web analytics

On passe moins de temps à prendre des photos… qu’à les rechercher, les partager et les regarder !

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

L’article consacré à iPhoto continue de générer des commentaires (très intéressants)… En répondant à l’un de ces commentaires, je me suis fait la réflexion que ma réponse intéressera peut-être du monde… Alors je repasse l’ensemble en tant qu’article. Voici donc, d’abord, le commentaire de Riton, suivi de ma réponse agrémentée de quelques conseils relatifs à Iview Media Pro… (Commencez par lire l’article plus bas :  » iPhoto 5 reste le pire choix pour gérer votre photothèque  » ) :

6a00d8341c048f53ef00e54f3548578833-800wi

 » Je ne comprend pas l’argumentaire des dossiers. iPhoto prend les photos de l’appareil, opère une tambouille interne pour les classer. Tant mieux. Moi, le classement par dossier, je trouve pas ca pratique : c’est trop limité. Pour la retouche photo, je fais ca en dehors d’iPhoto, et les photos sur lesquelles je travaille « en pro » (avec photoshop) sont gérées hors iPhoto.

Mais pour gérer et organiser tout ce qui sort de mon appareil,
iPhoto est tellement simple que je refuse d’utiliser autre chose…

Mais pour gérer et organiser tout ce qui sort de mon appareil,
iPhoto est tellement simple que je refuse d’utiliser autre chose.

Ah, photographe du dimanche je suis. Et j’ai fait des expos dans des
galeries d’art contemporains, géré un club photo il y a 20 ans, et je
suis professionnel dans le multimédia après une thèse en informatique
parallèle. Je pense avoir maitrisé la notion de dossiers. :-)Je préfère prendre 20% de fonctionalités si les 80 % restant sont parfaitement limpides.  »

Importingdialog20050111Ma réponse :

« Bonjour ! Je comprends évidement votre position… Vous désirez ne
pas vous prendre trop la tête et vous avez bien le droit. Mais je ne
sais pas trop comment trouver les mots pour vous faire comprendre
l’intéret de ne… surtout pas faire comme ça ! Car la photo numérique
nécessite un peu de rigueur (beaucoup plus en fait, que lorsque l’on
pouvait glisser des boites de diapo dans une boite à chaussure)

D’une
part avec un soft de catalogage correcte comme Iview : vous pouvez
organiser, trier, indexer, légender, graver, envoyer par mail, lancer
des images dans Photoshop, publier sur le web, faire de la retouche,
des diaporamas, des films Quicktime, des pdf et plein d’autre choses…
Tout ça avec un seul logiciel…

6a00d8341c048f53ef00e54f35518e8833-800wi

D’autre part : l’organisation par mots clef (qui est
particulièrement incomplètre dans iPhoto sois-dit-en-passant à cause de
l’absence de la norme IPTC), n’est pas tout ! Tout balancer dans un
grand dossier PICTURES et ne pas se préocuper de son organisation
interne (en se reposant uniquement sur les champs) est très dangereux à
long terme je le crains… (2 ou 3 ans de production numérique d’un
photographe même amateur, cela risque de faire lourd ! )

Transfer_to_folderLa bonne méthode (la plus sage sur le long terme) est j’en suis certain de combiner :

– Une organisation rationnelle (avec votre propre logique) en
dossiers et sous dossiers que vous pouvez faire évoluer à votre guise…

– Une indexation efficace des meta données (légendes, mots clefs,
champs IPTC et données Exif), voire éventuellement des champs
personnalisés (ce que je déconseille d’ailleurs dans un cadre
professionnel, mais ceci est une autre histoire)…

A ce propos iPhoto est catastrophique (à cause de l’absence de la
seule norme valable : les champs IPTC reconnus par tous les soft sur
toutes plateformes ). C’est d’autant plus dommage (et incompréhensible)
que l’on attend dans quelques mois Tiger et son system de recherche
dans les meta-données…

Le principe de fonctionnement de iView vous conduit à multiplier les
catalogues indépendant les uns des autres (en fait un par dossier ou
sous dossiers selon votre logique d’archivage)… Ces catalogue sont
donc super rapide à ouvrir car ils ne concernent à chaque fois que
quelques dizaines ou centaines d’images… Un principe interessant au
bout de quelques années (il est plus évident et rapide de faire une
recherche dans quelques centaines d’images que dans des milliers.
Evidement, vous pouvez aussi faire des recherches à travers tous les
catalogues présents sur le disque ou seulement dans tel ou tel
dossier… je détail pas ici, mais le système de recherche de Iview est
très complet…).

Picture_whyupgrade24Remarquons
en passant qu’un catalogue Iview est limité à 128.000 images ce qui est
largement suffisant… Je ne sais pas ce qu’il en est pour iPhoto. Même
si cela est complètement inutile : rien ne vous empêche donc d’importer
(dans un seul catalogue) l’ensemble de votre photothèque dans un unique
fichier (dans la limite des 128.000 images). Même énorme, il s’ouvrira
absolument instantanément quelque soit le nombre d’image (une ou
128.000) car les vignettes sont crées une fois pour toutes et
enregistrées dans le format de fichier du catalogue (c’est mieux que
dans le dossier « User » vous en conviendrez).

J’ai
fait l’expérience de créer un catalogue Iview de 11.000 images (1 mois
de reportage au Pérou soit 30 Go d’images) sur mon powerbook G4 867 mhz
(disque dur à 4200 tours). Cela n’a pris que quelques minutes. Quand à
sa réouverture elle est Instantané ! Je n’ai pas testé avec iPhoto, on
mais on se doute du résultat !

Iphotoeditingadjust20050111_1En
passant : tous les logiciels concurents d’iPhoto (à commencer par
Iview) savent également importer les images de l’appareil (ou d’un
lecteur de carte)… La différence, c’est qu’ils n’en font aucunes
copies basse déf. et qu’ils importent les originaux à l’endroit que
vous leur designez. On peut par exemple (et ce n’est qu’un exemple)
désirer stocker sa base photo sur un disque externe Fire-wire afin de
ne pas encombrer son dossier user… Le truc génial c’est que vous
pourrez en cas de besoin brancher ce disque externe sur un PC (USB2 ou
FW) et lire vos catalogues Iview avec la version PC de Iview Media Pro
(après avoir installé le génial Macdrive sur le PC ou directement si
vous avez précedement formaté votre disque en Fat32 ou NTFS)

Pour plus d’info sur les possibilitées de Iview, téléchargez ici mon programe de formation à Iview Media Pro : Download Vibert_IVIEW_2.6.pdf … Et par ici une version d’essai focntionnelle à 100% de Iview Media Pro qui est valable 21 jours : http://www.iview-multimedia.com/

Tant que vous n’aurez pas testé Iview vous ne pourrez pas comprendre
à tel point il est rapide, convivial, facile et puissant… Et je vous
assure qu’après l’avoir pris en main vous ne reviendrez jamais à iPhoto
! J’estime que les 169 euros qu’il coûte les valent largement… Si
vous avez acheté un appareil photo numérique plus de 500 euros,
n’hésitez pas à en investir ces 169 euros de plus pour faciliter votre
vécu de la photo numérique. Rappelez-vous que l’on passe beaucoup moins
de temps à prendre des photo numériques… qu’à les rechercher, les
partager et les regarder !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. Une fois de plus… 100% d’accord avec tes remarques sur les qualités d’iView MediaPro et de la comparaison avec iPhoto. Je suis satisfait que les gens réagissent dans un débat contradictoire.
    Depuis quelques jours, je pourchasse ( pour un article) sur le net tous les modules externes pour iPhoto et on trouve des choses absolument dingues d’ingéniosités. Par exemple, il y un module qui renforce le mode opératoire pour la saisie des mots clés. Le développeur pousse le concept d’une base de photos relationnelles avec le Carnet d’adresses Apple; avec, au final un site web avec évolution dynamique.
    Je vais pousser le bouchon, mais iPhoto n’est pas une application au sens traditionnel, mais une architecture qui pourrait se comparer à QuickTime.
    De ce point de vue, on peut parfaitement imaginer un module pour entrer des données IPTC, un autre pour la reconnaissance du format DNG, etc.
    J’attends avec beaucoup d’impatience la version 3 d’iView MediaPro prévu pour cette année 2005. J’espère que les efforts de développement se porteront sur la plateforme Apple.
    Salut JF -)

  2. Effectivement ces infos sont intéressantes. Un system de plug-in c’est vraiment bien (j’avais testé quelques plug-in pour iPhoto au début et effet il y avait des trucs étonnants)… Dans le même genre, tu as vu certainement que l’on peut ajouter des script à Iview et que l’on en trouve sur le net. passe nous l »URL de ton article dès qu’il sera en ligne… A+ JF

  3. Salut,
    Il y a quelque temps, j’étais encore processeur d’un jolie Cube Apple. Nous en étions encore à iPhoto 4.
    Après l’achat d’un EOS 10D, je commençais à avoir quelques centaines de photos et mon pauvre Cube avait de plus en plus de mal à afficher le catalogue iPhoto.
    Suite à un article sur le site de cuk.ch, je me suis décider à investir dans iView. Et là, mazette, le Cube semblait reprendre de l’air.
    Le catalogue était rapide, fluide, utilisable en somme.
    Depuis, le Cube a fait place à un G5 et iView est toujours là. Cela fait quelques mois et je suis loin d’avoir tout découvert dans ce catalogueur.
    Depuis, il y a eu iPhoto 5 et même sur le G5, il a de la peine même si la différence sur la version 4 en termes de rapidité est flagrante. iView est imbattable à ce niveau.
    Tout cela pour dire que j’utilise les 2 logiciels en conjonction. iPhoto me servant surtout pour y mettre les photos que je veux mettre en ligne car certaines fonctions restent tout de même plus simples que dans iView (je ne parle pas de la création de pages web car sur les deux, les possibilités sont vraiment limitées).

  4. « D’une part avec un soft de catalogage correcte comme Iview : vous pouvez organiser, trier, indexer, légender, graver, envoyer par mail, lancer des images dans Photoshop, publier sur le web, faire de la retouche, des diaporamas, des films Quicktime, des pdf et plein d’autre choses… Tout ça avec un seul logiciel… »
    Il doit y avoir une coquille dans le texte. Tu voulais parler, je présume, d’iPhoto qui fait tout cela aussi !! ;o)
    Tout ça pour dire que je fais partie des inconditionnels d’iPhoto qui fait TOUT ce que je désire. Certes, je ne suis qu’un photographe du dimanche (et encore, pas tous les dimanche) que ma photothèque ne dépasse pas les 5Go mais je trouve qu’il ne manque vraiment pas grand chose à ce soft.
    Un peu de vitesse ? Peut-être (et encore)… Mais pour une ergonomie que je trouve excellente.
    Et de plus, j’ai parfois l’impression (pas forcément ici, je le précise) que les reproches adressés à iPhoto sont plus souvent dus à une méconnaissance du logiciel qu’à autre chose….

  5. Ce dernier point n’est pas faut ! Il est absolument vrai que je ne connais pas aussi bien iPhoto que Iview…
    Mais si vous avez bien lu mes autres post, le reproche principal que je fais à iPhoto, n’est pas tant au niveau des fonctions mais bien plutôt de son principe d’organisation ! Merci de vos commentaires…
    JFV

  6. Utilisant Iview depuis quelques mois, je confirme vos propos sur les qualités de ce logiciel. Un seul petit bémol, le plantage quand on tente de récupérer les catalgues anciennes versions (2.6.2). Essayez de sauvegarder facilement, rapidement et complètement une phototèque avec Iphoto, vous verrez…
    Mise à jour en v 2.6.3 dispo au 21/2/05

  7. J’ai testé récemment Photo Mechanic. But similaire : trier rapidement et modifier les IPTC si nécessaire.
    Et quid de fotostation ? beaucoup de problèmes lors du récent passage en OSX mais le produit était trés utilisé par les photographes…
    Et Portfolio ? pour la gestion de photothèque…
    Iview, je l’ai testé et j’avoue que le produit remplit réellement son travail.
    La question se pose souvent de l’oirganisation des fichiers et folders et de leur nom de fichier : organiser par la date style 20050415_bison0123.JPG…?
    Félicitations pour ce site, un délice !

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.