000 - Grand large
8 Notre Voyage Photo Japon du 06 au 14 mai 2016

Il reste de la place pour notre troisième  Voyage Photo au Japon : du 06 au 14 mai 2016 (limité à 6 participants seulement)… Pour recevoir les détails renseignez mon petit questionnaire (valable aussi pour l’édition suivante en mai 2017).

Selon les options de vol, le prix global se situera entre 3300 € et 3500 € pour 10 jours (non, ce n’est pas si cher pour un voyage de 10 jours au Japon de Kyoto à Tokyo). Vous serez accompagné d’un guide francophone et de moi-même comme guide photo et de Sharon ma femme…

Nous repasserons par les endroit que j’ai le plus aimé au Japon et que je connais bien… Et je vous ferais profiter de mon expérience pour les photographier, notamment l’étonnant lieu sacré millénaire de Koyasan (ou vous exploiterez cette lumière si particulière qui perce entre les immenses cèdres millénaires)…

Sans oublier cette séance privée avec une authentique Geisha. Ce qui est quelque chose d’exceptionnel et de rarissime que vous n’avez aucune chance de pouvoir expérimenter sans notre intermédiaire…

Découvrez (plus bas) une petite galerie d’images réalisées lors des deux précédentes éditions (uniquement à Osaka, Kyoto et Tokyo). Et encore plus d’images, ici à Kyoto et à Koyasan… et ici à Osaka et à Tokyo. Voici un résumé du programme :


Jour 1 – Vendredi 06 mai – Départ Paris : en milieu de journée (par exemple 13h45 sur Air France). Profitez-en pour préparer quelques mot-clés à l’avance, dans votre catalogue Lightroom ! Nuit dans l’avion. Osaka, Japon, Asia, Asie
Jour 2 – Samedi 07 mai – Osaka : accueil aéroport 8h30, transfère. Sushis (facultatifs mais conseillés). Ballade, prises de vue Osaka. Dotonbori c’est la folie. Arrêt possible pour rapide « shopping photo » à Yodobashi. Train vers Kyoto 45 min. Check-in Hôtel – Nuit à Kyoto _MG_5309_blog_1200px
Jour 3 – Dimanche 08 mai – Kyoto nature :  départ matinal. Déjeuner près d’une rivière à Arashiyama. Marche vers un petit temple isolé en pleine nature. Rencontre avec le moine (s’il est là). Temples et forêt de bambous. Diner puis « lecture d’images » – Nuit à Kyoto _MG_7193_blog_1200px
Jour 4 – Lundi 09 mai – Kyoto des Geisha : Temple de Kiyomizu-Dera. Descente à pied vers la vieille ville à travers les ruelles typiques. Séance photo privée de 2 heures avec une authentique Geisha. Ballade nocturne à Gion dans quartier des Geisha – Nuit à Kyoto _MG_1305_blog_1200px
Jour 5 – Mardi 10 mai – Kyoto Centre (1/2 journée libre) : suggestions culturelles (shopping photo possible). Rendez-vous centre ville pour « lecture d’image » et prises de vues. Visite du marché et de temples. Fushimi Inari, ou autre temple selon météo – Nuit à Kyoto _MG_4396_blog_1200px
Jour 6 – mercredi 11 mai – Koyasan : train matinal pour Koyasan. Visite du sanctuaire. Quelques heures de marche rafraîchissante dans la forêt millénaire. Visite d’un temple ancestral. Bain Japonais Onsen dans le temple ou nous logeons. Diner traditionnel – Nuit à Koyasan _MG_5869_blog_1200px
Jour 7 – Jeudi 12 mai – découverte de Tokyo : Départ Tokyo après Cérémonie du feu à Koyasan. Shinkensen (photos possibles Mont Fuji par fenêtre). Visite d’un quartier à Tokyo. Photos depuis hauteur si météo favorable. Ballade nocturne Shinjuku – Nuit Tokyo _1140149_blog_1200px
Jour 8 – Vendredi 13 mai – Tokyo Shinjuku (dont 1/2 journée libre) : marché de Tsukiji. Lecture d’image après le déjeuner. Après midi libre pour visites (suggestions proposées) et shopping. Rendez-vous diner et photos nocturnes (prévoir trépied) – Nuit à Tokyo _1140019_blog_1200px
Jour 9 – Samedi 14 mai – Tokyo Shibuya : point de vue (ou autre visite selon météo). « Lecture d’image ». Arajuku, Shibuya, ou autre quartier. Départ Aéroport pour certains (vol le soir). Ou Retour hôtel (si nuit supplémentaire réservée). Nuit avion (ou à Tokyo en option). _1140473_blog_1200px
Jour 10 – Dimanche 15 mai – Paris…  Tansfère matinal vers l’Aéroport Narita ou Haneda pour certains. Arrivée à Paris le dimanche matin (pour ceux qui ont décollé le samedi soir). Arrivée à Paris le dimanche soir (pour ceux qui ont décollé le dimanche matin). Shinjuku est un quartier situé autour de la gare de Shinjuku. C'est l'un des quartiers les plus animés de Tokyo, mais aussi un haut lieu des affaires abritant le siège de nombreuses grandes sociétés. Parmi les grands magasins du Japon (Isetan, Keiō, Odakyu, Marui, Mitsukoshi, Seibu, Takashimaya et Tōkyū) sont là. On y trouve aussi des cinémas, restaurants, bars, et des hôtels internationaux.Tokyo, Asia, Asie, Japon, JapanShinjuku (新宿区) est l'un des 23 arrondissements spéciaux) fondés en 1947 en remplacement de la municipalité de Tokyo. En 2008, sa population était de 313 806 personnes pour une superficie de 18,23 km2. C'est là que se trouve le gouvernement de la préfecture de Tokyo. Shinjuku est l'arrondissement de Tokyo comptant le plus grand nombre d'étrangers. Au 1er octobre 2005, on en comptait 29 353 de 107 nationalités différentes.[réf. nécessaire] Il s'agit d'abord de ressortissants de Corée (du Nord et du Sud) de Chine, de France, du Myanmar, et des Philippines.

 

Avant le départ, je vous recommande le passionnant livre de Karyn Poupée : Les Japonais (lien Amazon), qui vous aidera à mieux comprendre ce pays paradoxal et fascinant… Le Japon, il faut y aller une fois dans sa vie au moins !

Lire la suite…

 

... une expérience photo inoubliable !
LOGICIEL : Adobe Lightroom
0 Formations Lightroom à l’Ecole Nationale Supérieure de Photo d’Arles

Vous savez (ou pas) que depuis 2011, j’anime deux à trois stages Lightroom de 4 jours (28h) à Arles, pour L’Ecole Nationale Supérieure de Photographie d’Arles, dans le cadre de la formation Professionnelle continue. 

Le prochain stage de niveau initiation / débrouillé, se déroulera du 23 au 26 février 2016. Je sais qu’il reste des places : vous pouvez vous renseigner ici : http://www.ensp-formation.com. Et télécharger mon plan de cours (à titre indicatif) ici : LIGHTROOM_JFV_INITIATION 2015.pdf

IMG_2667_blog_0702px_larg

 

28h de formation intensive, pour maitriser Lightroom
000 - A LA UNE
5 Coup de gueule d’un « futur ex utilisateur » de Sony

Le commentaire du jour à été posté à la suite de notre présentation du Sony Alpha 6300 : 425 collimateurs AF ! Notre lecteur est très déçu par le successeur de l’Alpha 6000 (et moi je suis très surpris de son prix élevé…

Qu’en pensez-vous ? C’est en tous cas un argumentaire très argumenté, auquel je souscrit concernant la pauvreté de l’offre en optiques chez Sony… Je propose de poster vos commentaires plutôt ici, (pour plus de lisibilité)… La parole à OMEGARED972 :

« Pour moi les annonces Sony du jour sont une énorme déception ! Je suis ( fus ? ) un grand défenseur de la cause Sony, depuis les débuts de leur gamme Nex et la sortie du fameux Nex 7 que je possède ! Je louais leur volonté d’innovation par rapport à canon/nikon, qui ne font que sortir des mises à jours de leurs boîtiers existants. Et la, je suis désolé, mais le divorce est plus que proche !

Le seul point positif de cette annonce pour moi est pourtant paradoxalement celui qui n’évolue pas, à savoir la résolution du capteur qui reste à 24 Mpx ! Ouf ! Pas besoin de plus ! La course aux millions de pixels fait une pause et c’est tant mieux … Mais pour tout le reste je suis désolé : mais ce n’est qu’un A6000S (Apple a fait des émules )… Car à un moment donné il faut arrêter le foutage de gueule :

1 – Pas de stabilisation boîtier

2 – Pas d’écran tactile

3 – Ergonomie du boîtier et dessign boîtier identique, pas de joystick pour piloter les 425 collimateurs (ne servent donc qu’à l’AF-C puisque cette densité et cette rapidité sont contrebalancées par l’impossibilité de les sélectionner facilement )

4 – L’EVF ne fait que se « remettre au niveau », du Nex 7 sorti il y a des années en améliorant juste le taux de rafraîchissement.

5 – Presque tripler le prix de vente par rapport au A6000 pour une simple upgrade capteur, ça fait cher le gramme de Silicium !

6 – Mais surtout grand Dieu pas un seul objectif APS-C annoncé depuis des années ! En dehors du 55-200 mm livré en kit aux performance plus que moyennes qu’y a-t-il dans la gamme Sony ? RIEN ! On pourra toujours parler des deux 18-200 mm, mais ils sont beaucoup trop lourd et encombrant pour l’un et de qualite optique insuffisante pour l’autre ! Une seul objectif macro de 30mm pas extraordinaire… Et un Zeiss 16-70 mm qui n’est bon, que pour 1 exemplaire sur 4 ! Lire la suite…

Sony_alpha_6300_04

 

... alors ? Déçus ? Ou impressionnés ?
APN : Sony
12 Trois nouvelle optiques Sony en monture FE

Voici une nouvelle gamme en monture FE destinée aux Sony A7 (notamment). Trois références coûteuses, dont les classiques 24-70 mm f/2.8 (non stabilisé malheureusement)… et 70-200 mm f/2.8 (stabilisé, qui faisaient défaut aux A7 jusqu’à alors.

Soulagement ? Oui et non, il faudra voir (tout de même) : car ces objectifs restent très couteux… Lorsque l’on voit ce qu’on peut obtenir d’un zoom Sigma 85 mm de 700 € (certes équipé d’un moteur AF déjà ancien), pas mal de gens risquent d’hésiter avant d’investir 2000 € dans le 85 mm de Sony… Il faudra qu’il soit totalement exceptionnel !

0000_SCREEN_JFV 610

Il faut croire que Sony avait conscience de son « problème d’objectif », ce qui explique peut-être cette nouvelle nomenclature, pour faire oublier le passé ? On a pas énormément d’infos pour le moment… Rendez-vous sur leur site : sony.fr/electronics/objectifs-g-master pour les détails…

FE 70-200 mm F2.8 GM OSS (1480 g). Stabilisé. Distance de mise au point mini de 96 cm (mieux que le Canon équivalent, qui ne s’approche qu’à 120 cm). Le rapport d’agrandissement est très bon lui aussi (un facteur déterminant sur un 70-200 mm) avec x 2.5 (mieux que le Canon encore, qui ne grossi qu’à x2.1 donc)… Voilà une bonne nouvelle pour les Sonyistes, enfin ! Prix NC.

L’occasion pour moi de rappeler à quel point de 70-200 mm f/2.8 de Nikon (de 2009) est dépassé, avec une distance mini de mise au point de… 140 cm, c’est très mauvais ! Et un rapport de grossissement maxi de 1,83 seulement. Ce qui fait de lui un 135 mm et non un 200 mm (à la plus courte distance de mise au point). C’est peu dire, que l’arrivée de ce nouveau Sony à f/2.8 le met sérieusement en danger… Il sera peut-être remplacé bientôt (espérons le, car Nikon peut mieux faire).  Lire la suite…

0000_SCREEN_JFV 607 

 

... mieux vaut tard que jamais !
APN : Sony
20 Sony Alpha 6300 : 425 collimateurs AF ! Ouuups ?

Rappelez-vous, j’avais bien aimé le petit Sony Alpha 6000 : mais quel malheur que ce soit une telle misère du côté des objectifs (Commentaire sur l’objectif de l’Alpha 6000)… Aujourd’hui Sony annonce son successeur le Sony Alpha 6300.

Accrochez-vous : ce compact à objectifs interchangeable APS-C annonce des caractéristiques étonnantes : notamment la possibilité de rafales jusqu’à 8 im/sec, tout en maintenant la visée Live View. Les interruptions de la visée pendant les rafales restaient jusqu’à présent assez « pénibles » sur la plupart des hybrides. J’ai hâte d’essayer ce prochain Sony pour vérifier si ce défaut (sensation de lourdeur) aura disparu.

Sony_alpha_6300_profil_B

Du côté de l’AF Hybride (Détection de phase sur le capteur + détection de contraste), on peut s’attendre à des résultats impressionnants, combinés à autant de collimateurs AF. Voilà qui va booster toute l’industrie… Il ne manque plus qu’une offre d’objectifs (compacts, précise, efficaces et pas cher tout en respectant une qualité de fabrication constante), qui soit à la hauteur des ambitions de Sony ! Lire la suite.

Sony α6300 caractéristiques
Capteur : CMOS APS-C de 24 Mpix APS-C
Collimateurs AF : 425 collimateurs AF à détection de phase sur le capteur
Rafales : Max 11 im/sec et 8 im/sec en Live View
Mode silencieux : Oui
Sensibilité :  Maximale 51.200 ISO
Vidéo Max : 4K video jusqu’à 100 Mbps

 

 Lire la suite…

 

... Sony à l'offensive sur l'APS-C à nouveau !
APN : Canon
7 Canon 1D X II face au Nikon D5 : le comparatif

Voici un petit comparatif, juste pour le fun entre Canon EOS 1DX Mark II (fiche technique ici) et le Nikon D5 (fiche technique ici)… J’ai basculé le texte en vert, pour les points sur lesquels il semble se dégager un net avantage. Lire la suite…

Capteur et résolution  –  A lire : Annonce du Canon EOS-1D X Mark II

Canon EOS 1D X Mark II Nikon D5
21.5 megapixels (20.2 Mpix) 21.33 megapixels (20.8 Mpix)
Raw Large : 5472 x 3648 Raw large : 5568 x 3712
 Raw medium : 4104 x 2736 (11,2 Mpix) Raw medium : 4176 x 2784 (11.6 Mpix)
Raw Small : 2736 x 1824 (4,9 Mpix) Raw Small : 2784 x 1856 (5,1 Mpix)
14 bits 14 bits
Ratios : 3/2 Ratios : 3/2 et 4/5
JPEG extraits des vidéos 4K : 8,8 Mpix ?

 

Viseur

Canon EOS 1D X Mark II Nikon D5
100% – grossissement 0,76x 100% – grossissement 0,72x
Dégagement oculaire : environ 20 mm Dégagement oculaire : 17 mm

 

Ecran

Canon EOS 1D X Mark II Nikon D5
Ratio 3/2 – tactile – 1.620 Mpix Ratio 3/2 – tactile – 2,359 Mpix

 

Lire la suite…

nikon_d5_VS_Canon_EOS_1D_X

 

... le match des pros !
CONSEIL : Prises de vues
12 Il y a beaucoup mieux à faire en voyage !

Vous êtes impressionnés par cette réalisation ? Un an de voyage résumé en Time-lapse… Oui, c’est assez chouette techniquement, bien que pas trop original (on a déjà vu ce concept en beaucoup plus rigolo : le mec qui dansait). 

Mais je trouve ça très con… Lorsque vous imaginez le temps qu’ils ont du passer à se mettre en scène, à se photographier eux-mêmes et à mettre en point leur film… Ce temps aurait été plus utile et enrichissant, s’ils l’avaient passé à aller  la rencontre de gens, à photographier d’autres personnes qu’eux-même.

Un an de voyage ? Il y a mieux à faire que de faire ça… Le « temps » pendant lequel vous voyagez est trop précieux (dans tous les sens du terme), pour être gaspillé. Lire la suite…

 

... les voyages forment la jeunesse. Ou pas !
ACTU : matos photo, divers
10 GrafiLite, une lampe lumière du jour pratique

J’ai pu essayer cette petite lampe lumière du jour : GrafiLite dont le tarif est assez accessible (82 €)… Elle rendra de fiers services à quiconque a déjà tenté d’imprimer une image, ou même « fait tirer » ses images et souhaite les vérifier, après le coucher du soleil.

Généralement on se met près de la fenêtre, encore faut-il avoir une fenêtre… et selon la météo ça change un peu votre image (mais vous ne vous en rendez pas compte). Si l’on souhaite évaluer l’écart entre un tirage et l’affichage du moniteur, on est également embêté : souvent il y a une distance ou un angle peu pratique entre la fenêtre et le moniteur. C’est là que la lampe « Lumière du jour » est indispensable.

Certes, il existe des produits plus professionnels (ici ou ) répondant à des normes strictes, mais leurs tarifs sont beaucoup plus costauds. La GraphiLite  existe aussi en double pack, ce qui permet d’éclairer une plus grande surface. Déployez-là pour l’allumer. Ensuite elle peut se déployer complètement.

Le tube de rechange coûte 19 € (ça va) et dure 10.000 heures. Une semelle métallique vissée comportant des trous pour des visses murales, ce qui permet de la positionner sur un mur éventuellement. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un bureau éclaté à la lumière du jour. Ce qui est plus « dynamisant » pour travailler, notamment pour travailler des photos ! Lire la suite…

_1170070_blog_1078px

 

... affichez les "vraies" couleurs !
APN : Canon
5 Annonce du Canon EOS-1D X Mark II

Comme attendu, voici le Canon EOS-1D X Mark II… Comme je n’ai pas le temps de trop le détailler (et que je n’achète plus ce genre de boîtier, car plus de 6200 € dans un boîtier pro c’est beaucoup trop cher), voici quelques petites vidéos. Agrémentées seulement de quelques réflexions rapides…

Canon aurait-il mis plus d’argent dans la vidéo suivante, que dans l’ajout de Megapixels ? Vu le bénéfice qu’apporte le gain de résolution lorsque l’on dépasse 28 Mpix (possibilités de recadrages), je crois que Canon aurait pu (du) : booster la résolution de ce matériel pro, à un minimum de 24 Mpix. Nikon a fait le même choix prudent de rester à 20 Mpix. C’est dans une dizaine d’années que l’on regrettera ce choix : lorsque le moindre écran de TV ou de bureau affichera 10.000 pixels en largeur.

Regretable, d’autant que Canon maitrise parfaitement les tailles « intermédiaires » de fichiers RAW. Par exemple sur mon EOS 5Ds R (de 50 Mpix) : j’utilise le plus souvent les 28 Mpix pour le « tout venant ». Et cette taille de 28 Mpix est devenu mon « standard », c’est la taille idéale : ni trop lourde, ni trop petite… Je réserve les 50 Mpix à l’exceptionnel. 

Sur ce Canon EOS 1DX MkII, on aurait pu avoir une résolution maximum de 24 Mpix, que rien n’oblige à utiliser en permanence… Avec un mRAW de 18 Mpix par exemple qui aurait permi d’atteindre la cadence maximale de 14 im/sec si nécessaire (dont on a pas besoin très souvent, il faut bien avouer). Lire la suite…

EOS-1D X Mark II EF 50mm FSL

 

avec le 4K, c'est bien... avec le GPS c'est mieux !
1 2 3 321