pourtant, quelques applications innovent et proposent de nouvelles solutions… Parfois plus intéressantes que tout ce qui était jusqu’alors disponible sur les ordinateurs classiques. C’est à mon avis la preuve du potentiel énorme de l’iPad et des tablettes en général. Qui reste encore largement inexploité, nous ne sommes qu’au tout début d’une longue aventure… 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. Passionant, merci pour ce point de vue !
    Pour ma part j’attend encore un an que le iPad soit arrivé à maturité… et surtout que les applications soient plus intéressantes !

  2. Pour avoir un MBA 11 pouces, 1 Ipad, 1 Iphone 3GS, 1 vieux MBA première génération et d’autres Mac je dois dire que je ne suis pas convaincu de pouvoir utiliser dans mon canapé le MBA 11 avec le même plaisir que l’ipad. Pour beaucoup d’utilisations j’adore l’absence de clavier et l’interface directe par l’écran. Le traitement de texte reste la limite de l’ipad. J’ai le clavier qui va avec mais son utilisation rompt le charme….
    J’ai par contre essayé de voyager avec un Ipad, je pense que là le MBA 11 pouces le relègue au rang de gadget, surtout si on a un iphone en parallèle. Je suis peut être un peu « aigri » du fait que mon Ipad ne charge plus les images et que celles qui sont dedans ne s’ouvrent plus toutes……

  3. 100% d’accord !
    Je possède un mpb 13″ et un iPhone mais malgré tout, l’iPad me fait de l’oeil, surtout avec la logithèque de plus en plus complète. Et pour ce qui est de la facilité d’utilisation en mode « ordinateur portable » je prendrai sûrement le petit clavier bluetooth.

  4. Il ne faut tout de même pas se faire d’illusions sur la qualité de la Logithèque iPad :
    Pas grand chose de très aboutis : les traitements de texte sont extrêmement basiques (très décevants)… Les applications de photo (gestion d’albums, diaporamas) totalement inexistantes…
    Il faut encore du temps (1 à 2 ans) aux développeurs pour les mettre au point !

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.