web analytics

Canon EOS 5D : La course en avant…

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Eos_5d_faceVoilà même pas 1 an que je croyais avoir trouvé l’appareil idéal avec le Canon EOS 20D, idéalement calibré avec ses 8 MP, très abordable financièrement et bien moins encombrant qu’un EOS 1D…

Et bien patatrac, ça y est : il me semble d’un coup dépassé, depuis l’annonce aujourd’hui lundi 22 aout de cet EOS 5D… A lire sa fiche technique, voilà l’appareil qu’il me faut ! Et comme depuis 10 ans que j’utilise des Canon EOS, je n’ai jamais été trompé par la fiche technique (les performances étant toujours dignes de ce qui était annoncé sur le papier), j’affirme sans hésitation : Voilà l’appareil idéal pour le reporter, à en juger par ses points forts :

– 12,5 Megapixels (4368 x 2912 pixels), là ça commence à être vraiment sérieux !

– Capteur plein cadre ( enfin ! Donc incompatible avec les EF-S comme le 10-22 mm )

– Encombrement réduit similaire au 20D (je n’ai jamais suporté le gabari des EOS 1D)

– Ecran agrandi à 2,5 pouces ( enfin ! )

– Une plus grande lattitude de paramétrage de l’image (netteté, sturation, ect…)

– Buffer size encore en augmentation (60 JPEG et 17 RAW)

– Ergonomie apparement déclinée de la série D60, 10D, 20D, bien plus agréable que l’usine à gaz des menus des EOS 1D…

Eos_5d_dos
Notons aussi quelques regrets :

– 3 images par secondes ( Seulement ? )

– Viseur toujours aussi étriqué (96%), sinon plus clair (?)…

– Toujours rien concernant la lutte contre les poussières (mais il faut avouer que l’on attendait rien de très concret de ce côté là).

– 3500 euros environ… ( Ils auraient pu descendre aux alentour des 3000 euros non ? … )

A noter que l’EOS 1D mark2 (qui à 4500 euros, ne nous intéresse pas des masses lui par contre) a été lui aussi quelque peu mis à jour (écran arrière, buffer…). Et se nomme maintenant : EOS 1D mark2n… On finira par plus avoir la place d’écrire son nom, (l’appareil lui-même était déjà difficile à transporter).

Lire ici le communiqué de presse de Canon (US) concernant le génial 5D. Votre avis sur la question ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. Voilà un matos qui remplacera avantageusement mon 10D ! Mais il faudra aussi que je change mon PC (désolé), car l’encombrement des images sera double… et la lenteur du transfère des cartes double également ! On peut pas tout avoir…

  2. Ben… comme tu le dis… l’objet de mes fantasmes photographiques pour quelques mois, le temps de trouver le budget pour se le payer et ensuite d’avoir la haine, car le 5D mark II sortira juste après ce coûteux achat, comme d’hab :)
    Aller quelques remarques désobligeantes pour se rassurer :
    – Monsieur Canon, pensez donc à faire des viseurs à au moins 98% sur cette gamme d’appareils;
    – Un petit buffer à 5 images/sec aurait été le bien venu (certes il y a 12.8Mpixels à traiter, mais bon, on peut y arriver);
    – Quelques joints étanches pour la poussière n’auraient pas fait de mal;
    – Pensez donc à baisser les prix de la gamme d’objectifs L, parce que pour un capteur plein format, il faut des accessoires de visée qui vont avec, autrement cela ne sert à rien;
    – Encore une fois, il faut se payer une poignée différente. Les possesseurs de 20D (je n’en fais pas partie) auraient aimé pouvoir utiliser celle dont ils disposent (par contre, les batteries sont les mêmes, ouf);
    – Un prix un peu plus contenu nous aurait fait certainement plaisir;
    Sinon, rien à dire de spécial. Belle bête. Je viens de télécharger les échantillons d’images disponibles ici (faut être patient, leur serveur mouline de la mort).
    C’est superbe, mon 10D fait la gueule du coup… pff, après on dit qu’on ne pousse pas à la consommation.

  3. J’ai du mal à comprendre l’intérêt des capteurs Full Frame.
    Un grand capteur permet d’atteindre de hautes résolutions en conservant une taille importante de photosites, donc un faible niveau de bruit. Dans le cas du 5D, la densité de pixels est proche de celle du 20D. Il ne faut pas espérer un comportement meilleur à ISO 1600.
    12 MPix ? Pour voir la différence entre un fichier 8MPix interpolé et un « vrai » fichier 12 MPix il faut :
    – un objectif série L, fermé d’un cran ou deux,
    – une vitesse d’obturation très élevée (le flou de bougé est plus critique qu’avant),
    – une mise au point parfaite (ce qui est délicat avec les AF non-pros de chez Canon).
    Beaucoup pensent que le capteur Full Frame est LA solution en matière de grand angle. C’est faux. Le 16-35 f2.8 L est tout simplement mauvais sur un numérique FullFrame (problème d’obliquité des rayons incidents, auxquels l’argentique est insensible). Le 17-40 f4 L est un peu meilleur, mais reste très très limite dans les coins. Les « samples » du 5D postés sur le site officiel Canon le montrent : manque de piqué très important dans les coins avec le 17-40 à f8.
    Le format APS-C des 20D et autres a quand même bon nombre d’avantages :
    – le 10-22 offre un « équivalent 16 mm » de bonne qualité et abordable,
    – le 300 mm f2.8 cadre comme un 400mm…vous avez vu la différence de prix ?
    J’aurais préféré :
    – un Full Frame de 8 MPix mais qui se comporte à ISO1600 mieux qu’un 20D à ISO800,
    – plutôt que de faire des progrès sur la résolution, en faire sur la dynamique ! (comme le Fuji S3),
    – un autofocus enfin au niveau des Nikon D2H et D2X.
    Mais les lois du marketing sont les plus fortes : vive la résolution :-)
    Pour moi, ce sera le successeur du 20D, si l’autofocus est enfin au niveau des Nikon….

  4. Salut les gars,
    pour répondre à Tony, Nikon a certes des fiches techniques moins alléchantes côté appareils pros, il faut le reconnaître. Par contre je ne pense pas que le fait qu’ils ne sortent pas un appareil tout les 6 mois est une politique bien plus respectueuse du client que ne le fait Canon, en rendant ses propres produits désuets peu après les avoir mis sur le marché. C’est facile de sortir des appareils (Chers!) tous les 6mois avec un peu plus de pixels, un peu moins de bruit etc… Mais ou sont les réelles innovations? Les consommateurs veulent une réponse au problème des saletés sur le capteur!!!!!!
    Après 8, 12 ou 128 Mpix chaqun fera son choix! Moi qui possède un très vieux Nikon D70 suis heureux que nikon m’aie proposé un appareil sérieux, fiable et qui ne soit pas qu’une série de « mises à jours hardware » comme le fut le 300D par rapport au 350D.
    Bonne journée
    Stéphane

  5. Je vous assure qu’un gars comme moi qui a utilisé pendant 10 ans trois objectifs 16-35, 28-70 et 70-200, a vraiment eu du mal à se faire à ce coef. de 1.6 qui non seulement à changé mes habitudes, mais en plus nous à longtemps privé de vrai grand-angle (jusqu’à l’arrivée du 10-22 qui a solutionné à peu près le problème il y a moins de 1 an)… A cause de ce coéf 1.6, il me faut maintenant 4 optiques là ou je n’en avais besoin que de 3.
    Alors le retour au format 24×36 pour le capteur me semble vraiment une excellente nouvelle ! Primo car on pourra à nouveau avoir un vrai 16-35 (le 10-22 est pas mal, c’est vrai, mais il n’est absolument pas comparable au 16-35 f/2.8)
    Je tiens à corriger une bêtise lue un peu plus haut : le 350D est une petite merveille qui est largement plus qu’une mise à jour du 300D (qui était inutilisable pour un pro). S’il utilisait les mêmes batteries que le 20D je l’aurais acheté comme second boitier.
    Autre précision : Canon ne remplace pas ses modèles tous les 6 mois comme je l’ai lu au dessus : ils ont juste renforcé leur gamme vers de nouvelles niches jusqu’alors vides (c’est le cas pour ce 5D à 3500 euros… Le 20D est sorti il y a 1 an et n’est pas encore démodé sur son crénau ! Et si son prix baisse, au bout d’un moment, ou si un 20Dn sortait dans quelques mois avec un plus grand écran et quelques améliorations je trouverais cela tout à fait normal (l’inverse serait idiot)…
    Question autofocus, Nikon a peut-être quelques longueur d’avance (pour les photographes de sport)… Mais en ce qui me concerne, cela n’a strictement aucune importance. Même en faisant des images du snowboard, je n’ai jamais vraiment été gèné par l’autofocius de mes Canon… Et c’était déjà le cas en argentique il y a 4 ou 5 ans. Je ne crois pas que ce soit ici que se situe l’enjeux (plus aujourd’hui du moins).
    Quand au 12 Mega pixels : et bien c’est mieux que 8, c’est tout (à condition de savoir gèrer tout ça derrière)… Vous n’imaginez pas la déception que représente une vente annulée lorsque le client estime la définition de votre image insuffisante pour un poster… ou une 4 par 3 !
    Pour avoir déjà vendu (très cher selon les barèmes en vigueur), à un très gros client une affiche 4 par 3 mètres (campagne Nationnale) réalisée (difficilement) à partir d’une diapos 24×36, je peux vous dire que je serais près à payer très cher (2 fois 3500 euros exactement) pour avoir toutes mes photos faites en 12MP plutôt qu’en 8 ou en 6 (époque 10D)… Avec une image de 12 megapixel et un bon travail d’interpolation derrière, on peut faire une 4 par 3… Avec un 6 MP, j’en suis pas certain !
    Conclusion : la course aux pixels : oui, oui, oui ! Ce n’est pas du marketing, mais la première demande des pro…

  6. Jean-François,
    As-tu vu les résultats des mesures DxO du 16-35 f2.8 sur un 1 Ds ? Cet objectif ne fonctionne pas sur les capteurs CMOS full frame. Il est excellent en argentique 24*36, mais n’est pas bon sur un CMOS full frame (toujours ce problème d’obliquité des rayons). Le 20 mm est bon, le 24 TSE aussi. Les deux 28 mm par contre sont mauvais.
    Les autofocus Canon, tu l’as dit, sont rapides. C’est vrai qu’un D2Hs avec un 70-200 AF-S VR est plus rapide qu’un 1d Mark II avec le 70-200 IS USM. Mais le gros avantage chez Canon reste que toute la gamme ou presque est passée à l’USM. Chez Nikon, ce n’est pas encore le cas, loin de là. Un point partout. Par contre là où Nikon garde l’avantage, c’est en matière de détectivité en faible éclairement. Depuis le F5, les Nikon accrochent vraiment sur n’importe quelle surface peu contrastée, dans la pénombre. Et ça, pour certains photographes, c’est important.
    Jean-François, les ventes loupées pour cause de résolution insuffisante, c’est parce que le client a des principes rigides et obtus genre « il me faut du 300 dpi », ou c’est parce qu’il y a là derrière un véritable impératif de qualité…justifié ?

  7. Ah, peut-être… Toujours est-il qu’il faut bien trouver une solution pour le grand angle ! Je serais curieux de comparer quelques images réalisées sur un 5D avec un 16-35 f/2.8 et les mêmes images sur un 20D avec un 10-22 mn… J’ai pas mal utilisé ce dernier objectif depuis presque un an, il est pratique mais loin d’être parfait, et son ouverture est faible.
    Je n’ai pas à proprement parlé , réellement loupé des ventes à cause d’une trop faible résolution, puisque la plupart du temps je prend soin d’interpoler moi même mes images avant de les envoyer. Mais j’ai déjà été amené à faire de véritables cours théorique au téléphone pour faire accepter des clichés issus d’un 6MP (le disctact du « 300 dpi » fait toujours des ravages )…
    Une de mes photos faite avec un 6MP a même servi à faire une impression pour un stand de 5 mètres de large (j’ai pas vu le résultat, le client à certifié que c’était très bien). Je précise que sa commande ne concernait qu’une double page de catalogue, et qu’il a tellement aimé la photo qu’il a voulu l’avoir sur son stand.
    Mais une chose est certaine : ce que je fais comme interpolation à partir d’un fichier de 8 MP, je pourrais le faire également (et aller encore plus loin) avec du 12 MP (à forciori en partant d’un RAW)…
    Et si pour à peine plus cher on peut avoir du 12 MP à la place du 8, je ne vois aucune raison de se priver. Autant mettre toutes les chances de son côté (dommage qu’on le paye un peu côté cadence de prise de vue)…

  8. Salut François ! Toujours heureux de te lire ici ( mais comment trouve tu le temps de t’occuper du cuk.ch, de lire le web et de venir donner ton avis ici ou là ? )…
    Toujours est-il que je me demande tout de même si cette question de taille de capteur… est aussi vitale que cela ?
    La question de la poussière est un peu secondaire à mes yeux : un bon nettoyage au retour de voyage ou tous les 4 ou 5 mois et le problème est règlé non ?
    En ce qui concerne les questions optiques, ils ne se posent à priori que sur quelques zoom grand angles me trompe-je ? (je parle en beotien, je l’avoue sur ce problème, n’ayant jamais utilisé véritablement d’EOS 1D).
    Ne suffirait-il pas que Canon redessine un nouveau 16-35mm f/2.8 qui corrige ces petits soucis pour que l’on en parle plus ? S’ils poursuivent dans le grand capteur, c’est qu’ils savent ce qu’ils font non ? (que ne disait-on pas du CMOS au début)
    Et je répète ma question : quelle solution adopter en numérique lorsque l’on a besoin d’un 16-35 ?
    – EOS-20D à petit capteur + 10-22 f/4,5 ?
    – EOS-5D à grand capteur + 16-35 f/2.8 ?

  9. C’est simple. Canon propose une solution plus abordable aux personnes qui ont besoin (ou envie) d’un capteur plein format avec une bonne résolution sans trop se ruiner (le 1Ds reste pour beaucoup un investissement trop onéreux et difficilement rentabilisable, sans parler du poids et encombrement)
    En même temps, le 20D (350D) ou le nouveau 1D mark IIn sont là pour ceux qui préfèrent continuer avec des capteurs plus petits, moins exigeants avec les optiques.
    Canon étoffe sa gamme et nous offre plus de choix, c’est tout.

  10. Le zoom qui « marche » avec les full frame est le 17-40 f4 L. Il a été calculé pour l’ère numérique. Chez Canon il y a aussi le 20 mm qui est très bon. Je sais que sur le 1Ds les vrais fondus de piqué montent le 21 mm Zeiss à MAP manuelle…
    J’imagine que Canon peut effectivement sortir un 16-35 f2.8 recalculé pour le numérique, mais rien n’est annoncé. J’aimerais aussi qu’ils sortent un 17-55 f2.8 L, équi valent du 24-70 mais adapté au crop 1.6x. C’est de moins en moins probable…
    Bref, entre amateurs d’APS-C et amateurs de Full Frame, il manque toujours un caillou ;-)

  11. Pour info, Dpreview vient de publier un premier test du 5D sur une présérie.
    Malheureusement, les images qu’ils ont prises ne sont pas terribles et il est difficile de se faire une bonne idée de la qualité de la bête. Pour le reste, c’est plutôt exhaustif.

  12. Ma fois en ce qui me concerne, l’arrivée de ce Canon est du pain béni, une merveilleuse nouvelle et je vais l’acheter les yeux fermés (et je garderais un de mes 20D en boitier de secours)! Les 12 MP du 5D ne seront pas du luxe, maintenant que je tire beaucoup de mes images en A3+ sur une R1800 (quelle merveille d’ailleurs cette Epson)…
    Le vignetage avec diverses optiques ? Ma foi avec la possibilités de le corriger avec Photoshop (ou DO-X), je ne crois pas que ce soit si grave que l’on veuille nous le faire croire… Peut-être devrons nous abandonner certaines optiques un peu ancienne ? Soit !
    De toutes façons, il y fort à parier que les acheteurs d’un tel appareil soient tous (comme moi) équipés en série L… (c’est tout de même un appareil pour les pros, et je ne connais pas beaucoup de pros qui fassent l’impasse sur la série L, ( ceux-là ne le restent peut-être pas ? )…
    Enfin, on verra bien quand on l’aura en main…
    Quand aux autres fabriquants et bien à par Nikon, je ne crois pas qu’il faille rêver… Olympus nous a fait beaucoup saliver (pour pas grand chose d’interessant à l’arrivée il faut bien le reconnaitre)… Et Leïca ? Et bien dans la profession on rigole carrément en face de leur usine à gaz qui arrive avec 2 ans de retard (du point de vue numérique) et encore un peu plus du point de vue du boitier… A part les series M (et encore l’interet de possèder un M pour travailler fait débat entre les pros), Leïca n’est franchement plus du tout crédible pour travailler… Je suppose que les seuls acheteurs de leur réflex numérique sont de riches amateurs éclairés (ou plutôt aveuglés, par les reflets de la gloire passée de la marque)… Et je ne parle même pas du prix d’achat !
    Il n’y a aucunes chance qu’ils reviennent un jour sur le devant de la scène (ni d’un point de vue technique, tant les japonnais ont de l’avance, ni d’un point de vue industriel, ni d’un point de vue de l’image), tout le monde le sait intuitivement, mais personne n’ose le dire !

  13. A propos du 17/40 sur un full frame , si cette optique a été concue pour le numérique il y a fort a parier que le groupe d’ingénieurs ( si si , je pense qu’ils s’y sont mis a plusieurs ) soient tous en préretraite.
    Avant d’annoncer n’importe quoi , faire un essai limite les propos débiles.
    Dans le genre rigolo le 28/2,8 est bien pour les grands moments de doute.

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.