web analytics

Comparatatif PC / Macbook Pro

6
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Acer_travelmate_8200
Une série de pages tout à fait passionnantes sur Cnet.com. Il s’agit d’un face à face opposant le Macbook Pro (voire la présentation de Cnet), à un PC Acer TravelMate 8200. Globalement ce dernier l’emporte de peu (il ne manque pas d’atouts il faut bien l’avouer).

Cnet_test_1En particulier en ce qui concerne l’équipement, les performances, la durée de vie des batteries et le prix. Le Mac gagne sur le plan du design, de l’écran et des softs. Egalité pour la garantie et le support…

Ce qui m’a particulièrement interessé c’est le comparatif des performances… On voit sur ce graphique l’énorme gap séparant les performances de Photoshop sur MacIntel via Roseta, de celles sous XP (après redémarrage via Bootcamp évidement)… A vous de lire et de vous faire une idée !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

6 commentaires

  1. C’est sur qu’après avoir installé et utilisé XP sur le Macbook pro depuis 10 jours… On pourrait être tenté d’utiliser l’original plustôt que la copie !

  2. oui, bien sur… Mais les performances btut ne sont pas tout évidement ! Surtout lorsqu’elles sont très proches.

  3. L’interet de tels comparatifs est a mon avis une source de blabla interminable. Par contre, l’INTERET est de pouvoir faire tourner plusieurs systemes d’exploitation sur une même bécane, a priori, apple s’est engagé sur une voie qui lui va bien, l’innovation.
    Je convien tout a fait que les performances ne sont pas à négliger, mais … quels ahuris iront acheter un mac … pour avoir windaube et ses virus ? que ce soit sur une partition dédiée ou pas, l’interet de pouvoir faire tourner « x » OS sur un MacIntel est bien de pouvoir profiter des outils logiciels qui n’existent pas sur telle ou telle plateforme.

  4. Un ahuri coome moi qui n’a pas envie de racheter toute sa suite logicielle pour la faire tourner sur « X » OS.
    Ca répond à ta question ?

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.