web analytics

iView Media Pro change de nom et devient Expression Media !

20
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

La nouvelle vient de tomber ici (chez iView) et (chez Microsoft) : iView Media Pro notre logiciel fétiche depuis plusieurs années change de nom, et devient Expression Media.

Ripped_boxIl intègrera la suite de Microsoft Expression Studio qui sortira en Mac et PC au printemps 2007 (aux côtés de Expression Web, Expresion Blend et Expression Design)… Pour une nouvelle, voilà une criss de nouvelle (je cause Québecois depuis ça) ! Ce n’est pas sans un petit pincement au coeur qu’il va falloir oublier le nom de iView…

Exmedia_box
Mais qu’est-ce que Expression Media ? Vous saurez tout en lisant la FAQ Expression Media ou cette page du site de iView (qui est plus claire) ! Le style fait immanquablement penser aux précédants communiqués, livrés par l’équipe de développeurs Londonniens de iView. On y apprend peu choses… Sauf une : importante ! C’est qu’il s’agit bien de la prochaine version de iView et qu’on pourra l’acheter séparément de la suite Expression Studio, pour 299 USD.

Voilà ce qui est prévu pour les clients actuels de iView. Et apparement les personnes qui achètent iView aujourd’hui pourront bénéficier de l’évolution gratuitement vers Expression Media au printemps 2007. Je suppose que ça concerne également le programme afiliation avec la remise -15%, (je vous confirme ça dès que possible, je viens de leur poser la question par mail).

Visiblement iView continue donc à exister par lui-même et un programe d’upgrade est prévu (voilà qui fera taire les sceptiques). Quand aux fonctionnalités de developpement RAW avancées et intégrées (que je suppose à venir), il n’en est pas fait mention pour l’instant sur cette page (qui en dit le minumum). Mais j’y crois… A suivre !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

20 commentaires

  1. Je ne sais trop quoi en penser ! Visiblement il y aura du nouveau… Mais dans quel sens ? Aparement iView Media (le petit iView) disparait du programe…

  2. Alain photo - graphiste le

    … Visiblement la version Mac n’a pas été sacrifiée, comme certains le craignaient ! D’ailleurs cela avait été clairement expliqué lors du rachat.

  3. Oh oh ! le prix double pour iView Media… enfin, Expression Machin.
    J’espère que ça va vraiment apporter qq. chose… et ôter les bugs du moment : depuis quelques temps, je n’arrive plus à générer des aperçus plus grand que 500×700 avec mes Nef nikon ! :-s

  4. Je suis comme la fosse, septique sur ce coups…
    j’aimerais partager l’optimisme de JF (dont je sent un petit manque ce conviction dans le ton, un air de « Coué »).
    Bref, ex-iview seul (Expression) dispo en OSX, on ne peut exclure la « perfidie » suivante = comme il est clair que Iview avait des avancées future en chantier OSX par l’équipe originelle, un « coups » de Krosoft pour « pomper » un dernier coups les Iviewer OSX qui rèvent encore ?
    Une chose est déjà presque sure => pas d’avancée a attendre sur les fonctions web, vu la concurrence interne avec la « merdia suite » à venir, pour « expression » seul, je les vois mal se tirer un balle dans le pieds.
    Bref, sur de rien, et pas vraiment « rassuré ».

  5. Je reste sur mes doutes, car si Microsoft intègre iView, pardon Expression Media, dans un suite, celle-ci ne sera pas compatible avec OS X.
    Evidemment, puisqu’il existe iLife et que Microsoft essaye de proposer la même chose avec Vista.
    Si un jour un développeur RAW propre viendrait à voire le jour à Redmond, j’ai de sérieux doutes quand à sa compatibilité avec OS X, en espérant qu’il ne soit pas intégré à iView, parce que à se moment, c’est la fin de ce logiciel sous notre plateforme préférée.

  6. A mon avis, tout dépend de la marge de manoeuvre et de l’équipe qui va continuer a développer le soft. Si c’est la même que précédement, on devrait pouvoir s’y retrouver, un peu comme l’équipe qui développe Office sur Mac (la MacBu).
    Par contre, j’aimais Iview pour sa legereté. Je m’en sert uniquement comme catalogueur. Je ne suis pas sur que d’en faire une usine a Gaz RAW soit une bonne idée.. Mais ils n’ont peut être pas le choix vis a vis de la concurrence..

  7. Pourtant, je me suis bien lavé les oreilles ce matin, j’ai nettoyé mes lunettes et je lis dans les pages consacrés à ses logiciels :
    « Expression Blend is the professional design tool to create engaging, Web-connected, user experiences for Windows.
    Expression® Web System Requirements
    Windows® XP Service Pack 2 or later or Microsoft Windows Server® 2003 Service Pack 1 or later operating system »
    Microsoft® Expression® Design CTP System Requirements
    Operating System
    • Microsoft Windows® XP with Service Pack 2 (SP2)
    • Microsoft Windows Vista
    Il n’est indiqué nul part que la suite EXPRESSION STUDIO sera disponible pour les deux plateformes.
    SEUL EXPRESSION MEDIA (ex-iView) est disponible en version MAC et continuera à l’être.
    Encore une fois, si un logiciel de dématriçage voit le jour chez Microsoft et est intégré à ex-iView, je prends le pari qu’il ne sera plus disponible sous OS X, encore moins si cela est un outil à part entière.
    C’est cela que je veux dire, suis-je plus clair ?

  8. Salut Tony, salut tout le monde ! Rassurez-vous !
    Je ne vois pas du tout Microsoft se passer de la clientelle des photographes Pro sachant qu’il partent avec une base installée de iView au moins à 50% sur Mac… Et que d’après une étude (de Microsoft je crois bien) publiée il y a quelques mois au moins 40% des photographes pro travaillent sur Mac (ce qui est absolument énorme comparé à d’autres secteurs)…
    De plus ils partent avec une équipe complète de développement Mac sur iView (déjà constituée et qu’ils ont acheté) et qu’il serait domage de ne pas employer… S’il n’avaient pas envie d’un soft multiplateforme il aurait peut-être été plus simple et moins cher de partir de zéro plutôt que d’acheter iView (les développeurs Windows ne manquent pas chez Microsoft)…
    Non vraiment : je ne suis pas inquiet pour l’avenir de iView ! C’est au contraire le point fort de cette suite Expresion Studio. Et je crois qu’il y a plus de chance de voire les autres applications de cette suite petit à petit devenir compatibles Mac, que de voire iView se fermer au Mac !
    Francehement j’en suis intimement convaincu : le marché des appli créatives sous OSX est en train de monter et Microsoft ne veut pas le voire lui échaper ! Tout simplement !

  9. Dans l’imédiat, je partage ton point de vue. Sur les années qui vont suivre, cela dépendra du déploiement de Vista à mon avis, et j’aurais tendance à être plus sceptique.
    La qualité des gens de l’équipe iView-Media n’a malheureusement plus grande influence dans l’histoire. Seul la stratégie commerciale compte ici. Attiré les photographes dans le giron Vista et imposé les formats internes comme HD photo (ex- Windows Media Photo) que Microsoft a par ailleurs proposé comme format universel en concurrent du DNG.

  10. Les carottes sont cuites. Vista arrive. Le futur JPEG made in Microsoft arrive (HD truc Window Media truc). Pourquoi Proposeraient ils un système ouvert?. Dans un précédent post j’étais septique quant au rachat de IVMP par crosoft. Je le suis encore bien plus aujourd’hui.
    Éthiquement je soutiendrai comme je l’ai toujours fait Apple. Je suis passé ces jours-ci sur Aperture et je n’ai que de bonnes surprises. (mis à part le piqué qui est mieux optimisé sur NX, mais en affinant mes réglages dans A j’y arrive)
    A grand pas je vois de plus en plus clairement le bénéfice que m’apporte Aperture en situation de production réel. Je ne shoot plus qu’en raw. Je synchronise une séance de photos (Suivi de chantier) déchargées dans un train(Genève -Paris) sur un Macbookpro et visualisable immédiatement, rapidement, empilées etc. de retour export sur mon serveur (projet et photos master). Et import du projet sur mon G5 (avec donc les modifs faites sur le macbook) et les raw (masters) référencés sur mon serveur (c’est un NAS raid3). Bref je m’en sort avec plaisir.

  11. Je ne pense pas que M$ soit plus intéressé par l’équipe de développement d’iView que par le fichier client qu’ils possédaient. iView est apprécié par ses utilisateurs et son rachat apporte à M$ une crédibilité dont il ne dispose pas auprès des photographes. A mon avis c’est tout, ou presque.
    A mon avis, dès que ne nouvel iView devra être optimisé pour Vista, il y a fort à parier que ce sera au détriment de la version Mac (le contraire de la situation actuelle : iView sur Windows est bien moins séduisant que sous MacOS).

  12. Daniel Robillard le

    Juste un complément à cette annonce maladroite et prématurée.
    Elle ne concerne que la version Windows.
    La version Mac est prise en charge par la « Mac Business Unit » et fera l’objet d’une autre annonce.

  13. Le développement Win est toujours dépendant du développement Mac, rien n’a changé sur le plan technique.
    En revanche les équipes sont séparées ce qui ne facilite pas la communication.
    Microsoft n’échappe pas à l’activisme du marketing ce qui fait que la remorque fait plus de bruit que le tracteur.
    Si on regarde de près les fonctions de la suite Expression on se rend compte qu’elle n’est pas faite pour des photographes, Expression Media n’est qu’un plus pour cette suite.
    Microsoft a raté (pléonasme) l’explosion de l’image numérique et cherche à rattraper son retard.
    Plutôt qu’innover (cela ne fait pas partie de la culture de l’entreprise depuis sa création) ils préfèrent essayer de réinventer l’eau chaude et, quand ils n’y arrivent pas, ils achètent ou volent.
    Leurs programmeurs sont peu productifs car soumis à des contraintes procédurière étouffantes et un cloisonnement fonctionnel excessif.
    Mais Microsoft est à un tournant de son existence.
    Une nouvelle génération de décideurs émerge provoquant des luttes de pouvoir.
    La politique du « diviser pour régner », classique chez les dirigeants incompétents, a conduit à un extrême fractionnement de l’entreprise.
    D’où la difficulté d’établir une stratégie claire et cohérente.
    La possibilité de faire tourner Windows sur Mac a changé la donne pour les relations avec le monde Mac.
    Si pour Apple c’est un bon moyen de faire goûter Mac OS aux habitués de Windows, du côté Microsoft certains y voient une raison d’abandonner les développement spécifiques Mac.
    Leur argument consiste à dire que si les utilisateurs Mac veulent faire tourner des logiciels Microsoft ils n’ont qu’à y installer Windows.
    Cette position extrémiste n’est évidemment pas partagée par tout le monde, notamment pour des raisons politiques, juridiques et techniques (Microsoft a encore à apprendre de « l’esprit Mac »).
    Pas de panique, assez de spéculations hasardeuses.
    Pendant que les « marketeurs » caquettent, que les chefs s’étripent, les programmeurs bossent en silence et rendront leur copie avant juin 2007.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.