web analytics

On ne fait pas la même photo au 35 mm qu’avec un 24-105 mm

5
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Sans commentaires… Bon courage à ceux qui prétendent qu’on peut tout faire avec un 35 mm fixe (zoomer avec les jambes oui… Mais cela ne règle pas tout ! ).

Premier portrait réalisé au 24 mm, puis au 105 mm avec le Canon EF 24-105 mm.

_MG_6056_blog_0498px 

Second portrait réalisé au 24 mm, puis au 120 mm avec le Nikon 24-120 mm. 

DSC_1274_blog_0498px

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

5 commentaires

  1. Et si tu utilisais un bon 24mm comme le 24LII de Canon à la place du « tout pourri » 24mm du 24-105???!!!
    Car ce qui me dérange le plus sur ton exemple c’est bien la déformation énorme de ces zooms 24-105/120 à 24mm.
    Mais pour revenir au fameux cas du 35mm, je vais te redire que dans tes images au 105mm il n’y a aucune narration. Aucun travail 1er plan/2eme plan. Aucune mise du sujet dans le contexte. En gros avec le 105 tu prends des photos mais tu ne composes presque pas tes photos.
    Car le problème est bien dans le type de photos que l’on fait et si l’on a besoin de faire un vrai reportage.
    Certains y arrive avec seulement un boitier et un 35mm. D’autres le font avec un boitier et un 24-105 et enfin d’autres le font avec 2 boitiers et un 16-35+70-200.

  2. Ces images ne sont que des exemples technique, pour montrer le potentiel créatif qu’offre l’unique objectif d’un Kit (24-105 chez Canon… Ou 24-120 mm chez Nikon)…
    Il est des fois ou j’utilise le 24 mm f/2.8 IS (voir mon test de l’EOS 6D au Japon)… Mais la n’est pas la question !
    La remarque sur la narration est fort juste… Mais ce n’est pas le but de ces images non plus ! Pas de narration ici…
    Mais se limiter à un seul 35 mm, c’est tout simplement s’obliger à traverser Paris en vélo (avec un main attachée dans le dos ;-)
    Il y en a qui aiment ça… libre à eux ! Mais ça n’apporte rien de très intéressant ! Sauf de pouvoir dire : je sais le faire…

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.