web analytics

Exports IPTC : Camera Raw reste le roi !

10
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Camera_rawJ’ai déjà écrit ici et là, que le trio : iView + Bridge + Camera Raw reste la solution ultime pour gèrer le développement rapide et l’archivage des fichier RAW (sans oublier la gestion harmonieuse des versions PSD ou JPEG que l’on en extrait)… Pensez à ajoutez Photoshop et Bridge à la liste des applications auxilliaires de iView (au côté de votre client mail et éventuellement toast) et le tour est joué !

_mg_4263Il y a de très nombreuses raisons à cette merveilleuse éfficacité, entre autres : ergonomie, rapidité, fonctions de retouche, développements en lot incroyablement souples et personnalisables (on peut choisir quelles caractéristiques on choisi d’appliquer à telles ou telles images)… Et il faudrait un jour que je prenne le temps de toutes les résumer ici ! Pour l’instant je suis bien trop débordé mais  il faudra que j’y pense… Ces questions vitales font d’ailleurs l’objet d’un cours de 6 heures que j’ai commencé à donner régulièrement depuis mon retour d’Asie, (renseignements ici si vous êtes intéressés).

CaptureoneParmi toutes ces bonnes raisons, il en est une à ne surtout pas négliger : la bonne conservation des annotations IPTC et EXIF ! Je rebondis sur l’article posté ce jour par Thierry chez Digitlife qui déplore les errements d’Aperture à ce propos… Intéressant ! Vous connaissez mon avis, même en version 1.1 Aperture reste une cause perdue… et je crains que cela ne dure au moins jusqu’en version 2 ! Qui vivra verra.

Mais Aperture n’est pas le seul à buter sur cet épineux problème : la dernière version Universal de Capture One (3.7.4 que je suis en train d’essayer) ne fait pas beaucoup mieux. Sur mon Macbookpro, elle efface carrément toutes les annotations (EXIF, IPTC et autres) lors de l’export JPEG ! C’est grave…

_mg_4281Etrange : lorsque je renouvel l’expérience sur mon G5 bipro (toujours avec cette version 3.7.4), les EXIF sont conservées… et le reste oublié. Vous avouerez que c’est curieux, n’est ce pas ? Inutile de dire qu’à la fin des 30 jours d’essai, cette version 3.7.4 finira directement à la poubelle ! En attendant mieux…

Tout ça n’est pas bien grave après tout, car je trouve de toutes façons ce Capture One bien moins ergonomique que Camera Raw… Mais il fallait signaler le bug à tous ceux qui ont l’habitude de travailler avec ce soft (par ailleurs réputé pour la qualité de derawtisation) et qui souhaiteraient acheter un MacIntel sous prétexte que Capture One est Universal Binary. Soyez avertis : le temps que vous gagnerez éventuellement en traitement, sera vite reperdu à cause de ce problème d’annotations…

_mg_4290En attendant, aucuns problèmes de ce genre avec le trio magique iView + Bridge + Camera Raw (aucuns problèmes tout court d’ailleurs)… Les annotations exportées par iView dans les fichiers sont reprises par Camera Raw, puis exportées dans les JPEG ou les PSD, comme à la répétition ! Merveilleux…

Certes dans cette petite bande, seul iView est universal Binary (encore en béta) : le développement d’un RAW issu d’un EOS 20D prend donc 4 secondes sur le Macbook Pro (handicapé par un disque à 5400 t/min)… Alors que seulement 2 secondes sont nécessaires sur mon G5 bipro ! Mais vous en conviendrez : mieux vaut aller doucement ET sûrement !

Pendant qu’on en parle : la version béta d’iView 3.1b8 semble bien
stable après une semaine d’utilisation (j’ai seulement noté quelques
conflits avec les « préférences » de la version précédente qu’il m’a
fallut enlever puis rentrer à nouveau)…

La table lumineuse propose de comparer 6 images (c’est largement
suffisant). On peut maintenant sauvegarder ses labels (textes et
couleurs) personnalisés (j’ai choisi de m’en servir plutôt que les
étoiles), et la nouvelle fonction bloc-note peut s’avèrer utile (je
sais pas encore à quoi, mais on trouvera).

On gagne un peu de rapidité sur le Macbook pro lors de la
reconstruction des vignettes par rapport à la version PPC. Exemple :
sur le G5 bipro, iView PPC met 13 secondes pour reconstruire 20
vignettes. Sur le Macbook pro la version Universal en met 16… Alors
que la version PPC en mettait précédemment 21… On arrête pas le
progrès…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

10 commentaires

  1. Merci pour les infos… Moi je fais du JPEG, comme ça c’est plus simple ! Super les photos des gamins, c’est ou ? En chine ? Tu vends des tirages ? Combien, je suis intéressé…

  2. Ben moi je pense que c’est Camera Raw ! ! ! Du moins depuis la version CS2… Mais à chacun de se faire un avis, hein ? L’avantage de Capture One c’est qu’on peut l’essayer pendant 30 jours…

  3. Il n’y a pas un meilleur produit, il y a des gammes de produits en fonction de ce que l’on souhaite obtenir, de son inclinaison vers telle ou telle ergonomie, habitudes de travail, etc. Tout résumer en un seul produit me semble réducteur…!!
    Pour ma part, j’apprécie Capture One, Camera RAW et Dxo mais, comme JF, je suis un inconditionnel de iView pour la cataloguage… Tout dépend de ce que je dois traiter (vieux RAW, DNG ou prise de vue récente).
    Mais plus drôle encore, nous en discutions ce WE avec Volker, on peut utiliser DxO et Camera RAW l’un après l’autre… Le premier pour corriger les distorsions, le second pour développer dans la mesure ou DxO exporte en DNG…
    Bref, mille photographes, mille modes opératoires…
    Quand aux IPTC, tout dans iView…!
    Merci de ces précisions car effectivement le volet IPTC est, de facto, indispensable à un photographe professionnel et JF a raison de pointer le doigt sur cette fonctionnalité indispensable qui est flinguée par nombre de softs…!

  4. J’ai Photoshop CS(1), la maj étant trop chère, je viens d’acheter Photoshop Element 4 pour Mac qui contient Bridge et Cameraw RAW dernière version.
    Est-ce qu’en dehors des fonctionnalités propres à Photoshop CS2, on a les mêmes possibilités avec Bridge et Camera RAW pour le traitement des RAW (chez moi issus de Pentax) ?

  5. Camera RAW n’est pas exempt de Bug sur les IPTC, plus précisément sur la rubrique « Emplacement » qui correspond à lieu dans iView MediaPro.
    – Si tu alimentes le champ « Lieu » dans iView, il ne sera pas reconnu dans Camera Raw (la rubrique « Emplacement » est vide)
    – En revanche, si tu alimentes le champ « Emplacement » dans Camera Raw, il sera parfaitement reconnu dans iView (ou autres).

  6. Concernant les champs IPTC sur Capture one il est faux de dire que l’on pert les infos en export JPEG, si vous travaillez en RAW et que vous intégez avec iptc éditor les données au développement des JPEG vous aurez conservé les annotations.

  7. OK, mais le gros problème est apparement que IPTC editor ne sait pas récupérer les infos que portent les images avant leur arrivée dans Capture One… Hors la gestion et l’application des IPTC se fait plutôt dans iView Media Pro (ou autre calatlogueur) qui est largement supérieur et efficace pour cela…
    Sauf erreur de ma part si l’on utilise IPTC editor (qui semble extrèmement basique) tout doit être fait dans Capture One…
    N’hésitez pas à nous proposer plus d’explications à ce propos si vous connaissez bien Capture One !

  8. Bonjour, je n’arrive pas à régler correctement camera raw -> export jpeg, la preview dans camera raw, n’est pas la meme que la préview monitor. Donc, quand je règle les couleurs d’une image dans camera raw, le résultat n’est pas le même que quand je mets la photo sur le web… ça fait des semaines que je cherche ;) ++

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.