web analytics

Faut-il vraiment sauver iPhoto ?

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Editfeature20050113Pour ou contre iPhoto ? Déjà le débat fait rage dans ma boite aux lettres… C’est vrai que moi je déteste cordialement iPhoto et je n’hésite pas à l’écrire et à le déconseiller à tous mes amis !

Mais si vous, au contraire vous avez des arguments pour le défendre, je vous invite à les poster en commentaires (pas d’inscriptions, ni email nécessaires)…

Ou mieux encore à contribuer au blog en me demandant une invitation… 

Ou mieux encore à contribuer au blog en me demandant une invitation :
et vous pourrez poster vos articles directement ! N’hésitez pas à
prendre la parole… Pour obtenir une invitation c’est par ici : vibert@photoreporter.org

JFV

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. Je suis utilisateur d’ iPhoto et « photographe du Dimanche ». ;¬)
    Je voudrais simplement dire, s’ agissant de la comparaison (compétition?) entre iPhoto et iViewMediaPro, que je ne comprend pas bien sa raison d’ être !? En effet, comment peut-on sérieusement comparer ces deux logiciels entre eux, quand l’ un est « gratuit » (sur un Mac neuf) ou presque (79€ dans un pack qui contient 4 autres applications), et l’ autre coûte 169€ !!
    Alors, effectivement, j’ espère que pour ce prix-là, iViewMediaPro est presque parfait !
    iPhoto, lui, n’ est pas parfait, mais il me convient parfaitement. Je ne vais pas revenir ici sur tous les atouts de celui-ci, mais simplement ajouter que depuis la sortie de iLife ’05 et l’ inévitable (semble-t-il?) comparaison entre ces deux applications, on oublie souvent de souligner, à propos d’ iPhoto, son intégration à la suite iLife et plus généralement au système MacOS : je ne pense pas que les concurrents (autres solutions) d’ iPhoto bénéficient des liens privilegier qui l’ unissent à iTunes, iMovie et iDVD ?!
    Il me semble que c’ est un point important de la stratégie d’ Apple dans sa conception de l’ ensemble des applications qui composent sa suite.
    Et avec un peu de recul, il me semble évident que ces deux applications ne s’ adressent pas aux mêmes utilisateurs.
    Avec mes encouragements pour le blog, Pascal.

  2. Merci pour vos encouragements !
    Bien lu votre post. Je suis bien au courrant de l’éffort d’intégration entre les différentes applications d’Apple (éffort que nous saluons)… Mais cette intégration me semble assez inutile la plupart du temps ! Pas le temps de développer maintenant, mais vous pouvez ajouter autant d’applications auxiliaires à iView que vous le désirez… D’un simple clic droit, vous pouvez alors : ouvrir une ou plusieurs images dans le logiciel de votre choix (Photoshop pour une retouche, Toast pour graver, Entourage pour mailer…). Par ailleurs le glisser déposer est parfaitement géré depuis iView vers toutes les autres applications (voilà la meilleur intégration dont j’ai besoin) !
    Mais pour revenir aux choses vitales : malgrès toutes les qualité propres à iPhoto ( (que nous ne contestons pas), il souffre d’un vice de conception à la base qui le rend impropre à la consommation pour tout utilisateur sérieux et c’est pour cela qu’on ne l’aime pas ! Il s’agit de sa gestion des images dans des dossiers… (lire les autres post concernant iPhoto)…
    A bientôt – JF

  3. mais pourquoi pas laisser iPhoto organiser les dossiers comme il veut… on a donc pas besoin de le faire! en plus, avec 05, on a la souplesse des sous-dossiers…

  4. Moi je « clic-droite » partout ! Dans Word pour l’orthographe, dans Entourage pour répondre à un mail, dans Photoshop et surtout dans le Finder ! J’adore le clic-droit… Je suis d’accord : je ne dis pas que l’on aurait pas pu inventer un truc encore mieux (oui mais quoi ? ). Mais s’il y a un truc de certain, c’est que le clic-droit fait gagner un temps fou ! Mais pour rassurer ceux qui n’auraient qu’une souris à 1 bouton, ou ceux auraient des diffcultées pour cliquer du majeur (mes parents n’y arrivent tout simplement pas) : toutes les fonctions accessibles par « clic-droit » sont évidement accessible par les menus… Preuve que l’on est pas sur PC !

  5. Il est évident que les deux produits ne sont pas du tout comparables, et ont des cibles différentes, l’un est livré gratuitement avec l’OS pour permettre une « découverte » de la gestion des photos numériques sur Mac. Ce produit suffiras amplement aux photographes « amateurs ». Quand à l’organisation /année/mois/jours/ pourquoi pas, pour l’amateur de base cela doit suffire.
    Pour le professionnel devant gérer des milliers de photos, iPhoto n’est pas la solution pour une exploitation efficace, et la le produit iView MédiaPro 2.6 devient l’application de référence.
    Un point quand même pour iPhoto c’est l’outil « découverte » et l’utilisateur qui se découvre, grace à ce soft, une passion pour la photo numérique à toutes les chances d’adopter un jour iView MédiaPro histoire d’aller plus loin…

  6. Et bien moi j’utilise les deux: Iview pour classer les photos qui me servent à travailler et Iphoto pour mes photos persos. Iphoto a moins de fonctions mais est bien plus agréable et ergonomique, je trouve, à utiliser.

  7. Très surprenant et intéressant ! Etes-vous sur d’utiliser Iview vraiment correctement ? Question ergonomie il surclasse iPhoto (c’est mon avis du moins)… Autre point : les gens qui ont goûté à Iview ne reviennent généralement pas en arrière, (je l’ai constaté sur le terrain)

Leave A Reply


Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.